La cosmétique belge en mode slow !



Vous souvenez-vous, dans les années 90, du succès des stylistes belges en matière de Mode ?

Il m’a semblé récemment que le monde de la cosmétique naturelle est aussi un secteur où les belges font preuve de créativité et de talent !

J’en ai parlé récemment en télévision à la RTBF et je voulais partager cela avec vous.

Voici de récents coups de cœur en matière de produits Slow Cosmétique belges qui viennent de sortir…

 

Les petits belges sont de plus en plus actifs dans le segment cosmétique. Depuis 2012, plus de 10 marques sont nées sur le territoire. Ce qui semble les caractériser ? C’est l’originalité et l’innovation !

Les Belges font pour la cosmétique comme pour la Mode (c’est Belge ;-)) : ils font autrement et révolutionnent les codes…

Voici 3 marques qui sont lauréates de la Mention Slow Cosmétique. Ces marques sont toutes garanties « made in Belgium » et sans plastique, pétrochimie ou ingrédients synthétiques douteux !

1) Senz nous propose de personnaliser nos produits :

senz cosmetics
Je vais régulièrement chez Senz, une très belle boutique atelier et une belle marque.

La marque Senz cosmetics est née grâce à Sophie Trenteseaux, qui a créé sa propre start-up après une carrière en marketing chez une grande marque (Beiersdorf et Nivea).

Elle a voulu proposer des soins naturels et Slow Cosmétique qui soient les plus personnalisés possibles… Sa solution ? Aromatiser avec quelques gouttes d’huiles essentielles un shampooing ou une crème neutre dont elle a le secret.

Elle utilise de façon privilégiée les huiles végétales nobles pour ses formules de crèmes (jojoba ou rose musquée), et propose des synergies d’huiles essentielles qu’on peut rajouter à la crème en fonction de son type de peau. Du coup, on a une crème de base active en soi car riche en vitamines et bons acides gras, mais on la personnalise pour un effet plus ciblé sur ses problèmes à soi.

Exemple : on peut ajouter à la crème légère SENZ Cosmetics au jojoba 10 gouttes de la synergie d’huiles essentielles bio “Apaisante” spécialement formulée par SENZ pour calmer la peau sèche ou qui rougit trop facilement, car la synergie cible son action sur l’apaisement et calme le “feu” de la peau.

La Boutique Senz est à 1050 Bruxelles, rue Simonis (près de la place du Châtelain). On y fait des ateliers de fabrication de cosmétiques maison aussi, les plus connus de Belgique !

Les produits sont aussi dispos sur le web sur la boutique slow de Senz (cliquez)

 

2) IMWE évite l’huile de palme !

 

Candice Barbé imwe
Candice Barbé dans son labo Imwe.

Candice Barbé, la créatrice de cette gamme, a voulu créer des produits qui soient non seulement vraiment naturels et si possible composés d’actifs bio, mais qui soient en outre les moins polluants possibles dans tous les sens du terme.
Elle a donc opté pour le « palm-free », c’est-à-dire que même les dérivés d’huile de palme acceptés dans les compositions bio habituelles ne font pas partie des ingrédients pour les produits IMWE.
Elle a aussi opté pour des emballages en verres recyclables.

Exemple : Le lait corps Soyeux Saluka est hyper généreux dans son format 200ml, et sa formule privilégie des émulsifiants et des corps gras dérivés du coco et aucun dérivé de palme.

Pour avoir de l’onctuosité et du pénétrant, Imwe mêle ses ingrédients à des céramides issus du blé et de l’amidon de maïs.
Plusieurs points de vente Imwe existent dans chaque province belge. On peut aussi commander les produits IMWE depuis la France ou la Belgique  sur internet via la boutique slow IMWE ici (cliquez).

3) Seconde Nature nous cajole sans conservateurs !

 

lait lavande
Un lait très doux à la lavande mais sans huiles essentielles !

La pétillante Perrine Rase, originaire du Brabant Wallon, a créé la marque de cosmétiques Seconde Nature pour gommer les clichés qui disent que la cosmétique bio n’est pas glamour, ne sent pas bon ou n’est pas féminine.
Le défi qu’elle s’est lancé ? Commercialiser des formules saines et respectueuses de l’environnement, glamour et plaisantes comme les cosmétiques conventionnels, mais sans huiles essentielles et sans conservateurs !

Le résultat : une gamme de produits adaptés aux peaux sensibles et réactives, faisant la part belle aux huiles végétales et extraits de plantes “haute tolérance”. Les produits sont par ailleurs vendus dans certaines pharmacies du pays.
Exemple : pour son lait corporel haute nutrition à la lavande, Seconde Nature a choisi des extraits aqueux de lavande, et a conservé sa formule grâce à l’équilibre du pH de sa formule ainsi qu’à un packaging « airless » qui ne laisse pas passer l’air.

Les produits portent donc une date de péremption plutôt que l’habituel logo « 24 mois » après ouverture (logo du pot ouvert avec 12M ou 24M).

Les produits Seconde Nature sont en vente dans une quinzaine de pharmacies en Belgique francophone, dans une quinzaine de boutiques spécialisées, et aussi sur la boutique en ligne slow de Seconde Nature (cliquez).

Alors, que pensez vous des cosmétiques belges en mode Slow ?

N’oubliez pas non plus les autres marques Slow Cosmétique en Belgique comme Thala (huile de figue de Barbarie), Olila (savons à froid dont je vous parle souvent), Bioflore (aromathérapie), Aromatic Reference (Aromathérapie), Bee Nature (Produits au miel)…

Retrouvez cette chronique du 18 novembre 2015 en vidéo sur le site de l’émission RTBF “Un Gars, un chef”

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Du nouveau pour l’Association Slow Cosmétique Je profite de l'été pour vous présenter le nouveau site de l'Association Slow Cosmétique car il est plein d'astuces et d'infos pour mieux consommer le...
Double menton ? Et la gym faciale alors ? La gym faciale prévient le relâchement Je vous propose dans cette courte vidéo une série d'exercices de gym faciale pour raffermir le menton, le c...
3 Huiles Essentielles rares pour la Beauté Je vous présente ici 3 huiles essentielles que j'aime beaucoup pour la beauté et qu'on connaît parfois un peu moins : le ciste, la matricaire et le ro...
Étiquettes:
 

13 Commentaires

  1. Bonjour Julien,

    Ravie de voir des marques s’engager dans la beauté slow un peu partout en Europe !

    Pour ma part, parmi les cosmétiques slow / écolo / bio / naturels, j’ai décidé de n’acheter plus que des cosmétiques non testées sur les animaux et qui ne génèrent pas ou peu de déchet. Un sacré challenge, mais en ligne avec mon mode de vie et mes convictions.

    Belle journée,
    Fanny – Les Petites Choses de Fanny

  2. Excuse moi de profiter de ce poste pour poser une question :
    Je rougis et chauffe quelques temps quand je mets du gel d’aleo vera, du coup je la mélange à du yaourt pour faire un masque et là tout va bien. Est-ce que je peux continuer à en mettre ? Même seul ?
    J’ai regardé ton «soin de jour peaux grasses et acné : Huile de jojoba, HE de lavande, tea-tree, niaouli, gel aloe vera », est-ce je peux faire huile de noisette, HE de lavande, ravintsare, bois de rose, gel aloe vera ?
    Merci beaucoup !

    • Le gel d’aloe vera seul ne convient pas bien en application sur le visage. Je le conseille toujours mélangé à un peu d’huile dans une émulsion minute ou carrément en tant qu’ingréident dans une recette.
      Pour ton soin maison, évites juste l’HE de ravinsare (ne confonds pas avec le ravintsara) et respecte alors les dosages de ma recette initiale.

  3. Bonjour, je souhaite commander sur mycosmetik, pouvez vous me renseigner si la composition de leurs produits est bonne, je souhaite leur prendre de l’huile végétale de jojoba, de nigelle, et de calophylle, ainsi que de l’huile essentielle de lavande pour me concocter une formule qui remplacera une crème pour mon visage. Quels sont les dosages ? Que me conseillez vous ? Pour ma peau sèche sensible mais très réactive à ma conversion au naturel ?? Une eau aromatique suffit-elle à elle seule à bien nettoyer la peau ?

    Merci à vous

  4. Et vous n’avez pas répondu à mes questions..

    • Manon, Julien vous a indiqué les huiles et les crèmes qui conviennent à votre type de peau. Pour votre question sur l’eau aromatique, non elle ne suffit pas à nettoyer le visage sauf si vous n’êtes pas maquillée. Alors oui on la frotte sur le visage avec lingette ou coton et elle nettoie tout en acidifiant bien le PH… 😉

  5. Non, j’insiste il n’a pas répondu à mes dosages

  6. je n’avais pas remarqué où était rangé ce guide merci à vous, j’aurais besoin d’un autre conseil..

    Si je mélange ensemble :

    -HV jojoba
    -HV nigelle
    -HV calophylle
    -HV pépin de raisin
    -HE lavande
    -HE menthe poivrée
    -HE tea tree

    Est-ce trop pour le visage ?

    • Tout dépend du dosage, mais non la liste des ingrédients est équilibrée. (quoi que 3 HV seraient mieux que 4 à mon sens). Comptez 3 gouttes d’HE maxi par 10 ml de produit pour le visage, et le double pour le corps.

  7. D’accord merci beaucoup.
    J’ai choisi celles là pour ma peau sensible du visage, et avec un restant de l’effet rebond lors de mon passage au naturel
    Dans ce cas, laquelle serait à retirer ? Que me conseillez vous, trois huiles essentielles est-ce trop ?

  8. Bonjour, je me suis mise à suivre régulièrement vos conseils en matière de slow cosmétiques et cela me procure beaucoup de plaisir d’avoir le sentiment de protéger la planète, même à si petite échelle. J’habite en Suisse et voudrais savoir si vous prévoyez d’étendre vos conseils sur des marques et établissements suisses, afin d’éviter de devoir faire voyager des produits depuis la France ou la Belgique, ou encore de pouvoir suivre vos ateliers plus proche de chez moi. Je cherche en effet à consommer aussi local que possible mais nous n’avons pas de Julien chez nous