Le Psoriasis au naturel : on fait comment ?



Mon psoriasis apaisé, au naturel !
Mon psoriasis apaisé, au naturel !

Enfin ! J’ai rassemblé dans un seul article les conseils les plus importants pour envisager un soin complémentaire 100% naturel pour le psoriasis.

Les patients qui souffrent de psoriasis le savent bien : des centaines de recettes et d’astuces leur sont proposées dans la littérature et il est hélas bien difficile de s’y retrouver. Alors j’espère aider un peu.

Rappelons que le psoriasis est une maladie de la peau qui donne du fil à retordre aux dermatologues et qu’actuellement seuls des traitements « de confort » sont pratiqués, car il reste impossible pour la médecine de « guérir » le psoriasis.

Fort heureusement, les huiles végétales ont un intérêt tout particulier pour améliorer le confort des personnes atteintes de psoriasis.

Dans cet article, je vous présente l’intérêt du macérât de calendula qui apaise les démangeaisons, du beurre de karité et de l’huile de bourrache qui hydratent et réparent l’épiderme en souffrance, et enfin de l’huile d’onagre prise par voie interne qui est réputée atténuer les effets de l’inflammation chronique.

Encore faut-il savoir combiner tout cela dans des protocoles de soins simples et réalistes. On y va ?

Pour la toilette

Le bain d'argile convient aux adultes et aux enfants
Le bain d’argile convient aux adultes et aux enfants

Des méthodes naturelles conviennent à la toilette quotidienne et ne mettent pas à mal l’acidité naturelle du pH de la peau.

Pour une toilette douce et adaptée, privilégiez un savon sans savon (l’idéal étant un gel moussant sans savon certifié bio, au rayon bébé des magasins bio) ou, à défaut, un savon naturel surgras (l’idéal étant un savon surgras saponifié à froid).

<<<< Découvrez des savons à froid et savons sans savon de bonne qualité ici >>>>

Deux à trois fois par semaine, pour vous laver en douceur, pensez à l’argile blanche, rose ou jaune, que vous pouvez utiliser pour vous laver  : sous la douche, une fois le corps soigneusement humidifié à l’eau tiède, fermez le robinet puis frictionnez-vous doucement avec une bonne poignée d’argile blanche, rose ou jaune en poudre. La poudre se transforme en lait nettoyant.

Plus facile, optez pour une pâte d’argile blanche, rose ou jaune achetée dans le commerce au rayon des masques à l’argile (Argiletz en propose). Utilisez alors la pâte d’argile comme une « crème » nettoyante et rincez ensuite à l’eau tiède. Une fois la peau sèche, appliquez une huile végétale fine et assouplissante comme la bourrache ou l’argan en faisant bien pénétrer par un massage circulaire.

Les bains sont également recommandés en cas de psoriasis étendu, à raison de 3 à 4 par semaine au maximum. Prenez-les toujours tièdes (de 30 à 34 °C) plutôt que chauds, afin de ne pas augmenter le prurit ou l’inflammation. Dans le bain, versez au préalable une tasse d’argile rose ou jaune en poudre, avec ½ tasse de bicarbonate de soude (facultatif). Le but est de rendre l’eau plus douce, assainissante et émolliente. Une fois dans le bain, versez sur une éponge naturelle l’équivalent de 2 ou 3 cuillères à soupe d’huile de bourrache, d’amande douce, de jojoba, de noyaux d’abricot ou d’argan. Massez tout le corps avec l’éponge huileuse tout en baignant dans l’eau pendant 15 minutes environ. Rincez à l’eau tiède avant de se sécher en tamponnant à la serviette. La peau s’en trouvera assouplie, propre et bien apaisée.

Vous pouvez aussi trouver un certain réconfort dans les bains à base de sel de mer. Attention, pas pour les bébés ! Inutile d’aller jusqu’à la mer Morte pour cela, vous pouvez vous préparer vos propres sels de bain facilement avec la recette ci-après.

Mes sels de bain aromatiques pour le psoriasis :

Pour un grand bain, versez successivement dans un bocal ou dans un saladier bien propre :

–    Environ 150 g de sel de mer (sel de Guérande ou sel de la mer Morte authentique) ;

–    5 cuillères à soupe de bicarbonate de soude ;

–    2 à 3 cuillères à soupe de macérât huileux de calendula, ou à défaut d’huile d’argan ou de bourrache ;

–    6 gouttes d’huile essentielle de cajeput (melaleuca cajuputii) ou de niaouli (melaleuca quinquenervia) :

–    6 gouttes d’huile essentielle de camomille allemande (matricaria recutita), ou à défaut de lavandin ou de lavande vraie.

<<<< Découvrez des huiles essentielles et huiles végétales de bonne qualité ici >>>>

Si vous êtes officiellement allergique à l’une des huiles essentielles citées ou si vous ne devez pas l’utiliser sur ordre médical, ne l’ajoutez tout simplement pas.

Touillez la préparation à l’aide d’une spatule ou d’un pilon pour obtenir des sels imbibés d’huile. Répartissez alors la préparation dans l’eau du bain. Restez immergé 15 minutes au moins dans le bain. Vous pouvez vous frotter doucement avec une éponge naturelle humide. Au sortir du bain, tamponnez-vous soigneusement à la serviette, sans rincer. Ce bain aromatique peut se pratiquer une à deux fois par semaine au maximum. Il est important de l’envisager comme un moment de détente.

Pour le soin de la peau

Une fois la peau nettoyée, il est bénéfique de masser le corps et en particulier les plaques de psoriasis avec un produit émollient, hydratant et réparateur à la fois.

Ne laissez pas toute la place au pso dans votre esprit, et n'en soyez pas gêné !
Ne laissez pas toute la place au pso dans votre esprit, et n’en soyez pas gêné !

Si les plaques ne sont pas trop étendues, le beurre de karité s’impose.

<<<< Trouvez du beurre de karité de bonne qualité ici >>>>

Il répare, protège et lutte contre l’inflammation. Il est par contre un peu plus difficile à appliquer qu’une huile puisqu’il faut préalablement le chauffer dans les mains pour le rendre pénétrant. Idéal si vos plaques de pso sont de la taille d’une main par exemple.

Pour les zones plus étendues, l’huile de bourrache bio est très adaptée. Riche en bons acides gras oméga 6, elle prévient l’inflammation autant qu’elle hydrate et assouplit la peau.

Si le psoriasis est récalcitrant ou installé depuis longtemps, l’huile de nigelle est vraiment à tester. Elle a parfois un effet très rapide sur les cas les plus difficiles.

En vérité, le soin visant surtout à donner plus de confort à la peau, vous pouvez varier les plaisirs en massant tour à tour la bourrache ou la nigelle, voire même l’argan ou le calendula. Cette dernière huile est un must si les démangeaisons sont très présentes.

Les plaques de psoriasis bien circonspectes à la racine des cheveux ou aux oreilles se traite bien avec l'huile de bourrache.
Les plaques de psoriasis bien circonspectes à la racine des cheveux ou aux oreilles se traite bien avec l’huile de bourrache.

Pour le psoriasis du cuir chevelu, pratiquez aussi souvent que possible un bain capillaire à l’huile de calendula ou d’amande douce (cliquez) en massant les plaques généreusement imbibées et en laissant poser au minimum 1 heure avant de rincer avec un shampooing très doux.

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous fabriquer une huile de soin spécifique, enrichie en huiles essentielles pour bénéficier de leur action cicatrisante, assainissante et anti-inflammatoire.

Mon huile de soin aromatisée pour le psoriasis

Dans un flacon en verre ambré ou bleuté de 50 ml, versez successivement :

–    10 gouttes d’huile essentielle de ciste (cistus ladaniferus) ;

–    5 gouttes d’huile essentielle d’immortelle (helichrysum italicum) – facultatif si votre budget est serré ;

–    5 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné (eucalyptus citriodora) ;

–    10 gouttes d’huile essentielle de myrrhe (commiphora molmol- à chauffer entre les mains pour liquéfier) ;

–    1 cuillère à soupe d’huile de bourrache ou d’onagre;

–    2 cuillères à soupe d’huile de nigelle ;

–    1 cuillère à soupe et demie de macérât huileux de calendula.

<<<< Commandez des huiles essentielles et huiles végétales de bonne qualité ici >>>>

Si vous vous êtes officiellement allergique à l’une des huiles essentielles citées ou si vous ne devez pas l’utiliser sur ordre médical, ne l’ajoutez tout simplement pas. Ne pas utiliser la recette sur un enfant de moins de 3 ans SVP. Ne convient pas aux femmes enceintes.

Appliquez cette huile à l’odeur un peu étrange 2 fois par jour sur les zones concernées après les avoir nettoyées et séchées en douceur. L’usage de cette huile est quotidien, jusqu’à nette amélioration.

Dans tous les cas de psoriasis, la prise quotidienne de capsules d’huile d’onagre est recommandable. Selon les marques, on comptera 2 à 4 capsules d’huile d’onagre par jour à prendre aux repas.

Allez, on respire, on devient son meilleur ami et on voit la vie en rose (on peut se forcer un peu ;-))
Allez, on respire, on devient son meilleur ami et on voit la vie en rose (on peut se forcer un peu ;-))

Enfin, tout au long de chaque journée, souvenez-vous aussi du plaisir de vivre sans stress, favorisez les moments de détente, les escapades au soleil (un ami pour la peau psoriasique, avec modération tout de même) et évitez le tabac, l’alcool, les drogues et les excitants.

Petit conseil des fées : Ne laissez pas toute la place à votre psoriasis dans votre esprit. Pensez-y positivement lors des soins (trucs pour pensée positive ici) et mettez de l’amour dans vos mains. Puis, n’y pensez plus et tentez de ne pas être gêné(e) de vous exposer.

Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, alors je vous envoie là, juste à l’instant où vous lisez ces mots, un gros flot d’amour et d’encouragement. 😉

Et vous ? Quelles sont vos expériences avec le psoriasis ? Comment vous en sortez-vous ? Croyez-vous au lien contesté avec le stress ?

Ces conseils sont inspirés de mon livre parût le 29 août aux éditions Quotidien Malin “Les Huiles Végétales, c’est Malin”, commandez-le vite !

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Quelles huiles pour prendre soin des enfants ? Je ne cesse de répéter à la TV et ailleurs que les amandes, les noix, les noisettes et les fruits secs sont de délicieux snacks sains pour les enfants...
Stress et peau : comment garder une peau zen ? Une peau sans stress est (presque) possible Au fil de l'année qui bat son plein, les situations de stress ont tendance à s’accumuler : départ ou r...
Fatigue ? Raplapla ? Les plantes adaptogènes sont là ! Une fatigue qui perdure ? Vous êtes fatigués ? Tout le temps l’impression de devoir lutter pour entamer une activité ? Beaucoup de plantes s...
Étiquettes: , , ,
 

54 Commentaires

  1. Marie-France

    Bonjour à tous, bonjour Julien,

    Je souffre de psoriasis au niveau du cuir chevelu (je dois dire pas de façon importante). J’ai renoncé au couleurs chimiques, j’ai opté pour les couleurs végétales (les cheveux disent merci). Comme le conseille Julien, je fais des cures d’huile par voie interne en variant les plaisirs (je fais souvent bourrache et onagre). Il est vrai que je ne fais pas partie des cas graves, mais ces dispositions, pour moi, ont amélioré les choses, j’espère que d’autres pourront voir leur cas s’améliorer en suivant les conseils de Julien et n’oublions pas que fin Août nous pourrons consulter son livre sur les huiles végétales.

    Amicalement

  2. Un article qui tombe très bien! J’ai depuis 2/3 ans un psoriasis au niveau des oreilles… Toute la peau de mes oreilles pèle, pèle, et re-repèle, un enfer, je n’osais même plus m’attacher les cheveux car il faut l’avouer, ce n’est pas très glamour.
    J’avais entendu parler d’huile d’émeu, mais la bourrache je compte bien essayer car je sais où en trouver ! Et pour l’huile de nigelle, je note aussi. Le conseil des fées m’a fait sourire en tout cas. C’est vrai que j’essaye de ne plus y penser quand je sors, en me disant que je m’en occuperais tranquillement le soir 🙂
    Un très bon week end Julien !

  3. Bonjour Julien et merci pour toutes ces recettes sante’. Je pense que le curcuma est très bon pour se soigner quand on souffre du psoriasis . En avez vs entendu parler?

    • je confirme le curcuma est excellent, je fabrique moi même une crème très simple sur le schéma que donne julien seulement mon huile est un macérât de calendula, au lieu d’hydrolat car j’ai pas forcément le moyen de l’acheter je fais une infusion de camomille et depuis peu, j’ai découvert le curcuma comme apaisant, anti-inflamatoire, c’est tout simplement génial.
      En plus du fait qu’il n’a plus de plaque, de squames, il n’est même pas rouge et il n’y a plus de trace.

    • Oui Claire, je pense que le curcuma est un allié alimentaire précieux dans bien des maladies inflammatoires. A mon sens cependant, il ne peut pas agir efficacement par voie topique (sur la peau) et ne peut pas “guérir” la maladie, soyons précis.

  4. katy tavernier

    Bonjour,

    Le psoriasis est une maladie auto-immune, elle nous parle d’un conflit de séparation, de contact obligé ou d’agression. Elle est en rapport avec le contact à l’autre. Les crises inflammatoires augmentent en général lors d’une grande fatigue ou d’un stress. Eviter les aliments suivants : poires, viandes( surtout le porc) . La bourrache est salutaire même en tisane.

  5. bonjour, et merci julien pour ses conseils mais j’ai quand même testé un tas d’huiles végétales, plusieurs huiles essentielles, de l’homéopathie, de la pensée positive, du développement personnel avec le sens caché des maux …mais malheureusement, je n’ai pas trouvé mon remède ! le psoriasis que j’ai est localisé sur les genoux avec une présence plus importante sur le genoux gauche et cela fait 10ans que ça dure ! ça commence à me complexer l’été à la piscine et à la plage ! au point que des fois je me refuse de me baigner !!! c’est triste! merci à tous pour vos témoignages !!!

  6. Merci Julien pour ces bonnes recettes, je ne suis pas atteinte de cette maladie, je pense que plus d’une vont les essayer et leur seront bénéfiques, cordialement

  7. Merci Julien de penser a “nous”.
    J’ai du pso depuis environ 12ans et l’année passée j’ai du être pris en urgence par le dermato quand j’en avais sur environ 80% de mon corps. Traitement d’attaque obligé avec tous ses effets secondaires mais 2mois après j’étais soulagée, et surtout plus une seule plaque. Aujourd’hui le pso revient au galop avec en plus du rhumatisme psoriasique, donc maintenant c’est rhumatoïde et traitement au methotrexate… Et ses effets secondaires.
    Je voulais juste signaler pour conclure qu’avant ces différents traitements, je ne voulais plus entendre parler de dermato, que j’avais essayé pas mal de produits en tout genre, homéo, magnétisme, acuponcture, sophrologie, Qi Qong, ….. Et comme je suis naturopathe, j’ai tout testé ce que je pouvais ( huile vegetale, essentielle, alimentation, nettoyage intestinal,,….) mais sans jamais de résultats.
    Voilà mon histoire en quelques lignes (c’est beaucoup plus long et complexe)

    • De tout cœur avec vous Roban.
      J’ai du psoriasis modéré depuis 30 ans,et j’ai tout essayé…( la liste est longue….)
      Fin mai,alors que je n’ai jamais été si paisible de ma vie, s’est déclenchée une crise du type de la vôtre.
      Je résiste aux traitements lourds et n’y crois pas plus à long terme…
      J’ai envie de faire une cure thermale, pour le plaisir(au moins) d’être avec des gens qui ont les mêmes soucis.

    • Courage Roban. N’oublions pas que nous cherchons avant tout des traitements de confort avec les recettes évoquées. Quand je lis que vous avez tout testé, mon expérience me rappelle que dans bien des cas de psoriasis, le traitement naturel choisi n’est pas pratiqué sur la longueur et qu’on a tendance à “zapper”. Ce n’est jamais bon. Les huiles végétales décrites + la routine avec l’argile donnent de bons résultats sur la durée pour la plupart des sujets

  8. Bonjour,

    Pourriez vous me dire exactement comment reconnais t’on un psoriasis dans les cheveux, je suis atteinte de spondylarthrite ankylosante pour ceux qui connaisse et le psoriasis fait parti des signes également. J’ai beaucoup de pellicules et chute de cheveux.

    • Le diagnostic du psoriasis doit être effectué par un médecin généraliste ou dermatologue Julie. Les pellicules peuvent être causées par d’autres choses : levures, eczéma, cuir chevelu sec…

  9. Bonjour à tous, bonjour Julien,

    Et bien voilà, j’ai aussi quelques plaques de psoriasis aux coudes et aux genoux. Un monsieur âgé m’a conseillé de las frictionner 3 fois par jours avec du vinaigre de cidre ! Et bien je dois vous dire que ça marche ! j’ai frictionné avec un bon vinaigre de cidre bio puis j’ai massée avec de l’huile de nigelle et de calendula en alternance et mes plaques ont diminuées à vue d’oeil ! Il suffit d’essayer, ça ne coute rien ;-)) Bonne journée !

  10. Bonjour Julien, et merci pour ces bons conseils naturels !
    Par contre le soit-disant remède de Fred sent l’arnaque ! si un produit naturel pour guérir le pso existait, ça se saurait !!! pour moi, le seul vrai remède 100% naturel qui marche c’est le soleil + les bains de mer. Il faut se méfier des vendeurs de poudre de perlimpinpin qui cherchent à se faire du fric sur le dos des malades.
    Bisous à bientôt!

    • Je suis d’accord avec lucie. J’ai le sentiment que Fred est venu pour profiter du désarroi des personnes atteintes de psoriasis, sinon il aurait mis son remède miracle dans son commentaire à disposition de tout le monde.
      Je n’ai pas de pso, mais j’ai des amis atteints, je leur fait suivre l’article.
      Merci Julien!

  11. bonjour,
    Je vous remercie pour vos recettes, je voulais vous demander de me donner une recette pour soigner l’eczéma, j’en ai sur la face supérieur de mes pieds, ça me démange. L’hiver ça part et s’installe en début de l’été. Quand je mets des souliers plus au moins fermés l’été ça aggrave l’état de mon eczéma et pour mettre des sandales bien ouvertes ce n’est pas beau à voir.
    merci de me répondre

  12. Bonjour JULIEN pour ma part j’ai du psoriasis depuis l’âge de 7 ans aujourd’hui 36!
    J’ai tous essayer rien n’a fonctionner jusqu’au jour ou le médecin du travail lors de la visite annuelle il y a trois ans m’a orienter vers un chiropracteur .
    Mes plaques se situent sur les deux coudes et se propage jusqu’aux avant bras !
    J’y suis aller en me disant ça peut que me faire du bien et bien au bout de deux séance plus rien !!!
    Imaginez ma surprise après avoir vu une dizaine de dermato , essayer milles remèdes rien n’avais marché!
    Lui en deux séance pouf plus rien !!!!! C’est réapparu au bout de deux ans et j’y suis retourner il y a peu de temps et a nouveau ça a marcher il a tous remis en place et c’est en train de disparaître !!!!!
    Évidemment il faut appliquer une huile pour cicatriser car la peau est a vif , plus de squames donc il faut hydrater matin et soir!
    Voilà j’espère que mon histoire vous aidera , en tous les cas maintenant ça sera une séance tous les six mois pour maintenir les effets !!!!!! Courage a tous et merci JULIEN

  13. Petit Message à l’attention de tout le monde : J’ai supprimé volontairement le message de Fred qui souhaitait d’une part témoigner mais surtout faire connaître son activité commerciale de vente de remède à base de café. Le texte des commentaires de Fred ne laisse pas l’ombre d’un doute, il a été rédigé pour vous inviter à le contacter et piquer votre curiosité. D’autres témoignages m’ont aussi semblés orientés. Je ne souhaite pas que mon article soit utilisé à des fins commerciales vous le comprendrez bien. C’est la première fois que cela arrive sur ce blog. Je vous demande de rester dans le vrai échange d’information. En cas de non respect, je fermerai ce fil de discussion.

    • Tu as bien fait Julien et je te comprends parfaitement, ça remettra les “pendules” à l’heure pour certain, amicalement

  14. J’avais une amie qui avait un psoriasis. C’est vrai que c’est pas très beau à voir !

    J’espère que je n’en aurai pas !

    Mon commentaire est useless, si ce n’est que je souhaite bon courage à tous ceux qui ont un Psoriasis,

    Merci à toi de les aider 😉

    A toute

    Jojo

  15. Marie-France

    bonjour Julien,

    Bonne initiative d’avoir supprimé le message de Fred ! Ton blog doit rester ce qu’il est : un endroit sympathique et convivial pour échanger nos initiatives et nos expériences concernant la slow-cosmétique.

    très cordialement

  16. Bonjour,
    Partage d’expérience: j’ai toujours eu du psoriasis sur le cuir chevelu depuis petite. Mais après un gros choc psychologique, et une bonne angine, j’ai déclenché un pso sur tout le corps et le visage il y a 5ans (j’avais 24ans), pile pour l’été ô joie… J’ai vu 6 médecins (toutes disciplines confondues) et après avoir essayé différentes crèmes complètement inefficaces, seuls la puvathérapie a pu m’en débarrasser rapidement. J’ai toujours quelques mini-plaques, et me fais souvent des bains d’huile pour les cheveux.
    Julien a raison en tout cas: plus on est régulier dans l’application de l’huile, plus ça s’atténue. Le beurre de karité m’a aidé cet hiver pour mes plaques derrière les oreilles, et maintenant, je les hydrate avec le macérat huileux de calendula. Le soleil, et l’huile 2 à 3 fois/jour, sont vraiment les remèdes les plus efficaces.
    Bon courage à tous!

  17. je ne souffre pas de pso mais beaucoup de mes amis, je trouve votre article et les commentaires tres interessants. Cependant je ne suis pas d’accord avec vous pour les argiles notamment la rose et la jaune. Ces deux argiles agissent sur la circulation du sang et chauffe le corps ce qui rend le pso encore plus grattant. Quand aux tubes d’argile ils sont infectes de microbes et de moisissures. Ceci est prouve par des analyses faites sur les tubes de la societe que vous citez. Merci pour votre travail d’information.

  18. Pingback: Le Psoriasis au naturel : on fait comment ? | trucs et conseils écolos

  19. Butineuses des champs

    Julien,

    C’est par facebook, que j’ai connaissance de tous vos articles.
    Je vous remercie pour tous les bons conseils que vous prodiguez en aromathérapie.
    Aussi je me réjouis de vous retrouver rapidement dans l’émission “Sans Chichis” sur RTB2.
    Continuez à nous partager votre grande connaissance sur les huiles essentielles.
    Avec l’apithérapie, l’aromathérapie est essentielle pour me soigner au quotidien comme lors d’affections plus rares.
    Bien à vous

    Annick

  20. Butineuses des champs

    Que penser de l’utilisation du miel dans ce cas-ci (psoriasis)?

    • Le miel a un fort pouvoir humectant et réparateur. Mais il est très peu pratique à utiliser en traitement sur de grandes plaques de psoriasis.
      Rien n’empêche de l’utiliser en onguent (comme un masqueutes au moins posé 30 min) sur de petites plaques localisées, 3 à 4 fois par semaine, pour cicatriser plus vite. Mais les résultats seront vraiment ténus selon moi.

  21. Anne-Catherine Lesne

    Bonjour à tous,

    Mon père a du psoriasis depuis 2 bonnes années et m’intéressant aux remèdes naturels, je lui ai conseillé des huiles essentielles (sa pharmacienne lui a conseillé l’huile essentielle de géranium). Lors d’un marché dans ma ville, j’ai découvert les produits au lait d’ânesse (savon, gel douche, crème corporelle). Les bienfaits du lait d’ânesse sont connus depuis très longtemps notamment contre le psoriasis. Ce lait est utilisé à des fins cosmétiques et alimentaires (lait à boire mais se vend sous forme de poudre car il est difficile à conserver après la traite des ânesses).
    Mon père utilise donc l’huile essentielle de géranium ainsi que les produits au lait d’ânesse (savon et crème) et applique la crème que son médecin lui a prescrit (Daivonex). L’utilisation des différents produits lui apportent une belle guérison car il a une plaque de pso qui a quasi disparu et une autre qui a bien diminué. Il se lave tous les jours avec le savon au lait d’ânesse mais jongle avec la crème au lait d’ânesse, l’HE de géranium et Daivonex (chaque jour il alterne). Pour lui, c’est la meilleure façon de faciliter la guérison.
    J’espère que ces infos vous aideront et comme j’ai lu le commentaire de l’un d’entre vous, il est vrai qu’il y a des causes psys (comme dit Jacques Salomé: “la maladie, c’est le mal à dire” et chaque maladie a une cause émotionnelle, on le comprend mieux en lisant ses bouquins).

    Bon courage à tous,

    Anne-Catherine

  22. Bonjour,
    Je suis surpris que dans une description de méthode naturelle l’on fasse l’apologie de savon sans savon …
    De quoi s’agit-il ? Savez vous que ces sois disant gels miracle sont en fait fabriqués à base d’eau et de détergents de synthèse ? (sodium lauteth sulfate, cocamidopropyl betaïne, coco glucoside) sans compter les huiles de synthèse et différents conservateurs…
    Il n’est pas évoqué non plus la différence entre du beurre de karité brut et raffiné… Sachez que le raffiné est extrait par solvant pétrochimique pour une question de rentabilité (solvant dont il reste de traces dans le beurre et qui est allergisant : sympa pour l’eczema, non?) et qui perd 80% de ses principes actifs à cause du solvant.
    Le brut lui est extrait par pression à froid, du coup plus cher mais est 100% naturel et ne perd aucun principe actif.
    Pour finir, il existe aussi un SAVON (un vrai) le savon d’ALEP, dans lequel l’huile de baies de laurier à des vertus cicatrisantes désinfectantes et apaisantes. il devient efficace à partir de 16% d’huile de baie de laurier et se trouve jusqu’à 40%.
    Ce savon étant dé-lipidant (déshydrater signifie enlever de l’eau, dé-lipider signifie enlever du sébum) il faut après la douche re-lipider la peau avec idéalement du beurre de karité brut.

    • Charles, je me permets de vous corriger tout de suite car vous semblez avoir mal lu.
      1) Savon sans savon : Il s’agit bien ici de recommander l’usage de détergents doux et sans savon, soit des formules labelisées bio par exemple, qui comme vous devez le savoir ne contiennent pas du tout les ingrédients que vous citez et qui sont présents dans les syndets. En tant que fondateur du mouvement Slow Cosmétique, vous pensez bien que je ne recommande pas les savons sans savons synthétiques. Merci de relire mon livre ou de bien relire l’article ci-dessus et les formules des produits mis en avant.

      2) Beurre de karité : Vous avez raison, un beurre de karité brut et bio est l’idéal. Mais quant au raffinage, n’oubliez pas qu’il y a raffinage et raffinage. Une simple désodorisation à la vapeur d’eau n’est pas à comparer à un raffinage industriel. Si un beurre de karité 100% pur est certifié bio, il n’a pas subi le raffinage que vous décrivez, car ce procédé est interdit par les chartes bio. Merci d’être toujours bien précis pour le lecteur.

      3) Quant au savon d’Alep, il s’agit bien d’un savon au pH de savon 😉 donc en effet, c’est un excellent produit si il est de bonne qualité, mais dans le protocole décrit ici il n’a pas forcément sa place.

      • J’aimerai beaucoup comprendre la différence entre un détergent doux et un savon ?
        le détergent est une molécule amphiphile… comme le savon … qui est un détergent…

        • Un savon est une matière grasse saponifiée, qui donne du savon. Un détergent doux est un cosmétique formulé à base de tensio actifs doux qui lave. Les deux produits “lavent” très bien, mais dans le cas du pso l’un est selon moi plus recommandable que l’autre.

  23. Bonjour, je suis étonnée que le commentaire que j’avais posté n’apparaisse pas sur votre article, ou au moins avec une réponse tel que vous l’avez fait pour Charles.

    Auquel vous répondez d’ailleurs “En tant que fondateur du mouvement Slow Cosmétique, vous pensez bien que je ne recommande pas les savons sans savons synthétiques. Merci de relire mon livre ou de bien relire l’article ci-dessus et les formules des produits mis en avant.”

    Un savon sans savon est par définition quelque chose de synthétique et en lisant effectivement les formules et ingrédients INCI, je confirme, il y a trop de synthétique pour faire du bienà une peau de bébé ou fragile…!!!
    Je veux bien que vous soyez fondateur de la slow cosmétiques maintenant acceptez de vous remettre en question et encore d’apprendre…

    Exemple : Composition du gel moussant sans savon natessence bébé =
    Aqua (Water), Triticum Spelta Seed Water*, Glycerin,Cocamidopropyl Betaine, Xanthan Gum, Sodium Benzoate, Levulinic Acid, Sodium Chloride, Carrageenan, Parfum (Fragrance), Lactic Acid, Sodium Levulinate, Mel (Honey)*, Aloe Barbadensis Leaf Juice Powder*, Sodium Hydroxide.

    Voici le lien pour vérifier par vous même : http://www.beaute-test.com/gel_lavant_sans_savon_-_natessance_bebe_natessance.php
    Ce qui est bne en plus pour les non initié des nom INCI, lorsque vous passez votre souris sur les mots surlignaient en bleu il apparait son origine (naturel ou synthétique).

    Donc s’il vous plait, pour le bien des consommateurs, commerçants et artisans eco-responsable revoyez certaine de vos certitudes !

    • J’ai répondu à Barbara dans le sens de votre question.
      Votre commentaire n’apparaissait pas car il contient un lien automatiquement bloqué (je l’ai débloqué à l’instant). L’INCI que vous semblez décrier n’a rien à voir avec la composition réellement synthétique des syndets (pains dermatologiques sans savon). Lisez plus bas SVP.
      PS : Ce blog est bel et bien ouvert à l’échange, mais basé sur les écrits et les faits ainsi que mon expérience personnelle, ce n’est pas un forum. j’ose espérer que vous le comprendrez. Une fois encore, je sais le travail superbe que font les artisans de la SAF et je le recommande chaudement, mais juste pas pour mon protocole psoriasis 😉

  24. Bonsoir Julien,
    1) recommander l’usage de détergents doux LIQUIDES implique que ces derniers ont forcément un part de conservateurs et ainti-microbiens afin d’éviter leur prolifération en milieu aqueux (un produit liquide étant fabriqué avec environ 50% d’eau… euh de l’eau BIO j’espère).
    qu’en est-il du “BIO” de ces additifs ?
    2) Concernant le beurre, en effet, le raffinage à la vapeur d’eau ne fait perdre “que” 50% des principes actifs contre 80% avec raffinage à l’hexane… c’est moins pire… En revanche l’appellation BIO pour ce produit est assez litigieuse dans le sens où l’on peut se procurer du karité raffiné bio… eh oui, la culture est bio mais l’extraction à l’hexane…
    3) Concernant l’Alep, que vient faire ici le PH ? le PH de la peau sèche est entre 5,5 et 6,5, cependant mouillée la peau remonte à 7,4 de PH. Son pouvoir tampon lui permet donc de compenser largement les 2 points de PH avec l’ALEP qui à des vertus cicatrisantes désinfectantes et apaisantes et qui est fortement recommandé pour des soucis de psoriasis, eczéma et acné.
    Cela vous convient-il mieux avec ces précisions ?

    • Bonjour à tous !

      Petite précision concernant le PH.
      c’est en effet une idée reçu que de se dire que l’on doit se laver qu’avec des produits à PH neutre pour préserver la peau.
      Pour comprendre : la peau a naturellement un PH neutre autour de 6,5 à 7, c’est avec ce PH qu’elle luttera le mieux contre les agressions extérieurs causant toutes ces maladies de peau et irritations… or notre corps lui, naturellement sécrète beaucoup d’acides, notre transpiration est elle aussi acide et l’alimentation moderne est bourré d’acidité, tout ceci se retranscrit sur la peau et l’acidifie. Comment lutter ? Justement en privilégiant les produits de douches a PH basique qui permettront à la peau de contrebalancer cette surdose d’acide quotidienne et lui permettront un peu de répits… utiliser un produits de douches à PH neutre quand on a déjà une peau acide maintiendra cette acidité… Ne dit-on pas que la nature est bien faites ? Pourquoi à votre avis l’eau est naturellement à un PH de 7,5 à 8,5 et les savons véritablement obtenue naturellement ont un PH aux alentours de 9,5 ?

      • Autre chose, il ne peut y avoir de savon sans savon naturel, le bio n’est pas gage de qualité naturel … allez voir le lien http://www.beaute-test.com/gel_lavant_sans_savon_-_natessance_bebe_natessance.php. C’est la composition du produit recommandé en exemple par julien: Natessence bébé… il est bourré de produits synthétiques donc pétrochimique, dont parle charles plus haut. Il commence à être temps de privilégier les produits fait par des ARTISANS et de boycotter tout ces produits industriels qui nous font payer leur label Bio une fortune pour une qualité médiocre et voir souvent dangereuse (il suffit de regarder année aprés année le nombre d’agents synthétiques qui ont été retiré des produits cosmétiques pour des causes de santé… et ce n’est pas fini)

        • Babara : il n’y a pas d’ingrédient pétrochimique dans le produit Natessance. Je n’ai pas d’intérêt à recommander ce produit en particulier mais il s’agit bien d’un détergent doux à base de tensio actifs très respectables. Et quand on cherche une toilette sans savon, c’est très bien. BIO ou pas, c’est un autre point mais ne confondons pas tout SVP, cosmétique BIO ne veut pas dire 100% bio et nous le savons bien mais ce qui compte c’est que les chartes bio excluent les matières que vous décriez comme moi, et il est étonnant que vous ne sembliez pas le voir. Quant au prix, merci de ne pas exagérer : il y en a aujourd’hui pour toutes les bourses en bio, non bio, et en savons à froid aussi. Je répète que je suis un grand défenseur du savon à froid artisanal par ailleurs et que mon article ci dessus concerne uniquement le cas du psoriasis. Vous semblez ne pas avoir lu en profondeur mon livre ou mes autres interventions en faveur de la SAF.

      • Merci Barbara 😉

      • babara : La peau n’a pas un pH neutre, la peau saine a un pH acide (environ 6) et conserve ainsi une flore bactérienne saprophyte adaptée. Je ne suis pas du tout d’accord avec votre raisonnement, qui s’applique par contre parfaitement en effet à la notion de “terrain” en naturopathie et qui alors là oui doit être une notion rappelée comme primordiale. Ne confondons pas tout SVP et rappelons nous que l’article ci dessus est un article de protocole dermatologique pour le soin du pso, pas un article général sur la toilette. J’utilise moi même du savon à froid à profusion pour mon hygiène.

    • Charles :
      1) oui vous avez raison, mais je ne vois pas où est le problème. Des additifs pas bio ? Et alors ? On sait très bien qu’un cosmétique certifié bio n’est pas 100% bio, encore moins quant il contient beaucoup d’eau 😉 L’important est que ces additifs ne soient pas polémiques au niveau de la santé et de l’environnement pour la slow cosmétique, et c’est déjà pas mal du tout. Alors oui, le savon à froid est une formule encore plus “slow”, mais ici dans le cadre de ce protocole de soin du psoriasis je persiste à dire que le savon d’alep ou le savon à froid surgras sont moins adapté qu’un gel lavant sans savon. C’est mon expérience de thérapeute qui parle ici, et ça fait 10 ans que j’interviens auprès d’acnéiques ou de psoriasiques ou autres.
      2) Aucune charte bio (ecocert, etc) reconnue en France et Belgique n’autorise l’extraction à l’hexane.
      3) C’est votre point de vue. Moins le mien, basé sur mon expérience de thérapeute avec des personnes acnéiques, eczémateuses ou psoriasiques depuis dix ans. Chacun est libre de se faire son opinion.

  25. Bonsoir tout le monde ! Je pars à l’étranger quelques jours et n’aurai pas accès au blog. Je ferme donc ce fil de discussion pour l’heure. Un grand merci ensoleillé pour votre compréhension !

  26. J’adhère totalement au méthode naturel pour soulager les maux tel que le psoriasis.
    Mais cela reste un plâtre sur un enjambe de bois car les médecins en général ne se posent pas la question à savoir d’oû peu provenir c’est problèmes de psoriasis, ici en l’occurence?
    Je vous informe qu’il existe des compléments alimentaires naturels d’une nouvelle génération scientifique qui vont au coeur du problème à savoir : le système immunitaire.
    Car c’est bien là que réside le noeud du problème et c’est là qu’il faut agir pour enrayer le mal. Les facteurs de transfert sont des molécules extraitent du colostrum du lait maternel.
    Elles modules, elles renforces, elles donnent de nouvelles intuition à votre système immunitaire qui à son tour va pouvoir guérir beaucoup de maladies sois disant incurable!

  27. Bonjour Julien,
    Je découvre ton blog, Intéressant ce sujet sur le psoriasis… Certainement une des pathologies les mieux traitées par les remèdes de grands-mère, mais effectivement il faut tenir le traitement sur la durée !
    Bravo pour ce blog utile à tous !

  28. Bonjour Julien, Bonjour à tous,
    j’interviens sur cet article de psoriasis car j’en ai depuis 17 ans, je me sens concernée 🙂 C’est un psoriasis génétique, familial (merci grand père!), ado j’ai eu beaucoup de mal à supporter mes jambes et coudes avec ces horribles plaques.. Puis, de plus en plus, je me suis stressée pour mes études, j’en ai eu un peu sur les mains, sur le visage… puis la jambe gauche en a été recouverte du genou aux doigts de pied lors d’un épisode d’harcèlement au travail. Déjà, j’ai heureusement pu changer de boulot (ouf), puis j’ai arrêté toutes les cochonneries à la cortisone. Je ne connaissais pas il y a 5 ans les HE… mais par contre le bio oui, j’ai acheté un savon d’alep à 40% d’huile de baies de laurier, un beurre de karité (évidemment non raffiné…), un loofah pour frotter délicatement mes plaques matin et soir. Ca a pris presque 3 ans mais mon pso a diminué de 75%. Quand je revois les photos… c’est incroyable. Il y a deux ans environ, j’ai rencontré la slow cosmétique, et les HE, HV… et le site d’aromazone, qui m’a permis aussi de trouver des produits adaptés à ma pathologie (HV de nigelle, de sésame aussi, d’avoine …). Je me fais maintenant mes petites recettes maison, je suis moins stressée, et surtout je sais qu’il ne partira jamais totalement. Enfin, j’ai fait une longue cure l’hiver dernier de spiruline, les résultats ont été très intéressants, j’ai encore perdu de ces vilaines plaques.
    Voilà, c’est mon témoignage, je pense juste que tous ceux qui en sont atteints doivent faire attention: ne tomber pas dans le panneau des produits “miracles” qui vous promettent la lune en quelques jours. C’est votre peau, ne la traitez pas comme une ennemie avec des produits agressifs. La douceur et la patience vous permettront d’une part, de prendre soin de vous, tranquillement, un moment pour soi (moins de stress); et d’autre part de soigner cette maladie. Courage à tous!

    • Bonjour,
      Merci Pauline de corroborer le fait qu’il n’existe pas qu’une voie.
      Bonne journee

  29. Bonjour Julien,

    J’ai du psoriasis a la lisiere du cuir chevelu, dans les oreilles, mais depuis peu je j’ai commencer a avoir de l’eczema sur les paupieres. Le probleme c’est que les cremes que l’ont ma prescrites m’abime la peau (steroide ou hydrocortizone) car la peau est super fine a ce niveau la. Auriez vous quelque chose de plus naturel a me conseillez??? et efficace? Ce n’est pas facile de trouver de bons produits a appliquer sur les yeux. Que pensez-vous de l’aloe vera pour le traiter l’eczema, psoriasis?

    Merci d’avance.

    • De très bons résultats pour l’eczéma des paupières sont obtenus comme suit :
      – application de cotons imbibés d’eau florale de matricaire (camomille allemande) ou de bleuet pendant 10 minutes. Bien se relaxer.
      – séchage au mouchoir
      – application de compresses imbibées d’huile de calendula pendant 10 min, puis massage très léger et délicat pour faire pénétrer. Bien éviter de mettre de l’huile dans l’oeil au coucher.

  30. @Charles: pas vraiment compris votre réponse…? Il n’y a pas qu’une voie, j’ai réalisé la mienne bien avant de connaître le site de Julien, maintenant j’ai bien pris note de ces conseils, que cela soit pour le pso ou autres petits bobos de la vie. Si jamais vous ne comprenez pas le principe de la slow cosmetique, passez votre chemin, c’est plus simple 🙂

  31. bonjour Julien,

    je voulais soumettre ce commentaire sous l’article sur le crème nuk mais je n’ai pas réussi, celui ci est surement trop ancien. J’espère donc que quelque’un pourrait me répondre ici.
    Qu’est ce vous pensez de la lanoline pure et naturelle pour la peau déshydraté? j’ai la peau du front déshydratée (ridules et petits boutons. je sais que le lanoline peut être très réparatrice mais j’ai peur d’empirer mes petits boutons qui sont apparu sur le front et que j’attribue a la déshydratation.
    merci.

    • La lanoline pure n’est pas une bonne idée Sabine. Elle est non seulement issue du règne animal (graisse de laine de mouton), mais elle est en plus réputée irritante et allergisante.