Tout sur la glycérine végétale en beauté



Quand vous lisez “glycerin” sur un cosmétique, de quoi s’agit-il vraiment ? Je vous propose aujourd’hui quelques conseils sur la glycérine en tant qu’ingrédient dans vos cosmétiques. Ce que c’est et comment l’utiliser. Plein d’astuces pratiques avec la glycérine, vous allez en vouloir à la maison ! 🙂

 

Vive la glycérine végétale !

Au rayon végétal, la glycérine est un bon produit à avoir à la maison si on aime fabriquer ses cosmétiques soi-même ou utiliser des astuces de grand-mère dans la vie quotidienne ou pour le ménage.

<<<< Trouvez de la glycérine végétale bio de bonne qualité ici ! >>>>

 

Mais qu’est-ce que la glycérine végétale ?

glycérine végétale bio rose
La glycérine végétale et bio de Saint Hilaire est un must.

C’est un liquide sirupeux transparent et incolore, vendu en drogueries ou sur internet, qu’on utilise comme agent émollient, hydratant, ou comme un solvant doux. Il résulte de la saponification d’un corps gras (quand vous mêlez de la soude à de l’huile, une réaction se produit, qui crée du savon glycériné. Je vous rappelle que les savons à froid sont naturellement riches en glycérine naturelle. Contrairement aux savons industriels car si on ajoute des sels ou autres, on peut extraire de la glycérine et c’est ce que font les grandes marques de savon pour la vendre ensuite..

USAGES bien-être de la gyclérine végétale :

– On peut mélanger la glycérine à l’eau ou à l’alcool mais pas à l’huile. Une bonne glycérine pour l’usage cosmétique ou bien-être doit être 100% végétale, garantie sans OGM (car elle peut venir du soja) et composée de glycérine végétale pure, le glycérol. Je recommande les glycérines qui portent la Mention Slow Cosmétique (clic).

– Pour un macérât glycériné de plantes, qu’on utilise souvent en phytothérapie, on mélange de l’eau et de la glycérine à 50/50 et on fait macérer des plantes dans le liquide pendant plusieurs semaines.

– Pour un soin cosmétique fait maison qu’on souhaite plus hydratant ou repulpant, on dose la glycérine végétale de 2 à 7 % du mélange total, en la dispersant préalablement dans la phase aqueuse si c’est une émulsion qu’on prépare (crème). Attention, si on dose trop, l’effet sera inverse et la glycérine desséchera la peau !
Conseils pratiques pour utiliser la glycérine et bien doser.

– Ma crème super hydratante : Si vous avez une crème neutre ou très simple au niveau de sa formule, vous pouvez la rendre plus hydratante en y ajoutant 2% maximum de glycérine. Si votre pot fait 50ml, cela veut dire que vous pouvez rajouter 1ml de glycérine dans le pot de crème. Munissez- vous d’une seringue en plastique graduée au ml près pour mesurer 1ml. Versez dans le pot et touillez avec une spatule propre, ou mieux encore, fouettez à nouveau pour bien répartir. Je conseille pour cet usage la crème neutre de Saint Hilaire ou la crème légère de Senz ou la crème de base visage de Bioflore. Je précise que cela n’est pas idéal et qu’idéalement on aurait dû inclure la glycérine au départ dans la phase « eau » avant d’émulsionner. Mais puisqu’ici on utilise une crème toute faite, on s’en accomodera bien en touillant soigneusement.
Procédez de la même façon pour un lait pour le corps neutre. Mélangez bien.

– Mon gel douche ou mon shampoing plus doux : Procédez comme pour la crème, et dosez également à 2 % voire 3 % votre soin lavant. Il faut bien mélanger mais c’est plus facile que dans une crème car il y a beaucoup d’eau dans votre gel douche ou votre shampoing. C’est à conseiller si votre peau est très sèche et tiraille de partout après la toilette.

<<<< Trouvez un shampooing gel douche neutre de bonne qualité ici ! >>>>

– Mon gloss repulpant : Certes, vous n’aurez pas les lèvres « siliconées », mais si vous trouvez un gloss du commerce relativement naturel, coloré ou transparent, vous pouvez y ajouter 1 % de glycérine végétale maxi. Il faut alors mesurer à la seringue et injecter la glycérine dans le gloss avant de bien le disperser avec l’aide de l’applicateur. Si votre gloss est gras, la glycérine ne se mélange pas bien. Effet plus hydratant et repulpant garanti, mais ne vous trompez pas dans le dosage ! Pour un gloss de 10 ml (petit flacon), il ne faut pas plus que 0.1ml, soit 1 goutte de glycérine environ.

Autres usages ménagers de la glycérine ?

 

La glycérine est efficace pour les taches, pour le linge et pour la propreté.

Pour les usages suivants avec le linge ou le ménage, ne dépassez pas 1 cuillère à café de glycérine végétale par litre d’eau !

LESSIVE DÉLICATE A LA MAIN : On peut mélanger un peu de glycérine végétale à des copeaux de savon de Marseille et à beaucoup d’eau dans une bassine, pour laver le linge délicat, les lainages et rendre le tissu plus doux et souple.
La glycérine va détendre les fibres, donc par exemple si vous ajoutez quelques gouttes de glycérine dans votre eau de lavage, votre pull en laine qui était tout raide ou feutré redeviendra doux et souple.

TACHES DIFFICILES : Versez une goutte de glycérine pure sur une tache de thé, de vin, de fruit rouge, de rouge à lèvres, de moisi ou d’encre (même sur le cuir). Laissez agir une heure puis laver normalement.

CHROMES ou VITRES : Imbibez un linge propre dans 1 litre d’eau additionné d’une cuillère à café de glycérine. Frottez ensuite vos robinets propres, ou des vitres extérieures propres, ou les vitres de la douche… Le calcaire ne s’y déposera plus désormais , et ce jusqu’au projet nettoyage !

 

NDLR : Cette chronique a été présentée à la RTBF dans l’émission “Un Gars, un chef” du 24 février 2016.

 

Et vous ? Comment utilisez-vous la glycérine ?

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Tout pour avoir bonne mine ! J'ai passé l'été à travailler ;-) Vous m'avez drôlement manqué cet été ! :-) J'espère que vous allez bien et je suis très heureux de vous retro...
La bible des Huiles Végétales est là ! Le nouveau livre de Michel Pobeda est un must !   Le tout nouveau livre de Michel Pobeda est une petite encyclopédie pratique : "Les Bienf...
Brûlures superficielles : astuces au naturel Je vais vous donner les bonnes astuces à adopter en cas de brûlure légère. Que sont les brûlures légères ou «domestiques » ? Elles sont nombreuses ...
Étiquettes: ,
 

26 Commentaires

  1. Les Petites Choses de Fanny

    Super l’astuce pour les robinets et les vitres, merci Julien !

  2. Bonjour Julien, bonjour à tous,

    Cela fait parti des produits que je n’utilise pas pour les cosmétiques mais pour le ménage.
    Une très fine couche appliquée à l’aide d’un chiffon doux sur le miroir propre de la salle de bain et finie la buée.

  3. Bonjour Julien, est-ce que le silicone végétal peut aussi être ajouté aux cosmétiques s’il vous plait ? Je suis passée à la slow mais j’ai du mal à obtenir des laits pour le corps qui me font la peau aussi douce qu’avec les laits nocifs que j’achetais avant…. de tomber sur votre blog… Même en rajoutant un peu d’huile végétale et un peu de glycérine… Il semble que l’actif silicone végétal soit efficace d’après les utilisatrices, mais est-t-il vraiment naturel et inoffensif ? Bonne journée à vous !

    • Il est inoffensif mais pas slow car en Slow Cosmétique on évite les substances très transformées qui visent à imiter ce qu’on décrie (les ingrédients qui sont là uniquement pour le confort plus que pour l’action).

  4. J’en met dans mon spray hydratant pour cheveux 🙂 Mais il faut faire attention au dosage pour ne pas obtenir l’effet inverse…

    • Pour pour une lotion cheveux selon moi 1, 5 % suffit amplement.

    • Je l’utilise comme cela aussi, mais je ne savais pas que le dosage était à ce point précis. Je vais faire très attention désormais, merci pour l’info.

  5. je l’utilise dans la lotion démêlante pour les cheveux de mes filles ^_^

  6. Merci pour ces astuces.
    Moi je l’utilise dans mes soins capilaires/masques dans mes phases aqueuses (hydrolats, aloe vera). Egalement pour creer une brume fixatrice de maquillage diluée dans un hydrolat et plus cocasse quand mes essuies glaces ou les joint des vitres de ma voiture s’assechent ‘.’

  7. Bonjour Julien,

    Je suis assidûment ton blog mais c’est mon premier post 🙂
    Mon truc avec la glycérine, c’est d’y faire macérer des fleurs de calendula pour apaiser presque tous les bobos!

  8. Bonjour Julien,
    J’ai appris récemment que la glycérine peut irriter la peau lorsqu’elle est mal utilisée ou utilisée de façon abusive. Je n’ai pas trop cru à cette information puisque celui qui me l’a donnée ne m’a pas apporté des précisions.
    Dis moi julien: cette information est-elle fondée? Existe-il d’autres effets secondaires de la glycérine?

    A+
    Geoffroy

    • Oui en effet si on dose une émulsion cosmétique à plus de 7 % de glycérine, c’est l’effet inverse et le produit devient déssechant.

  9. Bonjour à Tous !
    Très heureuse de lire ici sur ce produit (je l’ai commandé cette semaine sans trop en savoir si ce n’est que ça aide à l’hydratation).
    Merci Gaelle Belinda Vanessa & Tender Green qui m’éclairent aussi.

    Julien, si tu avais une petite recette qui traine pour un produit cheveux secs, ce serait génial ! (j’utilisais – avant que toi et ton blog me convertissent – le produit Fioraventi de furterer (mais pas très slow, non ?) qui rend les cheveux moins secs au touché, plus souples…sans rinçage, pas gras…

    Merci pour Tout,
    Portez-vous bien,

  10. MARIE HELENE

    Bonjour,
    J’utilise la glycérine végétale depuis longtemps pour faire mon dentifrice, j’avoue que je ne mesure pas, je fais au pif, argile verte ou blanche, glycérine, et pour finir HE au choix du moment
    Est ce que je procède mal ? Cela deviendra t il nocif ?
    Merci de ta réponse, bien naturellement
    MARIE HELENE

    • Nocif sûrement pas… Pour un dentifrice ce n’est pas pareil il n’y a pas de risque de déssèchement de la peau dans un produit à rincer, et en bouche en plus.

  11. Bonjour,

    Ma question n’a rien à voir avec le sujet de cet article, mais je ne sais où poster ma question. Alors voilà, dans la rubrique cosmétique du Ciné Télé revue d’il y a quelques années (je ne sais plus quand), vous proposiez une huile réchauffante pour le corps à base d’huiles essentielles pour la période d’hiver. Je pense que ça devait être une odeur épicée et d’orange confite. Il me semble que s’était de l’huile de macadamia dans laquelle on devait rajouter de l’h essentielle de cannelle, d’orange douce et de girofle (ça je ne suis plus certaine).

    J’aimerais refaire cette huile pour le corps mais étant donné que je ne retrouve plus l’article, j’aimerais vous demander si vous pouviez confirmer si ce sont bien les bons “ingrédients” là et si vous pouviez me donner la posologie exacte des h essentielles.

    Merci,

    Bien à vous,

    Angelina

  12. Bonjour Julien,
    Je me met doucement à la slow cosmétique. J’ai complètement changé mes habitudes cosmétiques :
    Je me démaquille avec une lotion Bio (que je changerais sans doute par la suite).
    Je nettoie mon visage sous la douche avec une éponge Konjac sans produit supplémentaire.
    J’applique matin et soir un peu d’huile végétale de Jojoba + HE d’arbre à thé.
    Je n’utilise plus de gel douche, mais un vrai savon de Marseille Marius Fabre. D’ailleurs qu’en pense tu, car je sais que tu es adepte des savon à froid… Le savon de Marseille est bien malgré tout ?
    Je l’ai aussi essayé comme shampoing mais je le trouve très desséchant, puis-je ajouter de la glycérine végétale justement ? Ou devrais-je mieux utiliser un shampoing solide (ou ceux que tu conseille dans d’autres articles) ?
    Merci pour tous tes conseils.
    Delphine

  13. Merci beaucoup pour tuto Julien, moi ca fait des années que j’utilise ce produit et je ne peux plus h*jamais m’en passer car c’est naturel mais efficace

  14. Bonjour,
    Quand j’ai commencé mes tambouilles et avant de connaître la slow cosmétique, j’ai acheté de la lécithine de Soja bio. Je ne sais pas quoi faire de ce pot qui me reste sur les bras. Peut elle “remplacer” la glycérine dans vos recettes telles que le déodorant en roll on ? Et si oui en quelle proportion ?
    Merci beaucoup.

  15. Je ne connaissais pas toutes ces utilisations de la glycérine. Merci pour cet article très complet.
    J’aurais une question. J’ai réalisé ma première crème hydratante pour le visage fin mars. C’est donc très récent. Cependant, au bout de presque 3 semaines, j’ai ressenti des petits grains en l’appliquant. Mais aucune mauvaise odeur. Je n’ai rien vu (normal sans lunettes dans ma salle de bain !). Ce n’est que le lendemain que j’ai remarqué des petits points noirs. J’ai donc jeté ma crème et je voulais savoir les risques pour ma peau d’avoir utilisé une crème “moisie” ? Je n’ai pas de plaques, ni de boutons ni de démangeaisons, mais par contre, ma peau semble molle et très relâchée alors que ça n’était pas le cas. Est-ce que je peux utiliser du Tea-tree ou du petit grain pour palier à un éventuel “champignon” ? Merci d’avance.
    Bon après midi.

    • Karine, votre crème a été contaminée, c’est un fait. Par contre, une application d’un produit “très légèrement camoussé” ne peut vraiment pas avoir rendu votre peau molle et relâchée, c’est à coup sûr une impression, et je ne pense sincèrement pas que vous soyez contaminée par un champignon à votre tour. Si vraiment vous avez une envie de “purifier”, pensez à appliquer de l’hydrolat de laurier, genévrier ou romarin après chaque lavage de peau et avant d’appliquer une nouvelle crème. On trouve ces hydrolats ici : https://www.slow-cosmetique.com/visage/demaquiller-le-visage/hydrolats.html