Comment lutter contre les verrues au naturel ?



verrue au naturel
Pas de verrue pour nous !

Sur ce blog, on parle habituellement beauté !

Exceptionnellement, j’ai décidé de partager avec vous quelques informations sur les verrues et les remèdes naturels qui semblent fonctionner le mieux… J’ai en effet été bluffé par les résultats obtenus par mon entourage… Les huiles essentielles sont en effet parmi les remèdes naturels les plus efficaces, en complément de l’action éventuelle d’un dermatologue.

Une verrue, c’est quoi ?

Consultez obligatoirement un médecin pour obtenir un vrai diagnostic sur une imperfection au pied ou ailleurs. C’est très utile surtout si vous ignorez si vous souffrez d’un cor ou d’une verrue.

Une verrue plantaire (sur la plante des pieds) ressemble à s’y méprendre à un cor, mais est plus douloureuse et reconnaissable à sa tête pointée de noir. Elle peut être plus lisse qu’une verrue classique, bien que toujours recouverte d’une couche cornée relativement importante.

Une verrue “classique” se reconnaît par son aspect variqueux (un bouton séché et écorné). Elle peut se situer sur un orteil, un doigt, le dos de la main ou à vrai dire partout sur le corps.

L’origine est virale. C’est un peu comme un bouton de fièvre… La verrue sort au moindre coup de mou du système immunitaire, parfois sans raison aucune, parfois suite à une contamination car le virus responsable est très contagieux (serviettes partagées, piscines, humidité… vous connaissez l’histoire de la verrue qui se propage ;-)).

Quelles solutions naturelles aux verrues ?

A vrai dire je vous avais déjà fait l’inventaire des solutions anti-verrues sur ce blog… Mais voici de façon succincte et plus pratique deux solutions intéressantes qui ont marché pour mon entourage et que je souhaite partager ici.

  • L’HUILE ESSENTIELLE DE CANNELLE (écorce ou rameau ou feuille) : Cette huile essentielle très irritante (attention à vos yeux quand vous la manipuler) peut s’appliquer avec un coton tige ou au compte goutte sur la verrue 1, 2 ou 3 fois par jour, mais il faut protéger la zone autour de la verrue avec du beurre de karité. Je vous conseille d’utiliser uniquement des produits d’aromathérapie purs, qu’on trouve sur slow-cosmetique.com. Vous pouvez mettre un pansement par dessus ensuite, mais attention, uniquement si il s’agit d’une verrue plantaire. Si vous traitez une verrue au doigt, je vous conseille d’ailleurs d’opter pour une autre solution que l’huile essentielle de cannelle.
  • LE BAUME des DRUIDES : C’est une découverte pour moi mais ce baume fortement concentré en huiles essentielles a fait “disparaitre” une verrue plantaire non récalcitrante en 4 semaines environ chez un proche. Je vous avais déjà parlé de ce baume naturel anti-douleur ici. C’est fou de se dire qu’un tel produit peut être utilisé d’une autre façon, mais c’est bien le cas. C’est un peu comme le baume du tigre, qu’on peut utiliser pour d’autres applications que la douleur…
    A vrai dire, le Baume des Druides n’a pas éliminé complètement la verrue mais l’a faite ressortir très rapidement, et puis la peau s’est guérie seule. On l’applique directement en massant une tête d’épingle sur la verrue matin et soir. On voit rapidement la verrue évoluer et noircir un peu, puis s’éliminer au fil du temps.

SHOPPING : Le Baume des Druides est un cosmétique bien-être développé par de Saint Hilaire que j’apprécie beaucoup et qu’on trouve ici en commande.

baume druide cannelle verrue
Le baume des Druides : à détourner pour les verrues ?

Quelles autres solutions aux verrues ?

  • LE FROID EXTREME : Si vous souffrez d’une verrue, le mieux reste de la faire “geler” sur place grâce à de l’azote liquide par exemple qui doit idéalement être manié par un dermatologue. La température passe bien en dessous du zéro (de -40° pour les solutions en pharmacies jusqu’à -140°) pendant l’espace de quelques secondes et la verrue est “cryolisée”. Elle s’éliminera d’elle-même par la suite.
  • LES SOLUTIONS ACIDES : En pharmacie, on vous vend aussi des préparations à usage topique à base d’acide adapté à la peau, pour lyser la couche cornée puis le coeur de la verrue. Mais c’est selon moi moins intéressant et efficace.
  • CITRON : Une astuce recommandée par certains naturopathes et que j’ai testée : faites macérer la pelure entière d’un citron coupée en petits carrés dans un bocal de vinaigre blanc. Pendant 1 nuit. Prélevez ensuite 1 petit carré de peau de citron macérée. Posez le côté blanc sur la verrue et fixez avec un sparadrap. Laissez poser la nuit. Changer le lendemain. A faire 2 ou 3 jours puis la verrue se boursoufle et guérit.

Quelques pensées sur les verrues :

  • Beaucoup d’experts ne nient pas une dimension psycho-affective aux verrues. On parle du signe de la double séparation (comme pour l’eczema) ou du manque affectif. Très franchement je n’adhère pas trop à cette veine de pensée mais je la respecte. Je ne pense par contre pas qu’elle puisse soigner ou remédier au problème.
  • On raconte souvent que le blanc d’une pelure d’orange, appliqué sur la verrue une nuit sous un pansement, puis planté au jardin avec l’enfant ou le jeune adulte, peut avoir des effets. Je confirme, mais cela ne marche que dans une minorité des cas, contrairement aux astuces ci dessus qui marchent dans une majorité de cas (jamais à 100 %).

Et vous ? Quelle est votre histoire personnelle avec les verrues ?

 

 

 

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Aromathérapie : Atténuer les verrues Les verrues plantaires sont le signe d'une pathologie et il faut impérativement consulter un médecin pour les soigner. En effet, les verrues sont d...
Diabète et pieds : un soin aromatique pour limiter les dégats Une journée pour prévenir l'épidémie A l'occasion de la Journée Mondiale du Diabète le 14 novembre prochain, j'ai pensé aux soins spécifiques des ...
Fêtes ou Festival trop arrosés ? Le cocktail anti-gueule de bois. Festivals bien arrosés en perspectives ? Pour limiter les dégâts de l'alcool, aidez votre foie à surmonter l'épreuve. Mangez environ une heure ava...
Étiquettes: , ,
 

16 Commentaires

  1. hum, pas facile de s’exprimer là dessus, mais malgré mes convictions sur l’efficacité des huiles essentielles (soit cannelle pure, soit un mélange acheté en pharmacie avec tuya, cannelle etc), je n’ai jamais réussi à en éliminer. Ni avec l’azote liquide chez le dermato. Le seul truc qui marche: les gens qui ont “le secret”…

  2. J’ai pour ma part été confrontée au cas pour mon fils de 7 ans qui avait une belle verrue plantaire. Ayant un mauvais souvenir de l’azote liquide, et n’étant pas non plus une solution garantie, j’ai cherché sur internet des conseils avisés… J’ai d’abord cherché de la teinture mère de thuya en pharmacie, mais introuvable ! du coup, j’ai fait un mélange d’huiles de cannelle, sarriette des montagnes et origan. Une application matin et soir avec beaucoup de précaution car elles sont très dermocaustiques, j’ai donné en plus du thuya en homéopathie jusqu’à sa disparition soit environ 4 semaines !

  3. Doudouninette

    Pour ma part, ma fille avait une verrue plantaire située sous l’ongle de l’index du pied. J’ai essayé tous les remèdes de grand-mère (peau de banane, ail, vinaigre blanc, citron…) bref. Une amie m’a conseillé l’huile essentielle de Ravintsara. J’en suis venue à bout en lui mettant tous les soirs en occlusif un pansement imbibé de cette HE…disparition totale en 1 semaine chrono!

  4. et les verrues séboréiques? j’en ai depuis des années ( j’ai 86 ans) et les traites aux HE ( carotte, tea tree, je n’ai pas essayé la canelle ,sur les seins c’est un peu fort! , l’argent colloidal n’est pas trop mal) mais c’est bien long et il en ressort ! je prends aussi en homéo du tuya avez vous d’autres trucs ?
    merci pour tous vos conseils trés pertinents

  5. hello,
    de la patience (6 semaines matin et soir) et de la teinture mère de thuya occidentalis sur un coton.
    Juste 20 secondes de séchage avant d’enfiler les belles chaussettes toutes blanches !!!
    bonnes fêtes de fin d’année !!!

  6. Complètement HS : je cherche quelque chose pour hydrater ma peau sensible et abîmée, la crème CARESSE SOURCE D’EAU de Qiriness vous dit quelque chose ? Salicorne, Acide Hyaluronique, Mousse Perlée d’Irlande, Vigne de Goudron, Céramides de blé, Fucogel, Complexe EOS. Dois-je préférer les formules de la marque Câlinesse ?
    Leur masque hydratant a tout de même beaucoup d’ingrédients : AQUA (WATER), CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE, BUTYROSPERMUM PARKII (SHEA BUTTER) EXTRACT*, HELIANTHUS ANNUUS (SUNFLOWER) SEED OIL*, GLYCERIN, OLEIC / LINOLEIC / LINOLENIC POLYGLYCERIDES, CETEARYL WHEAT STRAW GLYCOSIDES, CETEARYL ALCOHOL, CERA ALBA (BEESWAX), LAVANDULA ANGUSTIFOLIA (LAVENDER) FLOWER WATER*, LAC ASINAE (DONKEY MILK), MYRISTYL ALCOHOL, BENZYL ALCOHOL, COPERNICIA CERIFERA (CARNAUBA) WAX, ARGANIA SPINOSA KERNEL OIL*, MYRISTYL GLUCOSIDE, SODIUM DEHYDROACETATE, XANTHAN GUM, PARFUM (FRAGRANCE), CITRUS AURANTIUM AMARA (BITTER ORANGE) PEEL OIL*, DEHYDROACETIC ACID, TOCOPHEROL, SODIUM HYALURONATE, GLYCINE SOJA (SOYBEAN) OIL, CITRIC ACID, BENZYL BENZOATE, CITRAL, GERANIOL, LIMONENE, LINALOOL. * Ingrédient issu de l’agriculture biologique
    La lotion nettoyante, ça va mieux : AQUA (WATER), MENTHA PIPERITA (PEEPERMINT) LEAF WATER*, LIPPIA CITRIODORA WATER*, GLYCERIN, BENZYL ALCOHOL, CAPRYLYL / CAPRYL GLUCOSIDE, POLYGLYCERYL‐4 CAPRATE, SODIUM PHYTATE, DEHYDROACETIC ACID, LAC ASINAE (DONKEY MILK), SODIUM HYDROXIDE, ANIBA ROSAEODORA (ROSEWOOD) WOOD OIL, CITRAL, BENZYL BENZOATE, GERANIOL, LIMONENE, LINALOOL. * Ingrédient issu de l’agriculture biologique

    Merci, je suis perdue !

  7. Bonjour Julien !
    Bonne année !

    On m’a offert votre livre slow cosmétique , le guide visuel, et il est top ! Merci pour tous vos conseils !

    Cela fait depuis cet été que je suis passé au naturel avec cette routine pour ma peau mixte sensible à rougeurs (couperosée mais j’ai pu en venir à bout avec une petite séance de laser…) :
    Démaquillage à l’huile de jojoba + éponge konjac
    Hydrolat d’hamamélis
    Huile de chanvre en guise de crème, matin et soir
    + de temps en temps gommage et masque à l’argile rose

    Après un effet rebond, ma peau était vraiment mieux ! Plus unie, pores resserrés… Mais depuis quelques semaines j’ai un certain nombre de boutons et de nombreux points noirs qui apparaissent (alors que d’habitude en cette période ma peau est desséchée par le froid), que j’ai du mal à faire disparaître même avec du gel d’aloe vera et un roll on aux huiles essentielles. Je ne comprends pas pourquoi ? Est-ce la “vraie” nature de ma peau qui ressort?
    Je pensais donc au “déboutonnez-moi” d’Indemne mais j’ai peur que ça soit avec les huiles essentielles trop agressif pour ma peau très sensible?
    Merci d’avance pour vos conseils !

    Aurore

    • Si la routine vous a convenu tout l’été, il est étonnant qu’elle ne fonctionne plus tout d’un coup. Il vous faut en fait passer à mon sens à la crème le matin et non l’huile. Gardez la pour le soir après un démaquillage soigneux.

  8. Jeanne-Marie

    J’ai eu de bons résultats avec des cataplasmes d’argile verte appliquées tous les soirs. La verrue noirçit et se déssèche et finit par tomber au bout de 15 jours à 3 semaines. Cela a bien fonctionné sur les pieds de mes filles ( verrues attrappées à la piscine).

  9. Bonjour, ma fille à eu ce problème. Après avoir tout essayé :homéopathie, huile essentielle, brûlure azote, elle en avait toujours plus (15 verrues plantaires!!!). Une seule a été efficace. C’est une plante : la chélidoine On coupe une tige et on passe la sève sur chaque verrue 2 à 3 fois par jour pendant 1 semaine. Les verrues ont noircies puis ont disparus. Il faudra attendre le printemps pour tester. Voilà pour mon experience,ça ne coûte rien et ça a changé la vie de ma fille.

  10. J’ai eu une très grosse verrue sur le dessus du gros orteil. J’ai testé l’azote liquide, les produits vendus en pharmacie, quelques huiles essentielles, rien n’y a fait. J’avais entendu parler d’un remède de grand mère, l’ail. on coupe une gousse, on essaie, en la transperçant auparavant, de faire sortir le jus et on le passe sur la verrue, matin et soir (en fait, je coupais en 2 la gousse et je l’entaillais avec un couteau, puis je passais la gousse d’ail directement sur la verrue (on peut protéger le pourtour avec du beurre de karité pour éviter des rougeurs sur la peau). La verrue a disparu sans que je m’en rende compte (mais je ne peux pas dire en combien de temps) alors qu’elle existait depuis au moins 10 ans.

  11. J’ai testé des zestes de citron macérés dans du vinaigre blanc. Tous les soirs, j’applique un zeste sur la verrue maintenu avec un pansement pour la nuit. Je retire le matin.
    L’effet est rapidement visible. Je pense que c’est assez agressif (acide !), j’arrête au bout de quelques jours pour éventuellement refaire ‘une cure’ un peu plus tard…

  12. Bonjour Julien 😉
    Très intéressant vos conseils sur les verrues, je retiens !
    L’année dernière j’ai réussi à éradiquer une verrue sous le gros orteil avec une goutte de HE de Thuya chaque soir pendant 15 jours d’affilés.
    Bien à vous.

  13. bonjour Julien,
    ma question va peut être paraître ridicule, mais peut-on appliquer de l’HE sur un chien??
    (il s’agit bien d’une verrue, confirmé par le veterinaire qui voulait déjà me vendre toutes sortes de médicaments anti-verrues…)
    merci pour vos conseils et votre site, un très joli travail

    • Oui mais pour les chiens c’est un peu comme les enfants : on dilue ! On compte par exemple, pour une lotion à appliquer sur le pelage, 3 gouttes par tranche de 10 kilos de poids, à diluer dans de l’huile comme le jojoba ou de noisette. J’en parle dans mon prochain livre en détails “Le Bien-être au naturel”

  14. Ma fille avait 4 verrues sous un pied, mis mélange huile végétale de calophyle avec HE de tee three (peur d’utiliser les autres HE sur un enfant) cela a été tres efficace en 10 jours application matin et soir elles ont presque disparus entierement, j’espere qu’elle ne reviendront pas, affaire à suivre