Beauté bio : sommes-nous tous des bobos ?



Etes-vous Bobo ou pas ?
Etes-vous Bobo ou pas ?

Grâce à vous, mon blog est devenu en quelques années à peine un incontournable de la beauté bio, naturelle et slow. Nous sommes chaque mois des dizaines de milliers à visiter ces pages pleines d’astuces, à liker sur Facebook ou à militer pour une beauté plus écologique avec l’association Slow Cosmétique. Les choses bougent au rayon beauté et c’est tant mieux !

Et pourtant, beaucoup de gens n’ont pas encore été touchés par nos messages qui dénoncent le greenwashing, la cosmétique toxique, les slogans trompeurs et les formules polluantes. Nous, fans de la Slow Cosmétique, restons à vrai dire une petite minorité dans la population…

Serions-nous donc d’irréductibles « bobos » ?

Autodérision oblige, j’ai posé la question à la journaliste Myriam Leroy (RTBF, Canal +). Elle se moque des bobos avec talent depuis plusieurs années dans les médias, et je dois avouer que je suis fan.

Dans cet article, découvrez l’interview beauté de Myriam Leroy et tentez votre chance de gagner son livre dérangeant mais très drôle : « Les Bobos, la révolution sans effort » !

Qui est Myriam Leroy ?

Myriam Leroy (@Canal+)
Myriam Leroy (@Canal+)

Myriam Leroy est une journaliste-humoriste-chroniqueuse belge. Elle s’est notamment fait connaître sur les ondes de la RTBF grâce à ses chroniques acides sur les Bobos dont elle se moque toujours avec ironie, fiel et malice à la fois. Ces chroniques m’ont beaucoup fait rire à l’époque. Ce sont ces mêmes textes qu’on retrouve publiés sous forme de livre illustré dans « Les Bobos, la révolution sans effort », paru à la Renaissance du livre. (ndlr : Vous pouvez gagner ce livre tout en fin d’article 😉).

Depuis la rentrée 2013, Myriam sévit aussi en France avec ses chroniques acides sur Canal Plus dans « La Nouvelle Edition ». (ndlr : Elle a l’air snob et méchante comme ça, Myriam, mais en fait elle est plutôt sympa et pleine d’autodérision J)).

Son actu : Elle a repris 2014 là où elle avait laissé 2013, avec un petit vent de polémique suite à sa chronique sur Dieudonné en prime. En radio, elle est sur La Première dans « On n’est pas rentré ». En presse, elle écrit pour le Focus Vif (magazine culturel belge) et en télé sur Canal +. Elle nous dit avoir aussi plein de projets d’écriture sur le feu.

Ses deux bouquins, « Les bobos » et « Myriam Leroy n’aime pas », sont toujours en librairie et attendent nos sous.

Qu’est-ce qu’un Bobo ?

bobo leroy couverture
Le livre de Myriam Leroy à gagner !

Vous vous souvenez de la chanson de Renaud ? Les “Bobos” ou ” bourgeois-bohèmes” y sont décrits comme des gens assez contradictoires : plutôt aisés, plutôt urbains, très sensibles à la cause environnementale et au bio, mais roulant en 4×4 et s’habillant chez Zadig et Voltaire.

En vérité, il existe plusieurs définitions du bobo.

Moi je définis surtout les bobos par rapport à leurs choix plutôt que par rapport à leur classe sociale (qui peut varier je trouve) : ils aiment certains lieux (des lofts, des marchés bio, des cafés branchés où on boit des bières couleur locale ou un vin un peu exclu, des expos d’artistes aussi…), ils choisissent leur nourriture avec soin (ils consomment le plus de bio possible, ils sont très concernés par ce qu’il y a dans l’assiette et dans le verre), ils écoutent certaines musiques (souvent un mélange de folk électro, avec un chouilla d’Agnès Obel peut-être), ils sont bien équipés en nouvelles technologies (Apple et consorts), ils aiment voyager, et puis, ils expriment des valeurs dans l’air du temps (la paix, l’écologie, les relations nord-sud, leurs enfants, le respect).
Ma définition me semble assez proche de celle de Myriam Leroy qui force juste un peu le trait pour nous faire rire en décrivant les clichés bobos.

A vrai dire, je crois que nous sommes tous un peu bobo. Moi y-compris, et vous aussi très certainement. Cela ne me dérange pas de le reconnaître car il faut pouvoir de temps en temps se moquer de soi-même.

Myriam, elle se moque de la Slow Cosmétique!

Myriam sans make-up ou presque, rien que pour nous :-)
Myriam sans make-up ou presque, rien que pour nous 🙂

J’ai interviewé Myriam Leroy avant de lui concocter une petite prescription beauté toute naturelle et slow ! Vous allez voir qu’elle n’est pas encore passée à la révolution slow dans sa salle de bain. Elle dit avoir une peau à la fois grasse, sèche et sensible, sujette aux allergies, et qui marque vite en cas de fatigue ou d’alimentation hasardeuse (tout le temps, selon elle ;-)).

1) Myriam, à quoi ressemble ta trousse de beauté ? 

A un camion-benne, j’adore les cosmétiques et je dilapide mon salaire dans des crèmes inutiles au joli packaging. Je tombe dans tous les panneaux marketing des marques haut de gamme et j’adore ça, en fait!

Plus une crème a de promesses hasardeuses sur sa boîte, plus je la paye cher, plus je l’aime. Je suis la parfaire pigeonne pour l’industrie de la beauté. Je ne suis pas encore tout à fait convaincue par les déclinaisons bio de mes produits préférés -au niveau des textures essentiellement. Je n’ai pas encore trouvé la crème de jour qui ne colle pas par exemple, mais je ne désespère pas.

2) As-tu des astuces beauté “naturelles” ou “slow” auxquelles tu as recours pour tenir entre les tournages de tes chroniques, les livres et tes émissions ?

J’ai régulièrement recours aux services d’une formidable masseuse ayurvédique près de chez moi (Flavia, lddm.be), qui me fait me sentir neuve et sereine en une heure à peine. Si j’en avais les moyens, j’irais la voir toutes les semaines. Je bois aussi beaucoup de thé blanc bio, aux grandes vertus antioxydantes.

3) Quel est selon toi le comble de la beauté bobo?

Le comble de la beauté bobo, au sens absurde du terme, c’est le bronzage que, comme beaucoup de routards, j’aime à entretenir régulièrement dans les rizières du Cambodge ou la mangrove de Malaisie… Et que je payerai un jour -pas si lointain je le crains.

NDLR : Dans cette vidéo drôlissime qui annoncait le livre bobo de Myriam Leroy, on constate aussi que les bobos pensent que le placenta est un actif cosmétique miracle ! Voir Les bobos à Bruxelles en vidéo

Ma prescription beauté slow pour Myriam Leroy

Myriam, tu t'y mets à la Slow ?
Myriam, tu t’y mets à la Slow ?

On va y aller mollo puisque Myriam est encore complètement emprisonnée dans le brainwashing cosmétique 😉

Myriam Leroy pourrait commencer par découvrir le démaquillage à l’eau avec les lingettes Lamazuna (écolo car réutilisable, techno car la fibre ôte le maquillage juste avec de l’eau. Elle terminerait son démaquillage avec un pschitt d’hydrolat de romarin verbénone sur un coton pour bien parfaire le nettoyage et réguler le sébum sans dessécher.

Puisqu’elle aime l’Ayurveda, elle pourrait ensuite masser son visage longuement avec 3 grosses gouttes d’une huile aromatique hydratante et anti-grise mine à la fois.

La recette pour un flacon en verre ambré de 15 ml :

– 1 cuillère à soupe (10ml) d’huile de noyaux d’abricot (douce et non grasse et surtout pas allergisante du tout

– 1 cuillère à café d’huile d’argan (pour les vitamines et la nutrition profonde)

– 2 gouttes d’huile essentielle de ciste (pour resserrer les pores et réguler un peu le sébum)

– 2 gouttes d’huile essentielle de curcuma longa (pour un double effet tonique anti-âge, pour le symbole de la vie qui réchauffe et pour raviver le teint)

– 2 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse zeste (pour un effet anti-élastase et anti-relâchement, et une bonne dose d’optimisme).

<<<< Trouvez des huiles essentielles et huiles végétales de bonne qualité ici >>>>

Elle terminerait alors par une crème bio à la texture super lisse qui ne colle pas. Au choix parmi la Crème de Jour Framboise de Fun’Ethic, ou ma crème universelle maison (clic). 

Bobos dans la brume... en cover du livre de Myriam Leroy
Bobos dans la brume… en cover du livre de Myriam Leroy

Gagnez le livre de Myriam Leroy ! Et le mien !

Qui gagnera le chouette livre « Les Bobos, la révolution sans effort »  paru à la Renaissance du livre ?

Celle ou celui qui :

– commentera ci-dessous en me livrant ce qui pour elle ou lui est le comble de la beauté Bobo (du vécu please !)
ET
– m’enverra par mail la réponse à la question subsidiaire avant le 31/01 minuit :

QUESTION SUBSIDIAIRE : «Combien de visites (toutes visites) a reçu lessentieldejulien.com le mardi 14 janvier 2014 ? » (La réponse est un nombre en 4 chiffres dont vous devez vous approcher au plus près).

N’oubliez pas de mentionner une adresse postale dans votre mail (uniquement Europe ou Canada SVP).

Le gagnant sera publié ici vers le 2 février et je lui enverrai le livre par la poste, ainsi qu’un exemplaire dédicacé de mon livre « Adoptez la Slow Cosmétique » !

Bref, ça fait deux chouettes livres offerts juste avant la Saint Valentin…

Parce que vous le valez bien ! 😉

Mise à jour du 1er février : LE CONCOURS EST TERMINE !

Merci pour vos nombreux messages par mail et/ou commentaires ! La bonne réponse à la question subsidiaire était :

4437 visites le 14 janvier 2014. Voyez ici : 

La bonne réponse sur Google analytics !
La bonne réponse sur Google analytics !

Je félicite tout le monde et j’ai le plaisir de vous annoncer que la gagnante est :

Danaelle W. de 73310 Chindrieux en France !

Elle est ici mieux connue sous le pseudo Scarlet. Sa réponse était 4500 visites et c’est elle qui s’approche le plus de la bonne réponse (même si Aurélie de Jemeppe était vraiment tout près tout près aussi 😉 ). Scarlet recevra les livres dans les jours qui viennent par la poste et elle a été prévenue par mail.

Bravo à elle et à vous tous !

 

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Gels douche : toxiques et trompeurs ? Julien Kaibeck sur France5 ? Ca déménage dans les salles de bains ! ;-) Vous avez très certainement entendu parler du récent documentaire diffusé ...
Recette : un sérum anti-âge pour 10 euros ! Pas envie de payer de 30 à 120 euros pour le dernier sérum L'Oréal, Chanel ou Dior bourré de silicones et d'ingrédients issus de la pétrochimie ? ...
Soins Solaires ECOLO : Recyclons !   Soins solaires : n'en jetez plus !   Vos soins solaires polluent la Planète ! Dans cette courte vidéo, je vous explique comme...

27 Commentaires

  1. Bonsoir Julien!
    Excellent article (comme d’hab!) et plein d’humour!
    Comme je suis fan de Renaud,beaucoup de mes amis me trouve des ressemblances non fortuites avec sa chanson….
    Bon ok,mais pas sur tous les points….
    Alors le comble de ma BBB ( beauté-bio-bobo)c’est d’avoir foutu à la poubelle TOUS mes produits cosmétiques après avoir découvert la slow cosmétique !!! Même pas eu l’idée d’attendre la fin des pots,tubes,flacons….et sous prétexte qu’un flacon d’huile vegetale soit tellement moins cher que n’importe quelle crème…. En acheter 6 d’huiles différentes d’un coup… Un peu la honte quand même!!!
    Merci pour tes partages ,ton pétillant entrain et tes précieux conseils!
    Agnès ,de Villeneuve sur Lot où l’on roule à l’huile vegetale!

    • Encore un article bien sympathique et qui a le mérite de m’avoir fait rire 🙂
      Suis-je également bobo??? Ma foi, sûrement…sûrement quand on est capable de se faire un masque au yaourt bio sorti tout frais du frigo…où trône également la crème la plus high Tech du moment…:/
      Aujourd’hui les huiles végétales ont pris le relais, non pas que je sois devenue une dictatrice de la slow mais bien parce que je suis comme St Thomas! Je ne crois que ce que je vois et j’ai vu le bénéfice des huiles sur ma peau, plus que ceux d’une crème high Tech!
      Bonne continuation Julien et merci pour tes précieux renseignements 🙂

  2. Houps!!! Oublié la question subsidiaire …. Heuuuu:2436 visites???

  3. Bonjour, pour ma part je n aime pas faire rentrer les gens dans des petites cases car c est ce que le systeme veut en nous faisant croire que c est pour notre bien.J e pense qu il y a toujours eu des gens avec des idees avangardistes, des refractaires…c est ca qui fait avancer nos societes mais ces derniers temps il y a eu un retour aux choses vraies, a l essentiel ,que ce soit en cosmetique ou en alimentaire par exemple. on veut mieux ,on reflechi d avantage avant d acheter, il y a une prise de conscience generale, concernant notre bien etre et notre etre bien avec la planete.

  4. Bonjour à tous,
    Merci Julien pour cet article, taquin certes, mais tellement vrai! Moi aussi, il faut bien l’avouer, je suis un peu Bobo et pourtant sincèrement concernée par l’écologie. Alors en ce début d’année, un peu de bienveillance vis à vis des bobos car nous constatons tous que l’économie du bio n’est pas assez développée dans nos pays et je me dis sans les bobos beaucoup de petits producteurs Bio ou locaux ne pourraient pas vivre et se développer. Et je crois sincèrement que c’est bien la somme de tous ces efforts qui amènera à une consommation de bon sens! Quant à mon comble de beauté, c’est de prôner la slow cosmétique autour de moi depuis deux ans et de continuer à me faire décolorer les cheveux en blond “blé”, ce qui bien évidemment m’oblige à utiliser des produits hyper chimiques pour préserver mes cheveux… ça c’est vraiment nul! Alors promis, juré en 2014, je coupe mes cheveux et reviens à ma couleur naturelle. Très belle journée à tous!

  5. Totalement d’accord avec Breuil! Je ne sais pas si la prise de conscience est encore générale ( je suis seule et unique bobo à mon boulot) mais j’espère que les choses vont évoluer.

    Pauvre Myriam,je trouve que tu as été un peu dur dans sa recette d’huile,romarin,ciste tu crois que ça va la motiver? À cause des odeurs je n’ai pas su convaincre Belle-maman. Malheureusement beaucoup n’aiment pas les odeurs de plantes,il faut être habitué ( même moi j’aidu mal à supporter mon huile pour les elongations beurk!).

    Merci pour cet article

  6. Bonjour Julien, merci pour cet article et ce concours. Pour moi le comble de la beauté bobo, c’est de proner autour de moi le bio, le naturel l’éthique! et parfois de craquer lors d’une journée shopping entre filles, pour tout un tas de choses qui ne me ressemble pas et de le regretter ensuite car nous sommes humains à près tout, et la société de consommation est parfois plus forte…! (mais Julien, je vais vite me rattraper avec ton livre si je le gagne, promis!! 😉 )

  7. Bonjour Julien , Moi depuis que j’ai lu ton premier livre , j’ai adopté la slow cosmétique , mais le comble c’est que j’ai fais dernièrement des séances de Nu Skin et je crois que ce n’est pas vraiment des produits bio
    Maintenant c’est fini j’arrête et je retourne au bio ,car je n’ai rien obtenu avec Nu Skin sauf que mon porte monnaie en a pris un coup !!!

  8. Et bobo , c’est mon nom de jeune fille , comme celui de 850 personnes des P O ….

  9. Je ne sais pas ou envoyer la réponse à la question ?????

  10. j’aime cet article , tu m’amuses malgré ton grand sérieux. Un BOBO! allez je réfléchis, je pense aussi BOBO bourgeois car pour être BOBO il faut avoir je le crois un porte monnaie un peu plus épais.Il aime le luxe mais est plutôt de gauche, il voyage mais en spartiates hihi, il mange bio mais ne regarde pas les heures de vol de certains produits qu’il aime en hiver. Il aimerait prendre les transports en commun ou le voiturage mais son emploi du temps est vraiment trop chargé. Elle( parce qu’elle est BOBO aussi) aime les cosmetiques bio mais est sensible aux marques , tout comme ton amie Belge elle est la prie facile de la cosmétologie et de la pub. Elle s’habillerait bien avec des tissus bio et regrette que St Laurent Sonia Rikel ou IKKS n’utilise pas ces matières premières. Bon Julien je vais arrêter car je pourrais t’écrire une page tellement je m’amuse.Je te remercie pour ta visite sur mon blog , mes lectrices qui sont fans de toi ont apprécié. Pour les nombre de passage je dirai 4800 bisous as tu une recette naturelle (évidemment)pour la peau du corps lorsqu’elle commence avec l’age a etre inégale bisous Niocle

  11. Tout ça est bien vrai 🙂

  12. Adepte d’ huiles végétales et essentielles (encore plus depuis que j’ ai lu vos livres !!), j’ ai découvert le site AROMA ZONE que je trouve super – cependant je constate que sur les flacons , l’ origine des huiles est CHINE, KENIA…
    Julien, connaissez-vous ce site et pouvez-vous me dire si on peut utiliser ces huiles en toute confiance ? – merci d’avance pour votre réponse.

  13. Bonjour, je lis régulièrement les billets de ton blog avec grand plaisir, et je vais sans doute continuer en 2014 🙂
    Concernant le comble du bobo : après avoir convaincu tant bien que mal ma copine à se maquiller au naturel, elle organise au repas avec ses amies. Tandis qu’elle leur vante les mérites de la slow cosmétique, elle n’hésite pas servir et resservir les verres de vins (sans doute pleins de sulfites !)… Mais le lendemain, pour faire passer la gueule de bois, elle souhaite quelque-chose pour lui caler l’estomac et m’implore d’aller lui chercher un Bigmac et des frites au McDonald’s !
    Très belle journée à tous !

  14. Dans la famille, tout le monde m’appelle la BOBO. Sauf que pour eux, c’est connoter très négativement 🙁 Alors j’ai droit aux moqueries à chaque réunion de famille… Qu’importe, les efforts que je fais, je ne les fais pas pour eux mais pour moi, pour mon petit garçon, pour l’avenir!
    Le comble du BOBO pour moi, c’est d’avoir fabriqué mon propre déo naturel et d’avoir quand même été à 2 doigts de filer au magasin pour racheter un déo cracra 5′ avant de reprendre le sport (j’ai tenu bon et la séance de sport s’est déroulée sans stress, pas d’odeurs désagréables! #fièredemoi )
    Merci pour cet article Julien! Je t’envoie de suite un email 😉

  15. Marie-France

    Bonjour,

    Alors que depuis la découverte de la slow cosmétique, j’ai adopté le démaquillage à l’huile, les crèmes et shampooing bio etc, une tocade !j’ai voulu nettoyer ma peau à fond avec un gommage dont il vaut mieux que je ne cite pas la marque, résultat une peau à vif (elle est sensible). Vite je reprends ma routine slow qui est douce et qui respecte ma peau ! ça m’apprendra à céder au chant des sirènes ! Pour le nombre de visites à mon avis plusieurs dizaines de milliers par mois, je dirais entre 100000 et 110000 visites.
    Bien cordialement

  16. oh moi Julien, la slow cosmétique je l’ai appris avec ma grand mère qui n’avait presque pas de rides, qui a gardé ces dents jusqu’au dernier jours de sa vie 90 ans c’est grace aux feuille de noix et plein d’autres astuce que je suis prête a partager avec tous le monde0.. pour dire la vérité, la seule crème que j’utilise c’est bien l’écran total,sinon des que je me lave le visage le soir, je met l’eau de rose bio, puis je me hydrate avec de l’huile d’olive,a la place de ma crème de nuit, je met un mélange d’une cuillère de jus de citron et une cuillère de miel bio.pour nettoyer ma peau, la vapeur d’une eau bouillante au romarin, ou menthe…persil thym, sa dépend de ce que j’ai sous les mains, un gommage au jus de citron et poudre de cannelle et un masque d’argile.Pour mes cheveux du héné avec plein d’huiles essentiels, je suis comme Jackye une adepte aux huiles.maintenant je n’arrete pas de te lire et suivre sur le net, julien est le nom d’un ami important lors de nos rencontre moi et mes copines

  17. Jean-Baptiste

    Je déteste cette chroniqueuse absolument rien chez elle ne me fait “rire”. Quand a sa chronique sur Dieudonné une gamine de 6 ans aurait fait aussi bien voir mieux.

  18. Bonjour tout le monde !
    Merci pour vos nombreux commentaires… Le concours est ouvert jusqu’au 31/01 à minuit. Je rappelle à tous les participants qu’il faut un commentaire ici et aussi un e-mail avec votre réponse. Pour trouver mon adresse e-mail si vous ne l’avez pas, il vous faudra surfer sur ce blog (elle est assez facile à trouver). Cela corse un peu l’affaire je sais, mais c’est utile pour départager tout le monde. Et pour le chiffre magique, un indice : le blog lessentieldejulien.com reçoit en moyenne 126.000 visites par mois ! 😉
    Allez, faites vos jeux 😉

  19. Bonjour Julien !

    Eh bien je ne pense pas que la Slow Cosmétique soit une cosmétique de BOBO ,car la Slow Cosmétique ,contrairement à la cosmétique conventionnelle (celle que l’on désigne sans majuscule )est une manière de prendre soin de soi et de l’environnement accessible au plus grand nombre !
    Alors cosmétique pour âmes BOhèmes, oui, mais le premier BO est de trop ;)) !
    Nul besoin d’être issu de la BOurgeoisie pour s’offrir une petite huile végétale à 5 euros !
    Mais il est vrai que la BOBOcratie s’épanouit dans le paradoxe !
    Le comble pour un Bobo ? Je ne sais pas .Peut – être préférer payer une huile naturelle ou présentée comme telle 50 euros au lieu de 5 pourvu qu’un nom prestigieux soit visible sur le flacon ?
    Ou vivre comme Heidi , dans une maison avec jardin et y élever quelques moutons à deux pas des Champs Elysées ?
    Finalement, Marie Antoinette qui élevait des moutons à Versailles n’était- elle pas l’instigatrice de la tendance BOBO ?
    Je ne me moque pas des BOBOS, car comme le dit Renaud dans sa chanson, je le suis un peu aussi .
    Et si ,tout BOBO que nous sommes (un petit peu sur les bords) , nous arrivons à faire se démocratiser la Slow Cosmétique, alors finalement, ce n’est peut être pas si mal que celà d’être bourgeois-bohème dans le fond .
    Et puis on sera toujours le BOBO d’un autre n’est ce pas !
    Et dans la mesure ou BOBO n’est péjoratif qu’à l’écrit, la Slow cosmétique est un moyen de faire de chacun d’entre nous un BEAU-BEAU !
    Voilà!
    Mmmm en ce qui concerne la question subsidiaire, je dirais …..40630

    C’était Nur de Nice (06) en France

  20. Bonjour tout le monde ! Le concours s’est terminé hier à minuit et l’article avec la bonne réponse à été mis à jour ! Bravo à tous et à la gagnante en particulier !

    • Bonjour Julien et à vous tous et toutes
      Je suis trop contente d’avoir gagnée et aussi de recevoir les livres
      Et aussi trop contente d’avoir connu ce site et Julien qui m’apporte beaucoup en ce qui concerne les produit bio et surtout les produits que l’on peut fabriquer soi même, ça c’est vraiment un grand plus!!!
      Grand merci Julien et continue à nous donner pleins de bonnes idées

  21. Bonjour Julien,
    Je viens de tomber par hasard sur ton blog et je dois dire que j’adore ton humour et ta façon d’écrire.
    Très bonne représentation et très bonne critique des Bobos!
    Félicitation également à la gagnante!

  22. Bonjour Julien,

    On m’a parlé des huiles essentielles et de ce blog lundi, ça m’a intriguée.
    Je l’ai parcouru mardi, ça m’a intéressée.
    J’ai commandé le livre et découvert la Slow Cosmétique mercredi, et je l’ai adoptée.
    J’ai commencé à approfondir le sujet jeudi, et je l’ai adoré.
    Jeudi soir mon livre était arrivé, et vendredi, je l’ai dévoré.

    On est aujourd’hui samedi, voilà moins d’une semaine que j’ai entendu parler de la Slow Cosmétique, mais je suis d’ores et déjà persuadée que c’est du gagnant-gagnant, pour le corps, l’esprit, l’environnement… le tout sans se disputer avec son banquier.

    Alors aucune raison de s’en priver, et j’espère bien réussir à faire des émules, à commencer par ma boBO de petite sœur : mademoiselle ma petite artiste, plus BOhème que bourgeoise pour raisons financières, est rarement d’accord avec moi, la rabat-joie scientifique trop terre-à-terre, mais il se pourrait bien que le sujet se transforme en terrain d’entente 😉

    Je reste persuadée que de nos jours on s’éloigne trop de la nature, qu’on ne la respecte plus assez et qu’on ne lui fait plus assez confiance et qu’on n’écoute plus tout ce qu’elle a à nous dire, alors…

    Bonne continuation !
    Vulgariser, c’est partager, et ça, c’est noble 🙂

  23. Bonjour,

    Je suis à la recherche d’un-e maquilleur/maquilleuse pour mon mariage le 2 mai prochain et ne trouve pas grand chose à Bruxelles. !auriez vous des pistes pour m’aider à trouver, au delà dela boutique Senz au chatelain qui me demande 120 euros pour une séance de maquillage….

    Merci a tous pour votre aide !