Les bienfaits du lait d’ânesse



Sylvie Dalibard de la marque Daliane est une artisane hors pair !
Sylvie Dalibard de la marque Daliane est une artisane hors pair !

Les cosmétiques au lait d’ânesse ont le vent en poupe !

C’est une des tendances montantes du bio à la salle de bain, et ce déjà depuis quelques années sans discontinuer.

Mais qu’en est-il vraiment des atouts de ce lait animal ?

Et à quoi être attentif lorsqu’on rencontre un produit qui en contient ? Peut-on utiliser le lait d’ânesse pour la beauté ?

 

C’est à ces questions que je vous propose de répondre dans ce nouvel article…

Un lait « cosmétique », proche du lait humain

Le lait d’ânesse est la star des rayons cosmétiques, et il le vaut bien !  Sa composition biochimique le rend très intéressant d’un point de vue nutritionnel (elle est proche de celle du lait maternel) et dermatologique à la fois. Le lait est comparable à une émulsion cosmétique : des acides gras essentiels et des actifs toniques dans une texture aqueuse mais douce et protectrice… que demander de plus ? Ce lait rare et précieux est riche en vitamines (A, B1, B2, B6, D, C et E), des alliées précieuses dans la lutte anti-âge.  Il contient aussi des minéraux et des oligo-éléments (calcium, magnésium, phosphore, sodium, fer et zinc), ce qui en fait un tonique cutané naturel. On trouve aussi dans le lait d’ânesse des immunoglobulines qui stimulent le métabolisme et le protègent, ainsi que des alkyl-glycérols – ces fameux alcools gras qui boostent l’immunité et les défenses naturelles contre toutes les agressions. La formule gagnante !

Le lait d'ânesse est un produit précieux et délicat
Le lait d’ânesse est un produit précieux et délicat

Un mythe 

La légende de Cléopâtre dans son bain de lait, produit grâce à 700 ânesses courageuses, ça vous dit quelque chose ? Le lait d’ânesse, parce que rare et difficile à produire, a été considéré depuis la nuit des temps comme un remède précieux. De là sa réputation actuelle, plus que du faible nombre de publications qui étayent ses effets miraculeux. Psoriasis, eczéma, peau très sèche ou très mature… On lui prête pourtant bien des vertus !
Le lait d’ânesse est apaisant, anti-âge et tonique à la fois, c’est certain. Mais en vérité, ce sont surtout les excipients adoucissants ou cicatrisants de la formule cosmétique qui contiendra le lait d’ânesse qui jouent un rôle réparateur et hydratant. Le lait ne fait que compléter la formule en lui donnant un accent doux et actif à la fois.

Conseils CONSO :

Pour qu’un bon lait d’ânesse puisse apporter quelque chose à la peau, il convient :

  • qu’il soit produit dans le respect du produit et de l’animal.
  • qu’il soit ajouté au cosmétique frais ou cru, pas en poudre lyophilisée.
  • qu’il soit accompagné par de bons ingrédients dans des formules saines et sensées. Hélas, beaucoup de produits « au lait d’ânesse » utilisent des excipients inertes ou des composés polémiques pour la santé ou l’environnement. Préférez un cosmétique labellisé BIO ou ayant eu la mention Slow Cosmétique pour vous garantir l’absence d’ingrédients polémiques.
  • que le produit reste en contact avec la peau et interagisse avec l’épiderme. Un produit rincé tel un savon est moins actif qu’une crème corps…
  • il faut aussi que le produit contienne suffisamment de lait frais ou cru pour pouvoir justifier une quelconque action. On parle d’environ 4 % au minimum pour un produit non rincé. Lisez la liste INCI et tentez d’identifier « donkey milk » dans les 7 premiers ingrédients.

 

  • La marque LES ANES d’AUTAN est doublement engagée. Le lait cru est produit en Agriculture Biologique sur la ferme, et l’ensemble de la gamme cosmétique est certifié par Nature & Progrès. La marque propose une gamme complète adulte et une gamme de 3 produits bébé avec 5 % de lait d’ânesse cru dans les formules. C’est beaucoup quand on sait que le produit cosmétique contenant de l’eau et du lait est d’autant plus difficile à conserver. Achetez les produits Anes d’Autan ici.
  • Les soins lavants de Daliane, Mention Slow Cosmétique !
    Les soins lavants de Daliane, Mention Slow Cosmétique !

    La marque DALIANE Escalane propose des savons « soins », saponifiés à froid et surgras. Ils contiennent plus de 40 % de lait d’ânesse frais, sur une base d’huiles d’olive, de coco et de sésame. C’est unique sur le marché et une vraie prouesse technique jalousement gardée par Sylvie Dalibard, dans son asinerie artisanale mais certifiée Nature&Progrès et portant la Mention Slow Cosmétique. Les savons proposés sont crémeux à l’usage et s’adaptent à tous les types de peaux. Je les adore. Achetez les produits Daliane ici.

Recettes minute au lait d’ânesse

Attention, le lait d’ânesse frais, cru ou dégelé ne se conserve que quelques jours au frigo ! Si vous avez la chance de pouvoir acheter du lait d’ânesse cru ou frais près de chez vous ou sur internet, voici ce qu’il est possible de faire avec en beauté :

  • Peaux grasses ou à problèmes (boutons, taches et ridules) : ajoutez 2 gouttes d’huile essentielle de carotte à 20 ml de lait et vous obtiendrez une lotion tonique « exfoliante » mais douce à appliquer le soir sur le visage et à laisser poser 20 minutes avant de rincer.
  • Peaux sèches : ajoutez 2 cuillère à soupe de lait d’ânesse à 1 cuillère à soupe de miel liquide et appliquez la pâte obtenue au pinceau pendant 15 minutes. Effet hydratant repulpant garanti.
  • Corps plus doux et relaxé: ajoutez 250 ml de lait d’ânesse à l’eau de votre bain rempli au quart et utilisez une éponge pour vous couvrir avec le liquide dilué.

    <<<< Trouvez des huiles essentielles de bonne qualité ici >>>>

ALORS, êtes-vous fans du lait d’ânesse ou trouvez-vous cela du pur marketing ? 😉

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Une manucure express au naturel ! Citron et huile d'olive pour une manucure express au naturel Pour des mains douces et lisses, et pour atténuer les taches, on peut frictionner la ...
Quel savon choisir ? La saponification à froid. Dans la vidéo ci-dessus, je vous explique la différence entre plusieurs types de savon et je vous recommande de choisir les savons saponifiés à froid....
Prescription beauté made in Croatie : Sandra Perkovic Vous m'avez manqué ! Sandra Perkovic, peau mixte, plutôt gourmande ;-) De retour de mes vacances en Croatie, je vous propose une petite "prescr...
Étiquettes: ,
 

43 Commentaires

  1. Ce qui me fait très peur, personnellement, c’est que cela devienne une mode et que l’humain, comme à son habitude, exploite les ânesses… Du coup, moi je n’en parle pas autour de moi et je bénis les vegan qui jamais ne s’en procureront. Parfois bonne cosmétique et humanité ne font pas bon ménage…

    • Je partage totalement l’avis Ingrid.

    • Lisez mon commentaire plus bas Ingrid… Il y a en effet un engouement parfois dingue sur ce lait d’ânesse, et il y a surtout beaucoup de produits abusifs qui mêlent lait d’ânesse et ingrédients synthétiques et morts. C’est nul. Mais ici croyez moi, les entreprises sélectionnées sont bien différentes et font un travail que personnellement au contraire j’assimilerais à une défense de l’animal, un vrai choyage… Lisez plus bas 😉

  2. Je partage egalement vos craintes. Pour avoir du lait il faut un anon et pour que cela soit rentable il faut le séparer de sa mere. Il sera alors nourri au lait artificiel ou envoyer a l abattoir. C est ce qu il se passe avec les chevreaux. La slow cosmetique a t elle besoin d un nouveau produit. Les huiles, les hydrolats etc me suffisent bien. Pourquoi toujours aller chercher du “neuf”?

    • Attention aux amalgames Kristell, lisez mon commentaire plus bas SVP. Pour ce qui est du besoin d’un nouveau produit, en effet il n’est pas question ici de faire du zapping cosmétique. Mais un savon à froid, c’est un basique, et tant qu’à en choisir un, ceux de Daliane sont très bien. Donc ici on ne pousse pas du tout à la consommation de “nouveaux” produits, on propose juste de découvrir quelque chose, de s’informer sur un bel artisanat respectueux. Voilà tout 😉

  3. Merci les filles !
    Je suis devenue végan complète à cause de l’exploitation des animaux par les hommes (entre autre choses bien sûr) et je me faisais la même réflexion, vous avez bien formulé tout ça et je ne puis que vous en être reconnaissante !
    Il est vrai que je suis déçue moi aussi !

    • Rassurez moi Aurélie, vous êtes déçue par les produits au lait d’ânesse qui trompent le consommateur ? Pas par mon article j’espère 😉 Lisez mon commentaire plus bas s’il vous plait pour mieux comprendre le but de cet article… merci !

  4. D’accord avec toutes, si l’ânon doit être privé de lait pour les besoins de la cosméto je dis non !

  5. Moi non plus, je n’ai jamais été fan du lait d’ânesse.
    Toutefois, votre article est intéressant, Julien, jusqu’ici je n’avais pensé à ce que ce lait pouvait avoir comme vertues.
    Mais personellement, je trouve les arguments ci-dessus d’Ingrid et les autres bien fondées pour éviter ce genre de produit.

  6. En regardant le très idyllique reportage des Anes d’Autan, on a envie d’y croire, mais…
    Quand on voit le nombre d’enseignes qui vendent leurs produits, je me dis, cher Julien, que marketing, il y a!
    Et avec vos recettes aux HE et HV à base de plantes,on a déjà bien assez de conseils beauté & santé efficaces.
    Vivement mercredi pour vos nouveaux précieux conseils et le plein de bonne humeur avec Gérald & Adrien: vous 3 êtes vraiment des cas ‘à part’, Le Tiercé Gagnant à tous les coups!

  7. Bonjour

    Cela fait plus de deux ans que j achete mon lait pour le corps sur un site spécialisé dans le lait d ânesse en Belgique et ne contenant aucune cochonnerie dedans. Faites attention certains sont vraiment pleins de conservateurs etc. Je leur ai posé beaucoup de question sur le contenu de leur produit et sur le respect des animaux. J ai la peau hyper réactive et ce sont les seuls produits que je supporte. J y ajoute mais huiles essentielles pour parfaire le produit comme
    L immortelle pour son action bien connue anti ride etc. Et depuis peu grâce a vos conseils je suis passée au démaquillage aux huiles végétales : que du bonheur.

  8. Bonjour. Je rejoins toutes les demoiselles et dames ci-dessus qui ont évoqué à juste titre les dérapages de l’exploitation animale pour un tel produit. même si l’on peut laisser le bénéfice du doute à une ou deux entreprises françaises spécialisées dans le commerce du lait d’ânesse, obtenir du lait c’est toujours un ânon, qui va grandir (vite) et qui deviendra quoi, surtout si c’est un mâle? Un avenir heureux et paisible lui est-il vraiment garanti? Qu’on me permette d’en douter. Le schéma est exactement le même que pour le reste de l’exploitation laitière… À une échelle peut-être diffêrente (jusque quand?).

    Je ne remettrai jamais en question les qualités du produit en lui-même, qui semblent réelles d’après les proches qui l’emploient.

    A choisir donc mais en pleine conscience de la problématique animale. Bonne journée.

  9. La periode de gestation des anesses est de 365 j. Les anessses produisent peu de lait, contrairement aux vaches.Les faire reproduire des qu’elles ont leurs chaleurs ne fera que les casser, les user… Si le lait est top, ce n’est pas slow pour les anesses. Quid de leur petits quand ils sont males? Et si nous restions dans le merveilleux monde vegetal? Julien vous touchez enormement de personnes, ne faites pas Svp la promotion de ce type de produits qui ne peut qu’augmenter la demande!

  10. Bonjour
    Je rejoins également tous ces propos. Je connaissais déjà le lait d’ânesse et j’ai décidé de ne jamais acheter de cosmétique qui en contient. Pourtant, il est vrai qu’il a énormément d’avantage et je suis sûre que ce serait un véritable plaisir d’appliquer cet ingrédient sur sa peau. Malheureusement, il est toujours très compliqué de connaître la vraie vie des animaux qui se cache derrière ces produits (je parle en général, des marques de grandes enseignes notamment). Par respect des animaux, je préfère m’arrêter aux huiles, hydrolats, huiles essentielles qui font déjà de vrais petits miracles. Merci Julien pour ce bel article, cela nous permet de nous exprimer sur ce sujet.

  11. Bonjour à toutes (et à tous),
    Je tiens à intervenir sur tous les commentaires déjà parus. Je trouve très intéressant ces apports et ce débat qui s’ouvre, cela nous change sur lessentieldejulien.com 😉 Je pense que la communauté vegan s’exprime ici et, parce que finalement ce n’est pas si souvent, c’est très bien de l’entendre.
    Mais ne vous méprenez pas, les deux entreprises citées ont été soigneusement sélectionnées à la loupe de la Slow Cosmétique ! Il y a bien trop d’abus en matière de “produits au lait d’ânesse”, alors je pense que c’est bien de faire la distinction ici.
    Pour Daliane par exemple, on ne peut pas imaginer une exploitation plus douce et plus slow. Sylvie ne force pas la production de lait, ni ne la détourne. Elle a une relation très émotive avec ses ânes, et quand il n’y a pas de lait, parce que ce n’est pas le moment ou que l’ânesse n’en donne pas, elle ne produit pas de savons, voilà tout. La priorité va vraiment au bien-être des ânons. Sylvie ne vend pas non plus de lait “seul”, justement parce qu’elle rentrerait alors selon elle en conflit avec sa relation “familiale” avec ses ânes. Il faut l’entendre et la voir travailler pour comprendre.
    La Slow Cosmétique s’insurge contre tous ces produits “au lait d’ânesse” qui en fait en contiennent sous forme de poudre importée ou achetée, noyé dans une mer de PEG, PPG, phenoxyethanol, parfums synthétiques etc… Alors, je pense que cet article est justifié car il met en avant de bonnes pratiques, et il nous apprend de choses sur les propriétés du lait d’ânesse (celles qu’il n’a pas autant que celles qu’il a), un produit traditionnel pour plusieurs civilisations, depuis des millénaires.

  12. Bonjour Julien, tout à fait d’accord sur cet article.
    La Marque PAYSANE qui n’est pas citée mais qui est dans le même esprit. Du lait frais et cru bio, des pourcentage de 20% à 80% (donkey milk en 1ere place dans la compo des savons par exemple), une certification nature & progrès, des compos 100% naturelles.
    C’est aussi formulation et fabrication sur place et ca depuis 2007, avant DALIANE.
    Une gamme de soin femme, homme, bébé et hygièene donc très complete.
    Respect des animaux, 1 a 2 traites par jour avec max 1 litre/jour. Les anons males sont vendus exclusivement aux particuliers, protection de l’espère,

    Seulement, cette marque ne s’est pas rapprochée de votre association pour avoir la mention slow Cosmétique. Bonne journée

  13. Bonjour Julien

    Je sais que je ne suis pas sur le bon article pour poster ce message mais les commentaires sont désactivés sur l’article en question.
    En parcourant votre blog ( très bien développé et une mine d’or cela dit en passant), j’ai découvert ce serum pour peau acnéique, peau à problème. http://youtu.be/mBzF1K60hZ4
    Pour ce serum, vous préconisez 10ml d’huile de jojoba, 2 gouttes d’HE lavande vraie, 1 goutte d’HE lavande aspic, 1 goutte d’HE de tea tree et 2 gouttes d’HE de niaouli.

    Disposant de l’HE de lavande vrai, de lavandin et de tea-tree. Puis-je remplacer par 2 gouttes de lavande vraie, 2 gouttes de lavandin et 2 gouttes de tea-tree.? De cette façon, je garde les 6 gouttes pour 10 ml de jojoba. Le serum sera-t-il tout aussi efficace?

    Merci

    • Oui Sandra, vous pouvez tout à fait remplacer l’huile essentielle de lavande aspic par du lavandin pour cet usage cosmétique.

  14. Je n’aurais JAMAIS pensé à boire du lait d’ânesse, mais j’avoue que ton article égaye ma curiosité.

  15. Bonjour Julien, merci beaucoup pour tous les conseils prodigués sur ton site et dans ton livre. J’ai réalisé le sérum contre la rosacée et les résultats sont encourageants. Néanmoins, je suis quelque peu perdue pour la qualité des huiles, végétales comme essentielles. J’utilise les produits d’Aroma Zone mais beaucoup critiquent leur qualité. J’ai découvert le site Oleassence mais les prix me semblent très élevés… Et mon magasin bio ne vend que les huiles essentielles Pranarôm, pas les huiles végétales. Que peux-tu me dire de tout cela?

    Et j’ai une dernière petite question: est-ce possible d’avoir une peau qui ne tolère aucun hydrolat? je les conserve au réfrigérateur mais j’ai toujours l’impression qu’ils me donnent des boutons (camomille, tilleul, rose…)

    • Bonjour Ariane, comme vous le savez je vous conseille surtout les marques qui ont reçu la Mention Slow Cosmétique pour vos produits d’aromathérapie.
      Aucune de celles citées donc. Pour les hydrolats, faites confiance à Essenciagua si votre peau est réactive.

  16. Je lis, je découvre et j’apprends beaucoup grâce à vous Julien. Merci.
    Passionnée de cosmétiques, je n’étais pas spécialement penchée naturel jusqu’à présent mais je m’y mets et j’apprends, j’apprends et j’adore:)
    Mais j’avoue être un peu perdue sur certains sujets notamment “avec quoi se laver”
    J’ai décider de bannir mon gel douche et me suis tournée vers un savon naturel Weleda…super sauf que mega purit (pas sûr que du à ça?, raison inexpliquée). Mon dermato m’a demandé d’utiliser du A derma, qui j’avoue m’a souvent sauvé la peau.
    Du coup je me dis, naturel ok mais le a derma “synthetique” n’est il pas meilleur pour la peau?
    Après tout quand je vais chez le médecin pour une grippe, je me soigne avec de l’allopathie, je n’utilise pas que du naturel et ça sauve !
    Donc faut-il vraiment diaboliser des produits comme a derma?
    Je viens de m’acheter du savon au lait d’anesse SAF et du gaiia…j’attends la livraison avec impatience, j’espère que ma peau aimera 🙂
    Merci encore pour tous ces bon conseils !

    • Hello Muriel. Il ne faut pas confondre naturalité d’un produit et qualité, ni non plus naturalité et hypoallergénie.
      Un produit A derma peut être tout à fait idéalement toléré par la peau, mais c’est son côté synthétique et ses composants décevants pour l’environnement (et la santé de la peau au très long terme dans certains cas seulement), qui nous incite à nous tourner vers des produits plus naturels et surtout transparents au niveau de leur formule.
      Votre savon Weleda ne vous a pas convenu ? C’est possible. Notez que ce n’est pas un savon saponifié à froid surgras au passage. Mais tout produit naturel peut convenir ou pas, tout comme tout produit synthétique peut convenir ou pas. La question n’est pas là : la question c’est : quel est le sens que je veux donner à mes achats beauté ? N’ai-je pas envie d’ingrédients nobles et naturels pour ma peau et rien d’autre ?

  17. Précision: conseil dermato a -derma à cause du ph (5,5)…du coup, je crains pour mes achats savons SAF qui seront forcément avec ph élevé.
    D’autant plus que j’ai pris un savon surgras très doux gaiia pour mon bébé…et mon dermato me dit ce matin “surtout pas de savon pour bébé”
    Je suis perdue…:-((

    • Ah ben oui, comme je le dis toujours, une peau malade (eczema, pso et acné) fait mieux d’éviter le pH basique des savons. Mais les savons à froid sont riches en glycérine végétale naturelle et “tamponnent” donc un peu l’effet agressif du savon. Lavez vous avec un peu d’argile blanche et de l’eau si vous souhaitez du très doux, très naturel et très neutre. Pour ne plus être perdue, je pense que vous devriez lire ou relire “Adoptez la Slow Cosmétique”, pas à pas je vous y explique comment vous laver de différentes façons.

  18. Je fais de l’eczéma et j’ai demandé à mon dermato si un savon au lait d’anesse peut être bien ? Il a haussé les épaules en souriant, du style “encore une qui tombe dans la panneau”. Les médecins sont ils mal informés ou tombons-nous tous dans la panneau d’un nouvel argument marketing?

    • Je comprends votre dermato Adeline. Il ne faut pas tout confondre. Les produits au lait d’ânesse présentés ici sont très bons, mais ce sont des cosmétiques et non des médicaments. Votre dermato a pour mission de soigner les maladies, et on ne le fait pas avec des cosmétiques. Ceci dit, les médecins sont dans l’ensemble presque toujours méfiants ou rigolards quand on leur parle d’alternatives naturelles pour la peau. C’est le poids de l’histoire du charlatanisme, car on met tout cela dans le même sac, ainsi qu’un manque cruel de formation au cours de leur cursus sur la phytothérapie et l’aromathérapie qui n’ont rien de médecines douces ou magiques.

  19. Je me suis faite arnaquée ! Suite à votre article et vos bon conseils, j’ai voulu essayer le SAF au lait d’ânesse. Je le suis tournée vers la marque PAYSANE, les avis sur les produits étaient plutôt bons. (Laboratoire paysanne http://www.cosmetiques-au-lait-danesse.com)
    MAIS j’ai commandé sur internet: aucun mail de confirmation de commande, aucune livraison bien sûr, aucune réponse ni aux mails ni au téléphone, par contre mon compte à lui bien été débité. Bref, je me suis fait avoir et en allant sur les forums je me suis rendue compte que je ne suis pas la seule, pratique courante sur ce site visiblement.
    Hormis, le fait que ça met en colère, je trouve cela très triste pour l’image des petits artisans ….
    Quelle triste image alors que beaucoup se donnent de la peine 🙁

    • Je suis désolé Céline de lire cela, mais c’est à Paysane que vous devriez écrire, ou sur des forums conso. Parce que moi vraiment, je n’avais pas pour but de recommander cette marque que je ne connais encore que très mal. Vous auriez du vous diriger vers Daliane ou les Anes d’autant si vous vouliez un produit au lait d’ânesse, mon article était là aussi pour cela. Désolé mais n’abîmons pas tous les artisans qui font un travail super pour une mésaventure avec une marque autre svp.

    • Bonjour Celine,
      La marque PAYSANE n’a pas été cité par Julien. Etant le fondateur de l’association Slow Cosmétiques, il ne cite que les marques adhérentes.
      Cependant, Paysane est une marque qui pourrait répondre aux critères de la slow cosmétique.

      Concernant votre commande, il se peut qu’un problème d’ordre technique soit responsable de ca car la confirmation de commande est automatique. N’hésitez pas à les contacter en donnant la référence de votre règlement. Il s’agit de la boutique en ligne du producteur.

      Comme vous le dites, Paysane sont des artisans et travaillent donc beaucoup et avec passion pour leurs produits et leur asnerie. Ca peut ralentir leur communication et le traitement des commandes.

      Vous pouvez à l’avenir commander sur des sites qui ne font que de la vente en ligne et qui expédient rapidement. Si vous êtes patience et compréhensible, c’est quand mieux de commander directement au fabricant.

  20. Bonjour Julien,

    Je ne suis pas sur le bon site pour laisser mon message, mais l’autre est désactivé:

    J’ai acheté cette semaine votre livre “slow cosmétique”, et j’en suis ravie. J’ai déjà préparé le fameux sérum et c’est vrai qu’il vaut bien les sérums très chers que l’on trouve sur le marché! Cette semaine je vais essayer d’autres recettes. J’ai fais votre connaissance sur la Quotidienne. Seulement les HE que je trouve près de chez moi sont de la marque Pranarôm, sont-ils aussi bons, j’habite une région en Belgique qui est très défavorisée en tout…. Je cherche également à acheter le Naturalis de Rowenta, mais ici pas moyen personne n’en a entendu parler.
    Peut-être un petit conseil?
    Bravo pour tous vos articles, il est grand temps qu’on revienne à des valeurs sûres…

    • Oui Nicole, vos produits m’ont l’air OK. Pour la naturalis de Rowenta, il faut téléphoner au magasin Sequoia à Waterloo. Je ne connais pas tout le réseau de dsitribution.

  21. Bonsoir, concernant le lait d’ânesse, j’aimerais juste dire que j’a acheté un élixir de jeunesse bio en crème comprenant 80% de lait d’anesse et que c’est incroyablement efficace! J’ai 51 ans et franchement les résultats sont là (effet tenseur et anti-rides). Julien bravo j’adore votre blog!!

  22. Que je suis triste, car j’aurais aimé passé à des produits plus naturels mais mon corps n’est pas d’accord …..
    J’ai mis gel surgras au placard, acheté les savons SAF et au lait d’ânesse que vous conseillez ( j’ai une belle collection maintenant), un bonheur, mais après un mois d’utilisation j’ai du repasser au chimique-pétrolier (exomega), qui, il faut le dire, m’a sauvée de la folie, Même les “sans savons bio” ne m’ont pas aidée.
    J’ai adoré les SAF , encore plus au lait d’ânesse douceur , odeur…etc mais ma peau m’a soudainement terriblement démangée, et ô tristesse en repassant au fameux exomega, plus rien :(.
    Et étrangement, je continue le savon (eh oui) sur mon visage …qui là fait un miracle sur mon acné et me donne une peau magnifique, malgré le ph.
    Bref, de supers produits, vraiment, mais malheureusement pas pour toutes les peaux.
    Et -désolée de vous contredire- dans mon cas, vive le savon pour les problèmes d’acné au visage :))

    • Marielle, vous avez du faire une petite réaction aux huiles essentielle du savon à froid utilisé non ? Exomega étant sans parfum (et donc sans molécules aromatiques), cela pourrait expliquer votre réaction. Car sinon elle ne s’explique pas vraiment.

  23. Bonjour,

    Article très complet comme toujours. Il est vrai que le lait d’anesse est très rare et ne doit pas être surexploité pour éviter les nombreuses dérives et les mauvais traitement infligés aux animaux. Une production responsable dans une ferme bio comme c’est le cas pour les produits présentés par Julien semble être une garantie suffisante et sans doute même un modèle à suivre.

  24. Bonjour,
    J’ai des problèmes d’acné au niveau des joues et des tempes qui me laissent des cicatrices. J’ai entendu dire que la lait d’ânesse était bon pour l”acné, est ce vrai ?
    D’autre part, j’ai lu sur votre blog et vu des vidéos de lotions contre l’acné et j’aimerai savoir si un mélange d’huile de jojoba, de lavande vraie, de carotte et de romarin à verbénone conviendrait pour un soin quotidien de jour ou de nuit ? et si oui, à quelle dosage ?
    De plus, dans l’incapacité de poster un commentaire dans des articles plus anciens, j’aimerai savoir si on pouvait utiliser du bicarbonate de soude avec des huiles essentielles ?

    Merci d’avance pour votre réponse et merci beaucoup de consacrer de votre temps pour répondre à chacun

    • Elisa vous me demandez là une mini consultation ou presque… aille aille… Si vous avez de l’acné diagnostiqué, suivez pas à pas mes conseils dans le livre “SOS Peau au naturel”. Le sérum du blog convient bien oui mais ne suffit pas. Pour votre gommage au bicarbonate, oubliez si vous avez de l’acné car ce n’est alors pas conseillé.

  25. Julien, je vais vous tirer votre semence personnelle et en faire du savon. Sans vous demander votre avis. Mais vous serez bien traité. Je vais aussi engrosser vos copines et prendre leur lait maternel et en faire la nouvelle boisson star d’ Hollywood. Elles auront les seins en feu mais ne vous en faites pas, je les bourrerais d’anti douleur..

    Laissons le lait de vache aux veaux. Le lait d’annesse aux anons. Il y a deja assez dans la nature pour faire du bien a notre corps et notre santé..

    Pour le reste, ce site est une superbe mine d’or, bravo!

  26. Bonsoir à tous,
    Je partage les inquiétudes et craintes de ceux qui se sont exprimés sur l´inévitable exploitation de l´ animal dans tout circuit commercial. Laissons , une fois pour toutes, les animaux en paix. La Nature dans sa richesse et diversité végétale nous offre tout ce dont on a besoin, à tous niveaux ( alimentation, santé, beauté…)
    Je suis ce blog depuis des années…et je me dois de vous avouer que cette fois ci j´ai été un peu déçue …

  27. Bonjour Julien,merci pour ces précieuses info car j’ai souvent acheté des soins au lait d’annesse à l’asinerie du pays des collines en Belgique mais après vérification de leur composition, ils mettent de la poudre de lait !!! Je vais donc à nouveau réadapter ma conso….:-)