Miaou, un Make Up Artist engagé pour la Slow Cosmétique



Miaou, un make up artist SLOW 😉 (photo Yenci Kiss)


La Slow Cosmétique prône un retour à une beauté plus naturelle et plus respectueuse de l’environnement… Même si on pense d’abord aux matières brutes de la cosmétique bio, le monde glamour du maquillage et de l’image est également touché par cette vague slow.
La preuve avec Miaou, make up artist belge qui travaille avec DIOR. Miaou, c’est Mathieu de Mayer, incontournable styliste du teint zéro défaut. Il nous démontre que la slow cosmétique s’exprime aussi dans son travail de pro des magazines de mode… Interview !

Miaou, tu es maquilleur et conseiller en image professionnel. Quels sont les grands axes de ton travail ?

 

J’interviens en tant que make-up artist et hair designer pour différentes productions éditoriales de mode, dans le magazine Le Vif Weekend, mais aussi dans Victoire (le supplément lifestyle du journal LE SOIR) et dans d’autres magazines. Pour m’accompagner, j’ai la chance d’avoir la marque Dior comme sponsor.

Miaou maquille avec DIOR

Pourquoi Dior ?

J’ai choisi de travailler avec Dior pour l’étendue et la diversité des couleurs et des textures que leur ligne de maquillage propose. Et pour la qualité de leurs soins aussi. J’ai été séduit par le fait que Dior est de plus en plus sensible à l’environnement dans son développement. Ils ont créé les Jardins de Dior, dont celui de Granville qui est magnifique.  Ils ont aussi diminué de moitié l’utilisation de l’eau dans leurs usines, et retirent petit à petit de leurs produits les ingrédients polémiques comme les parabènes. Evidemment, la reformulation prend du temps… Mais comme je suis sensible tant à l’environnement qu’au glamour, mon choix s’est porté sur Dior.

Parle-nous de ton activité de consultant en image…

J’ai une seconde activité qui se développe depuis un an. Le métier de consultant en image est basé sur les desiderata de la personne, ce n’est pas du relooking.  Sur base de la morphologie, du caractère physique colorimétrique lié à une saison chaude (automne-printemps) ou froide (hiver-été), je révèle l’harmonie de la personne par le maquillage, la coiffure,  les bijoux, les matières et les couleurs portées

Ma volonté est d’apporter ce type de service très personnalisé au plus grand nombre, de démocratiser. Ce que je fais pour l’élite, je veux aussi le faire pour les gens qui le souhaitent.

Intègres-tu parfois des produits naturels dans ton travail de maquilleur/coiffeur ? Comment ?

Oui ! Pour humidifier les cheveux lors d’une session photo, j’utilise une préparation à base d’eau et d’un peu de vinaigre, de pigments violets (afin de couper les reflets dorés trop “jaunes”), et de quelques gouttes d’huile essentielles de lavande vraie. Cela dégraisse légèrement le cheveu, et la brume détend le modèle.

<<<< Trouvez des huiles essentielles de bonne qualité ici >>>>

Pour le maquillage,  lorsque l’hiver est là, j’utilise de l’huile végétale de bourrache pour estomper les petites peaux mortes sur l’arète du nez  ou les lèvres.

<<<< Trouvez des huiles végétales de bonne qualité ici >>>>

D’après les photos de ton travail, tu sembles être un maître du teint zéro-défaut… Des petits conseils de pro ?

Miaou dior
Pure, Glamour, Harmonie, Tribal, Essentiel, SLOW… Un peu de Miaou. (photo Zeb Daemen)

L’Hydratation est la base d’un joli teint ! On peut d’ailleurs mettre un petit peu de soin hydratant dans son fond de teint, la texture sera plus légère et on pourra travailler le teint plus longtemps. Pour la teinte, il faut choisir un fond de teint de la couleur de la carnation naturelle. Le fond de teint UNIFIE le teint, il n’est pas là pour colorer le visage. Une règle d’or en maquillage : le clair illumine, le foncé creuse les rides.
Pour l’application, je conseille de préparer le mélange sur la paume de la main, car la chaleur du corps fluidifie le fond de teint. Après, on utilise un pinceau, une éponge ou les doigts selon le rendu souhaité.

<<<< Tout pour votre Make up de bonne qualité ici >>>>

En quoi es-tu sensible au mouvement de la “slow cosmétique” ? Comment se définit-elle selon toi ?

J’ai conscience que notre environnement est en danger et qu’il y a une surconsommation des cosmétiques.
Depuis tout petit, je me sens responsable de la Planète qui m’accueille. Je trie, j’utilise le moins d’eau potable possible, et je mange des aliments les plus vivants possibles. Pour ma peau et pour ma santé, j’utilise beaucoup d’huiles essentielles et pour le soin de ma peau aussi.

Je sais que le monde des cosmétiques conventionnels utilise beaucoup trop la pétrochimie et les produits de synthèse qui ont un impact réel sur notre environnement. La consommation énergétique des usines de cosmétiques, les packagings en plastique non recyclable et les boites en carton non recyclé sous cellophanes, cela me dérange.

L’addition est trop salée pour notre Terre.  Je rêve d’une cosmétique efficace et naturelle, accessible à tous, et qui utilise moins de produits toxiques ou dommageables pour l’écologie.  C’est ça pour moi, la SLOW cosmétique. J’aime aussi l’idée de bousculer les croyances induites par le marketing cosmétique. J’appelle cela  “la programmation des cerveaux ». Moi aussi j’y ai cru pendant longtemps.

A terme, je souhaiterais créer une gamme de maquillage éco-responsable.  Si on se base sur mon approche des personnalités physiques des 4 saisons, et sur les recettes ancestrales des maquillages tribaux qui existent encore, je suis convaincu que l’on peut y arriver.

Tu t’y prends comment pour promouvoir le SLOW ?

A visiter : globalmiaou.com

Dans ma pratique de consultant en image, j’ai déjà commencé. Ainsi, je fais remarquer que quand on porte les couleurs de sa saison, des couleurs justes, on a un réel effet « lifting » sans scalpel et sans maquillage. De même,  une coupe de cheveux adaptée à la morphologie et à la couleur illumine le visage et le rajeunit. C’est tout simple. J’aime voir les sourires sur les visages de mes clientes bluffées par la technique. Cela me convainc que l’on n’a pas besoin de beaucoup de produits pour un résultat spectaculaire.

Ton actualité ? Des projets ?

Je peaufine ma méthode de consultation en image. Je serai prêt avec un tout nouvel espace à Bruxelles en décembre. 
Je prépare aussi une série de visuels pour le mouvement de la SLOW cosmétique. J’y apporte une touche de glamour. L’important, même pour le BIO, c’est que l’harmonie et le goût y soient.

Retrouvez le magnifique travail de Mathieu de Mayer, alias Miaou sur son site : www.globalmiaou.com  

Mathieu est membre fondateur de l’association Slow Cosmétique AISBL.

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Double menton ? Et la gym faciale alors ? La gym faciale prévient le relâchement Je vous propose dans cette courte vidéo une série d'exercices de gym faciale pour raffermir le menton, le c...
Varices, rides ou cicatrices : l’huile essentielle d’Immortelle ! L'huile essentielle d'immortelle ou hélichryse italienne J'ai beaucoup de plaisir à vous présenter l'huile essentielle d'immortelle dans la vidéo ...
Comment utiliser les agrumes pour ma beauté ? Peut-on utiliser le citron, l'orange et la mandarine pour ma beauté ? Oui ! Et sous différentes formes... Les agrumes sont des concentrés de vitami...
Étiquettes: , ,
 

4 Commentaires

  1. Erika Witthuhn

    J’aime ce que tu dis et me réjouis de te voir chez moi bientôt. Bises.

  2. Bonsoir Julien, j’ai la soixantaine…un visage sans rides mais hélaas un sérieux relâchement du cou. Un petit truc ou une solution peut-être ? Merci