Comment choisir son savon à froid ?



Vous êtes nombreux à adopter le savon à froid et c’est tant mieux ! Rien de tel pour une toilette respectueuse de l’environnement et de la peau…

Mais beaucoup d’entre vous ne savent pas très bien comment choisir leur savon à froid, celui qui conviendra vraiment. Comment choisir un savon à froid en fonction de votre type de peau par exemple ?

Je vous propose une vidéo pour un petit tour d’horizon et quelques conseils…

RAPPEL : Qu’est-ce qu’un savon à froid ?

Tout d’abord permettez-moi de vous rappeler que les savons à froid sont des savons fabriqués artisanalement à partir d’huiles végétales vierges qu’on saponifie sans chauffer. On respecte donc la composition de l’huile en acides gras et insaponifiables (vitamines, agents anti-inflammatoires ou anti-oxydants). Le savon est donc plus naturel qu’un savon du commerce et surtout plus actif et plus riche en glycérine végétale naturelle qui adoucit et atténue l’effet parfois agressif d’un savon.
En outre, le fabricant peut aussi bien souvent surgraisser le savon en fin de processus pour le rendre encore plus doux.

>> Astuce shopping : Faites votre choix parmi les dizaines de savons à froid Slow Cosmétique ici <<

CONSEILS beauté : 

Je vous donne des conseils pour faire VOTRE choix :

  • Conseil 1 : Choisissez un savon sans huiles essentielles et sans parfum si vous voulez laver un bébé ou une femme enceinte en début de grossesse. Notez quand même qu’à partir du 4ième mois de grossesse il n’y a plus de problème sauf si le savon contient de la menthe poivrée ou de l’eucalyptus mentholé : un savon reste un produit à rincer et il est toujours très faiblement dosé en huile essentielle. Pas de panique donc SVP.

    <<<< Trouvez des savons pour bébé ou adapté à la grossesse de bonne qualité ici >>>>

  • Conseil 2 : Si vous avez la peau grasse, choisissez un savon qui contient des huiles essentielles assainissantes et régulatrices comme la lavande, le lavandin, le niaouli, le petitgrain bigarade, l’orange douce, le citron, le tea-tree, les pins, etc. La présence d’huile de nigelle dans le savon est intéressante aussi.
  • Conseil 3 : Si vous avez la peau sèche, choisissez un savon surgras avec du beurre de karité au minimum et si possible une ou deux huiles végétales en plus parmi l’amande douce, le calendula, le macadamia, l’olive… Les savons au lait d’ânesse qui portent la Mention Slow Cosmétique sont aussi intéressants dans ce cas précis (ils sont respectueux des animaux, du lait, et de l’Homme). Vous en trouverez chez Daliane, la ferme du hitton et les ânes d’autan.
  • Conseil 4 : Faites vous plaisir ! Il faut aussi que le savon vous plaise au niveau olfactif ! Car c’est ainsi une douche bienfaisante que vous prendrez. Choisissez une couleur qui vous plaît et aussi un parfum tonique si vous voulez de l’énergie à la salle de bain, ou un parfum relaxant si vous êtes stressé(e).

>> Astuce Shopping : dans ma vidéo, j’ai présenté les savons de la Savonnerie Bourbonnaise ! <<

Et vous ? Quel est votre truc pour choisir un savon à froid parmi les nombreux Savons à froid récompensés par la Mention Slow Cosmétique ?

 

 

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Un air de vacances au bureau : le banc solaire en douceur 10 minutes de banc solaire non invasif pour se relaxer en journée Pas de vacances au soleil ? Une pause très courte mais très zen s'impose : la m...
Slow Cosmétique : Le point sur les huiles végétales L'huile, meilleure amie de l'homme ? Au fil des mois, je vous conseille sans cesse d'utiliser de l'huile végétale pour hydrater votre peau et pour...
Un nouveau guide du bien-être au naturel en Belgique ! Le Guide Bien-Etre de Julien est là ! Certains d'entre vous l'attendaient, le voilà ! Le guide pratique du bien-être au naturel basé sur mes me...
Étiquettes: , ,
 

47 Commentaires

  1. bonjour Julien.
    Vous parlez des savons avec huiles essentielles, mais certains pensent que l’action de la soude détruit les bienfaits de ces HE ; qu’en pensez-vous ? Je n’ai rien trouvé de scientifique dans un sens comme dans l’autre….

  2. Les huiles essentielles, fragrances, colorants éventuels s’ajoutent à la trace donc quand la soude a été ajouté aux huiles végétales et que la transformation en savon s’opère. Il ne s’agit pas d’une ou 2 gouttes d’huiles essentielles ajoutées mais bien d’un pourcentage.
    Les huiles essentielles ne sont donc pas détruites par la soude.. vu que celle-ci a été ‘neutralisé’ par l’ajout des huiles végétales

  3. Certes, l’huile essentielle est ajoutée à la pâte à savon “à la trace”, juste avant de mouler le savon. Mais à ce moment-là la saponification n’est pas terminée et le savon est encore caustique. A mon humble avis, il ne faut pas attendre d’un savon qu’il soit “traitant” grâce aux huiles essentielles qu’on y aura ajouté. Un savon à froid est un excellent produit pour se laver, et s’il est surgraissé, il ne dessèche pas la peau. Mais ne lui en demandez pas plus !

    • Je suis assez d’accord. Cependant certaines marques sont généreuses en huiles essentielles ou agents traitants (lait d’anesse, miel) et on peut supposer un effet traitant léger au quotidien, avec la répétition.

  4. Choupinette

    Bonjour Julien et tout le monde
    Merci pour cette vidéo et toutes vos idées et conseils !!
    Est il préférable d’utiliser un savon à froid (ou autres) ou une base lavante neutre comme nous trouvons sur certains sites comme aroma zone ou autre ???
    Merci pour votre réponse
    A bientôt
    Bonne continuation
    Bizoux

    • Bonjour Choupinette, si Julien n’est pas d’accord, il te répondra mais je me permets de te conseiller.
      Je pense qu’il s’agit d’une question de choix : personnellement, je trouve que le savon saponifié à froid est une merveille (j’ai testé ceux de Gaiia!). plus de tiraillements de la peau, donc plus d’huile végétale “à tartiner”. Les bases lavantes sont intéressantes pour construire sa propre recette mais elles n’ont pas le même pouvoir “hydratant” (le terme n’est pas forcément le bon), que les savons saf! Je conseille à tout le monde ce type de savon. A voir maintenant, ce n’est pas l’avis d’un pro comme Julien 😉

      J’en profite : Merci Julien pour tes conseils, je n’utilise plus que de l’HV de jojoba et de l’aloé vera (et bien sûr de l’eau florale) pour mon visage et elle s’en porte bien mieux (bon, je ne suis pas resplendissante hein, mais j’ai plus autant de soucis!). J’ai même convaincu mon ami qui se nettoie le visage avec une petite brosse toute douce, et qui met de l’HV comme moi au lieu de sa crème N*v*a caca!

      • Bonjour Choupinette, bonjour Navi,

        Je suis d’accord avec Navi, j’utilise principalement un gel neutre dans la gamme nature et progrès.
        Ma peau est relativement douce ( même sur les coudes ! je mets rarement un autre produit) mais j’ai facilement la peau de croco sur les jambes.
        Mon shampoing douche reste quand même très pratique mais je vais alterner avec le savon à froid.
        J’alterne déjà mon gel neutre avec mon shampoing solide fait maison alors je pense que je vais aussi alterner ce même gel neutre avec le savon à froid pour voir la différence.
        Cela permettra aussi de varier les plaisir sous la douche 😉

      • Merci Navi pour ces bons mots !

    • Je pense qu’il est préférable d’utiliser un savon à froid rien que pour l’artisanat qu’il représente, et surtout le zéro déchet. Mais j’avoue que moi j’alterne shampoing gel douche neutre de Bioflore et savons à froid.

  5. Alors moi, je me suis convertie aux produits slow depuis longtemps. car j’étais totalement allergique à tous les produits du commerce, crème, lait, shampoing,savon. Ma peau me dit merçi, puisque à mon âge avancé, je n’ai pas une ride, je ne me “dévore” plus la nuit après la douche ou le shampoing. Je suis les conseils de Julien. Mais, je fais attention quand même, je suis allergique à l’huile d’Amande douce. Mais heureusement, il y en a plein d’autres.

  6. Merci pour cette vidéo très utile. Le savon saponifié à froid est une révolution pour moi. J’ai gardé un mauvais souvenir d’un savon surgras d’une célèbre marque thermale, testé alors que je bataillais contre de l’eczema. Une catastrophe ! Depuis j’avais juré qu’on ne m’y reprendrais plus. Puis j’ai découvert et testé les savons de Gaiia, notamment l’unique (le surgras à 6.5%). Bien que je reste accro aux crèmes de douche de chez Weleda, ce savon a acquis sa place dans la salle de bain. D’ailleurs, c’est lui que je mets dans ma trousse de toilette de vacances, hors de question d’utiliser un produit agressif et contestable.
    En revanche, je pense acquérir un autre savon pour mes cheveux, je le voudrais assainissant pour mon cuir chevelu sensible.

  7. Bonjour Julien,
    Que pensez-vous des savons gemme de 170 g avec une composition unique d’huiles biologiques, de vitamines, d’extraits de plantes et de glycérines végétales à un prix assez élevé ? et en comparaison avec les savons bourbonnais.
    Merci de votre avis
    Bien cordialement

    • Je ne connais pas ces savons. Il y a plus de 90 savons à froid sélectionnés par notre Association sur le site donc je pense que c’est suffisamment large comme choix pour nous tous…

  8. Bonjour, merci pour tous les conseils…
    J’ai une question sur les savon à froid car actuellement je fait ma lessive-maison au savon de Marseille (ce qui a permi de supprimer ) completement ma rhinite allergique due aux lessives du commerce) . Donc est-ce faisable techniquement, et surtout économiquement avec du savon à froid ? Ou quel autre base utiliser pour faire ma lessive ? Merci d’avance….

    • Bonjour axelle,

      C’est probablement possible de faire une lessive avec un savon à froid mais je pense que ce serai dommage de prendre un aussi bon savon pour la lessive.

      Par contre, j’ai déjà vu des recettes de lessive faite à base de savon ( végétaline + soude ).

      Comme autre base, il y a le savon d’alep et le savon noir liquide qui remplace très bien une lessive classique.

    • Non Axelle, pour cette lessive il vous faut un savon de Marseille naturel et véritable, ou alors le super savon de Marseille liquide de Olila (clic)

  9. Bonjour,
    Cela fait maintenant plus de 6 mois que j’ai remplacé mes produits de pharmacie par des huiles végétales et hydrolats, et des savons à froid.
    Ma peau qui était grasse (sûrement trop agressée par des nettoyants trop abrasifs et des crèmes matifiantes) est maintenant normale voir sèche sur les joues, donc je suis bien contente qu’elle soit moins grasse, mais malheureusement j’ai à l’inverse beaucoup plus d’imperfections qu’avant : pores dilatés, points noirs, boutons et même micro-kystes qui font mal !
    J’ai toujours eu des imperfections mais petites et plutôt sur le menton, là j’en ai même sur les joues !
    Est-ce que ma peau ne supporte pas les huiles ? pourtant j’utilise des huiles censées être non comédogènes (jojoba, chanvre, nigelle) et je les stocke au réfrigérateur. Est-ce que je dois arrêter les huiles et repasser à mes produits d’avant ?
    Que faire pour faire disparaître les cicatrices d’acné sans créer de nouvelles imperfections ? J’ai du coup la peau très marquée et à 29 ans cela me complexe pour mon travail…
    Merci pour votre aide !

    • Lili c’est difficile de vous répondre : vous dites que les huiles ont rendu votre peau moins grasse, mais qu’il y a plus de boutons… C’est un peu contradictoire.
      Je pense que plusieurs facteurs s’associent pour vos boutons et kystes : manque d’exfoliation, nettoyage huile + hydrolat incomplet (? ajouter une étape savon surgras ? lait démaquillant slow ?), trop d’huile appliquée (3 grosses larmes suffisent à chauffer dans la main), oubli d’une crème le matin ?
      Si vous souhaitez repasser à la crème seule matin et soir, utilisez alors une crème Slow Cosmétique comme ici : https://www.slow-cosmetique.com/solrsearch/result/?q=cr%C3%A8me

  10. “Message de type “consultation”.. Bonjour Julien et tout d’abord merci beaucoup pour tous tes conseils depuis ces années. Ça fait un moment que je prend soin de moi avec la méthode “”slow cosmétique””, j’ai même acheté ton livre… Mais.. il y a un mais! 😉
    Je suis désolée, ça n’a pas tout à fait à voir avec le sujet des savons à froid mais je n’ai pas trouvé d’autre moyen de laisser un post.. Voilà, concernant l’usage des huiles essentielles dans les recettes cosmétiques j’ai vraiment du mal à comprendre les dosages préconisés dans les recettes. J’ai lu et entendu plusieurs fois que ça va de 1% à 8/10% selon la partie du corps. Jusque là ok.. Pourtant beaucoup de recettes (de toi ou d’autres) préconisent des quantités très inférieures à 1%: quelques gouttes (3-4) pour un flacon de 30ml par exemple… Alors qu’1% de 30ml ça serait plutôt 0.3ml soit 10 gouttes.. Je me base pour ce calcul sur l’équivalence suivante: 1ml d’huile essentielle = environ 35 gouttes.. Donc en gros, est-ce que tu pourrais m’expliquer pourquoi certaines recettes contiennent si peu d’huiles essentielles s’il te plaît? Comment sont définis ces dosages?..
    De même, je lis dans un article sur bio-sante.fr que 1ml=35 gttes environ mais que pour un dosage à 1% dans 100 ml, il faut environ 20 gttes d’HE! Mathématiquement ça ne marche pas.. 20 gttes pour moi c’est 0,6%.. (je ne sais pas si tu es l’auteur de l’article où si ils ont juste posté tes vidéos, donc désolée si ce n’est pas toi! :-/ ..)
    Voilà! Merci beaucoup de ton aide!

    PS: et vive les savons à froid! (j’en utilise depuis 3 ans maintenant, c’est génial.. Par contre les surgras bouchent les canalisations.. Mais ça ne résiste pas au destop, donc ça va! 🙂

  11. Bonjour Julien, je me demandais, pour arômatiser une base lavante (de même qu’une huile végétale), avec un parfum que j’adore entre tous, celui de la bergamote, je pouvais rajouter quelques gouttes de cette HE dans mes produits, sachant qu’elle est plutôt conseillée pour les peaux grasses et que la mienne est plutôt sèche (mais le dosage serait faible, juste de quoi parfumer…)
    2ème question, J’ai trouvé aussi cette version : bergamote BIO sans furocoumarines, qui n’est pas photosensibilisante. Mais n’est-elle pas, du coup, trafiquée et moins naturelle ?
    Bonne journée !

    • En voilà de bonnes questions.
      1) Vous pouvez ajouter un faible dosage d’huile essentielle (essence) de bergamote à tout produit liquide à rincer (gel douche ou shampooing) à hauteur de 2% de la formule maximum sans aucun risque. Optez alors pour l’essence naturelle. Comme le produit est à rincer le risque de photosensibilisation est théorique et presque inexistant. Je vous conseille cette huile essentielle de bergamote bio de Saint Hilaire.
      2) Dans un produit corps : maximum 1 % (grand maximum) d’essence de bergamote. Et pas d’exposition directe aux UV (genre bronzage à la plage ou banc).

  12. Je n’ai pas trouvé de savons à froid suffisamment surgras pour ma peau malgré les merveilleux savonniers du net. Cela fait donc maintenant plus d’un an que je fais mes savons moi-même, surgras à 12% et ma peau se porte à merveille. Il est dommage de ne pas trouver assez souvent la mention du % de surgras des savons, et dommage également que ce pourcentage soit trop souvent inférieur à 8%.

  13. Bonjour à tous,

    De mon côté, je fais un usage plutôt timide du savon à froid mais je vais m’en servir plus souvent maintenant. 😉

  14. Bonjour Stéphanie, je suis en train de m’équiper pour faire mon savon à froid, mais j’aimerais bien avoir votre recette si elle n’est pas trop compliqué. Car j’ai un peu de misère à trouver les bonnes quantités sur les sites, je veux mettre de l’huile d’olive, du beurre de karité et de l’huile de coco (qui est solide, mais se liquidifie à la chaleur) et surement de HE de lavande vraie.

    Et le surgras m’embête également, j’ai une petite balance qui mesure en oz ou en gramme.

    Merci si vous pouvez m’aider

  15. Bonjour Julien, quand vous parlez d’une base lavante, je peux tu prendre un shampoing bio sans odeur et ajouter des HE quand même, car par chez nous je n’arrive pas à trouver des bases lavantes.
    Merci

  16. Pingback: Mon bébé au naturel - Peau Neuve

  17. Je commence à me renseigner sur les shampoing et savons pour bébé et aimerais savoir si vous connaissez la marque NATY by nature babycare ? Il font des shampoings, gels douche, lingettes de toilette de bébés ainsi que des couches et serviettes hygiéniques qu’ils disent 100% écologique …
    Merci par avance pour votre regard de pro ! 🙂

  18. Bonjour, je souhaite me convertir aux savons mais quelques appréhensions… En principe, les savons me dé-sèchent énormément la peau, elle tire (j’ai essayé des savons classiques et le savon de Marseille (le vrai)). Est ce que les savons surgras que vous conseillez évitent ces petits désagréments? Sont-il aussi efficace pour le visage (pour tous les jours)? Lequel me conseillez vous (sans produit animal dedans, ni graisse, ni miel, ni cire animale..)? J’ai vu le savon “NATUREL CALENDULINE” de “pachamamai”…?Merci pour tout

    • Les savons à froid surgras ne tiraillent justement pas la peau au lavage, c’est là la principale différence. Pour le visage, je conseille aussi mais seulement sur une peau normale, car une peau acnéique ou ultra-sèche n’est pas au top avec le pH du savon. Mieux vaut alors un gel moussant non irritant sans savon comme Plaque Moi de indemne.

  19. Bonjour, le savon surgras est-il recommandé pour laver les cheveux ? Y a-t-il des “règles” à respecter pour optimiser le résultat ?

  20. Bonjour Julien en parlant de savon j’ai fait une grosse commande dernièrement chez st hilaire qui est donc sur le site de là slow cosmétique j’ai voulu essayer leur savon shampoing ( je ne me souviens plu trop mais il me semble sur l emballage que ça provenait pas de leur boutique d ailleurs) il sent très bon mais alors l horreur hier soir première fois que je m en sers( je tiens à préciser que j’ai l habitude des shampoings solides comme lamazuna par exemple) mes cheveux séchaient et on aurait dit une sorte de craie dessus cheveux ternes secs rêches ( même avec l application d un spray sans rinçage ou beurre de karite) tout poisseux je ne suis vraiment pas contente de ce savon!!! Je l ai refait une deuxième fois de suite en rinçant bien mais toujours l horreur j’ai dû me résoudre à laver mes cheveux avec le dop de mon mari et ce n était toujours pas parti ce matin j’ai fait un masque jaune d œuf olive miel tellement ils sont abîmés et ternes et électrique mais sûrement du aux 4 shampoing fait !! Avez vous testez ou une amie aux cheveux longs( les miens sont aux épaules) car franchement il n est pas à recommander !!!

    • Je suis tellement désolé Nlaur… et étonné aussi car ce savon shampoing fabriqué par la Savonnerie de Beaulieu est l’un des plus vendus sur ce segment et tout le monde en est enchanté habituellement. Avez vous bien fait mousser dans les mains puis massé ? Il ne faut idéalement pas frotter le savon shampoing sur la tête, c’est peut-être cela ? En tout cas je n’ai jamais eu de retour comme celui là… Sinon, un petit peu de gel d’aloe vera Bioflore frotté dans les mains après le rinçage, on masse les cheveux et on lisse, et puis on sèche : c’est une bonne astuce pour regainer et démêler après le shampoing slow.

  21. Merci de votre réponse alors peut être que comme je. L ai frotté sur mon crâne c ça le problème ? J’ai peur de rester comme vous dites dans les mains et masser le cuir chevelu… J attends la commande bioflore et justement j’ai pris du gel d aloe Vera ! Sinon je m en servirai pour les mains c dommage…

  22. Encore moi je viens de relire sur le site ils disent bien de frotter sur les cheveux la savonnette du coup c ce que j’ai fait… Je crois qu il va finir en savon à main…

  23. J’hésite a me commander “un air de provence” de la savonnerie Bourbonnaise. J’ai la peau grasse et quelques boutons seulement sur le menton, pensez-vous qu’il soit adapté ? car je ne souhaite plus utiliser ma mousse nettoyante et passer a quelque chose de plus naturel et dans votre vidéo vous dites qu’il est adapté aux peaux grasses acnéique mais dans une réponse a un commentaire vous dites qu’il n’est pas adapté au pH de la peau acnéique (je suis un peu perdu). Merci de votre aide 🙂 !

    • Le savon n’est jamais l’idéal si on souffre de véritable acné. Sauf si ce savon est :
      – très surgras
      – à froid et donc riche en glycérine naturelle
      – enrichi en huiles essentielles parmi les assainissantes (tea-tree, lavande, lavandin, etc…)

      • Merci beaucoup des renseignements.
        Je me permets de vous en demandez un autre, quel serait le type de nettoyant que vous pouvez me conseiller ? sachant que j’ai de l’acné enfin je ne sais pas si on peut parler “d’acné” dans mon cas ou alors un acné modéré (juste sur le menton 3 chaque jours environ et blanc beurk…) et la peau grasse. Je cherche un nettoyant vraiment naturel et adapté.
        Merci beaucoup Julien et au passage vos vidéos sont tiptop !

  24. Je suis passée au bio pour quasi tout (hygiène, ménage, nourriture) depuis quasi 3 ans. Je suis malheureusement toujours à la recherche d un savon auquel je ne réagis pas (eczema+++). C super compliqué car je suis allergique à l huile d olive, la coco et le karité. Toutes les savonnettes que vous avez dans votre boutique contiennent au moins un des 3. Je ne désespère pas et en attendant g toujours mon pain de douche chimique et mon gel douche bio. Si vous avez une piste de savonnette sans ses 3 produits je suis preneuse car j ai déjà testé bcp de savons et passe du temps à soigner mes plaques ensuite. Merci et chapeau pour tous vos conseils très intressants.