Non, la cosmétique bio n’est pas plus chère !



Voilà longtemps que je voulais écrire un article qui traite du prix et du rapport qualité-prix des cosmétiques bio. Je vous propose ici une lecture toute personnelle, et je vous donne de bons conseils pour une trousse de beauté à prix minis !

La beauté bio, pas forcément chère

cosmetiques bio pas cher partout
On trouve des cosmétiques bio pas trop chers partout !

On entend souvent que la cosmétique bio est chère, et réservée à une élite. Ce n’est pas vrai.

En réalité, le segment de marché de la cosmétique bio offre toute la diversité qui existe sur l’ensemble du marché des produits de beauté. Comme dans le conventionnel, on trouve des crèmes bio à moins de 10 euros, et d’autres à plus de 80 euros. Tout dépend en réalité de la marque et du réseau de distribution. Ainsi par exemple, en GMS (grandes surfaces), la marque Fun’Ethic propose ses produits à la fois certifiés bio et lauréats de la Mention Slow Cosmétique pour un rapport qualité prix extraordinaire.

Chez Fun’Ethic, les crèmes de jour sont à 9,75 euros. C’est inférieur au prix moyen constaté par moi pour une crème Garnier ou Nivea du même type. Non seulement c’est bon marché, mais en plus la formule est vraiment naturelle puisque certifiée bio : pas de pétrochimie, pas de silicones, ni PEG ou PPG, ni EDTA, et encore moins de phenoxyethanol ou benzophenone…

Fun'Ethic propose des produits bio avec un rapport qualité-prix au top
Fun’Ethic propose des produits bio avec un rapport qualité-prix au top

Il faut le souligner, à un prix équivalent ou inférieur, il est donc possible de trouver une qualité supérieure !

C’est notamment pour cette raison que cette marque avait reçu dès 2013 la Mention Slow Cosmétique. Pour info, la marque fait de la vente directe des produits Fun’Ethic ici.

Acheter un cosmétique bio, c’est tout bon et partout !

logo cosmebioGrâce à une récente étude réalisée par Opinion Way/Senseva pour COSMEBIO, on apprend que l’achat de cosmétiques bio se fait presque à parts égales (environ 30%) en GMS, en para- et pharmacies, et en magasins bio. Cela touche donc vraiment des populations différentes, aux rythmes différents.

Les produits bio les plus vendus sont les soins du visage (20% du total), puis les produits cheveux (20% aussi en réalité) et enfin les produits corps (16%). Les motivations sont variées : la majorité des consommateurs veut se rassurer/vaincre une peur des substances polémiques dans les cosmétiques conventionnels (plus de 50 % si on met ensemble 2 groupes). Il y a aussi la volonté d’acheter conformément à des valeurs écologiques et éthiques (26 % des consommateurs).

mention slow cosmetique
Les produits qui portent la Mention Slow Cosmétique sont sains

En cela, le mouvement Slow Cosmétique incarne bien une volonté d’un quart de la population d’acheter “militant”.

Enfin, la notion de plaisir est bien présente aussi : acheter bio c’est pas forcément déprimant, bien au contraire, moi personnellement je dis toujours que c’est un vrai plaisir de savoir qu’on abreuve sa peau avec des matières nobles et vivantes plutôt qu’avec des ingrédients industriels standardisés. Depuis la naissance de slow-cosmetique.com, je vous conseille bien évidemment d’y acheter vos cosmétiques bio.

Cosmétique : le bon rapport qualité-prix

Pour moi, la question du prix ne peut pas faire l’impasse sur celle du rapport qualité-prix.

Exemple : on trouve en supermarché le lait corps hydratant Karité-Amande Douce-Argan du Petit Marseillais qui coûte 5,25 euros pour 250 ml. Oui, mais il contient très peu d’huiles pourtant citées sur le pack, et sa composition est surtout huiles trans + paraffine (pétrochimie) + silicone, PEG, + parabènes + le fameux DMD Hydantoin + 1 parfum synthétique. Pour hydrater le corps, un lait corps slow cosmétique se trouve à partir de 13,50 les 200ml. C’est donc environ 2 à 3 fois plus cher, mais c’est 10 à 20 fois mieux selon moi puisqu’on évite tout ingrédient fâcheux et on a le plaisir de se tartiner avec des matières nobles.

Vous allez me dire : qu’on le veuille ou non, si le budget est serré on fait quoi ?

Eh bien on peut adopter de nouveaux gestes, qui nécessitent moins de produits…

Pour une trousse Slow Cosmétique à bon prix, des produits multi-usages :

  • Huile de noyaux d’abricot :

huile abricotElle a un des meilleurs rapports qualité prix : elle contient de la provitamine A, et de bons acides gras complexes, tout en n’étant pas comédogène. Tous types de peau donc ! On peut l’utiliser pour se démaquiller, mais aussi à raison de 3 gouttes à masser matin et soir comme soin hydratant et protecteur. Le matin on complète éventuellement avec de la crème non grasse pour la protection. On peut aussi se masser le corps avec (elle pénètre vite) ainsi que les cheveux. Elle convient aux bébés !

Trouver de l’huile de noyaux d’abricot slow ici.

  • Savon à froid avec Argile :

Il remplace un gel douche et un shampoing à la fois ! On peut se laver tout le corps avec, et même le visage si on ne souffre pas d’acné. Il lave bien les cheveux, sans les rendre poisseux ni trop secs.

Trouver un savon-shampoing slow ici

  • Eau florale de lavande bio :

Elle convient à tous les types de peau et s’utilise pour finir le démaquillage à l’huile, et aussi comme tonique pour rafraîchir et purifier. Elle s’applique aussi en compresse pour les rougeurs.

Chercher une eau florale de lavande bio ici.

  • déodorant Slow :

Le bicarbonate de soude seul peut être utilisé en le frottant sur les aisselles, mais il faut bien veiller à épousseter ensuite avec un gant de toilette sec ou une houpette, sinon cela irrite après quelques jours.
Une solution plus “facile” consiste à découvrir les déodorants Fun Ethic qui sont tout aussi efficaces selon moi qu’on bon sanex ou qu’un bon nivea, mais dont la formule est toute propre et pour 5,10 euros seulement !

Achetez vos déos Fun’Ethic ici.

  • Argile blanche :

Idéale et pas chère pour se laver de temps en temps, pour préparer des masques, pour faire des cataplasmes anti-rougeurs ou anti-boutons, pour saupoudrer à sec les zones irritées ou transpirantes, les chaussures, etc…

Trouver une argile blanche de qualité ici.

 

 

 

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Comment l’huile hydrate la peau Saviez-vous que ce sont les huiles (végétales si possible) qui sont les seules aptes à "hydrater" la peau ? Faites donc attention aux huiles conten...
Messieurs, un soin après-rasage au naturel ! Ce n’est plus un tabou, les hommes prennent soin de leur peau et ils ont raison de le faire. En effet, même si la peau d’un homme est naturellement pl...
La Vérité sur les Cosmétiques en Pharmacies Les études récentes nous disent "Attention, il y a 184 produits cosmétiques à éviter car ils contiennent des ingrédients peu recommandables"... Tu par...

23 Commentaires

  1. Bonjour
    Je consomme le plus possible bio mais acheter par correspondance à l’étranger ne m’intéresse pas ne pourriez vous pas proposer des sites belges
    MERCI DE VOTRE ATTENTION

    • Delizee : le site slow-cosmetique.com est un site franc-belge ! Il est le partenaire de l’ASBL Slow Cosmétique, sise à Silly en Belgique, et rassemble des marques tant belges que françaises, vous achetez en direct de ces marques. Allons allons…

  2. Bonjour,
    Merci pour tout vos articles qui nous aident beaucoup à faire évoluer nos habitudes de consommation dans le bon sens.
    J’aurais une petite question, les déodorants fun-ethic ont en effet l’air très bien mais semblent plus destinées à la gente féminine quant à leur parfum.
    Auriez-vous un équivalent masculin?
    J’ai bien essayé le déodorant solide et végane au palmarosa de Lamazuma, il est très efficace et le parfum passe sans soucis pour un homme mais au bout de quelques jours j’ai quelques irritations.
    Merci de votre aide,

  3. Bonjour Julien !
    Merci énormément pour ton site, qui m’a permis de finaliser ma transition totale vers l’utilisation de produits naturels, écologiques, bio et pratiquement tous slow désormais.
    Cela faisait bien longtemps que je m’étais intéressée à la fabrication maison, mais la transition s’est faite petite à petit, sur plusieurs années, à mesure de recherches, d’envies, de moyens et d’excellents sites trouvés !

    En revanche, depuis un an désormais, je suis allergique au limonène et linalool (malheureusement, même la version non synthétique, même si je suis intimement convaincue que ce doit être la version synthétique qui m’y a rendue sensible, et en tout cas le cumul de la présence dans tous mes produits du quotidien).
    Je n’ai d’ailleurs été diagnostiquée qu’en octobre 2015, délai pour une recherche poussée à l’hôpital oblige…
    Cette allergie est provoquée essentiellement au contact de ma transpiration et de frottements en plus de la présence desdites substances. Et elle apparaît à des endroits étranges (le dessous des bras, le haut des fesses, l’aine, le dessous de la poitrine, etc).

    Je suis entièrement d’accord avec ce que vous dites : il est totalement possible de trouver de la cosmétique bio au même prix, avec la même efficacité, que la cosmétique classique, encore plus lorsque l’on décide de fabriquer soi-même ses produits, en partant de compositions assez simples !
    Grâce à votre site et à d’autres, j’ai ainsi pu remplacer crème de jour, crème de nuit, toniques, savon surgras, masque, gel douche, crème pour le corps, déodorant, contour des yeux, mais aussi liquide vaisselle, lessive, sprays nettoyants pour la maison, etc.

    Malheureusement, à ce jour, impossible de trouver une solution de crème solaire SANS limonène, linalool, parfum, ou même les trois ensemble. Y compris côté slow et bio !

    Ayant la peau claire, j’ai voulu anticiper la problématique de l’été. D’autant plus qu’habitant à Toulouse, le soleil arrive très tôt (il est déjà là depuis un mois) et reste tard dans l’année. J’ai donc pris :
    – des gélules de préparations au soleil (ce que je faisais déjà chaque année pour éviter les brûlures, mais cette année, grâce à toi, j’ai pris une version slow et bio !)
    – j’hydrate matin et soir énormément ma peau, avec un mélange d’HV : carotte, abricot et ricin/jojoba selon mes stocks.
    – je mange des carottes crûes tous les jours (j’essaye d’ajouter des petits plus où je peux !).
    – je bois beaucoup.

    Malheureusement, cela n’a pas été suffisant : 2h de balade en Bretagne (entre 15h et 17h), et j’ai eu les bras et le torse couverts de coups de soleil. Et nous ne sommes que début mai 🙁
    J’ai endigué la catastrophe avec du gel d’aloe vera et encore beaucoup d’hydratation, mais cela ne va pas fonctionner pour l’été tout entier : il faut absolument que je trouve une crème solaire !

    Ma dermatologue s’est contentée de me répondre qu’il faut que j’évite à tout prix le soleil. C’est certes vrai, mais absolument pas réaliste. Je marche environ 1h30 tous les jours pour me rendre au travail, et rien que sur ce trajet-là je prends une belle dose de soleil !

    Je suis donc relativement désespérée, j’ai développé une allergie à des substances connues pour être allergisantes mais non interdites dans nos cosmétiques, et j’en paye déjà bien cher les conséquences à même pas 30 ans, dans mon quotidien ! (obligation d’apporter des draps lavés par mes soins peu importe où je me rends, par exemple ! Hôtel, B&B, amis, peu importe… Car c’est là où je développe le plus rapidement et le plus durement mes plaques d’eczéma).
    J’aimerais au moins être à même de pouvoir profiter tranquillement de mon été, et je trouve absolument aberrant que pas un seul cosmétique n’omette ces substances, dans la formulation de crème solaire !

    Si tu as des pistes… Je suis preneuse ! Si des lecteurs en ont, aussi !

  4. Bonjour !

    Merci beaucoup pour cet article !
    Effectivement beaucoup de monde pense que si c’est bio, c’est cher.. Quel dommage !!
    En revanche je vois les mentalités changer petit à petit et les gens prennent conscience qu’il faut adopter une consommation plus raisonnée et raisonnable et c’est grâce à des articles comme celui-ci, qui cassent les préjugés que l’on peut se faire sur les cosmétiques bio.

    Un grand merci 🙂

  5. Merci pour cet article.
    Que pensez vous de l’huile de noix de coco en remplacement du déodorant ?
    merci !

  6. Oui oui oui ! La cosmétique bio selon Julien, c’est trop bien ! ton blog a changé ma vie Julien 🙂 J’ai découvert le démaquillage à l’huile d’abricot avec les lingettes lavables, tellement doux ! (plus jamais de picotements comme avant avec laits et cotons), le déodorant au bicarbonate tout simple, les huiles de carotte et de buruti pour la bonne mine, l’hydrolat de rose, l’huile d’immortelle pour les varicosités avec la callophyle, le chanvre et sa délicieuse odeur de foin, l’avocat, l’argan, les savons à froid qui font les mains douces, l’huile de cameline délicieuse dans mes salades de tomates, trop bien trop bien et j’en passe et j’en oublie… Quel plaisir de se faire du bien sans se faire du mal ! (ça peut se dire ça non ?)
    Et mon dernier petit plaisir du soir, l’huile végétale de figue de barbarie (l’huile pour les princesse du désert qui ne veulent pas vieillir dixit ton livre 😉 ) agrémentée d’huile essentielle de bois de rose.
    Heu oui à propos Julien, j’ai versé 10 gouttes de cette HE de bois de rose dans mon petit flacon de 5 ml d’HV de figue, ce n’est pas un peu trop ? Merci encore Julien….. 🙂

  7. Un petit complément pour le côté déo : j’utilise depuis très lontemps la pierre d’alun comme déodorant. Pratique, non parfumée, et astringeante si besoin (petits boutons d’après-épilation), je trouve l’alternative plus facile que le bicarbonate.
    Pour le reste, je ne me prononce pas mais j’ai une question : quid du savon solide et du côté “hygiénique” quand on utilise des douches publiques? Si on le laisse dans une boite, l’eau va l’altérer, et si on le pose sur le pose-savon, beurk 🙁 . J’avais pensé à un petit gant changé régulièrement ?
    Merci en tout cas pour votre enseignement si précieux.

    • Il existe des boîtes spécialement conçues pour les savons à froid avec un égouttoir… Sinon très franchement moi je l’emmène dans sa boite, je le sors, je l’utilise, je le rince, je le repose dans sa boite, j’égoutte et je referme. Et puis si je dois le poser sur un rebord de douche publique ou à l’hotel, franchement ce n’est pas pour les quelques minutes que dure ma douche. N’oubliez pas non plus de “laver” votre savon en le faisant un peu tourner à l’eau avant de vvous doucher et le tour sera joué !

  8. j’ai un magasin à Lessines (en Belgique) et je vends quelques produits cosmétiques slow cosmétique et je compte en vendre de plus en plus 😉 magasin “Comavant”

  9. Delcroix Sophie

    Cher Julien, merci d’avoir créé le mouvement slow cosmétique, merci pour vos conseils, recettes et vos ouvrages tellement bien faits!
    Je m’en suis inspirée pour mon travail de fin de formation en soins infirmiers esthétiques 😉
    Il y a quelques années dans une chronique sur la Rtbf je crois, vous aviez conseillé la pierre d’alun comme alternative aux déodorants beurk, confirmez vous toujours son efficacité inoffensive pour la santé?
    Je l’utilise depuis au moins 2 ans car elle me convient parfaitement. ..
    Encore merci et à bientôt !

    • Pour la pierre d’alun Sophie le débat est immense. Je ne la conseille pas en première intention, je préfère les déos solides au bicarbonate de soude. Mais si on trouve une pierre d’alun inerte et vraiment naturelle dont on connaît la traçabilité en amont alors d’accord , mais le problème est que moi même je n’en ai pas trouvée. Voyez ici pour les déos solides Slow https://www.slow-cosmetique.com/selection/deodorants-solides.html

  10. Bonjour Julien 🙂

    Cela fait bientôt 6 mois que j’utilise mon savon Ahpik, + hydrolat géranium bourbon + aloe vera + huile mi-nigelle/mi-jojoba pour la journée, et l’huile de noyau d’abricot le soir.
    Petit soucis ces derniers temps, ma peau suinte comme jamais! Elle avait adoré ce nouveau traitement, j’avais moins d’acné, et plus la peau brillante…
    Est-ce qu’il faut changer de mélange l’été?
    Ou alors est-ce ma BBCrème Nivéa pour peaux grasses qui ne conviendrait pas? Quelle crème de jour peut on appliquer après s’être “massé” avec l’huile végétale?

    & Vraiment MERCI pour toutes ces recettes anti-surconsommation et NATURELLES !

    Cécile

  11. Bonjour !
    Petite astuce pour le bicarbonate de soude en déo : une pincée de bicarbonate dans une noisette de crème hydratante (de bonne qualité bien entendu), comme ça pas d’irritations, un déo efficace et on prend soin de sa peau !

    Dan la bio j’apprécie aussi beaucoup la crème “pour toute la famille” Centifolia : moins de 10 euros pour 100ml, fabriquée en France.
    En cherchant un peu on trouve des tas de solution économique, slow et/ou bio …

    Merci Julien pour tout ce travail en faveur d’une cosmétique responsable et intelligente !

  12. Pingback: « Les cosmétiques bio / naturels, c’est plus cher. » – Oh My Frimousse

  13. Bonjour,

    Désolé de poster ici mais on ne peux plus poster sur les anciens postes anti-acné. J’aimerai savoir j’utilise de huile arbre a the que je mélange dans ma crème matifiante avène car j’ai eu une grosse poussé d’acné et également de huile algo-zinc que je mélange a mon nettoyant avène. Tout mes boutons ont biens séchés et disparus rapidement. Il me resté seulement les marques. Et quelques jours après pleins de petits boutons blancs mais vraiment petite tellement petit que j’ai pas l’impression d’avoir des boutons mais juste un petit point blanc de sébum et je continue a utiliser le même produits avec les mêmes huiles essentielles. Aurais-je du arrêté d’utiliser les huiles essentielles et la crèmes matifiantes lorsque tout les boutons ont disparus? Car a chaque fois ça fait ça?

  14. Marie-France

    Bonjour, il y a longtemps que je ne suis pas intervenue sur le blog. La raison est simple, grâce à Julien, je pratique la slow cosmétique depuis plusieurs années maintenant, et j’ai réussi avec les conseils à établir une routine qui me convient. Voilà plusieurs fois que je commande des produits sur le site “SLOW COSMETIQUE”, et j’ai pu constater la qualité et le sérieux de leurs produits. Il faut en utiliser peu et ils durent longtemps, donc à la sortie pas plus chers et bien plus bienfaisants !

    • Merci Marie-France pour ton témoignage que je vois seulement maintenant. C’est important de soutenir les petits producteurs du réseau Slow Cosmétique. On se démène pour eux et eux se démènent pour changer les rayons !

  15. Pour Héloïse,

    Pas de parfum, limonène et linalool dans les solaires Dermatherm Pur sun SPF 50 +

  16. Tout a fait d’accord, le prix n’est plus une excuse…même si on entend souvent encore ce discours. Au contraire, moins de produits moins de dépenses!
    Une question que je ne sais où poser: sur mes huiles il n’est pas indiqué (comme lu quelque part sur ce blog) vitamine E dans la composition. Faut il en ajouter aux huiles utilisées pour soins et demaquillage?
    Merci

    • Non Flo, la majorité des huiles végétales vierges se conservent
      – 12 mois si fermées, à l’abri de l’air de la lumière de la chaleur
      – 6 mois si ouvertes, sauf si huile fragile comme onagre, germe de blé, rose musquée, lin, cameline, noix, périlla, etc… alors c’est 3 mois après ouverture.
      Merci de lire mon livre “Les Huiles Végétales c’est Malin” paru chez Leduc pour le détail…

      • Merci pour ces précisions. J’ai acheté votre dernier “slow cosmétique” mais vais voir celui là en complément.