Maux d’hiver : Quelles huiles essentielles pour l’immunité ?



maux d'hiver
Les huiles essentielles soutiennent l’immunité en hiver

Les huiles essentielles sont aujourd’hui réputées pour leur action bénéfique sur le système immunitaire.

Anti-infectieuses, elles permettent d’assainir l’organisme et de l’aider à mieux se défendre contre les microbes ou les agressions extérieures.

Mais quels gestes concrets adopter pour se prémunir des maux d’hiver ? Et avec quelles huiles Essentielles ?

Quelques recommandations très pratiques… 

1) Assainir l’air qu’on respire

diffuser des huiles essentielles à froid

On peut diffuser des huiles essentielles pour assainir l’air que l’on respire. On préférera une diffusion à froid, sans chauffer les huiles, possible grâce à un diffuseur électrique ou ultrasonique. On peut diffuser des huiles essentielles assainissantes dans la maison, en rentrant du travail, ou juste avant le coucher. On peut aussi diffuser au bureau ou dans des pièces communes si tout le monde est d’accord. Il n’y a pas de contre indications pour la diffusion et tout le monde peut en profiter même les enfants ou les animaux (bien que les chats détestent ça 😉 ).  Evitons tout de même les huiles irritantes que sont la sarriette, l’origan, la menthe poivrée et la cannelle même si elles sentent très bon.

<<<< Trouvez des diffuseurs d’huiles essentielles de bonne qualité ici >>>>

Pour assainir l’air, on privilégie les huiles essentielles anti-infectieuses les mieux tolérées : citron, eucalyptus radié , ravintsara ou saro. Le ravintsara et le saro ou mandravasarotra sont des plantes malgaches aux propriétés anti-virales. Je recommande souvent le ravintsara pour les débutants. Voyez ici le ravintsara en vidéo.

On peut faire son propre mélange avec ces huiles ou en choisir une seule et diffuser 15 gouttes de cette huile pour une pièce allant jusqu’à 40 mètres carrés environ. Une séance de 30 minutes suffit mais si on a un diffuseur à ultra-sons on peut diffuser plus longtemps (jusqu’à 4 heures pour certains modèles de diffuseurs à ultra-sons dont le réservoir d’eau est grand).

Inutile cependant de diffuser toute la journée, deux séances d’une demi heure heure suffisent.

2) Ingérer des huiles essentielles

les huiles essentielles en capsules sont plus sécurisantes

Pour se prémunir des maux d’hiver, on opte pour les mêmes huiles essentielles mais dans des très petites doses que l’on va prendre par voie interne sur un sucre, ou dans une cuillere de miel ou pourquoi pas sur un peu de mie de pain. Un bon mélange consiste à prendre une goutte de ravintsara avec une goutte de citron matin et soir au moment du repas. Attention, la prise des huiles essentielles pas voie orale nécessite l’accompagnement de votre professionnel de santé et ne convient pas aux enfants ni aux femmes enceintes.  Adultes sains, ne dépassez jamais jamais la prise de 6 gouttes maximum par jour ! Voyez aussi cette vidéo sur l’ingestion des huiles essentielles.
Dans le commerce, il existe également des capsules d’huiles essentielles toutes prêtes pour booster l’immunité.
Je pense ici à Oléocaps 4 (aussi appelé Immunessence) que j’utilise très souvent.

<<<< Trouvez des huiles essentielles de bonne qualité ici >>>>

3) Masser des huiles essentielles sur la peau 

Appliquez votre huile aromatisée ici

On peut aussi se masser les poignets, la poitrine et le dos avec une huile de massage maison : on dilue alors 5 % d’huile essentielle de ravintsara ou de saro dans de l’huile de noyau d’abricot. Comptez donc 10 gouttes d’huile essentielle pour une cuillère à soupe d’huile. Cette huile se conserve tout l’hiver et peut s’appliquer matin et soir. Respiration aisée garantie !

4) Adopter un mélange 3 en 1 !

Le dernier petit truc : on adopte les mélanges tout près d’huiles essentielles renforcant le système immunitaire et on en aplique une goutte sur les poignets ou sous le nez avant de pénétrer dans les transports en commun, dans la salle de sport ou dans l’hôpital…  Ces mélanges sont constitués d’huiles essentielles pures, donc il ne conviennent pas aux enfants ni aux femmes enceintes.
On les trouve en pharmacies sous divers noms tels “Aromaforce” que je recommande. Ils sont 3 en 1 car on peut les diffuser, les ingérer à faible dose ou les masser. Demandez conseil à votre pharmacien !

Votre liste de courses, en pharmacies ou en magasins bio :

Huiles essentielles de ravintsara ou de saro, d’eucalyptus radié et de citron : de 6 à 10 euros les 10ml

Diffuseur ultra-sonique ou électrique qui diffuse à froid: de 50 à 200 euros en fonction des options

Huile végétale de noyau d’abricot en guise de support pour les massages: 6 euros les 50 ml

Mélange d’huiles essentielles anti-infectieuses et respiratoires type “Aromaforce” : environ 8 euros les 30 ml

<<<< Trouvez des huiles essentielles, huiles végétales et diffuseurs de qualité sur Slow-cosmetique.com >>>>

 

 

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Hydrolats et eaux florales : une aromathérapie très douce ! Les hydrolats sont des trésors pour la beauté Dans la toute nouvelle vidéo présentée dans cet article, je vous explique en quelques mots ce que ...
Stress et eczéma : quand l’aromathérapie apaise Tout le monde peut constater que, sous l'effet du stress, de nombreuses affections cutanées connaissent des poussées remarquables. C’est surtout le...
VIDEO IMMUNITE : L’huile de Ravintsara expliquée Ravintsara, la feuille bonne à tout   Envie de vous prémunir des infections et des virus cet hiver ?   En cette saison froide, ...

7 Commentaires

  1. Pingback: Aromathérapie en VIDEO : le Ravintsara

  2. Merci Julien de vos précieux conseils.
    Depuis un an j’utilise les huiles essentielles et je glane des renseignements à droite
    et à gauche.
    Votre site est vraiment très utile et de plus très sympathique !

  3. Merci Julien pour ces conseils j’utilise de plus en plus les huiles essentielles …….. Bonne fin d’après midi..

  4. Merci Julien pour ces conseils

  5. Bonjour,

    J’ai lu récemment que les huiles essentielles étaient déconseillées pour les personnes souffrant d’épilepsie ou ayant des antécédants familiaux. Pourquoi?

    • Seules les huiles essentielles qui contiennent des cétones ou de fortes doses d’oxydes terpéniques sont déconseillées à ces personnes car elles sont susceptibles de causer des crises… Evitons ainsi la menthe poivrée, le romarin verbénone, l’hélichryse, l’eucalyptus mentholé… etc… impossible de faire la liste complète.