Mon huile d’automne : la noisette



Promenons-nous dans les bois à Silly !

La saison est propice aux balades en forêt. Plutôt jolies les couleurs de l’automne non ?

Ce week-end, j’ai passé un merveilleux moment en compagnie d’un groupe nature à la découverte des fruits des bois de saison.

C’était dans le bois de Silly, mon village d’enfance.

J’en ai profité pour grignoter quelques fênes (les fruits du hêtre) et deux ou trois châtaignes… Je ne me suis pas risqué pour les champignons mais je me suis amusé à les reconnaître.

Tout l’esprit de l’automne était là mais, hélas, je n’ai pas trouvé une seule noisette !

Et pour cause,  les noisettes, nous les fans de slow cosmétique, on se les étale sur la peau !

Allez, venez me rejoindre dans la forêt magique…et découvrez ma recette de soin pour le corps à la noisette !

 

L’huile de noisette, belle d’automne !

Je trouve que la feuille du noisetier ressemble à une noisette, et vous ?

J’aime l’huile de noisette pour plusieurs raisons.

Elle est tout d’abord délicieusement parfumée et rappelle évidemment le goût et l’odeur des noisettes, plutôt agréable pour le soin.

Elle est aussi très pénétrante et ne graisse pas la peau. C’est pour cela qu’on la conseille souvent pour les peaux mixtes ou grasses en base de soin (par exemple, pour un soin après rasage ou un sérum anti-imperfections). On l’utilise aussi volontiers comme base pour formuler une huile de soin pour le corps.

Sa composition est caractérisée par la forte présence d’acide gras complexes du groupe des oméga 9, ce qui en fait une huile très hydratante, assoupplissante et adoucissante. 

Pour ne pas mourir idiots, retenons que l’huile végétale de noisette de première pression à froid (donc “vierge”) contient :

– de l’acide linoléique (ou oméga 6) à raison de moins de 10 %

– de l’acide oléique (un acide gras mono insaturé ou oméga 9) à raison de plus de 80 %

– un peu d’acide palmitique (très protecteur) et d’acide stéarique (un peu assainissant)

Mon huile corps pour l’automne :

délicieuse huile de noisette

Ma recette d’huile hydratante satinée pour le corps en cet automne vise à raffermir les chairs (yes!) et aussi à protéger durablement notre peau des tout premiers froids de la saison. Je l’aromatise très légèrement avec des huiles essentielles qui boostent l’immunité, qui tonifient la peau et qui donnent une pêche d’enfer au moral…

Pour un flacon de 50 ml d’huile de soin pour le corps, mélangez successivement dans un flacon adapté (verre ambré ou opaque) :

 

Elle sent bon, elle goûte bon et elle hydrate bon… (oui je sais on dirait que je vous la vends sur un marché 😉 )

– 10 gouttes d’huile essentielle de poivre noir : très douce, elle stimule l’échange sanguin, réchauffe et stimule la production de cellules plus jeunes

– 10 gouttes d’huile essentielle de mandravasarotra ou “saro” : cette huile essentielle très bien tolérée par tous est la reine de l’immunité tout comme sa cousine le ravintsara

– 5 gouttes d’essence de pamplemousse  : une grande classique des soins du corps pour une peau plus ferme, ici dosée faiblement car on la veut surtout pour le parfum et on veut éviter son côté photosensibilisant même si le soleil est parti.

– 49 ml d’huile végétale de noisette (en magasins bio et dans certaines pharmacies. L’huile alimentaire convient aussi mais choisissez la alors bio ou extra vierge sans aucun autre additif que la vitamine E).

<<<< Trouvez des huiles essentielles et huiles végétales de bonne qualité ici >>>>

On mélange et on laisse reposer une nuit avant application. Le soin est prêt dès le lendemain et peut s’utiliser sur tout le corps sans souci. Idéal aussi si vous voulez raffermir votre silhouette, mais pas au point de vous faire fondre les graisses attention.

Ma balade en forêt

Je partage avec vous les photos de mon escapade au bois de Silly, mon village “slow” favori, où j’aime tant revenir quand j’en ai l’occasion.

Lisez les commentaires sous les photos pour apprendre avec moi quelques petits trucs étonnants.

Vous allez découvrir monsieur grenouille, madame grenouille, mais aussi certains champignons étonnants et puis biensûr quelques fruits des bois de saison. Bonne promenade !

Les fruits du sureau sont comestibles mais assez indigestes. Attention, ne pas ingérer de baies de sureau rouges.
Les lianes qui reposent sur le sol en cette saison sont des clématites de forêt… Pas grand chose à voir avec les jolies clématites qui poussent sur nos murs :-/
Feuilles du châtaignier… cherchez les châtaignes au sol ! 😉
Voilà les châtaignes ! Délicieuses si elles sont cuites… je les mange aussi crues mais c’est parce que je suis gourmand et pressé 😉
Les petites mûres de la ronce se cueillent en hauteur pour éviter les fruits contaminés par l’urine des renards… Ne consommez que les baies cueillies plus haut que 60 cm.
Madame grenouille s’est teint en rousse pour l’automne… Very chic !
Les bolets se reconnaissent facilement mais ne sont pas tous comestibles… Un bon guide s’impose.
Certains champignons ont des spores en tubes (voyez les alvéoles tubulaires)…
…d’autres champignons ont des spores en lamelles…
Les vesses (comme dans “vesses de loup”) s’appellent ainsi parce qu’elles font penser à la vessie… ou à d’autres attributs masculins ? 😉
Ouvrir une vesse de loup avec un enfant et voir s’échapper les spores en fumée noire… amusant !
Plus rare, le “sceau de Salomon” (vous irez voir sur google parce que je ne peux décemment pas créer un blog sur la flore forestière 😉 )
Bonjour monsieur Grenouille ! (oui, en fait c’est monsieur car il nous a raconté avoir été un prince très charmant avant la rencontre)

 

Amanithe tue mouche, surtout pas touche !
Amanithe citronnée, tu peux la cuisiner.
Amanithe panthère, elle te met six pieds sous terre 🙁
Banjo l’écureuil dans la forêt de Silly !?! Uhm, c’était pour voir si vous suiviez 😉

Et vous ? Quelle est votre expérience avec l’huile de noisette ? Et vos recettes aux champignons ? Et ne me dites pas que vous allez me demander une recette contre les mycoses… A très vite et bel automne à vous  ! 

 

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Quel savon choisir ? La saponification à froid. Dans la vidéo ci-dessus, je vous explique la différence entre plusieurs types de savon et je vous recommande de choisir les savons saponifiés à froid....
Vergetures : on fait quoi en Slow Cosmétique ? Je vous donne ici mes meilleurs conseils anti-vergetures, tant en prévention que pour les vergetures installées. Ma recette aux huiles essentielles vo...
VIDEO : Une huile de soin 3 en 1 pour les Hommes ! Je vous livre dans cette courte vidéo un bon exemple de recette pour une huile hydratante, anti-âge et après rasage ! La peau des hommes n'est pas ...

109 Commentaires

  1. Bonjour ! Merci pour tous vos conseils et vos vidéos !
    J’ai une question concernant les allergies. Je suis allergique aux protéines de noisettes. Est-ce risqué d’utiliser cette huile dans mon cas, sachant que la proportion de protéines dans l’huile, s’il y en a, sera minime ?

    • Oui ! elle n’est pas recommandée en cas d’allergie !

      • En effet. Si on est allergique aux noix et noisettes, il vaut mieux éviter, bien que l’allergie à l’huile de noisette ne sera pas pour autant systématique.

        • Merci pour vos réponses ! Dommage, j’ai vu plein de recettes qui faisaient envie avec de l’huile de noisette… je continuerai donc avec le jojoba, ma valeur sûre !

    • Oui C-lin, il vaudra mieux éviter car certains cas d’allergie à cette HV existent chez des personnes allergiques aux noisettes.

  2. Je vais me la préparer cette huile pour le corps à la noisette. Merci
    Merci également pour cette balade en forêt qui m’a bien donné envie de retourner me promener dans les bois (dit la parisienne qui vient de se rendre compte qu’elle était trop déconnectée de la nature en ce moment)

  3. Merci pour la préparation à l’huile de noisette… et pour la balade en forêt, on s’y croirait!
    Et je promets que j’ai écouté jusqu’au bout!

  4. Super ballade! L’huile de noisette je l’utilise quasi tous les jours…

  5. Charlotte D.

    L’huile de noisette, ma préférée pour les salades, et ma deuxième préférée pour le visage après le jojoba découverte grâce à vous !
    Les châtaignes, toute mon enfance! Je viens d’une région où c’est une tradition, les premières arrivent sur les étals du marché en ce moment ! mais je n’ai jamais essayé de les manger crues (traumatisée par les marrons, cousin des châtaignes mais horribles au goût!)

  6. Comme toujours MERCI Julien ! Magnifique recette de NOISETTE ! 🙂

  7. J’utilisais aussi l’huile de noisette en sérum visage pour ma peau qui était mixte. Je l’appréciais beaucoup. Sinon bientôt les marrons chauds, marrons glacés ! :-))

  8. Huile de noisette avec qq goutte de romarin pour soulager les douleur des règles en massage sur le bas ventre radical plus efficace que les anti douleur.

    • Merci,c’est une super recette ça !! Je vais la donner à mes copines 🙂

    • Je prends note merci du tuyau!

    • merci pour la recette! J’essayerai la prochaine fois.

    • Bonne idée Jo mais alors romarin CT camphre, pas les autres n’est ce pas ? aussi efficace : HE d’estragon, de basilic et de laurier ou sauge sclarée à faible dose dans l’huile de massage.

    • Bonjour, pouvez-vous me dire combien de gouttes d’H.E. de romarin pour une cuillère à café ou à soupe d’huile, SVP ?
      Merci d’avance !

      • Pour une recette anti-douleur, comptons pour une cuillère à soupe d’huile végétale : 3 gouttes de romarin camphre, 3 gouttes de lavande vraie et 3 gouttes de basilic exotique par exemple.

  9. Marie-France

    Bonjour Julien,

    Merci pour cette recette ! L’huile de noisette est une merveille appliquée sur la peau, ses propriétés nutritives en font aussi un produit de choix pour les enfants en pleine croissance. Nos petits diables ne rechignent pas pour l’avaler, son goût est délicieux !

    Bien cordialement

  10. Merci pour cette merveilleuse balade, Julien, et pour la recette à l’huile de noisette ! Je suis habituellement une grande fan de l’huile de sésame et de macadamia, mais là, c’est si bien présenté que je vais peut-être faire une entorse à mes habitudes 🙂

  11. Merci pour cette jolie balade dans les bois : on s’y croyait surtout pour ceux qui comme moi habitent en ville et merci pour cette recette que je vais m’empresser de réaliser.
    On en redemande. On ne s’en lasse pas.
    Merci Julien pour tout ce que vous nous apportez.
    Bien cordialement

  12. merci Julien, c’est toujours un plaisir de vous lire!amitiés, Colette

  13. Merci Juju pour cette nouvelle recette, je vais essayer de la réaliser et surtout de m’en servir 🙂
    Habitant la campagne, je me rends souvent dans les bois pour m’y promener, c’est pour moi une façon de me ressourcer et de communier avec la nature et en cette saison, surtout quand il ne pleut pas et qu’un petit rayon de soleil passe au travers du feuillage coloré, c’est superbe.

  14. Coucou Julien

    J’ai bien aimé ton petit reportage, tes petits commentaires étaient ludiques.
    Cela donne envie d’aller faire une ballade, ce que je fais souvent.
    Je suis des Vosges et j’ai la chance d’avoir de magnifiques forêt, ce week-end je suis allée aux champignons..
    Merci aussi pour la recette huile de noisette pour le corps! je l’utilise souvent dans une salade d’endives, pommes et noix.
    Bonne journée et merci pour ce gentil moment!
    Isa

  15. Bonjour Julien,
    merci pour cette recette qui m’a l’air super. J’utilise déjà de HV de Macadamia pour hydrater mes mains. Elle fonctionne bien et a un pouvoir pénétrant remarquable!!

  16. Bonjour Julien, j’adore vos soins!
    J’aimerai savoir si vous aviez un conseil à me donner : j’ai 21 ans,ma peau est plutôt sèche et surtout sensible et mon nez devient rouge dés que la température baisse (j’avoue un léger complexe à ressembler à un clown ! ).Alors avez-vous un mélange d’huile végétale/huile essentielle à me conseiller?
    Merci d’avance!

  17. Wauthy Mithy

    Merci pour cette belle promenade. J’habite près de la forêt de Saint Hubert, donc je suis gâtée.
    J’ai employé l’huile de noisette mais avec h.E. d’ylang ylang comme vous me l’avez conseillé. Je vais essayer ce nouveau mélange et vous dirai mes impression. Merci pour tout

  18. Bon jour Julien !
    Ma filleule m’a fait découvrir votre site web : quel magnifique cadeau ! Merci Véro !
    Puisque vous parlez “champignons”, je parlerai de “mycoses” avec ce qui a “marché” pour moi : HE de Tea Tree et en plus, prise de conscience du mot et situation aux pieds : myc-ose : qu’est-ce que je n’ose pas faire ?, qu’est-ce qui m’empêche d’avancer ?
    Merveilleuse journée à vous et à tous vos lecteurs !

    • Bonjour Julien, chère marraine!
      C’est toujours un plaisir de surfer sur ce site car on y apprend des gestes simples qui nous rendent belles et beaux dans notre vie quotidienne. Merci à Julien pour tous ses conseils ainsi que pour son livre très instructif.
      Belle journée à vous deux et à tous les lecteurs!

    • Bienvenue Lilou… Pour les mycoses interdigitales, les HE à recommander (pures ou diluées à 50 % dans un huile végétale selon le cas) sont tea-tree, laurier et ou palmarosa.

  19. merci pour cette jolie balade! j’ai adoré le coup de la grenouille où j’ai dû agrandir la photo pour la voir! ^^ pour nous ce we, nous avons trouvé des coprins, mmmh! je les adore ceux la! quand on va aux champingnons, en regle generale, on ne touche pas a ceux en lamelles… car on ne s’y connait pas trop…! ^^

  20. Bonjour Julien
    De belles photos de ta fore^t de ton enfance ,et toujours des conseils que j’aime lire et faire ,j’attends toujours avec impatience tes messages et vidéo ,j’adore ton blog très enrichissant .
    Bises

  21. Merci pour la recette et pour la balade en forêt. L’automne est agréable lorsqu’il fait beau et se promener permet de se ressourcer avant l’hiver.
    J’aime bien l’huile de noisette et je pense la réutiliser quand mon sérum à l’huile de macadamia sera fini.

  22. bonjour Julien, encore une recette que l’on va s’empresser d’essayer, on le mérite bien ! Justement on vient de m’offrir l’huile de noisette de chez Aroma-zone, quelle bonne idée a eu ma belle-fille !! petite question : on peut remplacer l’HE de poivre noir par quoi ? je n’en ai pas mais j’en ai plein d’autres..Merci aussi pour cette petite ballade automnale, c’est de saison, pour ma part je regarde simplement les champignons qui poussent car je ne m’y connais absolument pas, et oui, il faut un guide pour cela… Bonne journée Julien, amicalement

    • Bonne question de demander par quoi remplacer HE de poivre noir ! Je commence doucement à faire ma réserve mais moi non plus je ne l’ai pas et même si je sais qu’on peut échanger certaines HE entre elles, je ne sais pas lesquels se remplace par quoi lol.

      • le patchouli, le niaouli, le bois de Hô, remplaceront le poivre noir si vraiment vous souhaitez vous en passer.

  23. Merci pour la balade en forêt + pour la cueillette de champignons qui me donnent envie d’aller chercher les girolles 😉
    Je connais l’huile de noisette et je n’en apprécie pas vraiment l’odeur forte de nuttela 😀
    Merci pour tes astuces et ta recette qui est très intéressante à réaliser: j’en prends note.
    Cependant est il possible, Julien, de supprimer son odeur forte de noisette à cette HV?
    Merci de ta réponse, si tu as un peu de temps;)

    • Je suis complètement débutante mais il me semble que comme c’est de l’huile de noisette, difficile de supprimer l’odeur justement lol. Peut être qu’en mettant certaines HE ayant une odeur forte tu pourras atténuer l’odeur ? Si je me trompe, merci de me rectifie. On est aussi ici pour apprendre 🙂

      • en effet aurélie, les HE vont gommer l’odeur de noisette… qui pourtant est généralement appréciée.

    • Moi je ne trouve pas l’odeur de l’huile de noisette si forte mais de toute façon la présence d’HE va “couvrir” cette odeur oui.

      • Merci Julien pour ta réponse et je comprends très bien avec tes nombreuses activités et ton travail, que tu soit obligé pour ton bien-être personnel, de lever le pied.
        C’est normal, tu n’est pas un robot, lol.
        Pour tes jolies photos et tes conseils et astuces, merci beaucoup:)
        Tu as du mérite, bravo <3

  24. merci pour ces jolies photos et ces bon conseils JULIEN ! a bientot

  25. je l’utilise pour me démaquiller! j’adore l’odeur!!

  26. Merci pour cette nouvelle recette, comme je l’ai dit il me manque certains ingrédients mais cette nouvelle recette donne bien envie !! Par contre comme je n’aime pas du tout les marrons, noisettes et autre produits du même type, pas sûre que j’apprécie cette odeur. A tester !

  27. michele hunault

    merci beaucoup pour les belles photos de la forêt !!! C’est très bien ce que vous faites !
    Je ne peux que vous encourager à continuer à nous faire réver !!
    Pour la recette à l’huile de noisette, il est vrai qu’il serait intéressant d’avoir un plus grand choix d’HE à y introduire. Merci si cela est possible antérieurement.
    Salutations

    • Bonjour, et merci à Julien pour toutes ses informations partagées, on sent la passion “aroma” qui sommeille en vous.
      Comme Michèle je me demande si d’autre HE peuvent convenir pour un tel soin ? celle de poivre ne se trouve pas facilement.
      Encore merci à Julien et à tous ceux qui font vivre ce blog

      • Oui Lucénie, l’HE de ciste ou l’HE d’hélychryse peuvent remplacer le poivre noir, mais c’est plus cher et j’aime et je recommande vraiment le poivre noir pour cette recette

        • Merci Julien je vais donc essayer de m’en procurer puisque vous nous recommander chaudement l’HE de poivre noir. Je ne connais pas encore. Je partage mes impressions dès que j’aurais testée.
          Merci encore Julien !

  28. Bonjour et merci Julien pour ce petit topo sur l’huile de noisette 🙂 Je l’ai utilisée pendant quelques jours sur ma peau mixte mais elle a eu un effet très comédogène sur moi… Donc retour heureux à l’huile de jojoba 😉

  29. Moi j’veux un écureuil comme Banjo !

  30. Bjr Julien,
    Merci pour cette sympathique petite balade au bois…de Silly !! J’ai déjà eu l’occasion de le découvrir comme j’ai de la famille qui habite Silly (et oui, le monde est petit !) et notamment lors de l’évènement “Sites en Ligne” avec des artistes de la nature…Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de la voir cette année ni de venir à votre atelier lors de la semaine slow food (-: Ce sera j’espère pour une autre fois !
    Enfin soit, merci de nous rappeler de nous connecter avec la nature qui a tant à nous donner ! Cela donne envie de prendre le temps de se promener…et de se confectionner ce soin automnal 🙂
    Pour l’instant,j’utilise HV abricot/carotte pour prolonger l’effet bonne mine des vacances 🙂 Sinon, il me reste encore de HV de macadamia mais j’ai déjà utilisé HV de noisette dans mon lait de corps car il est vrai qu’elle pénètre bien et on peut la mettre dans ses salades ! (je trouve que HV argan donne aussi un petit goût de noisette, non?!)
    Comme d’autres personnes, je n’ai pas HE de poivre noir…peut-on la remplacer par une autre ?
    Voilà, et pour répondre aussi à l’article précédent, merci de nous consacrer du temps et pour toute cette énergie transmise ! Belle journée à tous !

    • Merci Sabine… je pense que vous pouvez remplacer l’huile essentielle de poivre noir par de l’huile essentielle d’hélichryse (favorise également l’échange cellulaire) mais c’est plus cher et cela sent un peu moins bon.

  31. Miss California

    Merci pour cette recette : poivre, pamplemousse, je crois que je vais adorer le parfum de cette huile ! 🙂

  32. superbe ballade. c’est dommage que monsieur banjo soit aphone.

  33. Bonjour tout le monde ! Merci pour vos nombreux commentaires… Vous me demandez souvent “par quoi remplacer l’huile essentielle de poivre noir ?”
    Pour un effet approchant (stimulation cellulaire), optez pour l’hélichryse ou le ciste, mais c’est plus cher et cela sentira moins bon.
    Je vous recommande vraiment l’huile essentielle de poivre noir pour vos recettes corps car l’HE en question est bon marché, très douce et bien tolérée, délicieusement parfumée et efficace pour stimuler la peau mature… Originale aussi en cuisine, en eaux de toilette, en savons maison et en shampooing (stimule la micro-circulation au niveau cuir chevelu)… Bien à vous toutes et tous !

  34. Bonjour,
    J’ai découvert votre site, il y a quelques jours pour trouver des recettes. J’adore votre site très intéressant.
    J’ai une question, je ne la pose pas au bon endroit mais impossible de commenter dans l’article approprié.
    J’ai acheté ma 1ère huile, il y a quelques jours, de lavande vrai je crois (l’angustifolia) à la base pour traiter ma chienne et mon chat contre les puces. Je ne l’ai pas encore fait.
    Par contre je l’utilise pure sur mon visage contre le sébum et quelques boutons. Il n’y a aucun problème mais je réalise qu’il vaudrait quand même un avis sûr. J’avais par précaution lu quelques articles avant mais bon on ne sait jamais.
    Qu’en pensez-vous?
    J’aimerai aussi savoir quelle HE peut-on utilser comme parfum? Je ne supporte pas les parfums ça me donne mal à la tête donc auriez-vous une astuce? S’il vous plait.
    Merci d’avance

    • Attention zen ! Ne pas utiliser l’huile essentielle pure sur tout le visage !! Uniquement autorisé : 1 goutte pure sur un bouton localisé. Sinon, on dilue à 2 % dans une huile végétale pour un soin du visage adapté. Lisez SVP mes vidéos sur l’acné (clic).
      Pour le parfum, video ici (clic).

      • Merci Julien pour votre réponse rapide

        J’avais vu ces vidéeos sur l’acné et commandé tous les produits nécessaire. Je les ai recu ce midi, je n’ai plus qu’à faire ces recettes. Peur de me tromper dans les proportions mais c’est quand même bien expliqué. Juste pour le masque, quelle quantité d’argile faut-il pour votre recette, s’il vous plait?

        Pour le parfum, j’ai trouvé une recette d’eau de toilette sans alcool plutôt car je me demande si ce n’est pas l’alcool qui me donne mal à la tête donc je tente. Mais pouvez-vous m’aider sur les proportions?
        Voici ce qu’on conseille:
        60 ml d’huile végétale de Jojoba
        20 gouttes d’huile essentielle de Patchouli
        10 gouttes d’huile essentielle de Pin
        10 gouttes d’huile essentielle de Pamplemousse.
        Je n’ai pas l’h.e de pamplemousse donc pour les proportions, je remplace par 10 gouttes de pin ou patchouli, j’augmente la quantité d’huile végétal ou j’ignore simplement en ne les remplacant pas? S’il vous plait.

        Ah j’oubliais! Vous dites “on dilue à 2%”, toujours mon problème de proportion, ça équivaut à quoi?

        Merci d’avance

        • Chère zen, cette recette d’huile parfumée est intéressante mais tellement faiblement dosée que je ne pense pas qu’elle pourra être comparée à une eau de toilette classique… En outre, si vous enlevez le pamplemousse qui constitue semble-t-il la note de tête, vous n’aurez pas un parfum très agréable (les HE de patchouli et pin sont à mon sens insuffisantes pour créer une fragrance digne de ce nom). Pour le masque, ma recette est ici : http://www.youtube.com/watch?v=5aD7acrxRV4

  35. Bonjour Julien
    combien de temps se conserve ta recette huile pour le corps?
    Merci d’avance!

    • Sandrine, une huile se conserve toujours entre 6 mois et 1 an à l’abri de l’air et de la lumière. Voir les dates de péremption sur tes huiles utilisées. Pas d’eau ici dans la formule donc pas de risque bactérien et pas de conservateur.

  36. bonjour, Julien jaimerais savoir si l huile d amande douce et bonne pour la peau?quel type de peau? es ce bon pour l acné etc… un ami a moi ma ramener l huile d amande douce du maroc qui vient d une coperative et preparé sur place merci beaucoup en attente de votre reponse

    • L’huile d’amande douce ne convient que pour le soin du corps ou de la peau très sèche. Elle est en effet assez comédogène et ne convient pas aux peaux grasses ou acnéiques. Utilisez la pour des massages ou pour réhydrater les coudes, les genoux, ou la peau sèche d’un enfant.

  37. Bonjour Julien,

    Je viens d’avoir mes résultats de ma prise de sang tous va bien sauf j’ai trop d’acide urique .Peux-tu me conseiller pour le réduire.

    PS:je ne bois pas d’alcool,un peux de viande rouge,…..

    Je suis sur traitement chimique cela ne me plait pas.

    Salutations.

    Enzo

  38. Je me suis préparée le soin pour le corps, je suis conquise, je l’aime beaucoup! Merci Julien. 🙂

  39. Merci Julien ! J’ai donc testé votre soin très agréable, et effectivement l’HE de poivre vaut les quelques recherches. Alors pour votre recette et vos précieux conseils MERCI ENCORE !

  40. Eh bien, jolie ballade et avec de la compagnie en plus !
    je voulais vous demander si je pouvais simplement mélanger de l’HE de poivre noir dans l’huile de noisettes afin de réchauffer mes bouts de doigts qui sont toujours glacés dès qu’arrive l’automne?

    • Oui gafette absolument, c’est d’ailleurs une de ses meilleures indications. Pour réchauffer mes mains et les “stimuler”, une huile spéciale pour mains et pieds peut être : HV noisette 20 ml + 25 gouttes d’HE de poivre noir. C’est alors dosé à 5 % donc pas pour le corps et encore moins le visage… seulement les menottes frigorifiées !! et les pieds gelés 😉

      • Waouw!! 25gouttes! j’aurais jamais pensé autant!!
        Mais je vais tester …il faut juste que j’achète de l’huile de noisette car j’ai jojoba, abricot mais pas noisette…
        Merci en tout cas car cela me pourrit la vie dès l’automne!
        😉

  41. L’huile essentielle de poivre noir de votre recette aura suscité intérêt et interrogations!!!
    Et justement, je m’interroge (et m’intéresse) … Vues les propriétés que vous citez, la concernant (stimule l’échange sanguin et la production de cellules plus jeunes), elle trouverait surement une bonne place dans mon sérum visage anti-rides (j’ai 40ans donc pas à proprement parler une peau mature mais quelques petits sillons naissant au coin des yeux et de la bouche). Est-elle pour cette application plus recommandée que l’hélychryse? Faut-il les associer ou préférer y adjoindre une huile essentielle aux propriétés anti-rides différente?

    Merci mille fois de nous rendre “conscients” et “consomacteurs’. Et j’ai vu dans un commentaire que vous parliez aussi de “slow food”, je vais aller voir de suite de quoi il retourne. Je suis moi même adepte du “manger sain, manger fait main”, ce qui m’a amené à chercher plus loin dans ce domaine…et à vous découvrir il y a quelques mois pour mon plus grand bonheur

    • Non, cocotte… Le poivre noir ne peut hélas pas remplacer l’efficacité de l’hélychrise et ses propriétés sont assez différentes. Le poivre noir ne contient déjà pas d’italdione capable de faire “germer à nouveau” la peau. Son action se limite à la circulation vasculaire et sanguine, ce qui n’est déjà pas mal. Le poivre noir est recommandé pour : réchauffer une zone du corps atone, illuminer l’éclat d’une zone du corps ou du visage atone, tonifier et réveiller un tissu, favoriser la digestion et l’appétit, parfumer agréablement une préparation, stimuler les échanges en superficialité… Je l’aime beaucoup, mais elle n’a pas les propriétés médicinales de l’huile essentielle d’hélichryse.

  42. Bonjour Julien
    Le soir j’utilise un mélange à base d’huile de noisette (25 ml), j’y ajoute de l’huile le rose musquée (15 mL), de l’huile de son de riz (10 ml), ainsi que les HE de ciste (6 gouttes) et de géranium (3 gouttes)
    En fait ça reprend votre sérum anti-age quelque peut modifié

    J’aurais voulut savoir si ce sérum est bien équilibré? car je recherche un sérum anti-âge mais également anti-point noir, pouvant resserrer les pores

    J’ai donc pensé associer l’huile de noisette pour resserer les pores, le son de riz qui est non comédogène pour activité la micro circulation et pour son côté anti-age , ainsi que l’huile de rose musquée pour ses vertues anti-age
    Qu’en pensez vous?
    Merci

    • Votre recette est bien Elodie. Elle hydratera votre peau et luttera contre le vieillissement. Mais par contre, aucune huile végétale ne peut “resserrer les pores”. C’est l’huile essentielle de ciste ou de palmarosa ou de géranium qui peut faire cela lorsque cette essence est dosée à plus de 1 % dans le produit. Quant aux points noirs, je répète qu’aucun cosmétique ne les fait disparaitre. La seule solution est le bain de vapeur suivi d’une extraction avec un tire comédon et l’adoption ensuite d’un protocole de soin avec lavage doux et hydratation non grasse.

  43. Merci pour cette recette ! pour ma part, j’ai remplacé le poivre noir par du baume de copahu. J’ai hésité avec l’épinette noire que j’aime beaucoup aussi à cette saison pour lutter contre les coups de pompe!
    A bientôt !

  44. Julien, mes huiles essentielles, je les utilises principalement pour mes cheveux donc toutes tes recettes capillaires à base d’HE sont les bienvenues pour moi.
    Avec tes belles photos de sous-bois et de champignons, avec mon mari, nous sommes allés dans notre forêt, cueillir les girolles et les chanterelles, tu devrais y aller, c’est la saison et bon appétit bien-sûr 😉

  45. Bonjour Julien,
    Moi j utilisé ma crème habituelle avec 2 gouttes de bois de rose matin et soir après m être lave le visage… Qu en pensez vous ? Merci d avance

    • Oui c’est un geste très classique pour rendre un soin plus “liftant” et anti-imperfections à la fois.

  46. Bonjour Julien,

    Il se trouve que j’ai une peau grasse (+ acnéique avec cicatrices), et je voulais savoir qu’elle huile entre celle de Jojoba, de nigelle et de noisette (ces deux dernières qui, si j’ai bien compris, se rapprochent), serait la plus adaptée/la plus idéale pour mon cas s’il te plaît? (J’ai déjà l’huile d’Argan et je viens d’acquérir celle de noisette).

    Je te remercie d’avance, et profite de ce commentaire pour te dire que j’apprécie beaucoup ce que tu fais. Ton site et tes vidéos sont très agréables, complets, et claires.

    • Un mélange de ces 3 HV serait idéal mais tu peux commencer avec un mélange argan noisette à 50/50… Par contre en cas d’acné avéré il faudra y ajouter 2 % d’HE de lavande vraie, tea-tree, lavandin, petitgrain bigarade ou romarin verbénone ou sauge sclarée… Bcp de recettes possibles. On choisit en général 3 He pour une bonne synergie. Voir mes articles recettes contre l’acné svp. (clic)

  47. Bonjour Julien,

    Je me suis acheté une huile vierge de noisette bio première pression alimentaire et c’est après que j’ai vu ce passage ” L’huile alimentaire convient aussi mais choisissez la alors bio ou extra vierge sans aucun autre additif que la vitamine E).” et la mienne est inscrit source négligeable de lipides trans. cholestérol, sodium, fibres, sucres, vitamine A, vitamine C, calcium et fer…cela veux dire qu’elle est inutilisable pour le visage??

    J’attend votre réponse avec impatience 🙁

    • Rebecca il s’agit là d’une mention relative à l’usage alimentaire de cette huile. C’est une routine d’étiquetage. Vous pouvez tout à fait utiliser cette huile de noisette sur le visage à mon sens , et si elle est vierge extra et bio, elle sera un précieux cosmétique croyez moi.

      • Oufff je suis rassuré!! Merci beaucoup, je suis contente de ne pas avoir fait un mauvais 😀

  48. Bonjour Julien,

    Je ne vouus connaissais pas, jusqu’à que je tombe sur votre vidéo, cherchant une recette sur un masque d’argile blanche, alors depuis ce jour là 1 décembre 12, j’ai vu presque tous les vidéos. je voudrais vous poser une question:
    j’ai une peau mixte plus au moins normale, zone T brille lègerement, les pores dilatées elle est très sensible, des petits plaques rouges apparaissent et surtout surtout déshydratée.
    que me conseilliez-vous ?
    Merci de votre réponse
    Cordialement

  49. Rebonjour, Julien
    Sur le premier commentaire, j’ai oublié de vous dire que,
    1): j’ai réalisé le masque à l’argile blanche, sauf j’ai remplacé H.V Macadamia par l’H.V de jojoba, hélas, je n’ai pas obtenu le même résultat que vous.
    2): j’ai préparé le lait démaquillant à l’Aloé vera, et là, j’ai bien obtenu le même résultat, je l’ai appliqué sur le visage, c’est magnéfique, il supprime bien les traces de maquillage même le mascara, et laisse la peau douce.
    question:
    ce lait est bien si je maquille. quel est le produit pour nettoyer le visage sans être maquillé?
    Merci d’avance

    • Si vous n’êtes pas maquillée, le passage d’un coton ou lingette imbibé d’hydrolat est suffisant.

  50. Salut Julien, et bravo pour ton site, une vraie mine d’or !!!

    Je suis un homme tu t’en doutes bien 😉
    J’ai une peau décidemment très complexe …

    Je la définierais toutefois par deux adjectifs :

    – déshydratée
    – rétentionnelle

    C’est simple, on dirait qu’elle ne parvient pas à éliminer ses déchets, j’ai toujours mauvaise mine, une peau très pale, comme si le sang ( ou l’eau ?!! ) n’y circulait pas, avec des peaux mortes, une peau réactive aux agressions via du sébum en excès, des microkystes qui ne parviennent que rarement à la surface … Bref, une peau pas jolie du tout.

    Je sais reconnaitre une peau bien hydratée, rebondie, le teint uni et éclatant, et bien la mienne est l’opposé parfait !!

    Et je pense, une intuition, que mes problèmes de microkystes et de pores obstrués sont intimement liés avec cette déshydratation.

    J’ai bien sûr essayé produits dermatos et pharmaceutiques sans succès, j’ai envie de me tourner vers le bio.

    J’ai déjà essayé le rasage à l’huile de jojoba, résultat parfait, mais les poils collent à la peau à la fin du rasage, et la sensation est vraiment pénible ! Une idée d’huile plus ” légère ” ?
    Saurais-tu m’aider et me conseiller quant à ma peau bizarre ??

    D’avance merci !
    Au plaisir de te lire …

  51. Hahaha, je viens de voir la vidéo sur l’huile 3 en 1 XY …
    Tu es bon acteur en plus de ça !!

    Par contre je rechigne vraiment à m’appliquer de l’huile sur le visage, car je vois pour le rasage, bien que ce soit du jojoba, j’ai l’impression de la garder toute la journée sur moi …
    Et comme beaucoup d’hommes, je n’aime pas cette sensation !
    J’ai aussi vu ta vidéo sur la crème faite maison, et je pense que c’est d’avantage cette texture qui m’attirerait !
    Il n’y a qu’à rajouter de l’aloe vera en fait ???
    Aurais-tu des recettes adaptées ?

    Je suis un peu perdu entre le nettoyage, l’huile de rasage, l’huile de soin …
    Alors pardonne mes questions bien trop nombreuses, mais j’ai besoin d’éclaircissements.

    PS : pour répondre à ta question, je ne fais que des gommages de marques ” chimiques “, avec des grains abrasifs, et ma peau ne semble pas être fan !!

  52. Bonjour, Julie,

    Tout d’abord je vous remercie de me répondre
    ensuite, je vous ai écris le premier commentaire aprés avoir lu ceux des autres,j’ai passé toute ma soirée à lire les commentaires jusqu’à 00h00, et je m’endoutais que vous alliez me répondre ainsi, en tout cas, j’ai plus au moins trouvé quelques réponses à mes questions. Mais je reviens sur la question le sérum ” anti-âge qui a été posée précédemmente , ce sérum est destiné pour les peaux mature?!!. Qesttion: pourrais-je remplacer H.V argan par une autre H.V non comédogène?

    Dans le deuxième commentaire vous avez omis de me donner votre avis sur la question n°1, c’est la recette de votre vidéo ” masque à l’argile blanche pour peaux sensibles.

    -La question N°2: j’ai trouvé une réponse dans laquelle vous conseillez de nettoyer le visage avec l’argile blanche en poudre, c’est ça?
    -Est que l’hydrolat va enlever tous les impurtés de la journée?
    -j’ai vu les 25 vidéos et je n’ai pas trouvé des recettes ou conseils sur les peaux mixtes.
    Merci d’avance, Bonne journée

    • Ouh là là je suis perdu Houria… Que souhaitez vous ? Un protocole complet pour votre peau mixte ?
      Comme dans mon livre :
      Si vous êtes maquillée :
      1) démaquillage à l’huile (noyau abricot/amande douce/jojoba)
      2) passage de l’hydrolat au coton ou à la lingette (lavande vraie / petitgrain) : oui, il enlève les impuretés de la journée si il est utilisé seul le soir venu aussi sur une peau non maquillée
      3) hydratation avec de l’huile végétale en massage profond du visage (noyaux d’abricot/noisette/argan)
      4) application d’une crème très légère
      5) maquillage
      3 à 4 fois par semaine : nettoyage du visage à l’argile blanche ou jaune… + masque éventuel
      Je ne peux pas être plus précis.

  53. Bonjour Julien,

    Désolée, je viens de voir que je me suis trompée sur votre prénom, c’est Julien et non Julie

  54. Julien je n’arrive pas à mettre ce message sur les huiles végétales car je n’ai pas “laisser un commentaire” alors je mets le message ici… désolée…
    Que penses tu de cette huile anti-âges a appliqué le matin ou plutôt le soir ?
    30ml d’HV de jojoba
    20ml d’HV de rose musquée
    10gts d’HE petit grain bigarate
    5gts d’HE de mandarine
    5gts d’HE de ciste
    3gts d’HE d’immortelle
    Est une bonne répartition d’HV et d’HE
    Merci pour ta réponse

    • C’est une bonne recette anti-âge et anti-imperfections, dosée à 2 %, ce qui est tout à fait correct pour une peau non allergique.

      • Merci Julien pour ta réponse, tu ne me précises pas si je peux l’appliquer le matin ou le soir ? merci

  55. Bonjour Julien, je me demandais une question au sujet des huiles végétales : est-ce que lors d’activitée physique, ou de chaleur en été, est-ce que l’huile n’aurait pas tendance a resortir de la peau et rendre notre visage gras et huileux ? merci !

    • Je l’utilise très fréquemment et jamais je n’ai le visage gras ou huileux. Cela me donne une peau très très douce…

    • Non isabelle, si l’huile a été bien massée, longuement et en petite quantité, elle pénètre la peau et, comment dire, elle se “lie” avec les corps gras de l’épiderme et ne peut pas en ressortir…

  56. Bonjour Julien!
    je me demandais sur les huiles végétales et en particulier les macérât huileux, est-ce que l’huile de base utilisée pour la macérâtion conserve ses propriétés à la fin de la fabrication du macérât?
    je donne l’exemple du macérât de vanille de chez aroma-zone où il est mentionné: “Macération des gousses de Vanille Bourbon biologique dans de l’huile de Sésame biologique désodorisée”
    qu’en est-il des vertus de l’huile de sésame de base dans ce macérât?
    y a-t-il altérations de celles-ci?

    • L’huile de base qui a servi à la macération est une huile généralement “neutre” (sésame, amande douce, tournesol…) qui garde ses propriétés hydratantes et assouplissantes mais se voit transformée en macérât plus actif.