Yves Rocher étend sa gamme BIO



Du nouveau chez Yves Rocher ?

Surprise de la rentrée, la marque-enseigne Yves Rocher nous fait savoir qu’elle étend sa gamme de produits certifiés BIO !

Si vous avez lu mon livre “Adoptez la Slow Cosmétique”, vous savez sans doute que Yves Rocher nous propose essentiellement des produits cosmétiques conventionnels, et que très peu d’entre eux étaient jusqu’ici exempts d’ingrédients synthétiques, hormis leur très jolie gamme “Culture Bio” sortie il y a plus de deux ans maintenant.

Voir arriver dans les rayons d’Yves Rocher de nouveaux produits certifiés BIO est donc une très bonne nouvelle !

Et pour savoir ce qui se cache exactement derrière cette démarche, j’ai eu la chance d’interviewer Romina Bark, chef de produit bio chez Yves Rocher.

Je vous propose de découvrir ces nouveaux produits et d’en apprendre un peu plus sur la stratégie de la marque en ce qui concerne le bio…

Petit Rappel Important :

 

Des boutiques Yves Rocher toujours plus vertes ?

Yves Rocher est un leader du monde de la cosmétique. Il se présente à nous comme le fondateur de la “cosmétique végétale®”, une dénomination déposée qui positionne Yves Rocher comme une cosmétique faisant usage des plantes pour une beauté efficace et naturelle.

Si vous êtes un peu branchée beauté, vous vous souviendrez sans doute qu’Yves Rocher a cependant fait l’objet de nombreuses critiques par rapport à ce positionnement.

En effet, la grande majorité des produits de la marque ont toujours contenu des huiles minérales, des silicones et des conservateurs parfois polémiques comme les parabènes.  Les consommatrices les plus averties ont donc tôt fait d’accuser Yves Rocher de “greenwashing“. Le greenwashing consiste à faire passer pour vert, naturel et écolo ce qui ne l’est pas.

Des produits que j’ai souvent critiqués

 

J’ai moi-même entretenu un rapport très ambigu avec Yves Rocher. En effet, la marque reste aujourd’hui selon moi le meilleur exemple de greenwashing assumé, ce que je dénonce à travers la Slow Cosmétique. Cependant, la marque propose depuis plus de deux ans une gamme bio intitulée “Culture Bio”. Cette petite gamme très accessible et bien pensée rend l’accès à des produits bio facile pour le plus grand nombre et j’ai toujours trouvé cela très positif. Je n’ai par contre jamais compris pourquoi l’engagement pour le naturel ne se faisait pas de manière plus radicale et l’ai dénoncé sur le web il y a plus d’un an dans une vidéo un peu rigolote (cliquez, ça vaut le coup 😉 ).

Comme vous le savez, je suis partisan de la cosmétique BIO non pas tant parce qu’elle est meilleure pour la peau, mais surtout parce qu’elle est bien meilleure pour l’environnement et que, dans TOUS les cas, elle est toujours préférable à une cosmétique non certifiée.

Yves Rocher fait du bio mais pas beaucoup

En effet, elle ne PEUT PAS contenir d’ingrédients synthétiques polémiques, d’huiles minérales, de silicones, de parfums de synthèse et de conservateurs douteux.

Un label bio sur un produit, c’est donc TOUJOURS une garantie pas trop compliquée de ne pas retrouver dans le produit tout ce qu’on déteste. Et cela nous évite de déchiffrer la liste INCI si on est fainéant ;-).

Pour redécouvrir ce qu’est la cosmétique certifiée bio, cliquez.

Une bonne surprise :

Yves Rocher sort donc cet été 9 nouveaux produits certifiés bio !

Ces produits viennent s’ajouter aux références déjà existantes de la gamme “Culture BIO” que j’ai personnellement souvent recommandée pour les plus petits budgets ou les fans de crèmes qui ne veulent pas adopter l’huile. Je vous recommande d’ailleurs leur baume à lèvres qui est tout simplement imbattable en terme de simplicité/rapport qualité prix/efficacité.

Des produits pas mal du tout pour la grande distribution

La nouvelle gamme bio est assez complète : 4 gels douche bio, 1 déo, 1 gommage corps très frais, 1 lait hydratant pour le corps, une gelée démaquillante et une crème hydratante pour le visage.
J’ai testé cet été la crème visage, le gommage corps, le gel douche et le déo, le tout à l’aloe vera qui est l’ingrédient “star” de la gamme.

Les produits sont satisfaisants. Pour un mini prix, on consomme un produit tout à fait correct, moins polluant que tout ce que l’industrie nous propose, agréablement parfumé et gentiment efficace. C’est donc un bon plan si vous souhaitez rester fidèle à Yves Rocher tout en vous engageant pour le bio ou si vous êtes serrée au niveau du budget. Je pense même personnellement que c’est une offre bio tout à fait adéquate pour les débutant(e)s et presque imbattable au niveau du rapport qualité-prix.

Là où le bât blesse, c’est que bien entendu pour ce prix là les formules ne sont bien évidemment pas tout à fait “bio” dans ce que cela a de plus beau. Le déo et les gels douche par exemple ne contiennent que 10 % d’ingrédients BIO. Mais attention, pas de critique facile SVP !  N’oublions pas que ce qui compte surtout c’est l’absence de tout ingrédient synthétique, polluant ou supposé toxique.

 

Une stratégie duale :

Une gamme à l’aloe vera mais 4 gels douche différents en tout

Comme je suis un vilain curieux, j’ai bien évidemment souhaité savoir si ce chouette lancement signifiait pour Yves Rocher un engagement durable pour le bio et le début d’une mini révolution. J’ai cru un bref instant que, fort de sa position de leader, Yves Rocher allait en quelques mois revisiter toutes ses formules pour éduquer le consommateurs au bio et lui proposer une vraie cosmétique végétale.

La réalité n’est pas si simple.  On le comprend aisément vu le gigantisme de l’assortiment et le poids de la marque.

Décevant ? Oui et non.

Pour comprendre, je vous propose de découvrir le témoignage de Romina Bark, chef de produit bio chez Yves Rocher, qui a fort gentiment répondu à mes questions et qui nous éclaire sur la position de Yves Rocher.

C’est une position qui va sans doute vous faire bondir si vous avez lu mon livre “Adoptez la Slow Cosmétique” et je suis d’accord avec vous. Mais sur ce blog, je tiens malgré tout à souligner l’effort consenti par Yves Rocher et je suis persuadé qu’ils sont sur la bonne voie. Une révolution cosmétique ne se fait pas comme la prise de la bastille, croyez-moi 😉

L’interview exclusive :

JK :  Les nouveaux produits “Culture BIO” à l’aloe vera  s’ajoutent-ils ou remplacent-ils la gamme “Culture BIO” qui existait jusqu’ici (crème du coucher, sérums huileux, baume à lèvre…) ?

RB : Ces produits et nos prochains lancements vont en effet progressivement remplacer l’ancienne gamme.

JK :  Si il s’agit d’un remplacement, est-ce dû au fait que les résultats commerciaux sur la gamme “ancienne version” étaient décevants ?

RB : Notre préoccupation est de satisfaire au mieux les besoins des femmes. C’est pourquoi nous renouvelons et étoffons notre offre bio avec des produits qui répondent à davantage d’envies de beauté tels que le Gommage Douceur Corps à l’aloe vera bio, la Gelée Fraîche démaquillante à l’aloe vera bio, le Gel Douche nourrissant à l’huile d’argan bio etc.

 JK : Peut-on penser que Yves Rocher a finalement entrepris de convertir toute nouvelle sortie produit au BIO ?

RB : Yves Rocher n’a pas vocation a être une Marque 100% bio. Aujourd’hui notre différence de Marque se porte sur la Cosmétique Végétale®, le fondement de la Marque qui dès sa création s’intéresse à l’infini potentiel du monde végétal, comme source d’efficacité, de sécurité et de plaisir. Il s’agit d’un enjeu bien plus large que le bio pour nous.

De plus, si Yves Rocher s’intéresse au bio pour la beauté des femmes, depuis longtemps et de plus en plus, nous ne nous destinons pas à n’être qu’une Marque bio également pour les raisons suivantes :

– les approvisionnements en végétaux ou extraits végétaux bio sont très limités (aléas des récoltes, rendements plus faibles, etc.) au vu des millions d’unités produites par la Marque chaque année.

– les ingrédients bio, et par conséquent la cosmétique bio, restent encore plus chers. Yves Rocher ne veut pas renoncer à son accessibilité.

– certaines formules ne sont pas réalisables en bio en raison du niveau d’exigence en efficacité que nous demandons aux différents produits (ex. les amincissants…).

– de la même façon, certains ingrédients très efficaces pour la peau n’existent pas en bio. Yves Rocher ne veut renoncer ni à la performance, ni à la sécurité du consommateur, ni aux textures plaisir pour le bio.

 JK : Merci !

Conclusion :

Faut-il aller casser les vitrines des magasins Yves Rocher ? Certainement pas 😉 !

Bizarrement, je pense qu’Yves Rocher a un rôle tout particulier à jouer dans l’avènement de la Slow Cosmétique. Comme dit plus haut, le bio n’est pas un must pour eux, mais ils sont conscients des enjeux de la cosmétique naturelle. En outre, ils sont réellement engagés dans une politique de prix accessibles, ce qui n’est pas forcément aisé en ces temps de crise pour une marque-enseigne qui gère tant de magasins.  Enfin, doucement mais sûrement, ils éliminent de leurs formules des ingrédients synthétiques au profit de solutions plus respectueuses de l’environnement.

Certes, ils sont les rois du marketing et du greenwashing, mais ils font preuve d’ouverture (la preuve avec cette interview).

La solution ? Ne visiter Yves Rocher que pour consommer leurs produits bio. Et parler avec leurs équipes de vente. Les esthéticiennes d’Yves Rocher sont bien souvent dépourvues par rapport au bio. Elles associent le bio à tort à une efficacité moindre ou à des textures ennuyeuses, ce qui n’est absolument plus le cas.

En tant que consomm’acteurs (et actrices ;-)) on peut vraiment trouver son compte chez Yves Rocher en tentant de sensibiliser en douceur leurs équipes à ce que contiennent les produits critiquables dans leurs rayons, et en invitant tout le monde à découvrir que les produits bio ou les produits simples (huile d’argan véritable, savon saponifié à froid, argile…) sont finalement de magnifiques cosmétiques slow !

PS : Cet article va susciter je le sais des commentaires nombreux. Je sais que certains parmi vous vont huuuurler ! Je ne défends aucunement Yves Rocher ici et répète que cette marque a encore de gros efforts à faire. Alors soyez constructifs svp  … Je suis certain que dans deux petites années on pourra en reparler et que nous aurons sans doute apporté notre petite pierre à l’édifice 😉

 

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Savoir lire les étiquettes : Le Greenwashing cosmétique en VIDEO Comme je vous le dis souvent sur ce blog ou ailleurs, la cosmétique conventionnelle est critiquable à plusieurs titres... D'un côté, il y a la grav...
La Vérité sur les Cosmétiques en Pharmacies Les études récentes nous disent "Attention, il y a 184 produits cosmétiques à éviter car ils contiennent des ingrédients peu recommandables"... Tu par...
Ma recette de crème ultra-riche pour l’hiver…ou un marathon ! A vos marques! Prêts? Hydratez ! Le titre de cet article doit certainement vous étonner. Quel rapport peut-il bien y avoir entre une crème hydrata...
Étiquettes: , , ,
 

47 Commentaires

  1. Ben ils peuvent faire tous les produits bio qu’ils veulent… A chaque fois que j’ai voulu utiliser leur produit -> allergie!
    Alors même en faisant du ‘bio’, je m’y risque plus!

    • Ah tiens moi aussi! Allergie aux produits YR à chaque fois (lait, parfum…)
      Depuis j’en ai peur car aucun produit ne m’avait autant cuit la peau O_o

      Merci pour l’équilibre de tes arguments Julien, ça oblige à la réflexion.
      Par contre ça me conforte dans l’idée que le Marketing c’est le Mal

      • Excellent ! Puis je vous piquer cette superbe phrase “le marketing, c’est le mal” ? Je suis tellement d’accord ! Et pourtant, on est bien obligé de reconnaitre qu’il est partout et que nous même on en fait tous un peu dans nos vies (pour séduire, pour nous vendre, pour le boulot, pour persuader nos enfants de prendre un aliment, pour argumenter avec les copines…) Intéressant !

        • BONJOUR RIEN DE BIO CHEZ Y ROCHER ET PRODUITS TESTES EN CHINE SUR ANIMAUX A BOYCOTTER VOIR TS LES NOMS DES PRODUITS TESTES SUR ANIMAUX SUR INTERNET NON A LA VIVISECTION

          • Je ne veux pas défendre Yves Rocher mais vous faites erreur Benichou, les produits certifiés BIO de leur gamme “Culture BIO” sont bel et bien certifiés bio et non testés sur les animaux…

  2. Stéphanie D

    C’est un bon début. Mais, j’avoue que depuis que je m’intéresse à la cosmétique bio et homemade (environ 3 ans), j’ai banni Yves Rocher. Malgré leurs efforts, je n’y reviendrai pas. À la rigueur, je me passerais de crème et gommage tout prêts et ne mettrai qu’une bonne huile hydratante et préparerai un gommage (ce que je fais déjà).
    Yves Rocher est trop synonyme de “greenwashing” pour moi à présent.

  3. Et bien moi je suis déjà une fan de la marque Culture Bio. En effet, à ce prix, c’est génial. En plus il est très facile de customiser les produits bio Yves rocher avec une goutte d’huile essentielle ou deux, en trois secondes c’est fait. En ce moment la nouveauté qui m’interpelle c’est la nouvelle marque de cosmétiques de Carrefour qui propose une gamme bio vraiment pas chère.

  4. Et bien moi je trouve que c’est mieux ça que rien et que pour ceux qui n’ont pas forcément les moyens de s’offrir les produits des belles marques du BIO et qui n’ont pas forcément envie de se mettre à faire eux mêmes leurs soins de beauté maison…et bien ils ont là une option avantageuse.
    Merci Julien, comme d’hab, ton article est super intéressant et très utile !

  5. Je suis d’accord avec Antonia: pour les petits budgets, c’est super. Car trop souvent, les personnes qui n’ont pas beaucoup de sous à consacrer aux cosmétiques (car il faut manger avant, entre autres), achètent les cosmétiques moins chères mais pas bio. Alors que là, c’est pas cher et c’est bio, donc c’est une bonne démarche je trouve.

    Après, comme je fais ma petite cuisine depuis un an maintenant, et que j’ai trouvé les produits qui me vont et qui sont adaptés à ma peau (et à ses problèmes!!! grrr!!), je ne me vois pas changer. En revanche, pour offrir, ça fait une bonne idée de cadeau!

  6. J’ai acheté dernièrement ces gels douches bio de Yves Rocher, j’ai bien regardé les ingrédients et je les ai adoptés, en plus leur texture est douce et rafraichissante pour notre peau, que demander de plus et surtout..PAS CHER !!

  7. Wauthy Mithy

    J’ai lu avec attention cet article concernant Yves Rocher. C’est vrai que j’ai un très petit budjet et que je n’achète que des produits pour les soins. Chez Yves Rocher depuis plus de 40 ans mais,je suis les conseils de Julien depuis peu.
    Merci pour tout

  8. Merci Julien pour ces commentaire et interview trés intéressants, j’ai abandonné YR il y a pas mal de temps, suite à un article où justement il était dit que leurs produits n’étaient pas si naturels que cela.
    J’ai toutefois essayé la gamme Culture Bio, hélas je n’aime pas, la créme de jour étant grasse et l’odeur n’étant pas agréable.
    Certes il y a encore pas mal d’efforts à faire chez YR.
    Personnellement je préfére deux produits plus onéreux mais avec de bons ingrédients slow que quatre à petits prix!!

  9. Bonjour Julien, Merci c est bon a savoir, en ce moment je passe du temps a decripter les ingredients des cremes bio afin d en denicher des sans alcool. Apres des annees de decapage, prod contre les boutons, (je choisissais toujours les plus decapants :-S), creme chimique, etc… Maintenant si je ne met pas une creme du commerce ma peau est en carton.
    En ce moment je laisse ma peau nue ca tire mais je compte reeduquer ma peau a se reguler seule comme sur le reste de mon corps, il faut que je tienne 1 ou 2 mois jusqu a ce que sa soit moins sec. Ensuite je pense recommencer avec des huiles vegetales… le plus slow possible 🙂 … est-ce trop dur pour ma peau (mixte) comme traitement? j ai lu cette technique sur internet. Je me demandais juste si c etait pas un peu radical qu en pense-tu? Merci de nous guider sur la voie naturel … 🙂

    • Très intéressant. En effet, beaucoup d’hommes par exemple et certaines jeunes femmes ne mettent jamais de crème ni d’huile, n’en ont jamais mis et n’ont pas la sensation de tiraillement que nous connaissons si l’on ne met rien. Je suis persuadé qu’en effet il y a un phénomène d’accoutumance au complément d’hydratation fourni par nos cosmétiques, et que donc en effet la peau perd progressivement sa faculté à prendre soin d’elle toute seule. Mais je n’en suis pas certain et c’est pour cela que je n’ai pas mis cet argument en avant dans mon livre ou dans mes discours. En outre, il faut bien reconnaitre que la majorité d’entre nous utilisons des cosmétiques hydratants, donc finalement on est tous dans le même pétrin. Alors pour répondre à votre question, je ne crois pas que vous puissiez “rééduquer” votre peau, car dermatologiquement, je ne vois pas comment on pourrait l’expliquer. Et donc un passage à l’huile dès maintenant ne semble pas poser problème.

  10. Bonjour julien et Bonjour à tous !

    Je suis septique sur l’authenticité de la démarche d’YR, pour le bio !! Le bio existe depuis longtemps. YR ne s’y met que maintenant ????

    Quand je lis :” les ingrédients bio, et par conséquent la cosmétique bio, restent encore plus chers. Yves Rocher ne veut pas renoncer à son accessibilité.”,je me pose des questions sur la qualité des matières premières, si ils veulent faire du bio à bas prix !

  11. Je suis très surprise de cet article dans un blog “slow” il y a pourtant assez de petites entreprises Française ou autres qui valorisent le Bio sans être inaccessible , et qui proposent des huiles et des soins plus simples …
    Pourquoi mettre l’accent sur cette société qui depuis des années “enduit” d’erreur le grand public sur la réalité des cosmétiques naturels .. cela met un doute sur votre “intérêt” dans l’histoire !
    Je trouvais plus intéressant jusqu’à présent votre démarche de proposer de se prendre en charge et d’aller vers des soins plus personnels…Vous nous mettez dans un mauvais doute !
    Pourquoi pas un article sur des produits en sous-main de Loreal !?!

    • Ce blog est et reste “slow” : la slow cosmétique, c’est dénoncer les abus et nous inviter à consommer moins ou mieux. Je pense que pour celles qui parmi nous consomment parfois du Yves Rocher, elles consommeront mieux si elles achètent le produit bio de leur gamme. Il est par contre évident qu’il est encore mieux de ne pas consommer du tout de produit transformé et de s’en remettre aux huiles ou ingrédients 100% bruts et naturels.
      Je n’ai aucun intérêt dans l’histoire, au contraire puisque je semble vous décevoir. Je tiens à dire que ce blog a aussi pour but de susciter le débat sur la cosmétique. On parle je pense très souvent de recettes et d’ingrédients, alors pour une fois un article sur une marque qui pose question me semblait bon pour notre cerveau.

  12. Juliette133

    Je crois surtout qu’YR prend conscience que les consommateurs ne sont plus dupes. C’est un signe positif et tant mieux. C’est aussi ce que je comprends de l’article de Julien.

  13. Je trouve ça honteux, du soi-disant bio.
    Je n’y crois pas, de plus quand c’est bio, ON NE TESTE PAS SUR LES ANIMAUX!!
    On les respecte tous, les animaux quel qu’il soit donc pour moi ce n’est pas du bio!!!

    Et si ils me disent le contraire, je dis c’est faux.
    Pour que YR puissent vendre en Chine, il est obligé de tester tout ses produits sur les animaux (c’est la loi de là bas).

    Leticia

    • Je rappelle à tout le monde que la législation européenne a bannit depuis plusieurs années les tests sur les animaux, et ce sur la plupart des ingrédients également. Ils sont donc illégaux actuellement pour tous les produits made in Europe. Et Yves Rocher en fait partie. Je suis par contre en effet outré par les tests sur les animaux encore effectués sur certains ingrédients dans le maquillage.

  14. Pour ma part je pense que si Yves Rocher “fait” du bio ce n’est pas à cause d’une soudaine prise de conscience mais parce que c’est un concept vendeur…Effectivement les consommateurs commencent à prendre conscience de la necessité de lire les etiquettes et d’arrêter d’acheter n’importe quoi…La marque s’engouffre dans ce creneau comme elle peut…d’autres font pareil…mais la base de la demarche c’est encore le profit!
    ma parade est radicale: je fabrique tous mes produits moi même et je n’ai plus mis les pieds dans un rayon de cosmetiques depuis 2 ans…ma peau me dit merci tous les jours, mon porte monnaie aussi….
    Les tests sur les animaux sont aussi un porbleme, et je rejoins le commentaire de Garcia…
    Yves Rocher et tous les autres bannis de mon panier!

    • Oui celine tu as sans doute raison. C’est aussi ce que je dénonce dans mon livre, le profit à tout prix et le brainwashing cosmétique.

  15. me concernant,YR, je ne veux pas en entendre parler…quand on sais tout ce qu on peut faire avec une simple bouteille d huile vegetale bio et quelques gouttes d he.Il vaut mieux moins mais mieux.

    • On est bien d’accord… Rien de tel que du retour au 100 % brut… mais bcp de femmes aiment les cosmétiques et leur univers… et sont dépourvues dans leurs achats.

  16. Salut Julien,
    perso je ne suis pas une adepte de Yves Rocher, même si ils ont sortis une gamme bio, j’irai sûrement pas en acheter.
    J’utilisais leur produits quand j’étais étudiante et déjà à ce moment, je ne trouvais pas ça génial.
    Depuis que j’ai lu ton livre, je suis vraiment dégoutée de la cosmétique conventionnelle.
    J’ai balancé le 3/4 de mes produits dans ma salle de bain.
    Petit à petit j’achète le nécessaire pour faire des recettes de ton livre 😉
    (j’ai fait le shampoing anti-pel., baume au miel à lèvres, sérum hydratant, crème universelle, huile satinée pour le corps, baume coco pour le corps) et c’est génial!
    ps: j’ai fait une 1ere fois la crème universelle, elle était bien réussie, j’en ai fait une 2ème et là surprise je l’ai complètement râtée, elle est très liquide et il y a des grumaux beurrk, je ne comprends pas.

    • Tu as du rater l’émulsion car les grumeaux en sont la preuve. Si tu as réussi la première fois, il n’y a aucune raison que cela rate la deuxième cependant. As tu changé qqch ?

  17. Je ne commande plus chez YR depuis que j’ai adopté le livre de Julien. Dernièrement leur call-center m’a contacté pour un sondage et je leur ai dit qu’ils pouvaient m’enlever de leur liste de clientes. Qu’y-a-t-il de mieux que ce que la nature nous donne et en plus le plaisir et la satisfaction de faire “soi-même” ses produits…

    • Voilà la preuve qu’en effet je ne fais pas vraiment la pub de Yves Rocher, que du contraire me semble t il 😉

  18. salut Julien
    la 1ere fois je l’avais fait avec du polawax.
    la 2ème fois avec l’olivem.
    Mais je pense que je n’ai pas bien touillé ce jour là 😉
    Je l’ai recommencé le lendemain avec olivem et elle a bien prise comme une mayonnaise 😉
    par contre j’aimerais savoir si c’est possible de la faire un rien plus liquide, ma crème ressemble plus à un onguent qu’une crème légère, mais c’est peut-être normal?
    Et est-ce que je peux par exemple changer de HV pour personaliser le soin? je voulais en faire une pour ma maman qui a 64 ans, j’aurai voulu mettre HV de rose musquée. Est-ce possible?
    A bientôt.

    • Pour une texture plus liquide, il suffit d’augmenter un peu la dose d’hydrolat ou de gel d’aloe vera. On peut facilement remplacer les huiles végétales dans ma recette de crème hydratante par d’autres huiles.

  19. dommage qu’ils remplacent leur gamme actuelle par celle-ci… le mieux aurait été qu’ils completent…petit à petit! ^^ peut etre un jour….meme si on voit bien a cette interview que ce n’est pas l’optique!! et bien sur la phrase qui m’a fait le plus bondir: “certains ingrédients très efficaces pour la peau n’existent pas en bio. Yves Rocher ne veut renoncer ni à la performance, ni à la sécurité du consommateur, ni aux textures plaisir pour le bio”… hemhem, je n’épiloguerai pas… mais bientot, je “sévirai” incognito… héhéhéhé! ^^

  20. Ils s’intéressent au bio depuis bien plus de deux ans (et pourtant YR et moi ça fait 2…questions de réactions cutanées assez régulière à chaque fois que je retente ma chance avec leurs produits). Je le vois plus comme “voguer sur la tendance”. Mais j’espère me tromper.
    Par contre question accessibilité du prix des produits, heuuuuu les filles recalculez le prix au litre/kilos et comparer avec vos produits habituels, vous devriez être surprises (même les grandes parfumeries n’arrivent pas à la cheville de YR sur certains produits ^^).
    Ton article ne changeras pas mon opinion face à YR, ils sont chers et j’ai eu trop de réactions cutanée pour y revenir sereinement même si les produits sont bio. Cette évolution est intéressante surtout pour celles qui n’ont pas de peau hyper réactive, moi je passerais mon chemin…mais je tiens à féliciter YR quand même pour cette approche innatendue.

  21. Coucou Julien

    J’ai une petite question.
    J’ai vu sur un site que 1ml = 25 gouttes en HE
    et sur un autre 1ml = 35 gouttes!
    Je suis un peu perdue et j’ai besoin de ton aide.
    Merci pour ta réponse
    Cordialement
    Isa

    • En effet, il n’y a PAS de règle universelle car tout dépend du compte goutte de la marque et de la densité de l’huile. Moi je compte toujours 1 ml = 25 gouttes par sécurité.

  22. Je dois être en train de me radicaliser vraiment à fond parce que, rien qu’en voyant les photos, je me dis “oh lala! Tous ces emballages!!”. Eux aussi ils sont “bio”?
    Pour la douche, un bon vieux savon 100% végétal fait très bien l’affaire, je suis passée en mode “gel moussant neutre” de chez Centifolia en bidon de 1L pour le shampoing (et le bain, quand je m’accorde le luxe d’un bain parfumé aux huiles essentielles)… Et puis une fois de temps en temps c’est gommage maison avec de la cassonnade et de l’huile végétale (et une ou deux huiles essentielles)… Et sur le visage, à vrai dire en ce moment, c’est rien du tout! Juste un petit débarbouillage quotidien avec un hydrolat (quoi que je pourrais peut-être même en venir à me passer de ça aussi)… Ma peau retrouve sa santé et son équilibre depuis que je réforme mon alimentation (beaucoup, beaucoup de fruits et légumes) et que je m’oriente vers le végétalisme… Quoi que je verrai comment ça se passe cet hiver, ce sera peut-être une autre histoire! Ah et pour le déo, bah je n’en ai même plus besoin!! Je continue à utiliser mon déo maison juste pour le plaisir! Merci Julien pour tout tes bons tuyaux slow!

    • Caroline, vous concourrez à présent officiellement pour être miss slow cosmétique 2014 🙂 Bravo ! 😉

  23. Coucou Julien

    J’ai pas eû de réponse à ma question donc me revoilà.
    J’ai vu sur un site que 1ml = 25 gouttes en HE
    et sur un autre 1ml = 35 gouttes!
    Je suis un peu perdue et j’ai besoin de ton aide.
    Merci pour ta réponse
    Cordialement
    Isa

    • Bonjour Isa, si je peux me permettre de repondre, voici la reponse que je peux apporter: il est normal que vous ayez pu voir différentes indications… car selon les marques et les CODIGOUTTES, ca change! 1 goutte d’HE avec tel codigoutte n’aura pas tout à fait la meme quantité qu’une autre goutte avec un codigoutte d’un autre flacon d’une autre marque! il faut donc toujours se référencés aux indications des marques…et/ou avoir une balance ou des pipettes de précision!

  24. Bonjour et merci vert citron si je peux également me permettre.
    C’est trés gentil de m’avoir répondu.

  25. Coucou Julien!
    J’ai découvert hier ta chaîne YT grâce à ma voisine qui est une de tes plus grandes fans. J’ai un blog beauté et j’avoue que en 1 an, j’ai dû parler d’YR que pour leurs gels douches. j’avoue que lorsque je vois la composition des sérums et des crèmes qui coûtent qd même assez cher – même si c’est dur de ne pas avoir des réductions à 50% quasiment à chaque fois, ah les joies du marketing! – j’ai peur. Et puis, tu vois, ton article me donne envie de peut-être changer d’avis. J’aime beaucoup me démaquiller avec des gelées micellaires donc je vais filer acheter celle dont tu parles.
    Merci pour ton blog extra et tes vidéos qui m’ont fait rigoler une bonne partie de la nuit!!
    Belle journée <3

  26. salut julien, je me suis exprès connectée pour te parler d’une crème culture bio d’yves rocher que m’a mère vient de s’acheter,elle s’appelle crème du réveil, lorsque j’ai vu qu’elle était certifiée bio avec ecocert je suis tombée sur les fesses, je ne pensais pas qu’yves rocher ferai du bio un jour,en plus sur la boite elle contient plein d’ingrédients que nous connaissons:extrait de thé vert, calendula,extrait d’olivier, eau d’hamamélis,poudre d’aloe vera,beurre de karité,HE de menthe poivrée, huile de noisette, HE de lavande maillette(je ne connais pas cette lavande)? HE d’orange douce,HE de petit grain…bref des bonnes choses pour notre peau non?…

    • Oui poca, comme dit dans l’article, cette gamme “ancienne” d’Yves Rocher est bel et bien BIO et n’était pas si mal… Elle sera par contre supprimée/remplacée prochainement si on en croit l’interview.