La Carotte, grande amie de la peau !

La carotte : un bienfait pour la peau !

La carotte : un bienfait pour la peau !

Voici un article qui va rebooster votre teint et détoxifier votre peau si elle souffre d’imperfections !

A la fin du mois d’août,  en Corse et dans le Sud, on distille l’huile essentielle de carotte sauvage (daucus carota). Cette huile essentielle est un must incontournable en dermatologie aromatique pour les taches pigmentaires, les traces et les boutons d’acné. Elle n’est cependant pas obtenue à base des bien connus légumes de nos potagers.

Cette période de l’été est aussi celle où l’on souhaite prolonger son bronzage, et là, c’est l’huile végétale de carotte qui est recommandée. Elle est obtenue à partir de nos bonnes vieilles carottes orangées.

Mais comment les différencier et pourquoi ? Suivez le guide…

L’huile essentielle de carotte : taches, boutons et foie encombré

L'huile essentielle de daucus carota peut être sauvage ou cultivée, et peut provenir du fruit ou de la graine

L’huile essentielle de daucus carota peut être sauvage ou cultivée, et peut provenir du fruit ou de la graine

L’huile essentielle de carotte n’est PAS l’huile végétale orangée si riche en béta-carotène que vous utilisez en slow cosmétique. Qu’on se le dise ! Vous êtes nombreux à confondre ces deux produits très différents.

Sur une étiquette d’huile essentielle de carotte, on lit « daucus carota », le nom latin de la carotte, et puis l’organe distillé.
Elle peut être « cultivée » ou « sauvage » et cela change un peu la donne au niveau moléculaire mais pas trop dans les applications. L’huile essentielle de carotte cultivée est la plus courante (en bio ou non). Elle résulte de la distillation des graines (semences) ou des fruits de la carotte cultivée. Elle s’utilise en aromathérapie pour détoxifier le foie ou la peau par voie interne à raison de 2 gouttes par voie orale par jour pendant 21 jours par exemple. On la prend alors sur un comprimé neutre à avaler ou sur une petite boule de mie de pain.

Ombelle de carotte sauvage. On la distille une fois séchée (comme un petit nid d'oiseau)

Ombelle de carotte sauvage. On la distille une fois séchée (comme un petit nid d’oiseau)

La carotte sauvage est plus rare dans le commerce mais peut s’utiliser de la même façon. Je l’aime tout particulièrement.

Elle résulte quant à elle de la distillation des sommités fleuries ou des graines de la plante sauvage. Voyez ci-dessus la vidéo d’explication pour comprendre comment on distille la carotte sauvage en Corse.

La vidéo a été réalisée à la distillerie des Frères Caux à Ocana en Corse.
Visitez leur site Corsicapam ici .

Ces deux huiles essentielles de carotte s’utilisent aussi de la même façon dans des cosmétiques pour atténuer l’acné, les cicatrices, les taches et les traces. On dose alors le produit fini à 2 % de cette huile essentielle pour être efficace (soit 5 gouttes pour une cuiller à soupe de produit). Il n’y a pas vraiment de contre-indication, sauf pour les personnes très hypertendues qui devront éviter.

Le secret de leur efficacité ? La molécule de carotol, qui est très présente dans le produit, associée à des molécules drainantes, détoxifiantes et légèrement anti-inflammatoires.

Voyez la vidéo réalisée cet été ci-dessus : Remarquez que la carotte sauvage est une plante ombellifère (fleurs en ombelles) de la famille des apiacées. Elle ne ressemble pas à la carotte de notre potager. Remarquez aussi qu’à la fin du processus l’eau condensée se sépare de l’huile essentielle. On a donc deux produits : l’hydrolat de carotte sauvage et l’huile essentielle. Merci et bravo à Jean-Pierre et à son frère pour leur travail !

Pour mieux comprendre les étapes de la distillation, voyez ce schéma très bien fait par la marque Pranarôm sur lequel on voit bien tout le processus :

De l'eau transformée en vapeur sous pression passe dans les plantes pour extraire les molécules aromatiques

De l’eau transformée en vapeur sous pression passe dans les plantes pour extraire les molécules aromatiques

 

J’en profite pour vous donner rapidement une recette d’huile de soin pour les peaux tachées. A masser matin et soir sur les zones touchées par les taches pigmentaires et lentigos (visage ou corps) :

Pour 30 ml environ. Dans un flacon en verre (ou en plastique ambré, bleuté, ou en alu) de plus de 30 ml, versez successivement puis mélangez :

-    12 gouttes d’huile essentielle de carotte sauvage ou cultivée (daucus carota)
-    6 gouttes d’huile essentielle d’immortelle 
-    1 cuillère à soupe rase d’huile de calophylle 
-    2 cuillères à soupe de macérât de lys blanc.

Appliquez quelques gouttes de ce soin anti-âge et anti-taches 2 fois par jour en massage sur le visage et/ou le décolleté. Après application de ce soin, pensez à appliquer un peu de lait solaire ou de crème protectrice anti-UV si la journée est prévue en extérieur.

L’huile végétale de carotte, un macérat très « ensoleillé »

Macérât de carotte

Macérât de carotte

L’huile végétale de carotte est le résultat de la macération (clic) de racines de carotte dans de l’huile neutre. Sur l’étiquette on lit aussi un seul ingrédient (daucus carota) mais on mentionne le procédé d’extraction qui est la macération. C’est donc une huile végétale, pas une huile essentielle !

C’est une huile orangée, car très riche en béta-carotène, la fameuse vitamine bonne mine. On l’utilise pour se préparer au soleil autant que pour prolonger son bronzage ou donner plus de lumière à son teint. C’est un peu l’auto-bronzant de la Slow Cosmétique.

Très peu grasse, cette huile pénètre bien et n’a pas vraiment d’odeur. On en chauffe quelques gouttes dans les mains pour se masser le visage et/ou le corps. Tout le monde peut l’utiliser sans risque. Faites seulement bien pénétrer l’huile pour ne pas tacher vos vêtements.

N’oubliez pas non plus l’intérêt de manger très régulièrement des carottes bio et de boire du jus de carotte pour le teint, mais plus largement aussi pour une peau moins sensible aux agressions extérieures, à fortiori si la peau est une peau acnéique ou couperosée.

 

Conclusions de rentrée :

Mes recettes à la télévision, encore plus souvent !

Mes recettes à la télévision, encore plus souvent !

Pour la rentrée, optez pour l’huile végétale de carotte pour hydrater votre peau et prolonger votre bonne mine jusqu’à l’automne ! Osez aussi prendre une cuillère à café d’huile végétale de carotte par jour en guise d’assaisonnement de vos salades ou sandwiches. C’est une bonne dose de vitamines et d’omégas 9. J’utilise personnellement l’huile végétale de carotte bio de Pranarôm pour cela.

Profitez aussi des quelques jours qui restent avant la rentrée pour visualiser tous les beaux (ou moins beaux) projets qui arrivent. Si vous les visualisez très consciencieusement, vous les vivrez déjà et votre cerveau sera mieux préparé à lutter contre le stress de la rentrée avec tous ses nouveaux challenges…

N’oubliez pas que dès le 28 août en librairies vous retrouvez mon nouveau livre « Les Huiles Végétales, c’est malin »(clic). Il est bourré de recettes et de conseils pour tous les bobos et la beauté ! Commandez le déjà chez votre libraire ou sur internet !

Autre chose, vous me retrouverez dès le 5 septembre à la télévision belge ET française ! Grande nouveauté, je participerai chaque semaine sur la RTBF à une version améliorée de « Sans Chichis », mais je serai également au rdv tous les 15 jours dans l’émission « Nord Pas de Calais Matin » sur France 3 Nord pas de Calais. J’aime autant vous dire que vous allez être gâté(e)s !

Et vous ? Quelles sont vos expériences avec la carotte ? Avez-vous appris quelque chose ici ? Et vos bonnes résolutions ou défis de la rentrée ?

 

 

98 Comments

  1. Chantal dit :

    Je viens tous juste de técharger votre livre, j’ai hâte d’avoir un moment pour le lire. Ca va surement aidé mes cicatrices de boutons acnés. Et mes tâches solaires.

    Chantal

  2. Géraldine dit :

    Bonjour,
    Moi aussi, j’ai votre livre que je consulte régulièrement. J’ai eu le bonheur de découvrir l’huile essentielle de carotte et comme j’ai une peau archi sèche, je me suis fait pour l’été une petite décoction HV d’avocat + HV olive+ HV Tournesol + HV Coco + HE Carotte et enfin HE d’immortelle (grâce à votre post) et je dois dire que ma peau set plus lumineuse, souple, le teint incroyablement unifiée. Je suis métisse et j’ai l’impression d’avoir « déjauni » pour retrouver le teint doré que j’ai lorsque je suis aux Antilles (je vis à Paris).
    Merci encore pour tous ces conseils.
    P-S: J’ai pensé à vous et j’ai bien ri lorsque j’ai vu la pub de Chanel qui propose maintenant une crème pour la semaine et une crème pour le WE (la chronocosmétique (sic)) puisque c’est bien connu la peau n’a pas les mêmes besoins le week-end! ;)

    • Julien dit :

      En effet Géraldine, les grandes marques comme Chanel et compagnie n’ont pas fini de nous inventer des histoires pour consommer leurs produits vides de sens.

  3. Roselyne dit :

    Chouette chouette, un nouveau livre… voilà une idée qu’elle est bonne pour un cadeau d’anniversaire (le mien!)

  4. Pauline dit :

    Après avoir lu ton bouquin, je m’étais empressée d’acheter l’huile essentielle de carotte. Dans la foulée, je voulais offrir à mon visage un bain vapeur. Quelques gouttes d’huile essentielles de carotte, de l’eau chaude, je penche mon visage et… je me suis étouffée avec son horrible odeur ! J’ai été surprise par son parfum peu agréable…! Je n’y ai pas touché depuis, mais puisque tu insistes sur ses propriétés détoxifiantes, je vais essayer de faire la paix avec elle..
    Je voulais te demander ce que tu penses de l’huile essentielle de persil. La marque Aesop propose des produits attirants à la graine de persil, annoncés comme hyper détoxifiants (mais je n’ai pas cédé, j’ai lu les ingrédients et BEURK). J’ai cherché sur internet, cette huile essentielle de persil n’est jamais mentionnée pour les soins du visage et de la peau. Je prends le risque d’en mettre dans mon sérum maison ou pas? merci julien, pour tout !!

    • Julien dit :

      Merci Pauline. Alors tout d’abord, je pense que le sauna facial avec l’HE de carotte n’est pas la meilleure idée qui soit. Je suis d’ailleurs un peu étonné car je ne recommande pas cela dans mon livre « Adoptez la Slow Cosmétique ». Tu as donc été particulièrement créative ;-) Pour l’HE de persil, elle possède pas mal de contre-indications (soleil, grossesse), et donc on déconseille généralement son emploi dans les recettes maison.

      • Pauline dit :

        J’ai toujours pensé que les huiles essentielles qui soigne les « bobos » de la peau du visage sont toutes bonnes en bain vapeur, je trouve que c’est une méthode « détoxifiante », j’imaginais pas que c’était déconseillé pour certaines! ca alors :)

  5. Elvire dit :

    Merci Julien pour cette nouvelle recette, cela va faire des heureux dont moi la première, j’utilise en vacances de l’HV de carotte avec quelques gouttes de l’HE de carotte le matin et ma peau est lumineuse en été..ça fait un léger bronzage et ça c’est chouette…

  6. Aude dit :

    J’aime beaucoup la carotte, dont j’ai découvert le macérât à l’occasion de l’hiver dernier, désespérée par ma peau terne, et depuis je garde sous le coude cette belle astuce. Merci aussi pour cette vidéo très instructive car j’ignorais comment était fabriquée l’huile essentielle. Chouette programme pour la rentrée, j’attends avec impatience le 28 août :).

  7. Laurence dit :

    Bonjour,

    Perso j’utilise depuis 3 semaines HE de carotte. Elle fait partie de la recette de D.Baudoux contre l’acné rosacée
    – HECT de Carotte cultivée 10 gouttes
    – HECT Hélichryse italienne 4 gouttes
    – HECT Lentisque pistachier 4 gouttes
    – HECT Tanaisie 2 gouttes
    – HECT Ciste ladanifère 4 gouttes
    – Huile végétale de Calendula 3 ml
    – Huile végétale de Jojoba 15 ml

    Quelques gouttes le matin et le soir que je mets sous le fluide Adaptarom.

    Quelle réussite sur ma peau, presque plus de boutons… cela faisait 15 ans que je souffrais de cette acné et j’en ai eu marre des cures d’antibiotiques et de rozex… et un jour je suis tombée sur le blog de Pranarom et un article sur l’acné rosacée… j’ai tenté le coup et j’en suis plus que ravie. Je ne suis qu’au début du traitement mais je ne suis pas prête d’arrêter.
    La carotte y est plus concentrée que les autres HE, je suppose que c’est dû à ces caractéristiques.
    Une petite question Julien, après ce traitement que pourrais-je ensuite utiliser pour atténuer la couperose qui demeure ? D’avance, merci.

    Quelle bonne nouvelle ce nouveau livre, il fera bientôt partie de ma biblio :-)
    C’est toujours un plaisir.

    • Julien dit :

      Après ce traitement Laurence, une crème pour peau sensible avec 1 ou 2 % d’huiles essentielles de ciste + immortelle me parait toute indiquée.

      • Laurence dit :

        Merci de tout coeur Julien :-)
        Est-ce que je peux alterner par ex la recette contre l’acné le matin et celle contre la couperose le soir ou alors une semaine l’une et une semaine l’autre … que me conseillez-vous ? D’avance, merci.
        Excellent WE encore ensoleillé,… oh qu’est-ce que cela nous fait du bien !

  8. Marie-France dit :

    Bonjour Julien,

    Eh bien avec toi on s’instruit tous les jours, je connaissais l’utilisation de l’huile essentielle de citron pour alléger le foie, mais je n’aurais pas eu l’idée d’utiliser l’HE de carotte, encore un bon tuyau et l’occason de découvrir de nouvelles recettes pour soulager tous nos petits maux de la façon la plus naturelle possible, merci à toi et bonne rentrée à tout le monde.
    Bien amicalement

  9. Alessandra dit :

    Depuis mon retour de vacances et pour prolonger mon bronzage, je me suis préparée un mélange d’HV de carotte, de jojoba, argan et rose musquée pour le visage et HV carotte, nigelle, macadamia, calendula et amende douce pour le corp. Résultat ganranti! Et en plus ma peau est douce, soyeuse et hydratée!

  10. Lucénie dit :

    Bonjour Julien, Merci pour ce nouvel article très instructif.
    J’en profites pour te poser une petite question. Dans son utilisation anti-tâches pigmentaire l’huile essentielle de carotte et très similaire à celle de céleri (si je ne me trompes pas), y a t’il un intérêt à les utiliser en synergie dans ce cas ? ou sont elles simplement substituables ?

    • Julien dit :

      Céleri et carotte sont en effet de parfaites alliées dans les sérums anti-taches. Attention, ne pas doser à plus de 3 % d’huiles essentielles au total et bien retenir que, dès 1 %, l’huile essentielle de céleri est photosensibilisante.

  11. prioux dit :

    bonjour, perso je fais sur mon visage un pschitt d’eau « florale » de carotte tous les matins avant mes soins, et je bois un jus de fruits frais orange-carotte-pomme + fruit de saison; je n’ai jamais le teint terne et gris ! merci pour ces articles passionnants et je vais vite acheter ton livre pour en apprendre encore plus et me rendre la vie encore plus douce et plus belle !

  12. Nathalie dit :

    Bonjour Julien,
    Je confirme que l’HE de carotte a une odeur « inattendue » et pas vraiment agréable (pour moi en tout cas). Par contre, niveau efficacité contre les taches brunes : elle est au top !

    Je suis aussi fan du macérât de carotte que j’utilise presque toute l’année pour avoir bonne mine (50% huile de carotte / 50% huile d’abricot).

    A bientôt

  13. Sandrine dit :

    Bonjour Julien,
    Alors moi j’ai seulement testé l’hydrolat de carotte. Eh bien quelle odeur … nauséabonde ! Je ne supporte pas l’odeur de l’hydrolat qui est bien dommage car il a plein de bonnes vertus. Tu m’as quand même convaincu de tester l’huile essentielle de carotte. Peut-être que l’odeur passera mieux dans une crème pour le visage. Merci pour tous tes conseils et vivement le prochain article !
    A vientôt

  14. Lucénie dit :

    Je viens de recevoir ton nouvel opus Les Huiles Végétales c’est malin j’ai hâte de le dévorer, rien qu’en le parcourant je ne suis pas déçue tes conseils sont très éclairés particulièrement agréable à lire. Je suis fan

    • Julien dit :

      Wouaw ! Tu as de la chance car à ce jour je pense que tu dois être la première française à l’avoir ! J’espère que mon livre te plaira ! :-)

  15. Snows dit :

    Salut Julien, j’utilise des HV depuis plus d’un ans sur le visage j’ai à peut près tout testé jojoba, amande douce, macadamia, onagre, bourrache, avocat etc… pure et mélanger avec d’autres huiles. Le problème c’est que ma peau tiraille beaucoup et la seule chose qui l’apaise sont les crèmes, vu que tu as fait un article sur l’hydratation avec les huiles j’aimerai comprendre pourquoi chez moi ma peau reste déshydratée alors que j’utilise des huiles ? (je suis un homme)

    merci d’avance.

    • Julien dit :

      Si la peau est très très sèche, dans de rares cas ou sur des peaux « de croco » type métissées, une huile végétale aura en effet plus de mal à pénétrer comme je l’explique en vidéo dans mon article sur les huiles hydratantes (clic). Le secret : gommer la peau régulièrement avec un gommage doux au sucre (voir mon livre), puis masser l’huile, puis appliquer une crème. Une fois la peau réhydratée de la sorte (après environ 20 jours), l’huile seule peut suffire.

      • Snows dit :

        Merci, en faite j’ai plutôt une peau très claire et sensible, je vais essayer d’appliquer l’huile et la crème pendant 20j mais sans faire de gommage, j’en fait déja 1 par mois voir 2 mais ma peau supporte pas trop même avec le gommage au sucre avec de l’huile

        • Elise dit :

          bonjour, je me permets de donner la recette de Julien qui a du la zapper pour les peaux très séches ;-) : il faut hydrater puis nourrir. Pour ma part, j’utilise donc sur visage propre et humidifié à l’hydrolat de camomille deux pressions d’aloé véra comme sérum ( hydratant) puis sur mes mains humides je chauffe quelques gouttes d’HV ( rose musquée pour moi). Résultat: une peau parfaitement hydratée et nourrie, alors que l’HV seule n’était pas suffisante pour ma peau sèche. Si ça peut aider…

          • Julien dit :

            Je recommande en général de masser deux ou trois gouttes d’huile végétale sur le visage, puis d’appliquer la crème ou le gel.

            On peut aussi émulsionner dans le creux de la main 2 ou 3 gouttes d’HV avec un tout petit peu de gel d’aloe vera et masser le mélange…

  16. jennifer dit :

    Bonjour Julien

    Cela fait 7 mois que j’ai découvert votre site et tout vos conseils que je suis à la lettre! Dès que j’arrêtais la pilule j’étais pleine de gros boutons très rouge et douloureux et grâce à vos conseil je me suis fait un mélange qui marche super bien :
    10 ml huile de Nigelle + 5ml d’huile de jojoba + 5ml d’huile de noisette avec
    4 gouttes de lavande vraie
    2 gouttes de lavande aspic
    3 gouttes de tea treet
    4 goutes de niaouli

    Mais depuis environ 1 mois j’ai beaucoup de points noirs qui se forme et des micros kystes qui parfois s »enflamment … Les huiles que j’ai choisi sont elles vraiment non comédogène ?
    Pensez vous que je puisse ajouter de l’huile essentielle de carotte pour mes petites cicatrices ou cela fera trop dans ma préparation cité ci dessus ???
    Merci pour vos conseils grâce a vous ma peau va beaucoup mieux qu’avec tous les produits désechants et chimiques que les dermato me prescrivaient… Je suis devenue une adepte des produits naturelles !

    • Julien dit :

      Votre dosage actuel tel que décrit ne permet pas de rajouter des HE dans la recette.
      Vous dites que le mélange « marche super bien », puis vous parlez de points noirs… C’est un peu difficile à comprendre.
      Je pense que le mélange n’est pas responsable car il me semble très bien. Par contre, n’oubliez pas de bien nettoyer la peau à l’hydrolat de romarin verbénone par exemple avant l’application de votre huile. On utilise peu d’huile, on chauffe dans les paumes, et on masse longuement.

      • jennifer dit :

        Pardon, je me suis mal exprimée car le mélange marche très bien par rapport à tous les boutons rouges purulents que j’avais je n’ai presque plus rien! mais depuis un mois j’ai plein de petits points noirs ou micro kyste qui poussent j’ai du coup la peau un peu « granuleuse » bref le mélange n’est pas parfait mais ma peau va nettement mieux…
        Je me nettoie avec une eau micellaire puis avec de l’hydrolat de lavande pour parfaire le démaquillage mais je vais suivre vos conseilles et je testerais le romarin verbenone la prochaine fois!
        Merci pour vos conseils!

  17. Danielle dit :

    Bonjour Julien,

    Quelle chance vous avez eu de concilier ce reportage en Corse et de profiter de cette région qui reste belle et naturelle.
    Peut-on mettre de l’huile de carotte sur les mains pour retirer les taches pigmentaires dues au soleil.
    Je viens de commander votre livre chez mon libraire.
    Dommage de ne pas résider dans « Nord Pas-de-Calais » rien que pour suivre vos émissions.
    J’utilise les produits que je vous recommandés : Cattier, Melvita, Pranarom, je vais commander des huiles à l’huilerie en Corse ; il faut faire travailler des personnes qui aiment leur métier et font du beau et bon.
    Bonne rentrée Julien et bon courage.
    Re-donnez-nous les salons et conférences d’automne où l’on peut vous rencontrer.
    Bien cordialement

    Danielle

    • Julien dit :

      La recette décrite dans l’article peut parfaitement convenir pour les mains, mais est alors à masser au minimum 3 fois par jour sur le dos des mains.

  18. Séverine dit :

    Bonjour Julien,

    Merci pour votre site, toutes vos astuces et recettes, et merci pour vos livres.
    Je dévore « Adoptez la Slow Cosmétique » et j’ai commandé « Les Huiles Végétales C’est Malin » que j’ai hâte de recevoir.
    J’ai découvert vos vidéos sur le site FémininBio, puis votre site et celui de Réo.
    Après de nombreuses errances cosmétiques,(grandes marques hors de prix, parapharmacie, allergies puis intolérance totale de ma peau), je reviens, grâce à vous, aux essentiels.
    MERCI JULIEN, VOUS AVEZ SAUVE MA PEAU.

  19. Annie dit :

    Bonjour Julien,

    Dans votre livre « adoptez la slow cosmétique » (génial), vous donnez, page 123 et 124, différentes recettes de sérum pour un flacon de 30 ml. Les recettes proposent au total 4 cuillères à soupe d’huiles végétales. Je suis un peu perplexe, 15 ml x 4 nous donne 60 ml. Donc, dites-moi si je me trompe, nous avons bien deux flacons de 30 ml, et pas un seul… Il s’agit donc de préparer le sérum dans un contenant plus grand, pour bien répartir les huiles essentielles…

    Merci et à bientôt

  20. Chantal dit :

    Je pense qu’au Québec 15 ml est une cuiller a soupe en Belgique les cuiller a souper sont de 10 ml quand penses-tu Julien ?

    Chantal

    • Annie dit :

      Bonjour Chantal,

      Je vis en Belgique et pas au Québec, et une cuiller à soupe en Belgique fait bien 15 ml. Et de toutes façons, 4 x 10 ml, ça fait 40, et hop, le flacon de 30 déborde, CQFD

      Bonne soirée !

      • Julien dit :

        Annie, mille mercis ! En effet, les pages mentionnées sont erronnées et il faut que nous corrigions cela avec mon éditeur lors de la prochaine impression.
        Pour la petite histoire cependant, il est vrai qu’une cuillère à soupe en préparatoire (pharmacie) est considérée comme faisant 15 ml, mais dans la pratique de nos maisons, tu verras que les cuillères à soupe aujourd’hui font plutôt 10 ml… C’est donc pour cela que chez moi, une cuillère à soupe est à comprendre comme étant 10 ml environ. Et mes recettes qui contiennent des HE sont parfaitement dosées avec ce rapport 1cuillère=10ml… Pas de contre-indications hors normes aux doses décrites… Donc pour en revenir aux recettes des pages citées, oui, il vous faut un flacon plus grand (50 ml par exemple, qui ne sera pas rempli)

        • Annie dit :

          Merci pour votre réponse, Julien !

          Je vais donc préparer les recettes avec des doses de 10 ml et non de 15, car je n’utilise pas pour mes préparations une vraie cuiller, mais plutôt un jeu de cuillers doseuses vendues pour la cuisine et plus précises à mon sens.

          Bonne soirée !

          • Chantal dit :

            merci Julien comme je suis du Québec, je vais m’ajuster en conséquance

            merci encore

            Chantal

          • Mme G dit :

            Merci bien de cette précision. Moi aussi j’utilise le set de cuillères doseuses (à mon avis très pratique, j’en ai 4 dont un reservé pour la cosmetique), donc je vais bien prendre en compte de cela.
            Je suis un peu amusée car la cuillère à soupe fait 15 ml aux USA, 10 ml en France et 20 ml en Australie…

  21. Santé bébé dit :

    Merci pour votre article très complet et argumenté, ce blog est une mine d’or.

  22. Patricia dit :

    Bonjour Julien,
    J’ai découvert votre site, il y a environ un mois. Je suis impressionnée de découvrir des informations précieuses (une merveille !!). Je vais m’empresser d’acheter votre 1er livre.

    Par contre, il existe énormément de formules pour les tâches pigmentaires, à savoir :
    1er formule : HV ricin, argan, rose musquée avec HE carotte + céleri,
    2ème formule : HV ricin avec HE carotte + céleri

    Votre recette, citée ci-dessus, soigne-elle tous les problèmes liés aux tâches brunes (soleil vieillesse, cicatrices etc….)
    Doit-on l’appliquer sur tout le visage et/ou corps ou simplement sur les zones à traiter.
    Pendant combien de temps ?

    Merci pour votre réponse car je suis un peu perdue avec ces formules. Laquelle est plus efficace ?

    A bientôt
    PATRICIA

    • Julien dit :

      En effet Patricia : si on veut traiter une tache pigmentaire localisée par application locale sur la tache, on peut avoir recours à un dosage plus élevé. Si par contre on souhaite unifier le teint et par simplicité traiter tout le visage, on doit avoir recours aux recettes moins dosées.
      Ma recette citée dans l’article ci-dessus est une recette pour le traitement du visage entier, et vise à éclaircir toutes les taches, sans cependant pouvoir espérer pouvoir faire disparaitre complètement les taches les plus sombres.

  23. Marie-France dit :

    Bonjour à tous,

    Je l’ai le nouveau livre de Julien, ravie de mon achat, pleins de conseil pour mieux utiliser les huiles ! Un bible à garder sous la main, bravo Julien ! L’hydrolat de carootte comme tonique peut-il aider à avoir un teint clair et lumineux, faîtes moi tous profiter de vos expériences avec ce produit.
    Amicalement

    • Julien dit :

      Oui bien entendu, c’est un hydrolat qui illumine le teint, mais attention, ne pas en attendre d’effet « boeuf » car les hydrolats sont vraiment très peu actifs.

  24. Mahé dit :

    bonjour, Julien,
    j’avais lu ou entendu que les huiles végétales d’abricot et de carotte mélangées étaient bonnes pour l’effet « bronzant » …
    qu’en pense-tu ?
    merci :)
    et bravo pour le site, les émissions, et le livre !

    • Julien dit :

      Oui Mahé, mais l’huile de carotte (macérat) peut s’utiliser seule aussi en massage sur la peau pour un effet bonne mine encore plus intense.

  25. Vanessa dit :

    C’est rassurant de savoir que vous existez… Enfin des propos qui correspondent à ce que j’ai envie d’entendre et lire. Simples, clairs, explicites, intuitifs et surtout efficaces. J’ai de plus en plus de mal à rester zen lorsque des gens « pros » vous expliquent comment vous soigner ou vous traiter avec des produits qui font fonctionner les labos avec lesquels ils sont en étroite collaboration. Suis accro, je vais télécharger votre livre, mais je dois dire qu’étant plus visuelle, vos vidéos régalent mes pupilles.

    • Julien dit :

      Merci Vanessa. Mon combat est en effet très militant et très positif à la fois. Vous me tiendrai au courant de votre avis sur le livre.

  26. Margaux dit :

    Bonjour Julien,

    J’ai fabriqué un serum selon une recette que vs avez donné (peau acnéique). En revanche, je n’avais pas de bouteille en verre, donc je l’ai mis dans une petite bouteille en plastique (type format de voyage) au frigo. Cela pose t-il un pb ? Dans l’attente d’acheter les petites bouteilles en verre, puis-je le conserver ainsi ?

    Merci beaucoup,

    Votre site est une mine d’or.

    • Julien dit :

      Non si le plastique est un PET coloré, et bien désinfecté au préalable, c’est bon pour l’usage cosmétique que vous allez en faire.

  27. Sophie dit :

    Bonjour Julien,

    Forte de vos précieux conseils sur ce site et de votre formation à l’aromathérapie scientifique à Paris, je tente d’appliquer votre cours sur l’acné en personnalisant un peu plus la formule à mon cas personnel.

    J’ai 42 ans. Ma peau est visiblement hyper-séborrhéique (luisante, nombreux comédons, petits kystes) mais rarement de « gros boutons ». Elle présente aussi des cicatrices et taches pigmentaires… et bien entendu des rides commencent à se former !

    Que pensez-vous de la formule suivante « Peau mature à imperfections » pour un sérum de 30 ml(donc 22 gouttes d’HE à répartir) :
    Teatree – Romarin à verbénone – Carotte sauvage – Sauge Sclarée.
    Additionnée de Bois de Hô ou de Ciste ladanifère pour l’aspect vieillissement cutané (j’hésite). Comment me conseilleriez-vous pour les proportions ?
    Huiles végétales : Nigelle et Jojoba.
    Par avance merci et bien amicalement, Sophie

    • Julien dit :

      Je pense que le choix des 4 HE citées est bon et ne nécessite pas une HE de plus. Les HV sont une bonne combinaison aussi.

  28. NICOLAS dit :

    Bonjour Julien,

    Que vous êtes sollicité !!!! Mais vous êtes un grand professionnel au sens large du terme.

    Je souhaitais simplement vous demander peut-on mettre 1 fois/jour (le soir)votre recette ci-dessus pour les « tâches pigmentaires » et le matin l’huile après-rasage non grasse que vous nous aviez communiqué (HV jojoba + HE géranium rosat & ciste), j’ai rajouté dans votre formulation 30% HV de souchet (anti-repousse).
    Je rajoute en plus pour les dartres une huile à base de (HV germes de blé + HE carotte & Géranium rosat).

    Est-ce beaucoup pour la peau ?
    Merci pour votre aide

    • Julien dit :

      Oui Nicolas c’est une idée possible… Mais l’application 2 fois par jour est nécessaire pour avoir un résultat probant en aromathérapie. Choisissez votre priorité : si ce sont les taches, optez pour la recette ci dessus matin et soir.

  29. Asma dit :

    Je tiens à vous remercier vivement cher Julien de m’avoir accorder de votre temps précieux et de m’avoir répondue sur ma boite personnel, aussi je vous remercie pour tous vos conseils et surtout le Tribunal des produits cosmétique, pour cela j’aimerai bien vous demander une autre faveur…… est0 il possible de faire commercialiser votre livre en Algérie, car chez nous le nombre des personnes qui s’intéresse à a slow cosmétique est très important, comme les huiles essentiels et les produits de beauté bio font le numéro des ventes….

    Merci D’avance Julien

    • Julien dit :

      Ce n’est pas moi qui commercialise mon livre, mais bien les éditions Leduc (www.editionsleduc.com) que vous pouvez contacter si vous connaissez un réseau susceptible de le distribuer.

  30. steredenn dit :

    Bonjour,
    J’ai rajouté dans ma crème de jour de 50 mL 7 gouttes d’HE de carotte rt 7 gouttes d’HE d’hélichryse. Mais maintenant l’odeur de ma crème est horrible et entêtante. Du coup je ne peux plus la mettre le matin pour aller au travail. Que puis-je faire pour diminuer l’odeur de cette crème maintenant ?

    Merci d’avance

  31. joanne dit :

    bonjour julien
    j’aimerais essayer l’HE de carottes sur ma peau mature et très grasse, mais avec quelle huile végétale peut-on la mélanger pour mon cas ? merci pour vos conseils

    • Julien dit :

      Plusieurs possibilités… jojoba, noyau d’abricot, noisette… mais toujours une bonne dose de nigelle dans votre cas !

  32. Pimpante dit :

    Bonjour Julien,

    d’abord bravissimo pour ce blog que j’ai découvert hier seulement, et sur lequel j’ai déjà trouvé tant d’informations passionantes !
    J’ai illico noté les ingrédients d’une recette anti-varicosités, que j’ai hâte de tester.
    Et maintenant, j’ai un petit renseignement à vous demander concernant l’huille essentielle de carotte. J’ai deux petites tâches pigmentaires sur le visage, sur lesquelles j’aimerais la tester, mais par contre pas du tout d’acné, et même la peau plutôt sèche et sensible, du coup j’hésite, puisque j’ai lu qu’elle est formidable contre l’acné.
    D’autre part, quelle huile ferait des miracles sur le contour de l’oeil, un peu froissé et desséché (j’ai une quarantaine d’années, j’ai pris beaucoup de soleil, et j’ai beaucop d’insomnies….)
    Merci d’avance… Quel boulot de répondre à toutes ces femmes curieuses et avides de santé et de beauté…

    • Julien dit :

      Bienvenue Pimpante ! L’utilisation d’huile essentielle de carotte cultivée sur vos taches n’assèchera nullement votre peau. Pas de souci donc.

      Pour le contour de l’oeil, ma meilleure recette se trouve dans mon livre « Adoptez la Slow Cosmétique »… Je recommande toujours des huiles très légèrement aromatisée avec de l’HE d’immortelle, et bien entendu de l’huile de calophylle ou de son de riz comme base.

    • Julien dit :

      Bienvenue Pimpante ! L’utilisation d’huile essentielle de carotte cultivée sur vos taches n’assèchera nullement votre peau. Pas de souci donc.

      Pour le contour de l’oeil, ma meilleure recette se trouve dans mon livre « Adoptez la Slow Cosmétique »… Je recommande toujours des huiles très légèrement aromatisée avec de l’HE d’immortelle, et bien entendu de l’huile de calophylle ou de son de riz comme base.

      • Pimpante dit :

        Merci beaucoup pour cette réponse rapide ! Je la dose comment l’huile essentielle sur les tâches au fait ? Il faut absolument que je me procure ce livre très vite ! Etant très concernée par la défense animale (et donc réfractaire aux marquent qui testent sur les animaux), cela m’interesse d’autant plus…
        Pour le contour de l’oeil, je viens justement d’acheter de l’immortelle (helycryse italienne) et de l’huile de calophylle pour mes gambettes. Ca tombe bien alors ! :-)

        • pimpante dit :

          Pardon pour la question idiote sur le dosage de l HE de carotte, car j’ai trouvé la réponse un peu plus haut dans l’article :-)
          Par contre j’ai une autre question, elle n’est peut-être pas bien placée ici, je n’ai pas encore l’habitude… En fait, juste avant de trouver votre blog, j’ai acheté, d’après une recette entendue par hasard, de l’huile végétale d’avocat, de l’huile essentielle d’ylang-ylang et de l’huile essentielle de géranium odorant, (dosage : 50 ml pour 5 gouttes et 5 gouttes), le tout pour un effet tenseur sur la poitrine. Auriez-vous la gentillesse de me dire si cela vous semble une bonne recette ou si je dois rajouter quelque chose ?

          • Julien dit :

            C’est une bonne recette toute simple, peu active, mais efficace sur l’élasticité de la peau (grâce à l’avocat)

  33. xroad dit :

    Bonjour,

    Bravo pour toutes ces vidéos Julien :)
    J’ai une question. On dit que l’HE de carotte est bonne pour les tâches pigmentaires, mais j’ai des tâches hypo-pigmentées (tâche blanche sur peau mâte) est-ce que cela fonctionne ou justement est-ce contre indiqué ? Sinon quelle HE ou HV est-il préférable d’utiliser ?

    Merci d’avance et bonne continuation ^^

    • Julien dit :

      Cela ne fonctionnera hélas pas. Les taches dépigmentées (vitiligo) se traitent vraiment très difficilement et nécessite un encadrement. Vous pouvez tester un mélange huile de noisette dosée à 5 % d’huile essentielle de bergamote, parfois efficace pour repigmenter…mais attention car le mélange est photosensibilisant. Demandez les conseils d’un thérapeute

      • xroad dit :

        Merci énormément pour cette réponse très précise.

        Combien de temps minimum faut-il utiliser un serum (n’importe lequel) pour voir les effets bénéfiques apparaitre ?

  34. Ninette dit :

    Cher Julien,tout d’abord merci pour vos recettes, je vais très rapidement commander votre livre car je trouve votre blog passionnant.Ma peau a changé depuis l’arrêt de ma pillule( diane 35), elle est devenue plus grasse et j’ai des boutons sur le front et les tempes.J’applique le sérum anti acné tous les soirs depuis presque un mois et le le gel aloé véra le matin.Ma peau s’est amélioré, moins de boutons mais elle reste grasse et j’ai toujours de petits microkystes à la racine des cheveux.Dois je modifier la formule du sérum? Je brille constamment et cette sensation de gras sur le visage est très désagréable.

    • Julien dit :

      Tant mieux si le sérum vous convient. Je rappelle que pour un effet optimal, il faut deux applications du sérum aux huiles essentielles (matin et soir). Bien masser très peu d’huile pour bien faire pénétrer. Pas de sensation de gras alors.

      • Ninette dit :

        Merci pour votre réponse.Le matin je met le gel aloé véra mélangé au sérum( d’aprés votre formule) je l’abandonne et met uniquement le sérum matin et soir alors? J’avais lu sur votre blog que l’on pouvait éventuellement rajouter de l’huile de nigelle si la peau était grasse.Cet effet de gras sur le visage m’est très pénible. Ca y est, j’ai commandé votre livre et il me tarde de le recevoir!

  35. Alban dit :

    Bonjour Julien,
    J’ai 24 ans et depuis mes problèmes d’acné d’adolescent je ne me sers que de naturel.
    Aujourd’hui que ma peau est guérie complètement de l’acné, ma routine soin est Julienttoyage du visage avec une base lavante neutre ou un savon au lait.
    – Un pschiit d’eau minérale et après je passe un coton avec de l’eau également.
    – Un soin minute préparé dans la main qui se compose de :
    Gel d’aloé vera + 2 gttes d’huile de noisette + 1 gtte d’HE de carotte.

    Avec cette routine j’ai un résultat satisfaisant sur l’état générale de ma peau,
    Se seulement pour aller plus loin, j’aimerais affiner mon grain de peau sur les pommettes et le front et miraculeusement, faire disparaître mes petits points noirs sur le nez. Alors Julien aurais tu une idée d’un sérum qui me permettrait d’aller plus loin dans la qualité de ma peau avec mon profil de peau a légère tendance mixte sur la zone T. Merci d’avance et c’est toujours un plaisir de lire un fervent mercenaire de la cause bio ;).

    • Julien dit :

      Ta routine est intéressante, mais pour ton type de peau je me demande si :
      – remplacer l’eau minérale par un hydrolat de romarin verbénone
      – faire un mélange à l’avance 90 ml d’aloe vera + 10 ml de noisette + 25 gouttes de romarin verbénone + 20 gouttes de tea tree

      ne serait pas plus adapté.

      • Alban dit :

        Merci pour ta réponse rapide, si tu as le temps de m’expliquer pourquoi ton choix dans mon cas, j’utilise localement le tea tree quand j’ai un bouton, pour son pouvoir assainissant, mais j’ai peur que la combinaison tea tree et romarinsoit un peu agressive, car malgré tout j’ai la peau un peu réactive et qui tiraille de temps en temps sans que ça se voit. Merci Julien de ta disponibilité :)

  36. Giraud dit :

    Bonjour Julien,
    j’ai 48 ans, la peau mixte-grasse qui brille, des pores dilatés et je n’ai pas un teint magnifique et encore des boutons. Depuis quelques temps j’utilise une préparation d’huile de jojoba avec 20% d’huile essentielle de géranium rosat (conseil de mon pharmacien appuyé d’un livret sur les huiles essentielles). Les boutons ont diminué. Hier j’ai préparé votre recette du sérum anti-âge à moins de 10 €. Je voudrais améliorer l’éclat du teint en ajoutant de l’huile essentielle de carotte. Dans quelle préparation vaut-il mieux l’ajouter, et en quelle quantité ? Laquelle utiliser le matin, laquelle le soir ? Merci d’avance.
    Bonne journée.

    Servane

    • Julien dit :

      Servane, je pense que mon sérum anti-âge (clic pour recette) est également très adapté pour l’éclat du teint. Je pense que la recette de votre pharmacien est trop dosée mais peut être utilisée localement le matin, et mon sérum le soir. Inutile à priori d’ajouter quelque chose, mais si vous y tenez, ajoutez 1 % d’huile essentielle de carotte à mon sérum anti-âge.

      • Giraud dit :

        Merci Julien pour votre réponse.
        Autre question : j’aimerais me concocter un soin beauté pour la poitrine. J’ai trouvé une recette : HE de benjoin, carotte, palmarosa, cyprès et géranium rosat. Que pensez-vous de ce mélange ? Et en quelles quantités, car celle-ci n’étaient pas indiquées, et dans quelle huile végétale de préférence ? Si vous avez une autre recette efficace, je suis preneuse.
        Bonne journée, à très vite.

        Servane.

        • Julien dit :

          Giraud, vous citez des huiles essentielles uniquement pour le soin de la poitrine. Or, pour prendre soin de la poitrine on utilise des huiles végétales, éventuellement légèrement aromatisées. Je vous conseille l’huile de pâquerette (ou « bellis »), ou l’huile d’argan, et 1 % seulement d’huiles essentielles à choisir parmi le géranium, le ciste ou la rose de Damas (plus chère hélas).

  37. Ninette dit :

    Cher julien, j’ai reçu votre livre que j’ai dévoré! Mon compagnon a la peau mixte et très sensible voire réactive.En ce moment,il utilise de l’aloé véra mais je pensais lui concocter une huile pour tous les jours.J’avais pensé à l’huile de jojoba mais j’hésite sur les huiles essentielles, carotte, camomille, lavande? Quant à moi, j’applique votre sérum anti acné mais j’ai de nouveau des boutons ( menton, nez) j’ai lu dans votre livre que dans la formule de l’huile sébo régulatrice vous mettez aussi de la carotte et du romarin verbénone.Dois je modifier mon sérum? Merci d’avance pour vos réponses.

    • Julien dit :

      Ninette, pour votre mari, un soin est détaillé ici : http://www.lessentieldejulien.com/2012/06/video-une-huile-de-soin-3-en-1-pour-les-hommes/ N’utilisez tout simplement pas la menthe pour lui.
      Pour votre sérum, comptez au moins 24 jours environ pour voir le résultat. Le sérum décrit dans mon livre est un chouillas plus efficace que celui de ma vidéo sur youtube mais les deux conviennent à priori.

      • Ninette dit :

        Merci pour votre réponse, ça fait plus d’un mois que j’utilise votre sérum anti acné.Je vais peut être changer et faire la formule de votre livre car j’ai de petits microkystes qui ne partent pas .A bientôt!

  38. NICOLAS dit :

    Bonjour Julien,

    Mon mari a des dartres au niveau des ailes du nez (qui commence à le tirailler), je lui ai concocté(pour essayer)de chez Clergeaud 5 ml HV germe de blé + 1 gt HE carotte et 1 gt HE de géranium rosat. A priori ce n’est pas suffisant. Y-a-t-il un dosage plus fort.

    Les dartres viennent-elles d’une peau sèche ou grasse ?

    Merci pour votre réponse et votre générosité.
    NICOLE

    • Julien dit :

      Plusieurs facteurs peuvent expliquer les dartres (xérose, âge, levure…)… La formule décrite n’est pas mauvaise mais elle est peu pénétrante sur des dartres très sèches et ne peut donc pas convenir immédiatement.
      Mon conseil : exfolier les dartres très doucement avec un coton tige trempé dans le miel et le sucre très fin, puis rincer, puis appliquer votre recette à laquelle vous ajouterez 5 ml d’huile de bourrache. Normalement, en quelques jours les dartres auront disparu.

  39. Blandine dit :

    Bonjour Julien,

    Je vois que tu es de plus en plus sollicité et bravo.

    Je suis atteinte d’acné rosacée. On m’a prescrit des tonnes de traitement chimique sans succès. A bout de force j’ai décidé de me tourner vers les plantes. J’ai donc utilisé la formule du Dr Baudoux pour l’acné rosacée. Contenant donc de la carotte.

    Mais j’ai divisé les doses par 2 (8 gttes HE Carotte, 3 gttes HE Immortelle, 3 gttes HE Lentisque pistachier, 2 gttes HE Tanaisie annuelle, 3 gttes HE Ciste ladanifère, 1,5ml HV Calendula dans 7,5ml de jojoba).

    – Ma formule reste-elle équilibrée ?
    – Combien de temps minimum dois-je utilisé ce mélange ?

    Merci d’avance et surtout bravo pour ton investissement.

    • Julien dit :

      Blandine, ta formule reste très dosée (environ 10 %) Elle s’utilisera donc matin et soir sur les zones acnéiques (rosacées) uniquement, avant d’appliquer la crème de jour (genre crème Adaptarôm de Pranarôm ou autre). Jusqu’à nette amélioration.

      • Blandine dit :

        Je tiens à te remercier pour ta réponse Julien ! Merci.

        La formule est très dosée ? C’est péjoratif ? Elle est « trop » dosée ? Sachant que j’ai aussi des crevasses du a des boutons acnéiques (rosacée) est-ce que cette formule n’est pas contre indiqué ? Devrais-je rajouter quelque chose pour ces crevasses ou est-ce que cette formule agira aussi dessus ?

    • Laurence dit :

      Blandine,
      Si tu regardes mon message du 26/8, je disais que j’utilise cette recette de D. Baudoux également.
      J’ai commencé vers la fin juillet et je peux aujourd’hui dire haut et fort que cela fonctionne admirablement. Il me reste un minuscule petit bouton sur la joue droite. Et je n’ai plus honte de me présenter sans maquillage. Il me reste juste un peu de couperose.
      C’est pour moi révolutionnaire, ce sérum. Sache que je l’utilise matin et soir sous ma crème de jour Adaptarôm. Je te souhaite de tout cœur le même résultat.

      Julien, je fais ta pub autour de moi… collègue et famille !
      Tes 2 livres, je les dévore et ils seront sous le sapin pour la famille :-)
      BRAVO et MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

      • Blandine dit :

        Merci pour ton intervention :) Je me sens moins seule. Ça fait très plaisir de voir que ce sérum fonctionne parce que j’étais aussi à bout avec Rozex, ma rosacée me pourrit la vie ! Ton témoignage me redonne espoir et ça me motive ! J’ai aussi des crevasses du a des anciens boutons acnéiques (rosacée) :(

        Pour le sérum, tu utilises les proportions initiales ? Tu indiquais avoir encore un peu de couperose elle s’est quand même atténuée au fil du temps ? Ou as-tu acheté la crème Adaptarôm ? Merci d’avance.

        • Laurence dit :

          Blandine,

          Ma recette de sérum c’est
          – HECT de Carotte cultivée 10 gouttes
          – HECT Hélichryse italienne 4 gouttes
          – HECT Lentisque pistachier 4 gouttes
          – HECT Tanaisie 2 gouttes
          – HECT Ciste ladanifère 4 gouttes
          – Huile végétale de Calendula 3 ml
          – Huile végétale de Jojoba 15 ml

          Pour le moment j’utilise le Fluide Adaptarôm de chez Pranarôm acheté en Pharmacie. Quand je n’en aurai plus, je passerai à la crème Adaptarôm… il me semble que c’est plus indiqué pour la saison.
          Ma couperose a diminué avec la disparition de l’acné rosacée puisque je n’ai plus le « feu » sous les boutons. Je suis confiante en continuant encore le sérum quelques semaines.
          Je commence aussi à me démaquiller avec de l’huile de noyau d’abricot et l’hydrolat de camomille pour « rincer ».
          Ce WE je tente le masque à l’argile blanche indiquée dans le livre de notre cher Julien.
          Je suis persuadée que tous ces gestes « slow » vont me permettre de retrouver une peau nette.
          Courage, Blandine, tu n’es pas seule !

          • Blandine dit :

            Merci Laurence pour ce complément d’information. Je suis contente de savoir que tu seras bientôt sortie de cette fichue « maladie ». C’est un vent d’espoir pour toutes celles et ceux qui en sont atteints. Grâce à ton témoignage et l’aide des petites astuces de Julien, je me sens plus motivée que jamais.

            Par contre, ayant divisé mes proportions par 2, Julien me parlait d’une formule très dosée, j’ai comme l’impression d’avoir eu la main lourde sur certaine HECT :
            – HECT de Carotte cultivée 8 gouttes
            – HECT Hélichryse italienne 3 gouttes
            – HECT Lentisque pistachier 3 gouttes
            – HECT Tanaisie 2 gouttes
            – HECT Ciste ladanifère 3 gouttes
            – Huile végétale de Calendula 1,5 ml
            – Huile végétale de Jojoba 7,5 ml
            Je vais refaire mon sérum.
            Je vais aussi essayer de me procurer la crème Adaptarôm.
            Avec quoi te laves-tu simplement le visage (hors démaquillage) ?
            Dans la gamme bio je n’ai rien trouvé « sans savon » sinon c’est un peu hors de prix.
            Donne nous un retour pour ton masque. Je pense mettre le livre de Julien sous le sapin.

  40. Sabale dit :

    Bonjour,
    J’ai découvert il y a quelque semaines votre livre sur la slow cosmétiques et les huiles végétales : j’en ai depuis essayé plusieurs et ma peau est vraiment mieux hydratée.
    Je teste depuis environ 1 mois la composition contre les imperfections donnée dans votre livre (jojoba, nigelle, HE lavande et HE camomille)et depuis 15 jours, j’ai une recrudescence de boutons et je me demandais si cela pouvais un effet de cette composition (du genre purger la peau de toutes les imperfections en sommeil).
    Merci de votre réponse.

    • Ninette dit :

      Bonjour Sabale, j’ai entamé il y a quelques jours une cure pour dexotifier le foie( voir l’article de Julien si mon foie va , ma peau va )et je prend en même temps le sérum anti acné.Je pense que ça ne peut qu’améliorer notre peau!

  41. Sirène Bio dit :

    Super interessant !! Pour ma part, je marche au jus de carottes frais quotidiens et ma peau est plus lumineuse** Mais alors, l’huile de carottes, pour l’acné, je note et je partage !! Justement il y a peu une jeune fille me demandait des conseils pour une peau tachée, je vais donc lui partager ton article, elle sera super contente :) Belle journée !