Si tu arrêtes les lingettes jetables, je t’offre un cadeau !



Les lingettes jetables sont vraiment un produit à bannir
Les lingettes jetables sont vraiment un produit à bannir

Qui ne sait pas encore parmi vous que le concept de la lingette jetable pour le démaquillage ou pour l’entretien de la maison est une bombe écologique ?

Pensez ne fût-ce qu’une seconde à la quantité effrayante de lingettes imprégnées de produits chimiques et de substances parfumantes que les femmes jettent chaque jour dans le monde… Oui, je sais, ça donne un peu le tournis.

Pour limiter les dégâts à notre humble échelle (celle de notre salle de bain) je me suis dit que je vous ferais découvrir l’intérêt des lingettes démaquillantes réutilisables.

 

Dans la vidéo de cet article, vous découvrirez pourquoi une lingette réutilisable est un must pour toutes les femmes qui souhaitent adopter la Slow Cosmétique. 

Et dans le petit article qui suit, vous découvrirez comment gagner votre propre kit de lingettes démaquillantes ! C’est Noël ou c’est-y pas Noël après tout ? 😉

Lingettes réutilisables, mode d’emploi :

Les lingettes de Lamazuna sont un peu particulières car elles s'utilisent juste avec de l'eau, sans aucun produit
Les lingettes de Lamazuna sont un peu particulières car elles s’utilisent juste avec de l’eau, sans aucun produit

Les lingettes démaquillantes réutilisables sont un des piliers de la Slow Cosmétique.

Ecologiques, elles remplacent nos cotons jetés à la poubelle, et, mieux encore, elles peuvent remplacer les infâmes lingettes jetables qui ont déferlé dans nos rayons beauté depuis quelques années.
Je pense ici aux lingettes imprégnées de Demak’Up, Nivea, Sephora, Neutrogena, Yves Rocher et consorts… 🙁 de vraies criminelles de l’environnement ! N’en jetez plus !

Pour vous y mettre, il vous faudra une bonne dizaine de lingettes réutilisables, soigneusement choisies :

– vous trouverez des lots de lingettes prédécoupées et cousues dans votre magasin bio ou sur internet. La marque “Les Tendances d’Emma” présentée dans la vidéo a son propre site évidemment que vous pouvez visiter de ce pas. La boutique Slow Cosmétique de “Les tendances d’Emma” (Clic)

– les lingettes en coton bio sont des basiques. Elles conviennent au démaquillage de toute substance mais nécessitent parfois un peu d’huile de coude. Elles conviennent selon moi un peu moins aux peau fragiles et sensibles, qui leur préfèrent les lingettes très douces en fibres de bambou. Même utilisation mais plus de douceur dans le tissu.

pour les yeux, je conseille vraiment les lingettes en fibres de bambou, en polar recyclé ou en Tencel (voir plus loin). Mais il faudra sans doute tester et vous faire votre propre opinion car chaque femme a un ressenti un peu unique.

– il existe aussi des lingettes comme celles de “Lamazuna” (clic) en tissu synthétique mais écologiques quand même puisqu’on les utilise avec de l’eau uniquement (donc on ne gaspille pas de produit, c’est une autre logique). La boutique Slow Cosmétique de “Lamazuna” (Clic)

le principe : on nettoie son visage avec la lingette imprégnée d’huile ou de lait, et on met ensuite sa lingette dans un petit filet qui ira à la lessive en fin de semaine. On utilise 1 à 2 lingettes par séance de démaquillage selon la quantité de maquillage à ôter.
Quand le démaquillage est terminé, on passe son visage à l’eau claire ou au spray d’hydrolat et on sèche à la serviette. On peut aussi utiliser une nouvelle lingette propre imprégnée d’hydrolat pour un démaquillage parfait. Voyez SVP ma vidéo sur le démaquillage à l’huile (clic).

Jouez et gagnez un kit de lingettes écologiques !

Le kit Eco Belle des Tendance d'Emma est à gagner !
Le kit Eco Belle des Tendance d’Emma est à gagner !

Quand j’ai réalisé cette vidéo sur les lingettes démaquillantes et que je l’ai mise en ligne sur ma chaîne Youtube avant de la poster ici, la marque “Les Tendances d’Emma” m’a gentiment proposé de vous offrir quelque chose sur le blog.

J’ai trouvé l’idée excellente et c’est pour cette raison que je vous propose un petit concours.

Il y a 10 kits Eco Belle Nomade des Tendances d’Emma à gagner ! 

Chaque kit contient 4 lingettes en fibres de bambou écru (j’ai choisi ces lingettes car elles conviennent bien à tous).

Ces 4 lingettes conviennent bien pour un petit week-end car elles sont présentées dans leur trousse de voyage en coton bio. Bien évidemment, le kit comprend aussi le filet amovible assorti, qui nous servira pour protéger les lingettes dans le tambour de la lessive. Voyez le descriptif complet du kit Eco Belle Nomade (clic) sur le site des Tendances d’Emma. C’est un cadeau d’une valeur de 9.90 euros.

 

Pour gagner votre joli petit kit, je vous demande de jouer comme suit :

1) Faites une confidence à Papa Noël :

Postez un commentaire sous cet article en écrivant très brièvement ce que vous avez fait de moins slow qui soit en matière de cosmétique dans votre vie.
Moi par exemple, je vais vous l’avouer, j’ai utilisé très longtemps le baume pour les lèvres “8 hour cream” d’Elizabeth Arden et je savais pourtant très bien qu’il était bourré de pétrole et de parfum chimique. Je l’adorais. Je l’ai maintenant définitivement rayé. Amen 😉

Euh... je commente et j'écris un long mail avec mes coordonnées et trois réponses, c'est ça ? ;-)
Euh… je commente et j’écris un long mail avec mes coordonnées et trois réponses, c’est ça ? 😉

2) Envoyez-moi un mail en répondant à la question double :

Une fois votre commentaire posté, envoyez-moi un e-mail (mon adresse e-mail se trouve mentionnée quelque part sur ce site) et répondez-y à la question suivante.

N’oubliez pas de signer avec vos coordonnées complètes (nom + prénom + adresse complète).

LA QUESTION DOUBLE :

a) Dans un article publié sur ce blog en 2011, Julien Kaibeck dénonce en vidéo les composants chimiques d’un produit de soin de luxe pour le contour des yeux d’une marque Américaine. Comment s’appelle ce produit ?

REPONSE : Advanced Night Repair Eye, de Estee Lauder (cliquez pour voir la vidéo “Tribunal de la beauté”)

 

b) Ce produit de soin du contour de l’oeil contient notamment dans sa formule beaucoup de silicones, mais aussi des dérivés et esters d’une huile végétale bien connue. Laquelle ?

REPONSE : L’huile de jojoba

3) Dans le mail, répondez aussi à la question subsidiaire :

Je déteste ce genre de question ouverte mais je suis bien obligé de passer par là pour vous départager car il ne peut y avoir que 10 gagnantes.  La question subsidiaire vous demande un chiffre :

A la date du 16 décembre 2012 à 16h, combien de commentaires dénombre-t-on sur le blog www.lessentieldejulien.com ? Petit indice, il y en a plus que 5000 !

REPONSE : 5774 commentaires ! (voir image)

Un sacré paquet de commentaires sur ce blog les amis !
Un sacré paquet de commentaires sur ce blog les amis !

Les 10 gagnantes seront celles qui auront correctement réalisé les opérations décrites ci-dessus, et qui se seront approché le plus du chiffre mystère.

Attention, le concours s’arrête le 23 décembre à minuit. Les gagnantes seront prévenues par mail et publiées ci dessous ensuite.

BRAVO aux GAGNANTES : Patricia M de Etterbeek, Christelle M de Liège, Sabrina D de La Membrolle sur Choisille, Elsa D de Saint André de Sangonis, Nathalie C de Nozay, Dominique F de Stembert, Aurélie N de Montreuil sur Ille, Anais D de Laeken, Jessica B de Liège et Sophie C.

Et la bonne nouvelle ? La bonne nouvelle est qu’il n’y a pas de perdantes !

En effet, dès à présent, si vous commandez des articles sur le site des “Tendances d’Emma” et  que vous utilisez le code promo “julien10” la marque vous offre 10 % de réduction sur vos achats ! SYMPA cette EMMA !
(Note : offre valable jusqu’au 01/03 et non cumulable avec toute autre réduction, remise ou promotion sur le site)

Bonnes Fêtes à vous !

Je vous ai fait un dessin pour Noël !
Je vous ai fait un dessin pour Noël !

J’espère que ce petit concours vous fait plaisir. Cela nous change en tout cas.

Vous savez que je n’aime pas trop faire d’action commerciales sur mon blog, mais là, pour Noël, je me suis dit que vous méritiez bien un petit truc afin de vous remercier pour l’immense succès que vous faites connaître à mon blog. Nous sommes près de 85.000 visiteurs chaque mois ! MERCI de tout coeur pour votre fidélité !

Passez un merveilleux Noël et, seul ou en famille, faites un truc gratuit : offrez un dessin à quelqu’un, un bricolage, une petite huile de massage parfumée, un poème, une heure de jardinage ou de compta, une heure de baby sitting… Notre époque est tellement dure, je crois qu’on aurait tous intérêt à retrouver un peu de lien social gratuit pendant ces fêtes et tout au long de 2013 qui arrive…

Je vous embrasse affectueusement,  comme un bon vieux cousin… 😉

 

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

VIDEO : Les produits pour bébés ne sont pas ECOLO ! De l'huile de calendula pour bébé, c'est mieux Les produits cosmétiques pour bébés sentent bon et on les adore... Mais que contiennent-ils vrai...
L’huile de NIGELLE expliquée en VIDEO on extrait l'huile des graines de cumin noir L'huile de nigelle (nigella sativa) est une précieuse alliée pour soigner les bobos de la peau. On...
L’huile essentielle d’Eucalyptus citronné : idéale en été ! Dans cette courte vidéo, je vous explique que l'huile essentielle d'eucalyptus citronné (eucalyptus citriodora) est réputée pour les propriétés suivan...

35 Commentaires

  1. Bon, je ne suis pas vraiment dans les futurs 10 premières mais ça peut être drôle ! Ce que j’ai fait de moins slow récemment et que j’ai fait pdt longtemps ? N’ayant plus de beurre pour mes lèvres gercées et abîmées, j’ai dû reprendre mon ancien “soin” : la vaseline ! Mon ancien ‘must’ que j’ai gardé très longtemps jusqu’au jour ou j’ai commencé à faire mes sticks de soin moi-même ! Heureusement ma commande de produit de base arrive !

  2. Certes je ne suis pas dans les premières à répondre …. ce que j’ai fait de moins slow, je me suis démaquillé les yeux avec un coton et un “vulgaire” produit démaquillant de la marque d’un grand magasin … et lingettes pour le visage. Maintenant ce que je fais : petit coton humidifié avec un pchitt d’huile d’Argan bio, bien sûr ! pour le visage : nettoyage avec le savon d’Alep ou Calendula.

  3. J’ai la peau mixte et donc la hantise de la peau qui brille. Problème que j’ai réussi à combattre en utilisant un soin matifiant pour la zone T d’une marque de luxe. Alors que j’ai peu à peu remplacé tous mes cosmétiques classiques par des cosmétiques bios (eux-mêmes remplacés peu à peu par des cosmétiques slows (notamment grâce à votre livre Julien, merci !), j’ai continué à utiliser ce soin dont je veillais toujours à avoir un tube d’avance. Et puis un jour, je suis tombée à court… et j’ai pu constater que l’utilisation de soins adaptés (bio et/ou slows) suffisait désormais à m’assurer un nez mat toute la journée. Tant d’argent dépensé pour rien ! Mea culpa… 🙁

  4. J’ai employé pendant 20 ans les crèmes Nivéa, ensuite j’ai découvert la slow cosmétique. Dommage qu’on ne puisse pas revenir en arrière!

    • Nombreuses femmes ont été aussi adeptes au petit pot bleu.. c’est dommage que personne lisait les étiquettes, et même aujourd’hui, il y a énormément de femmes qui ne savent pas ce qu’elles mettent sur le visage, le corps, les cheveux. Nivea, Garnier, L’Oréal sont considérés comme des “classiques”, et quand on parle de bio, on entend souvent dire “ah nan je suis pas trop bio” ou bien “j’utilise du bio mais rarement”. Ça devrait être l’inverse, depuis très longtemps..
      Le point positif est qu’on étaient jeunes et les produits chimiques avaient un impact moins important je pense, que quand on arrive à 30 ans..car on commence à chercher des résultats pour nos imperfections qu’on avait pas à 20 ans et là, on jongle entre les marques, à la recherche du miracle..mais heureusement le bio (qui sent bon et qui s’étale bien) est arrivé!

  5. Sympa comme concours ! Je lorgne aussi la serviette pour cheveux des Tendances d’Emma depuis un petit temps alors je participe avec plaisir ! Ce que j’ai fais de moins slow : utiliser longtemps les gels douches cadum pensant qu’ils étaient respectueux de ma peau et de l’environnement !

    • Bonjour Odessa341,

      Je suis d’accord avec toi, Cadum n’est pas le top du top en produit écolo mais ils font pas mal d’effort.
      Certains produits sont vert dans le guide cosmétox de greenpeace.
      Et faut bien lire les étiquettes car dans la gamme CADUM certains produits sont assez bien et d’autres pas terrible.
      Je pense qu’ils sont quand même mieux placé que sanex ou ushuïa..
      Perso, j’ai le savon de marseille pour les mains, il est garanti sans BHT, sans EDTA et DMDM donc plein de grosses lettres en moins dans la composition 🙂

  6. J’ai découvert la slow cosmétique il y a peu de temps, j’ai acheté ton livre et j’ai adoré ainsi que ton blog et je n’ai pas pu faire autrement que de jeter mes crèmes DIOR que j’utilisais depuis plusieurs années. Maintenant je fabrique mes cosmétiques bio. Cette année j’ai d’ailleurs décidé d’offrir à ma famille pour noel des crèmes et sérum de ma fabrication. Merci encore.

  7. Pour ma part, j’ai beaucoup utilisé les cremes hydratantes de supermarchés (nivea et cie), et les produits qui étaient censés guérir mon acné… Sans aucun résultat significatif bien évidemment!!

  8. Mon cher Julien noel,

    Mon acte le moins slow je l’avoue est de tjs utiliser les gels douche le petit marseillais, j ‘adore les parfums de cette gamme et d’avoir tjs un bon pot de vaseline pour mes colos pas ecolo!
    Que 2013 soit slow!!!

  9. Bonjour à tous,

    Pour ma part, j’ai craqué sur Yves Rocher étant ado, j’étais d’autant plus contente que j’ai trainé une peau très sensible enfant au point de devoir utiliser des savons surgras achetés en pharmacie, qui se souvient de la marque Oléatum ?
    Bref,c’est pas le pire, j’ai testé un embellisseur abricot des “parfums créateur de beauté” et là grosse réaction = visage boursoufflé avec pommade de cortisone pour le visage et encore une différente pour les yeux et tout ça la veille d’une épreuve pratique pour mon BTS !
    Depuis ce jour, je préfère rester pâlichonne…;-)

  10. Bonjour Julien! Quelle bonne idée ce concours! Quel lot alléchant! Tout d’abord je sus d’accord avec toi, vive l’esprit de Noël!
    Le truc le moins slow que j’ai fait cette année… J’ai acheté la gamme “Mustela” pour ma petite nièce. Je voulais offrir la trousse de toilette complète et c’est ce que souhaitaient les parents. Même si ce n’est absolument pas mon choix de départ, je respecte celui des parents. Pourras-tu un jour me pardonner? Je pense que les odeurs sont importantes car elles sont le reflet de nos attachements… nos madeleines de Proust.Les industriels le savent bien! Pour Noël j’essaie de convertir en douceur par des cadeaux cosmétiques home-made, nous verrons la réaction des uns et des autres!
    Voilà mon aveu Père Noël! Bonnes fêtes de fin d’année à tous et à toutes!

  11. Cher papa noël moi ce que j ai fait et que je fais de moins slow c’est les cadeaux aux amis. J ai des amis qui ont des goûts…on va dire “fast”. Le dernier cadeau que j ai fait pour une amie l’huile prodigieuse de Nuxe. Pour 2013 je vais faire plus d effort pour rendre mes amis plus slow.

  12. pour ma part, le moins slow que j ai fait c est que j ai passe des annees a decaper mon visage,a traquer la moindre imperfection…depuis 2 ans je suis passe a la slow cosmetique et j ai cesse de chercher la perfection ( vantee par la cosmetique conventionnelle) et a m accepter enfin comme je suis
    je me sens plus libre, plus slow, tout simplement…
    Bonnes fetes a tous.

  13. Alors, en matière de cosmétiques conventionnels, j’ai essayé beaucoup de choses. Étant donné l’état de la peau de mon visage, ce fut probablement de grosses erreurs (en plus des médocs anti-acné de toutes sortes). Donc, je vais me concentrer sur quelque chose de plus récent : le baume à lèvre Avène. Je l’ai commencé en cours d’année et je veux le finir avant de passer à autre chose.

  14. Cher papa Noël,

    je n’ai pas toujours été gentille envers la planète durant mes 26 ans mais depuis environ 3 ans, je tente de la chouchouter au maximum. J’utilisais pour me démaquiller du vieux coton hydrophile qui peluche, bien blanc (cherchons l’erreur) premier prix. je n’imagine même pas le calvaire que la Terre a subi pendant la fabrication de ce vieux truc tout moche et ma pauvre petite peau ! Maintenant j’utilise les disques à démaquiller tendances d’Emma qui sont supers. Après un lavage en machine un peu raté (pas lavés entièrement à mon goût), je les lave maintenant à la main avec du savon au lait d’ânesse. ça marche super bien ! Plus besoin d’acheter ce vieux coton et plus de déchets à la poubelle. Après cette belle oeuvre, puis-je avoir mes cadeaux ? 😀

  15. Cher Père Noël,
    J’ai une lourde confession à te faire: j’ai acheté la semaine dernière un magnifique rouge à lèvres Chanel édition spéciale noël 2012. Doux comme du velours et confortable comme aucun mat ne l’a été jusqu’ici… grâce notamment à des billes de silicones blablabla.
    Vraiment pas bien, et je te présente mes excuses…
    Et si c’était à refaire, cher Père Noël? Eh bien OUI, je recommencerais ! 😉
    Est-ce que je mérite quand même mon cadeau ?
    Ha oui, il coûtait 30€ 😉

    • Rrhhhhoooooo ! Silicone et pétrole à coup sûr… Les rouges à lèvres de la marque Santé ont des couleurs superbes aussi 😉

  16. Joyeux Noël à tous, à toutes et à vous Julien,

    Tout d’abord, mon geste de Noël: je ne participerai pas au concours… Et oui, cela fait quelques mois que je suis passée aux lingettes démaquillantes lavables et j’ai même ressorti la machine à coudre pour en fabriquer pendant les vacances d’été. Du coup, je préfère laisser mes co-lecteurs participer pour qu’ils découvrent cette super expérience!
    Concernant le geste non-slow… Et bien, j’avoue que je n’arrive pas à me passer du vernis à ongles. J’ai abandonné tous les autres produits conventionnels pour la slow et le bio mais pour le vernis… rien à faire!
    De très bonnes fêtes, amis de la slow cosmétique. Merci pour ces bons conseils tout au long de l’année Julien et bonne continuation à vous.

  17. Cher Père Noël,
    Merci de m’avoir fait découvrir l’aromathérapie et lessentieldejulien qui m’ont aidée à voir plus clair et à me mettre sur le droit chemin de la beauté et du bien-être 🙂
    Depuis tjrs j’ai été attirée par les plantes, les remèdes naturels comme l’argile de ma grand-mère mais, j’avoue que pendant des années, j’ai aussi utilisé toutes sortes de produits conventionnels de supermarchés cherchant entre-autre à soigner ma peau mixte qui se sent à présent bien mieux avec les huiles végétales !
    Je n’ai toutefois jamais aimé utiliser les lingettes imprégnées jetables…Depuis peu d’années, j’ai adopté le démaquillant bio “Fantômette” de Douces Angevines (un peu cher mais il en faut très peu et donc dure longtemps et c’est un vrai moment de plaisir!) + eau + un hydrolat …et + cotons et mouchoirs papiers jetables (:- pas tout à fait slow donc…
    L’année 2013, c’est promis, ce sera l’innovation des lingettes réutilisables et moins de produits polluants pour la planète et pour la peau !
    Je termine les produits qui restent dans mes placards pour pas jeter en les mélangeant à des HV et HE …dans un sens c’est un peu slow…ou non ?
    Sincèrement merci pour tous vos bons conseils et idées sympa cher Julien Noël et bonnes fêtes à tous !

  18. Personne n’a pensé aux petites éponges démaquillantes lavables? Pour ce qui me concerne ma routine hygiène c’est savon noir de hammam liquide à tous les étages: shampoing, douche, visage, toilette intime et même dentifrice qui l’eut cru? Je dilue la pâte de savon petit à petit avec de l’eau distillée tiédie au bain marie et je verse ensuite le mélange bien homogène dans un flacon pompe: il n’y a rien de plus simple et de plus rapide à faire, le savon n’est pas visqueux comme le ferait le savon de Marseille, pour celles qui auraient essayé d’en faire du savon liquide. Comptez une part de savon pour trois parts d’eau distillée. Commencez par de petites quantités et voyez la concentration qui vous satisfait le plus.
    Je n’utilise plus que ça, ça me fait une peau douce des pieds à la tête, des cheveux propres et brillants et des dents parfaitement nettoyées. Rassurez vous le savon de hammam est parfaitement supportable en bouche, plutôt neutre et ne laisse absolument pas d’arrière gout de savonnette. Si je veux me gommer la peau pendant la douche, sans même sacrifier au fameux rituel du hammam j’ajoute le frottage (en mouvements de va et vient, pas en mouvements circulaires ) avec l’indispensable gant kessa qui décolle spectaculairement les peaux mortes, en particulier celles des talons; d’ailleurs je signale qu’en cas de mycose des plis, c’est la première chose à faire avant de songer à appliquer une crème anti mycosique puisque l’opération kessa va vous décaper la couche d’intrus en deux temps trois mouvements. Peut être faudra t’il renouveler l’opération, peut être pas, en tous cas n’oubliez pas de bien nettoyer votre gant par la suite et de le réservez s’il y a lieu à ce seul usage. Vous trouverez du savon noir pas cher dans les épiceries orientales, pas la peine de se ruiner sur les sites de luxe et croyez moi, l’essayer c’est l’adopter.

    • je suis moi aussi une adepte du savon noir. Mais je suis plus accro au savon d alep. Ça c est mes origines syriennes (par mon père ). Je me brosse aussi souvent les dents avec le savon d alep. Nature ou avec du bicarbonate ou de l argile ou des He citron sauge ou tea tree. Je vais tester le savon noir pour les dents.

  19. Cher Julien ! j’ai honte car cette année, j’ai utilisé les cotons démaquillants jetables après une tentative infructeuse des cotons lavables. J’ai déjà essayé les cotons lavables, mais sans conviction sur leur efficacité. résolution 2013 : réessayer en changeant la matière 🙂

  20. Comme beaucoup de filles, femmes, j’ai très longtemps utilisé les serviettes hygiénique pour finir avec les tampons.
    On a pas le choix, enfin c’est ce que je pensais, puis j’ai découvert « la coupe menstruelle » une révolution pour l’environnement, ma flore et mon portefeuille. Depuis exit les tampons ! Une stérilisation après chaque cycle et ma coupe est prête bien protégée dans sa pochette en coton pour la prochaine fois. Et ça fait deux ans que ça dure.
    voilààà 🙂

  21. Thelaly Lalou

    Bonjour Julien !
    Jusqu’il y a 2 ans, je ne faisais absolument pas attention à ce que j’achetais !! (Pas taper !)
    Mais depuis tout ça a bien changé ! Je n’utilise que des produits bios ou le plus naturel possible ! Il faut avouer que j’utilise encore quelquefois des cotons jetables !!!

  22. C’est à mon tour de me confesser: très longtemps je me suis laissée avoir par le greenwashing pratiqué par de grandes marques vendues en supermarchés, persuadée de faire le bien de la planète, je participais en fait à sa destruction à grands coups de shampoings et gels douche au pétrole. Mais on ne m’y reprendra plus!

    • Je me retrouve dans ton histoire, moi aussi je suis une victime du greenwashing, j’ai longtemps pensé que les produits Yves Rocher étaient naturels…

      Bonnes fêtes de fin d’années à tous et toutes.

  23. En ce qui me concerne, c’est d’avoir acheté un soin pour les lèvres à la vanille Laino en pensant qu’il était bio (indiqué sur l’emballage 0% paraben et 0% phenoxyethanol) et quand j’ai regardé la liste des ingrédients par la suite, j’ai remarqué qu’il était bourré de “paraffinum liquidum”, “microcristallina” et paraffine….Beurk…. Néanmoins, j’essaie quand même de le terminer pour ne pas faire de gaspillage. C’est quand même un peu slow, nan?

    • Oui, vous pouvez aussi l’utiliser pour les callosités des pieds et des mains, ainsi vous éviterez d’avaler du pétrole 😉

  24. Kris de la Réunion

    Le moins slow :

    Avoir gardé le livre de Julien rien que pour moi.

    À ma décharge, j’ai souvent conseillé de l’acheter.

  25. Joyeuses fêtes Julien!

  26. Merci à vous tous pour les nombreux témoignages slow ! Le concours est à présent terminé (voir les réponses ci dessus).
    Merci à toutes celles qui ont participé. Les gagnantes seront averties ce jour par mail. Les voici :
    Bravo à Patricia M de Etterbeek, Christelle M de Liège, Sabrina D de La Membrolle sur Choisille, Elsa D de Saint André de Sangonis, Nathalie C de Nozay, Dominique F de Stembert, Aurélie N de Montreuil sur Ille, Anais D de Laeken, Jessica B de Liège et Sophie C.