Que du bonheur pour ma peau (et mon esprit)



Du bonheur et de l'optimisme pour mon bien-être !
Du bonheur et de l’optimisme pour mon bien-être !

Hier, c’était la journée internationale du bonheur.

Aujourd’hui, c’est le printemps !

Deux bonnes raisons pour vous livrer mes meilleurs conseils afin d’euphoriser votre trousse de beauté, mais aussi de faire la paix avec votre peau.

A la clé ? Un esprit plus serein, un cœur plus ouvert, et un capital jeunesse et séduction en hausse ! 😉

Suivez le guide…

Une journée pour le bonheur ?

Le bonheur, made in Bhoutan
Le bonheur, made in Bhoutan

Décrétée par l’Assemblée Générale de l’ONU, la Journée Internationale du Bonheur (le 20 mars) a pour but d’attirer l’attention des gouvernements sur le « niveau de bonheur » de leurs citoyens. Sympathique, ce concept de journée est assez récent puisque lancé en 2012. Mais il faut savoir que l’idée de mesurer le niveau de bonheur des populations n’est pas si récente, elle. Un petit détour par le royaume du Bhoutan s’impose…

Le royaume du Bhoutan, c’est un petit pays bouddhiste, très montagneux et très retiré au cœur de l’Himalaya, entre le Tibet et l’Inde. C’est surtout le premier pays à avoir substitué au sacro-saint PNB (Produit National Brut) la notion de BNB (Bonheur National Brut). Depuis 1972, le Bhoutan base sa politique intérieure sur un indice qui mesure le bonheur de ses habitants. Cette idée, lancée par le roi Jigme Singye Wangchuck, est toujours d’application aujourd’hui. Elle trouve d’ailleurs échos partout dans le monde et notamment à l’ONU, qui s’en est inspirée pour décréter qu’une journée internationale du bonheur ne serait pas superflue.

L'Ambassadeur du Bhoutan à Bruxelles et moi
L’Ambassadeur du Bhoutan à Bruxelles et moi

Hier soir à Bruxelles, j’étais justement invité aux Palais des Beaux Arts par un ami auteur et par l’Ambassade du Bhoutan à assister à une conférence sur les recherches en matière de bonheur, leur impact sur les politiques locales, sur l’art, sur l’économie, et inversément.

La soirée fut un vrai succès avec plus de 500 personnes présentes, 14 ambassadeurs, plus de 15 experts ès bonheur ou psychologie positive et surtout un public large et multiculturel.

Je vous confirme que l’Ambassadeur du Bhouttan représente à merveille son pays : sympathie, empathie et sourires à gogo étaient au programme.

C’est quoi le secret du bonheur ?

Il n’y a pas de définition précise du bonheur, mais beaucoup de scientifiques travaillent d’arrache-pied pour en définir les contours.

Le bonheur, c'est contagieux
Le bonheur, c’est contagieux

C’est d’ailleurs le sujet du livre de mon ami Leo Bormans, auteur du très bon ouvrage « Happiness : le grand livre du bonheur » (éd. de l’Homme), dans lequel on trouve 100 témoignages de chercheurs et d’académiciens sur la notion du bonheur.
On y apprend plusieurs secrets de la félicité :

« Les autres, ce n’est pas l’enfer ». Les relations affectives, familiales et amicales sont essentielles au bonheur. Même la présence d’un animal peut aider à augmenter le niveau de bonheur.

« L’argent ne fait pas le bonheur, ou pas autant qu’on ne le penserait ». Une fois que l’on a assez d’argent pour subvenir à ses besoins courants, avoir plus d’argent n’apporte pas plus de bonheur.

« Bonheur et optimisme sont liés ». Les optimistes sont plus heureux que les pessimistes et ont une vie plus heureuse, plus longue et  moins stressante.

Et si vous deveniez optimiste ?

Ce qu’il y a de bien avec le bonheur et l’optimisme, c’est que c’est contagieux. On peut transmettre du bonheur. On peut apprendre à être optimiste.

L'Optimisme expliqué dans un livre
L’Optimisme expliqué dans un livre

Dans son tout dernier livre (oui, il écrit beaucoup), Leo Bormans nous livre plein d’astuces très concrètes, basées sur des études scientifiques, pour « conditionner » notre cerveau à devenir optimiste.

J’ai trouvé ce livre paru aux éditions de l’Homme extra :
« Optimiste, guide pratique pour voir la vie du bon côté » !

Je m’en suis inspiré pour cet article afin de vous proposer quelques exercices en lien avec votre peau, votre beauté et votre bien-être.

> Parlez positif

Nos paroles, nos mots et nos écrits, ont une influence directe sur notre état d’esprit. C’est prouvé. Evitez donc d’utiliser des mots négatifs pour parler de votre peau ou de vous-même. Bannissez les « ma peau est dégueu », « c’est la galère », « je suis moche »… En cas de problèmes de peau, souriez et nommez vos problèmes autrement ou concentrez-vous sur ce qui va bien: « ce petit coquin de bouton sur le nez refait surface », « ma cellulite, c’est les buttes de Chaumont », « mon teint est terne, mais mes yeux sont lumineux »…

> Entraînez votre cerveau

On peut conditionner son cerveau à penser positivement. Cachez dans votre maison, au bureau ou dans vos affaires des post-its roses ou fluos. Chaque fois que vous retombez sur un post-it, forcez-vous une seconde à avoir une pensée positive : « le soleil a caressé ma joue », « mon fils est vraiment trop génial », « quelle chance d’avoir deux mains »… Tout est bon.

> Ecrivez votre calendrier du bonheur

Chaque jour, prenez 5 minutes pour écrire trois faits positifs de la journée. Cela peut être tout simple : une tâche enfin terminée, un compliment reçu, un bonjour dans le couloir, un déplacement qui s’est fait sans encombre, un sourire… Même en cas de maladie, concentrez-vous sur le positif et surtout ne laissez pas toute la place à la maladie. Elle est là, elle a sa place, mais elle ne doit pas prendre tout votre espace de pensée. Il est prouvé que des personnes qui souffrent du cancer du sein mais qui arrivent à nommer leur cancer et à le vivre comme un évènement parmi d’autres dans leur vie s’en sortent mieux.

> Fixez-vous des objectifs

Les optimistes se donnent des buts dans la vie. Réussir un examen, redécorer une pièce, apprendre un nouveau truc, oser parler à un collègue… chaque action peut constituer un mini défi. Si on le réussit, on passe au suivant. Si on échoue, on sourit et on se dit qu’on doit redéfinir cet objectif. En matière de beauté, on peut donc se dire qu’on va d’abord se concentrer sur un nettoyage plus correct de son visage, avant de vouloir gommer définitivement toutes ses rides.

> (re)Lisez mon livre 😉

Je vous le répète tout le temps, je sais. Mon livre “Adoptez la Slow Cosmétique” est plein de conseil pour mieux comprendre votre peau et pour dédramatiser avec des soins faciles à réaliser et 100% naturels.

Une salle de bain euphorisante

Miroir, miroir, dis moi que je suis la plus belle ;-)
Miroir, miroir, dis moi que je suis la plus belle 😉

Fort de mon expertise en aromathérapie, je me suis efforcé de vous donner ici quelques conseils pour agir sur votre humeur sans vous en rendre compte avec les huiles essentielles. En respirant certaines molécules aromatiques, on peut réellement agir sur le système nerveux et tenter de l’euphoriser.

> Une douche bonne humeur

Ajoutez deux gouttes d’huile essentielle parmi les suivantes à votre dose de gel douche ou de shampooing. Effet positivant garanti avec le pamplemousse (citrus paradisii), la menthe verte (mentha spicata), l’ylang ylang (cananga odorata) et la mandarine (citrus reticulata). Variez les plaisir !
A ces doses et en rinçage, il n’y a pas de contre-indication.
Vous pouvez ensuite emporter le flacon d’huile essentielle choisi avec vous et le respirer deux ou trois fois pendant la journée, surtout en cas de coup de pompe ou de déprime.
Vous êtes vraiment trop triste et vous pensez que tout est moche ? Appliquez alors une goutte d’huile essentielle de rose de Damas (rosa damascena) sur votre plexus solaire avant de vous habiller. Vous n’avez pas les moyens pour cette rose si chère ? Appliquez alors une goutte d’huile essentielle de lavande vraie (lavandula angustifolia), c’est notre maman à tous !

<<<< Trouvez des huiles essentielles de bonne qualité ici >>>>

> Un massage tonique

Chaque matin, massez-vous la nuque. C’est ce que les Viêtnamiens appellent la « douche » immunitaire. En frictionnant l’arrière de la nuque avec le plat d’une main, vous apportez chaleur et réconfort au corps et vous stimulez le flux d’énergie. Vous pouvez faire ce massage de la nuque sous la douche avec un produit aromatisé comme dit plus haut, ou tout simplement à sec avant de vous habiller. Terminez le massage en secouant les bras vers l’avant comme pour chasser le négatif. Une vieille amie flamande faisait cela en criant « weg ! » chaque matin, pour chasser les mauvaises ondes (weg veut dire « dehors », « parti » ;-)). Vous allez voir, c’est assez rigolo à faire…

> L’ami dans le miroir

Prenez le temps de vous observer dans le miroir. Souriez. Se forcer à sourire est réellement une source de bonheur. Vous pouvez éclater de rire, pas de souci. Dites-vous à voix haute quelque chose de positif. Moi par exemple, je me dis parfois « tu vas cartonner » avant une émission. Je me dis aussi parfois que j’ai vraiment une belle bouche (c’est un peu gonflé mais j’évite ainsi de me concentrer sur mes grosses joues qui tombent ;-)). Trouvez vos deux ou trois compliments clés et abusez-en ! N’oubliez pas, vous devez être votre meilleur ami si vous voulez que d’autres vous aiment également.

 

Et vous ? Quelles sont vos recettes pour faire la paix avec vous-même et rester optimiste ? Et comment faites-vous pour être heureux et le rester ?

 

 

 

 

 

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Du myrte et du millepertuis pour la beauté ! Je suis allé en Corse pour interviewer Muriel Crestey de la marque REALIA, lauréate de la Mention Slow Cosmétique. Elle m'a livré quelques secrets de ...
Canicule ? Les trucs pour se rafraîchir ! Se rafraîchir... à tout prix !   Il fait chaud et on est coincé au bureau ? Pas de panique, quelques conseils pratiques pour se rafraîc...
Tout pour avoir bonne mine ! J'ai passé l'été à travailler ;-) Vous m'avez drôlement manqué cet été ! :-) J'espère que vous allez bien et je suis très heureux de vous retro...

64 Commentaires

  1. Wow! Je crois que cet article est un de mes préférés dans le panthéon de la littérature Juliennesque !

  2. Depuis toute petite, quand les gens parlent de moi, ils parlent de “joie de vivre” de “sourire perpétuel” et d'”optimisme”. Alors en fait, pour être en paix et heureuse, je ne fais rien d’autre qu’être moi. Je pense que rien n’arrive par hasard, alors quand une épreuve traverse ma vie, je la transforme pour qu’elle ait un sens positif et qu’elle devienne un élan vers la découverte de quelque-chose que je ne connaissais pas de moi.
    Je suis un perpétuel émerveillement devant ce que je vois et je ne m’encombre jamais du négatif ou de ce qui peut me tirer vers le bas. J’ai très vite appris à dire “non” pour ne pas me focaliser uniquement sur ce que les autres attendent de moi. Quand je dois prendre une décision ou agir, je le fais toujours de façon à être fière de moi. Le regard des autres ne me pèse plus du tout depuis plusieurs années, ce qui me permet de vivre ma féminité décompléxée.
    Je crois qu’en fait, le truc, c’est que je prends toujours la vie du bon côté 🙂

    • Waouhhh que de points communs, c’est exactement ma manière de vivre…

  3. Je souris beaucoup beaucoup beaucoup. Je m’égaie à tous les petits plaisirs et sensations de la vie: une odeur agréable, je souris, la lumière du soleil, je souris, je souris aux gens partout en les regardant dans les yeux, je souris quand un autre regard croise le mien. Et je souris encore plus quand je reçois un sourire en retour. Je vis la vie en souriant et ça me rend encore plus optimiste que je ne le suis déjà. on me dit régulièrement que par mon sourire et mon enthousiasme devant toutes ces petites choses du quotidien j’apporte du soleil autour de moi. Et maintenant j’en profite et en abuse 😉 parce que j’aime voir cette éclat de joie, ce sourire dans les yeux de tous ceux que je croise.
    Merci Julien pour tout, merci d’essayer petit à petit de toucher de plus en plus de gens. Je pense que nous sommes tous des ambassadeurs et ambassadrices de la slow cosmétique, du retour à la nature, de la vie sans chichis, chacun sa manière de l’exprimer… Merci 🙂

  4. Exellent article, qui fait du bien! le bonheur est partout,il faut savoir le trouver,le regarder, l apprecier mais parfois on est emporter dans un tourbillon .Ouvrir les yeux, apprecier la vie et tous ces petits moments qui font notre quotidien , notre bonheur et qui contribuent a notre sante et notre beaute.

  5. Bonjour Julien et merci pour cet article très sympa, on en a besoin après un hiver particulièrement gris. Pour ma part j’essaie de garder mes yeux d’enfants. Réussir à se réjouir et s’émerveiller devant tout ce que nous offre le quotidien, j’ai souvent le même âge mental que mes enfants et je rigole beaucoup avec eux, même de choses un peu bébéte, ça nous fait du bien.
    Même si je dois dire que cet hiver ça a été un peu plus dur, en effet après avoir vécu 10 ans à Marseille je me suis installée au Mans ou j’ai ouvert ma petite boutique, j’en suis très heureuse, mais je dois avouer que le soleil et la luminosité du bord de mer me manque…
    Alors pour l’hiver prochain, j’envisage la solution luminothérapie. Tu as un avis là dessus ? D’avance merci pour tes précieux conseils.

  6. Je ne demande qu’a voir mais je vais le faire promis .
    Dit moi Julien nous avons une amie commune qui participe aux ateliers que tu présentes et elle m’a dit qu’il y avait un atelier en avril à Silly .
    Pourrais je avoir plus de renseignements .
    Aux plaisirs de vous lire . Mad De Cnop

  7. j’essaie d’aimer les autres plus fort qu’ils ne le meritent (et des fois par rapport à certains c’est vraiment trés dur)

    • super à toi mais malheureusement je ne crois que cela soit positif pour

  8. Bonjour Julien,
    Enfin de vos nouvelles c’est super. J’ai acheté votre livre il est vraiment très très
    intéressant je le feuillette très souvent et ça me donne la pêche.Les personnes qui ne l’ont pas encore commander doivent le faire moi c’est par les Editions Leduc que je me le suis procuré. Plein de bons conseils et de produits à réaliser. ALORS COMMANDER LE !!!

  9. Bonjour, Julien,

    Comme Lise et certainement beaucoup d’autres, je suis bien contente d’avoir à nouveau un mail de votre part. J’ai également acheté votre livre et j’ai déjà commencé ma liste d’achats afin de réaliser quelques préparations.

    Un grand merci et vive la slow cosmétique

  10. Wauthy Mithy

    Accepter les choses que je ne peux changer
    le courage de changer les choses que je peux
    la sagesse d’en connaitre la difference.
    Je dis aussi: La vie est un livre ouvert et chaque jour il faut tourner la page.
    Parfois les pages sont en plomb mais on arrive toujours à la tourner.
    Merci Julien pour cette page

  11. bénédicte

    merci merci merci

  12. Enfin un e-mail ! Merci Julien !
    Je sais que vous êtes très actif et votre message m’a apporté un sentiment
    de bonheur avec mille sourires …
    Habitant en suisse romande,je pense souvent à vous,entre votre livre
    et vos vidéos.
    Alors avec le printemps peut-on espérer de nouvelles recettes by Julien K ?
    A bientôt.
    Nadouchka

  13. Bonjour,
    Merci Julien, le soleil revient rien qu’en lisant ton article 🙂
    Des bises à tous !

  14. Ouah quel joli article qui remet les points sur les i sur la vie est belle !! Très belle philosophie. Ce que je fais pour rester optimiste? J’évite les pessimistes 🙂 et je ne m’apitoie pas sur un mauvais truc qui m’arrive. Mais j’avais déjà ententu parlé d’écrire 3-4 choses de bien par jour sur un carnet. Il parait que ça fonctionne très bien ! Allez Julien une nouvelle vidéo car ton optimisme est une bouffée d’oxygène !

  15. Agir en suivant les valeurs en lesquelles je crois(respect, non-jugement) en attendant rien en retour me rend sereine.
    Suivre une alimentation(légumes+viande) bio et remplacer petit à petit mes produits de beauté et ménagers me donne du peps à chaque étape. Faire ses propres concoctions est très satisfaisant et plus globalement c’est un pas en avant vers un respect de soi et de notre entourage(sensation de succès et bien être).
    Si je ne suis pas contente soit je cuisine, jardine, construit quelquechose (serum d’huiles essentielles, bijou ou autres). J’ai besoin de focaliser sur quelquechose de constructif et je suis contente de nouveau.

  16. Julien,

    J’ai essayé le soin spécial tonus capillaire pour cheveux secs de ton livre. Il est vraiment top. J’avais un peu peur que mes cheveux deviennent gras mais non.
    Je suis vraiment heureuse d’être tombée sur ton site il y a 5 mois de ça. Belle révolution.

  17. Marie-France

    Bojour Julien, bonjour à tous,

    Perso je vais avor mes 60 printemps le 25 mars, je ne me dis pas que je vieillis, je constate que je suis en bonne santé, que j’ai de beaux enfants, de beaux petits enfants, des amis merveilleux, suffisamment de moyens pour vivre, tout simplement. Je vais arrêter mon activité professionnelle, ce qui va me permettre de d’avoir le temps de faire ce qui me plaît : plus de sport, faire mes recettes de produits de beauté (un shampooing solide en projet), voyager un peu. Elle est pas belle la vie ! Je vous souhaite à tous pleins de grands et petits bonheurs !

    • bon annif :-))))))))))))))

    • Bonjour Marie-France, votre commentaire me donne plein d’espoir ! Je vais sur mes 26 ans et je n’aspire qu’à une chose, avoir une vie heureuse avec des enfants et des petits enfants ! J’espère que je vivrai jusqu’à au moins 60 ans et que je pourrai avoir un message aussi positif que le vôtre !

      • Marie-France

        Bonjour,

        A 26 ans tous les espoirs sont permis vous avez tout le temps de réaliser vos projets. Je vous souhaite beaucoup de réussites et une vie toute remplie d’amour et d’amitié ! bises à vous

  18. Trop top! 🙂

  19. Le seul fait de venir sur ton site est un vrai bonheur … Merci Julien 😉

  20. Oui, quel bonheur de lire cet article…..
    Je pense qu’il faut se forcer de trouver le coté positif de chaque action, meme si se n’est pas évident.
    J’ai de la chance car je suis très (trop des fois) optimiste. Mais si il m’arrive des fois d’etre triste, j’aime bien “m’habiller” d’huiles essentielle d’ylang ylang. 🙂

  21. Tout à fait vrai…c’est tjrs un plaisir de vous lire et voilà un article qui donne du baume au coeur 🙂 comme l’émission “vivre ensemble” Bel RTL sur le bonheur que je viens d’écouter avec aussi vos bons conseils! Merci !! Dans les moments difficiles de la vie, je me raccroche aux petites choses simples qui me font du bien comme maintenant ou respirer une HE ou écouter/danser la salsa, dessiner, réaliser qqch…J’essaye de me redonner l’envie à faire des choses que j’aime, des petites choses qui petits à petits m’aident à surmonter et me ré-ouvrir aux autres….surtout ne pas écouter les pessimistes et fuir les idées négatives qui empêchent d’avancer…oui, plus facile à dire qu’à faire (-: mais je me dis que demain est un autre jour et la vie peut être faite aussi de belles rencontres et de belles découvertes inattendues…

  22. Je souris, enfin j’essaie au maximum.
    Quand j’ai mal, je me dis, ça va passer et j’essaie de penser à autre chose, ça fonctionne assez bien. Je ne veux pas trop m’écouter car les autres n’ont pas à supporter ma mauvaise humeur si je me laisse aller.
    Donc j’essaie d’être optimiste, mais pas toujours facile, lol.
    Merci pour ton blog. MB2

  23. Et en même temps que les conseils de Julien, lisez “Mange, prie , aime ” d’Elisabeth Gilbert,
    pour moi une belle complémentarité, les deux ensembles que du bonheur
    annie

  24. sevrin suzanne

    j’apprécie beaucoup les huiles essentielles et vos conseilles merci samy

  25. En effet, très belle histoire et j’ai adoré le film ! Une autre lecture en complémentarité aussi et qui fait du bien par ex “L’homme qui voulait être heureux” de Laurent Gounelle… Bonne journée à tous !

  26. Mon bonheur je le dois à mon amoureux, ça fait 10 ans que ça dure et nous sommes heureux ! Et pour les coups de mou, un petit bain bien chaud ou je me force à écouter de la musique qui me fais bouger et c’est reparti !

  27. Bonjour Julien

    Pour faire la paix avec moi-même et rester optimiste, je pratique mes passe-remps favoris: la marche, le jardinage et j’utilise des huiles essentielles (en diffusion c’est super!) ; je pratique aussi la relaxation. tout ça me permet de voir la vie du bon côté et ne pas ruminer les tracas de la vie.

  28. Hello!

    Parfois apprendre le lâcher-prise peut aider à trouver la voie de l’optimisme!!! et aussi les HE évidemment!!
    Ravie de vous lire à nouveau!!!

  29. Les phases de pessimisme, je connais. Faire bonne figure pour rester intégrer à un groupe autour d’une machine à café, non merci ! J’ai donné ! C’est fournir beaucoup d’effort pour peu d’effet, c‘est usant, ça pompe le peu d’énergie en stock. Je me suis (re)découvert un tempérament « solitaire » et une grande capacité d’observation. Je me suis rendue compte que, petite déjà, j’aimais regarder les autres jouer sans participer pour autant. J’ai longtemps oublié cela mais ce que l’on « est » nous quitte jamais. Entretenir des relations cordiales, mais néanmoins chaleureuse, me convient parfaitement! Se recentrer sur les choses essentielles de la vie prime avant tout et tendre la main à une personne qui perd le sourire apporte beaucoup à la personne qui reçoit et encore plus à celle qui donne. Merci pour cet article Julien.

  30. Pas tjrs de rester positif mais du haut de mes 51 ans et malgré bcp de soucis familieux je pense tjrs que après le pluie vient le beau temps

  31. Oh, et je ne lis cet article que maintenant ! C’est vrai… Il n’est jamais trop tard pour découvrir des petites merveilles :-). Etant une ancienne pessimiste, ton article me plait à 100%, Julien ! Même si ce n’est pas facile de rester tous les jours optimiste, chacun doit se donner l’occasion de trouver les outils pour le rester un maximum de temps sur la journée. Un livre, une activité, des pensées, des odeurs, des HE (évidemment !)… Rien que remercier le ciel ou la terre (c’est comme on veut) tous les matins de ce qu’on a comme belles choses dans la vie, ça leur rend leurs justes places. En tout cas, cela fonctionne pour ma petite personnes ;-). Un autre truc ? La MUSIQUE, à n’importe quelle heure de la journée, et de la nuit (pour les insomniaques…). En tous cas, merci Julien !

    • Ah oui, la musique, et surtout si on peut un peu danser dessus, c’est plutôt bon pour le moral!

      • Oui et surtout se déhancher quand on le peut :-). Bon début de semaine Julien !

  32. Bonjour Julien

    Je viens de découvrir ton blog et je suis déjà accroc. Je vais me procurer ton livre car j’ai envie de tout revoir dans mes soins et traitements.
    Une petite question en revanche : peut-on mélanger les traitements ? Par exemple appliquer le soin anti varices et également celui anti cellulite ou y’a t-il contre indication ?
    Tu conseilles également la sève de bouleau pour le foie, est-ce qu’on peut le prendre si on est allergique au pollen de bouleau justement ?
    Merci !

    • Aurore, désolé pour le retard. J’éviterais la sève de bouleau si vous êtes allergique. Pour les soins aux HE, on peut les combiner pour autant de ne pas dépasser un total d’une vingtaine de gouttes d’HE pures équivalent par jour (ce qui est presque impossible par exemple si vous combinez des soins aux dosages habituels de 2 ou 3 % d’HE). Mais tout dépend des HE, on ne peut pas vous répondre de façon concise. Mon conseil : pas de stress si vous combinez des soins cosmétiques aux HE à dosage faible.

  33. Ca y est j’ai acheté ton livre!!!!Que du bonheur!!!!Merci!!!!

  34. a Swappy,
    Tu as bien fait d’acheter le livre il est vraiment pleins de bons conseils. Merçi encore
    à Julien
    De Lise

  35. Merci pour vos conseils Julien !
    Ils sont précieux !
    Grâce à vous, j’ai retrouvé le sourire (et vais tout faire pour le garder ;-D )
    Cheeese 😀

  36. Julien, merçi pour cet article, il nous met du baume au coeur !
    Je me suis offert votre livre, et j’ai commencé mes popotes … Génial … bonne continuation !

  37. Un grand merci pour l’article toujours très intéressant.on en redemande
    ..

  38. Bonjour Julien,
    Tout d’abord merci pour ce blog, ses articles, ses vidéos…. une vraie caverne aux merveilles ! J’ignore si je poste au bon endroit, mais je ne m’y retrouve pas bien. J’aurai voulu un conseil concernant une préparation de crème apaisante et asainissante pour mon homme qui a de l’acné. Je m’aide également du livre “Créez vos cosmétiques bios” en ce qui concerne le choix des HE en fonction du type de peau de mon homme. Je voudrais faire une émulsion huile et aloé vera, 15ml de chaque. Dedans, je voudrais y mettre les HE suivantes : Lavande vraie, tea tree et camomille noble, car il a une peau très sensible, sujette aux tiraillements. Seulement voilà, combien de gouttes d’HE pour une prépa de 30 ml? Certaines à privilégier plus qu’une autre, sachant que ce sont de gros boutons inflammés et peau sensible ? Merci pour tes conseils, bonne continuation (et encore mille pardon si je n’ai pas posté au bon endroit, je suis une buse sur les ordinateurs 😉 )

  39. Bonjour Julien,

    D’abord, félicitation pour votre blog, que je viens tout juste de découvrir. Je me suis moi-même initiée à la cosmétique naturelle il y a quelques mois. Ma question est la suivante: J’ai plusieurs petits problèmes auxquels je voudrais remédier: varicosités, vergetures, cellulite et couperose. Ouf, je suis bien gâté…Même si chacun des problème est localisé (jambe, poitrine, fesse et visage), est-ce que je peux utiliser mes formules à base d’huile végétale et d’huile essentielle pour traiter tout ces problèmes à la fois ou est-ce qu’il est préférable de les traiter un à la fois pour éviter un surdosage? Merci de vos précieux conseils!

    Cordialement,
    Myriam

    • C’est une très bonne question Myriam. Le principe de précaution veut qu’on se limite pour un adulte sain à l’application de l’équivalent de 20 gouttes/jour environ d’huiles essentielles pures en usage cutané. Comprenez que c’est là une dose énorme, et que dans le cadre de vos soins cosmétiques qui doivent être dosés à 1 ou 2 ou 3 % d’huiles essentielles, il est presque impossible d’atteindre autant d’huile essentielle sur une journée. Pas de panique donc, sauf si utilisation plus intense dans le cadre médical.

  40. Bonsoir Julien,
    Voulez-vous m’épouser (éclat de rire) 😉
    J’ai découvert votre blog il y a quelques jours et je voulais vous remercier pour vos précieux conseils et votre bonne humeur 😉
    Ça fait quelques mois que je me suis lancée dans la slow cosmétique (d’ailleurs j’attends votre livre avec impatience, difficile à le trouver en Suisse).
    À bientôt, sûrement que je reviendrais vous poser 1-2 questions maintenant que je sais où vous trouver 😉

  41. Bonjour Julien,

    Je viens juste de terminer votre livre sur la Slow cosmétique et c’est une libération, un vrai soulagement.
    Je me sens plus sereine depuis que je viens de lire que la course au meilleur produit n’avait pas de sens et que cela passait par des gestes et un respect de soi avant tout.
    Toute une attitude et un encouragement pour ma part, une vision complètement différente s’installe. Les publicités me tombent des yeux.
    Cela vient se coupler pour moi avec un travail en psychanalyse.
    Prise de conscience assurée, je me regarde différemment dans la glace et il y a plein de choses que je ne fait plus. Et surtout je vis mes émotions et mes pensées sans les emprisonner, tout comme ma peau qui enfin respire et se rééquilibre.
    Merci beaucoup pour ces conseils très précieux!
    Votre livre m’a été conseillé par ma mère, c’est un savoir devenu transmis de génération en génération.

    Avec tout mon respect,
    Mademoiselle Gaël

    • Merci Gael pour ce retour… c’est vraiment, très exactement, le genre de réaction auxquelles j’aspire avec ce livre

  42. Bonjour Julien,
    J’ai enfin reçu ton livre (il a fait le tour du monde je crois) 😉
    Je l’ouvre au hasard et je tombe sur, ce n’est pas slow que de se lever et de se jeter sur la clope et le café, hmmm, ça m’a fait rire, un peu, jusqu’à ce que……ça ne me fasse plus rire.
    J’ai hâte de voir les autres surprises que tu me réserves 😉
    Une bonne journée ensoleillée 😉

    • Excellent petit déjeuner que mon livre ! 😉 Bonne lecture 🙂

      • Bonsoir Julien,
        Je ne vais pas tartiner ton livre avec du beurre et du miel quand même, si? 😉
        J’ai retenue ta recette pour la poudre soleil slow, non parce que tu es bien gentil toi mais sortir sans blush c’est répondre à 10 personnes en 30 secondes chrono…….. non non, je ne suis pas malade 🙂
        J’espère trouver dans ton fabuleux livre, une recette pour bien dormir, autrement j’ai bien peur qu’il ne soit pas assez lourd pour m’assomer avec 🙂
        Une excellente soirée/nuit à toi et merci encore pour tous tes conseils.

  43. Bonsoir Julien,
    Quel meilleur article que celui-ci sur le bonheur, les objectifs à se fixer, pour te poster ce petit mot : convaincue depuis des années de l’importance d’une alimentation saine et bio pour la santé et même la beauté, j’ai découvert au hasard de mes recherches sur le net ton blog il y a 1 an ou 2. Et on peut dire qu’il a changé totalement ma vie. J’ai tout lu en long et en large, j’ai lu ton livre bien évidemment, me suis ensuite intéressée à ta personne et surtout à ton cursus professionnel et aux formations que tu as suivies.
    A 40 ans, l’heure des bilans, lassée de mon activité professionnelle dans le domaine commercial qui ne m’apportait plus aucun plaisir, à la limite même de la déprime de “lassitude”, ça m’est apparu subitement comme une évidence : j’ai tout plaqué, cessé mon activité, revendu ma clientèle et je suis retournée à l’école pour suivre une formation de naturopathe que j’ai démarré en Janvier! Et ce n’est QUE DU PUR BONHEUR!!!!! J’ai fait le choix de faire de ma passion un métier, même si ce n’est pas simple, et je sais aujourd’hui que j’ai fait le bon. Cette décision et cette chance, je te la dois. Sans ce blog, je ne me serais pas intéressée au métier de naturopathe, encore moins réfléchi à une éventuelle reconversion. Sans le savoir c’est toi qui m’a montré le chemin et m’a mis sur la bonne voie et je t’en remercie.
    Le choix du thème de mon mémoire est bien évidemment la cosmétique naturelle (j’aurais pu l’appeler “slow” mais c’est un terme qui t’appartiens), d’autant que j’ai eu la grande surprise de ne trouver parmi les élèves et prof de l’école, pourtant tous ultra sensibilisés au naturel et au bio, aucun adepte de la slow cosmétique ni même de la cosmétique naturelle “maison”. C’est pour moi une aberration dans la mesure où, si on se nourrit sain et bio, on doit appliquer le même principe pour tout ce qu’on peut appliquer sur la peau, qui est rappelons le, le plus grand organe du corps, par sa surface. Donc je me suis chargée de sensibiliser tout ce petit monde et de distiller quelques recettes. Je démarre mon mémoire sur ce thème, j’aspire même à organiser un module “soins et cosmétique naturels” à intégrer à la formation de l’école de naturo pour les années futures et je vais démarrer prochainement mes 1ers ateliers de fabrication de cosmétiques bio maison.
    Bref, plein plein de projets, d’objectifs fixés tels que tu en parles dans ton post, et une nouvelle vie qui démarre remplie du bonheur d’être en adéquation avec moi-même, du bonheur tout court d’apprendre et de faire ce qu’on aime!
    Tu suscites donc des vocations Julien!!
    Merci mille fois pour tout cela!

    • Merci Corinne pour ce témoignage qui me prend aux tripes. C’est bon de savoir que j’ai apporté une petite pierre à l’édifice de ton chouette parcours. 🙂