Brûlures superficielles : astuces au naturel



Je vais vous donner les bonnes astuces à adopter en cas de brûlure légère.

Que sont les brûlures légères ou «domestiques » ? Elles sont nombreuses et très courantes ! Exemples de brûlures superficielles : coup de soleil, contact rapide avec une flamme, contact rapide avec le fer à repasser, liquide chaud. Sachons que toute température au-delà de 50° endommage l’épiderme.

Dans cet article, vous saurez enfin que faire en cas de petite brûlure superficielle…
Les brûlures superficielles (1er degré ou 2ième degré léger) sont peu étendues mais douloureuses, seules les couches superficielles de l’épiderme sont touchées et la peau devient rouge vif et chaude.

Fréquemment, une brûlure du 1er degré occasionne de légères démangeaisons qui disparaissent en quelques jours.

Les brûlures du 2e degré léger sont caractérisées par la formation de cloques : l’épiderme se détache du derme, se soulève et se remplit d’un liquide transparent. Les cloques peuvent se rompre et laisser apparaître le derme, l’intensité de la douleur augmente alors.

Dans les deux cas de brûlures superficielles, la peau endommagée garde intacte sa capacité de régénération et la guérison se fait en 8 à 12 jours par desquamation accélérée et sans laisser de cicatrice.

Notons que la peau d’un petit enfant (moins de 8 ans) brûle 4 fois plus vite que celle d’un adulte.

BON A RAPPELER : La gravité d’une brûlure, du 1er au 3e degré, dépend de plusieurs paramètres : la profondeur, la localisation de la zone touchée et sa taille.
Attention, les brûlures du 2e degré profond et du 3e degré nécessitent une prise en charge médicale urgente, les autres, avec un suivi attentif, peuvent être soignées à la maison.

A FAIRE : Les bons réflexes en cas de brûlure

1) Refroidir immédiatement

refroidir brulure eau
Refroidir une brûlure à l’eau courante, c’est important.

Un premier geste de secours primordial pour la rapidité de la guérison : faites couler de l’eau fraîche du robinet à petit jet pour refroidir la lésion. Plus ce geste est fait tôt, plus il est efficace : il diminue la température de la peau endommagée et évite que l’inflammation ne se répande et ne s’aggrave. Et puis, l’eau fraîche soulage immédiatement la douleur.
>>>> Appliquez la règle des trois « 15 » : faites couler une eau à 15 °C en positionnant la partie lésée à 15 cm du jet d’eau et ce, durant 15 minutes. N’essuyez pas, mais séchez bien en tamponnant avec une compresse stérile.
ATTENTION PAS DE GLACE SUR UNE BRULURE !
2) Nettoyer la plaie
Nettoyez-vous soigneusement les mains à l’eau et au savon avant d’effectuer tout soin des brûlures.
La plaie aussi peut être nettoyée doucement à l’eau savonneuse (achetez un savon à froid surgras) ou avec un hydrolat de lavande vraie, apaisant et désinfectant tamponnez doucement avec une compresse.

ATTENTION PAS DE DESINFECTANT à l’ALCOOL !
3) Assainir et apaiser au naturel
L’idéal est d’appliquer du gel d’aloe vera de bonne qualité, éventuellement aromatisé avec de l’huile essentielle de lavande aspic.

L’aloe vera est cicatrisant, antalgique, désinfectant et hydratant, il procure un effet rafraîchissant immédiat et c’est dans la guérison des brûlures superficielles qu’il donne les résultats les plus spectaculaires.

L’huile essentielle de lavande aspic (lavandula spica) fait merveille sur les brûlures, elle soulage la douleur, améliore la cicatrisation, sans oublier un effet antibactérien. Elle est bien tolérée même pure sur la peau dès 6 ans.

RECETTE EN PRATIQUE :

Dans une cuillère à café de gel d’aloe, ajoutez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic, mélangez et appliquez sur la peau. Répétez l’application toutes les heures pendant 3 heures, et c’est fini !
Si vous n’avez pas d’huile essentielle de lavande aspic ou ne pouvez pas l’utiliser, appliquez du gel d’aloe vera pur ou aromatisé sur les zones touchées, recouvrez d’un pansement et renouvelez 2 à 3 fois par
jour. Gardez votre tube au réfrigérateur, quand il est frais il est encore plus agréable à utiliser.

Si vous n’avez pas de gel d’aloe vera, vous pouvez le remplacer par du miel de thym ou de lavande, de bonne qualité.

4) Respecter la cloque
Si une cloque se forme, n’y touchez pas. Elle agit comme un pansement naturel en faisant rempart contre l’infection. Ne cherchez pas à la percer.
Si elle se rompt, désinfectez-la avec les hydrolats de lavande vraie ou de menthe poivrée. Dans le même esprit, ne cherchez pas à enlever les peaux mortes si elles ne se décollent pas d’elles-mêmes.
5) Couvrir la zone touchée
Avec un pansement, une gaze ou un linge propre et sec, il convient toujours de couvrir sans serrer afin de ne pas accrocher ou contaminer la plaie.
Mes astuces en plus :
– Les brûlures sont très souvent causées par des accidents domestiques. À chaque emménagement dans une maison ou arrivée en vacances, faites un rapide point en famille sur les risques présents et rappelez aux enfants les consignes de sécurité. Attirez l’attention des enfants sur les appareils ménagers, la cuisinière, la friteuse, le four, le poêle, etc. Faites de même à l’arrivée d’un nouvel appareil facteur de risque.
– Après avoir suivi les gestes d’urgence (refroidir à l’eau, apaiser et réparer avec de l’huile essentielle de lavande aspic diluée ou non), n’hésitez pas à utiliser en massage localisé un peu de beurre de karité ramolli ou d’huile de millepertuis dans la main. Ces produits naturels sont très réparateurs et protecteurs à la fois. Ils permettent une cicatrisation durable

NOTE : Ces conseils ont été montrés en vidéo à la télé dans l’émission « Un Gars, Un chef » de la RTBF le mercredi 11 novembre 2015 (cliquez pour revoir).

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Ma lettre souvenir à Jean-Pierre Coffe 29 mars 2016. Jean-Pierre Coffe s'éteint dans sa maison à Lanneray près de Châteaudun. La nouvelle est bien triste pour moi qui ai bien connu ce grand...
Les atouts bien-être de la menthe ! Depuis la haute antiquité, on utilise la menthe en tant que plante médicinale. Aujourd'hui, la menthe est accessible sous forme d'huile essentielle, d...
L’huile d’arnica : là où ça fait mal ! L'arnica vient au secours des sportifs ! Si vous êtes sportifs, vous allez adorer cet article. Et si comme moi vous n'êtes pas très sportif, mes c...
Étiquettes: , ,
 

4 Commentaires

  1. Merci Julien de diffuser ces précieux conseils si justes.
    J’ai testé moi même une goutte HE lavande aspic pure sur la brûlure (après refroidissement): j’ai vu la cloque se former et la peau revenir à la normale à l’oeil nu!
    Methionine

  2. merci beaucoup

  3. Bonjour,

    Je dois subir une radiothérapie et voudrais protéger ma peau avant les séances, pour éviter l’effet carton et les brûlures.
    Pouvez-vous me conseiller, SVP?
    Merci

    • Vous avez du lire que l’huile essentielle de niaouli était très utilisée poru cela, mais je ne donnerai pas de protocole ici.