Conseils peau sèche ou peau déshydratée…Quelles différences ?



La peau sèche est plus rare que la peau déshydratée

Saviez-vous qu’une peau grasse peut parfois souffrir de déshydratation ? En fait, le taux d’hydratation de la peau dépend de la qualité du ciment intercellulaire et de la quantité d’eau contenue dans les cellules de la peau.

Le ciment de l’épiderme est composé d’acides gras essentiels qui peuvent faire défaut dans l’alimentation. Ces lipides peuvent perdre de leur étanchéité en période de froid, de vent ou d’agressions climatiques diverses…et tout le monde peut passer par là !

Vous avez la peau sèche ? C’est autre chose… Beaucoup de gens pensent qu’ils ont la peau sèche mais ils souffrent en fait d’une perte en eau trop importante, et leur peau est tout simplement déshydratée.

La peau sèche est un type de peau assez rare qui est caractérisé par une déficience chronique de la qualité du ciment intercellulaire. Elle se reconnait par son aspect rugueux et l’accumulation de squames à sa surface. C’est le fameuse “peau de crocodile” ou “peau de papier.

Voyons un peu comment différencier au mieux peau sèche d’une part et peau déshydratée d’autre part…

Type de peau sèche ?

La peau sèche souffre d’un manque d’huile, soit d’acides gras, et ce à tous les étages de l’épiderme : pas assez de céramides, d’acides gras essentielles et de lipides complexes dans le ciment intercellulaire. le résultat ? Une perte en eau trop importante et chronique. en outre, la vraie peau sèche ne peut remplir son rôle de barrière car son film hydrolipidique est de mauvaise qualité. Pour des raisons génétiques, la production de sébum est trop faible.La peau desquame et s’irrite donc plus facilement. Son toucher est rugueux et…sec !

<<<< Trouvez des soins hydratants de bonne qualité ici >>>>

La peau sèche se reconnaît à son aspect rugueux et craquelé

Mes conseils peau sèche :

Utilisez en dessous de vos soins habituels de l’huile végétale de bourrache ou d’onagre qui sont riches en acides gras oméga 6 et 9 et favorisent la production de lipides épidermiques de qualité. Appliquez ces huiles en les chauffant dans les mains après le bain ou la douche.
Vous pouvez aussi ajouter de l’huile d’onagre ou de bourrache à vos laits corporels habituels ou à vos soins détergents, en prenant garde à ce que ceux ci soient doux et que leur formule ne contiennent pas d’huiles minérales qui n’apportent rien à la peau sèche. Ces huiles minérales (paraffinum, petrolatum)  peuvent tout au plus limiter la perte en eau (c’est déjà pas mal, merci NIVEA beurk 😉 )
Utilisez de préférence pour vous laver un savon sans savon qui ne déssèche pas ou un lait de toilette. Vous pouvez aussi pratiquer régulièrement un gommage ou tout simplement vous frotter la peau avec un gant de toilette sec pour éliminer les squames afin de mieux faire pénétrer l’huile de bourrache ou la crème pour le corps. Les peaux mortes étant réellement mortes, sachez qu’il est inutile de les crémer désespérément 😉

Vous ne savez-pas si votre peau est sèche ? Passez un mouchoir en papier vers la fin de la journée sur la zone médiane du visage pour le savoir.  Aucun résidu gras ou mouillé ? Il y a dès lors des chances pour que votre peau soit normale ou sèche, ou que vous soyez trop maquillée  😉

 

Peau déshydratée ?

La peau déshydratée n’est pas à proprement parlé un type de peau en soi. Tous les types de peaux peuvent faire face à un moment ou un autre à la déshydratation. Le manque d’eau prend sa source dans le derme et l’irrigation des cellules de celui-ci. La peau est mal “nourrie” et mal “irriguée”… Les causes ? L’alimentation et les boissons : un déficit en eau, en vitamines hydrosolubles et en oxygène…

Les symptômes de la peau déshydratée  sont par contre assez proches de ceux de la peau sèche… Tiraillements et inconfort tout au long de la journée, desquamation (souvent localisée sur les ailes du nez ou les sourcils) et teint terne. Le teint terne peut vous aider à penser à un faible taux d’hydratation.

 

et glou et glou et glou !

Mes conseils peau déshydratée :

On hydrate d’abord de l’intérieur. Buvez, buvez et buvez encore de l’eau minérale, du thé, des jus de fruits… Evitez le café et l’alcool qui auront l’effet inverse. Alimentez vous aussi avec les fruits et légumes riches en eau et en sels minéraux : épinards frais, salades, concombres, tomates, brocolis et choux divers…

Pour les soins hydratants, limitez surtout la perte en eau. Vous en avez peu, donc autant la garder à l’intérieur en recouvrant la peau d’un film bienfaisant… Le beurre de karité peut devenir votre soin de nuit. Si vous le trouvez trop gras, allongez le avec un peu d’huile d’argan. Pour le jour, votre crème habituelle peut suffire mais il faut penser à y ajouter un peu d’huile de germe de blé, d’argan ou de rose musquée pour un apport supplémentaire en acides gras et en vitamines.

Pour ces deux types de peau, la consommation de capsules d’oméga 3, d’huile de bourrache ou d’onagre est recommandée…

Et vous ? Pensiez vous avoir une peau sèche ? L’est-elle réellement ? Quelles sont vos recettes au naturel ?

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Une manucure express au naturel ! Citron et huile d'olive pour une manucure express au naturel Pour des mains douces et lisses, et pour atténuer les taches, on peut frictionner la ...
Soigner les mains sèches et gerçées ! En hiver, les mains en prennent un sacré coup ! Et les travaux de cuisine associés aux fêtes n’aident pas non plus à conserver nos mimines toutes d...
On veille au grain… de beauté !     Grains de beauté, à examiner avec la méthode ABCD   Votre peau présente-t-elle des grains de beauté ? On appelle ces p...

25 Commentaires

  1. Très juste …

  2. Moije sais que ma peau a tendance à être déshydratée, à cause des microkystes qui peuvent empêcher l’eau de remonter jusqu’en haut de la peau. Et en plus un pu d’hydratation ne fait pas de mal.

    Pour éviter ça, je me passe une noisette de gel d’aloé véra sur le visage et le cou, et les mains (ça calme l’eczéma c’est magique) puis mon huile habituelle. Je ne sais pas si c’est optimal, en tout cas c’est agréable.

    • @ Constance : Je ne crois pas que les microkystes “empêchent” l’eau de passer du derme à l’épiderme. Cela ne fait pas beaucoup de sens en termes dermatologiques. Par contre, il est possible que ton ciment intercellulaire soit de moins bonne qualité en ce moment, et donc que tu perdes trop d’eau. Du coup, la combinaison huile végétale + aloe vera est très indiquée !

  3. A quoi sont dus les microkystes alors ? Comment lutter contre avec des produits naturels ?

    • Les microkystes sonts la plupart du temps des amas de kératine (issue des cellules épidermiques) et de cellules graisseuses (céramides et autres) emprisonnés entre deux couches de l’épiderme profond… Une fois qu’ils sont là, il faut attendre le renouvellement cellulaire et la fin du processus de kératinisation (26 jours) pour les faire disparaître… Pour aider à leur disparition, on ajoute souvent à sa dose de produits cosmétiques une goutte d’huile essentielle d’hélichryse, de carotte ou de sauge sclarée…

  4. Bonjour Julien, J’ai pensé à une petite recette mais j’attends votre avis avant de l’utiliser.
    Peau facilement irritée, sèche sur les ailes du nez, rougissante sur les ailes du nez et haut des joues, mentons et front normal mais si corps trop gras, boutons.
    Je pensais 1 goutte de Camomille noble + 1 goutte de Bois de Rose + 1 goutte Ylang Ylang + 1 goutte de carotte.
    Prendre 1 goutte de ce mélange et l’ajouter à une noisette de ma crème de nuit.
    Qu’en pensez-vous?

    • Votre idée est bonne mais moi je remplacerais la goutte de bois de rose par une autre goutte de camomille qui assainit et apaise à la fois. Ceci oriente votre mélange pour le rendre plus apaisant.

  5. Un grand merci pour votre réponse Julien, à bientôt 🙂

  6. Merci de la réponse.
    Je m’en vais réaliser une crème de jour avec des HE de lavande, tea tree, sauge sclarée et niaouli sur une base d’HV de jojoba et d’HA “adolescence” (mélange d’hydrolats de genevrier, camomille, lavande, thym, sarriette) et gel d’aloé véra. J’espère que ça limitera les imperfections. Je repasserai dans les prochaines semaines vous donnez mes impressions.

  7. Bonjour Julien,
    Depuis une semaine, j’utilise ma crème de jour avec la composition ci-dessus, je trouve que je refais pas mal de boutons, même si je pense que les microkystes s’atténuent d’un autre côté.
    Je crois avoir lu quelque part il y a quelques semaines que la sauge sclarée pouvait entraîner de telles réactions, qu’elle fait tout “pousser” pour nettoyer la peau, qu’après cela se calme, est-ce véridique ?

    • Hello Hécate… Je n’ai pas la formule complète de votre crème alors j’ignore si la concentration en huiles essentielles est trop forte ou pourrait causer cela… La sauge est en effet parfois décrite comme “purifiante” en deux temps : sortie des impuretés et puis stop. Mais franchement cela n’a aucun sens en termes dermatologiques. Si vos boutons ressortent, cela n’a pas forcément un lien avec un ingrédient, cela peut être un facteur hormonal combiné à une montée de stress, une surcharge du foie… Impossible de dire “Ah oui, c’est la sauge, arrêtez”… c’est un débat sans fin… Si la crème vous fait du bien au niveau des microkystes (et c’était le but) continuez au moins 26 jours et voyez ensuite.

  8. Oui c’est ce que je me disais aussi d’attendre un cycle cellulaire épithélial pour les microkystes.
    Ma crème contient pour un pot de 50 ml “bien tassé” (presque 60 ml) :

    Phase huileuse :
    – 15 g HV de jojoba
    – 2,5 g d’émulsifiant n°1
    – 2,5g d’émulsifiant n°2

    Phase aqueuse :
    – 18 g de gel d’aloé véra
    – 20 g d’hydrolat “adolescence” (thym, sarriette, genevrier, lavande, camomille) (vendu dans ma biocoop)

    Ajouts :
    – 7 gouttes HE d’arbre à thé
    – 6 gouttes HE de niaouli
    – 5 gouttes HE de sauge sclarée
    – 13 gouttes de conservateur cosgard

    Par rapport à d’autres crèmes que je fais parfois, elle est simple et pas trop chargée en actifs. Qu’en pensez-vous ?

    Si la peau est en train de se purifier selon ce qu’on dit de la sauge sclarée ordinairement, ça vaut le coup d’être un peu patiente ^_^

    • Oui Hécate je le pense aussi. Votre recette est très bien, très classique… Attention quand même parfois on fait des réaction type petits boutons au conservateur cosgard.

  9. Pingback: Aromathérapie : l'huile de jojoba expliquée en VIDEO

  10. bon jour julien je suis nouveau sur ton blog j aime bien savoir beaucoup sur tout type de peau car je suis on stage d’esthétique.merci

  11. Je ne sais pas si c’est la crème et/ou la baisse du stress de mes examens, mais ma peau s’est bien amélioré. C’est loin des photos de pub (heureusement, vu que c’est retravaillé), mais moins de boutons, moins de microkystes.
    Merci de vos conseils, je continue sur ma lancée avec mes HE.

  12. Bonsoir ou bonjour Julien,
    Félicitation pour ton site, très instructif et très sympa. Ça donne vraiment envie d’essayer!
    J’ai presque 50 ans, la peau du visage devient de plus en plus sèche.
    Est-ce la saison ou la ménopause… Je ne sais pas, j’aurais aimé savoir ce que je pouvais préparer comme soin nourrissant, hydratant et anti rides pour le jour et un autre pour la nuit.
    Un tout grand merci

  13. Merci beaucoup Julien, je vais faire mes courses dès aujourd’hui!

  14. coucou!
    ça veut dire quoi utiliser du beurre de karité la nuit pour une peau déshydratée? comment faire? je chauffe le beurre et j’applique? merci pour tes conseils

  15. Bonjour Julien!
    J’ai la peau.. sèche? Déshydratée? Je ne sais pas!
    J’ai récemment abusé des huiles essentielles (jojoba + romarin, érum Corriger de Pranarom), et je me retrouve avec plein de petits boutons rouges très secs, et la peau tout autour assez sèche. Du coup, je ne sais plus trop quoi faire, ou quoi utiliser comme huile végétale qui m’hydraterait en suffisance. Que me conseillerais-tu? Merci Julien!

    • Les huiles végétales ne sont pas déssèchantes du tout et même hydratantes, on ne le répétera jamais assez. Par contre, elles ne “protègent” pas la peau. Mon conseil : nettoyez la peau avec un détergent très très doux sans savon, massez ensuite le visage avec le sérum CORRIGER de Pranarôm ou le jojoba, et appliquez par dessus une crème hydratante bio (Pranarôm, Weleda, Melvita…)