De l’importance d’une bonne information sur le bio



Une fois n’est pas coutume : un petit coup de gueule ! J’ai remarqué récemment que certaines marques continuaient à faire du greenwashing en présentant leurs produits comme bio alors qu’il n’en est rien. D’autres nous semblent engagées dans une démarche éthique, mais c’est très relatif… Voici comment ne pas tomber dans le panneau…

Biotulin : le soin star du greenwashing

J’ai reçu il y a peu le dossier de presse du produit soi-disant bio dont tout le monde parle : le gel Biotulin ! Un soin star puisqu’il paraît que la reine d’Espagne l’utilise, comme beaucoup de stars de Hollywood d’ailleurs. La marque n’hésite d’ailleurs pas à utiliser l’image de Kate Middleton et Kim Kardashian dans son communiqué.

En gros, le communiqué nous présente le produit comme une alternative bio au botox, sans injection.

le CP biotulin de février 2016
le CP biotulin de février 2016

Le tout paraît absolument merveilleux et tout le monde se partage l’info sur les réseaux sociaux. Les gens achètent le produit à tour de bras, croyant qu’enfin un anti-rides miracle mais non polluant est sorti !

Si on s’en tient à l’information distribuée par la marque, c’est vrai.

Sauf que personne ne pense à analyser la liste INCI. Savez-vous que les journalistes beauté dans les magazines ne demandent jamais à lire l’INCI d’une formule cosmétique ? Elles recopient la plupart du temps ce qui est mis en avant : l’action de tel ou tel ingrédient naturel ou pseudo-scientifique. Evidemment, on ne parle jamais des excipients (pétrochimiques ou plastiques pour la plupart), et encore moins des conservateurs (souvent irritants ou perturbateurs endocriniens).

Moi, pour Biotulin comme pour les autres, j’ai demandé l’INCI 😉

gel biotulin analyse inci
Le gel Biotulin miracle de la copine : info ou intox ?

Je ne l’ai pas reçue, mais je l’ai trouvée assez facilement sur le site de la marque (ce qui est un bon point). Et là : horreur ! Ce produit soi-disant bio ne l’est pas du tout ! Jugez plutôt avec la liste des ingrédients de BIOTULIN prise sur le site de la marque:

BIOTULIN GEL, 15ml
 INCI  : AQUA/EAU, GLYCÉRINE, BUTYLÈNE GLYCOL, ALCOOL, EXTRAIT DE RACINE D’IMPERATA CYLINDRICA, EXTRAIT D’ACMELLA OLERACEA, GOMME XANTHANE, CARRAGHENINE, ACIDE BENZOÏQUE, PHÉNOXYÉTHANOL, EXTRAIT DE FEUILLE DE VITIS VINIFERA (RAISIN), HYALURONATE DE SODIUM, HYDROXIDE DE SODIUM, CARBOMER, CAPRYLYL GLYCOL, ACRYLATES / C10-30 ALKYL ACRYLATE CROSSPOLYMER, ÉTHYLHÉXYLGLYCÉRINE, ACIDE DÉHYDROACÉTIQUE, BISULFITE DE SODIUM

Oui vous avez bien lu !  Beaucoup d’eau, de la glycérine, et puis hop, de vulgaires alcools gras avant quelques extraits de plantes et, misère, du phenoxyethanol en quantité ! Pour rappel, le phenoxyethanol est un des ingrédients les plus soupçonné d’être un perturbateur endocrinien. Ce n’est pas fini ! Le produit contient aussi des polymères synthétiques (carbomer, acrylates / crosspolymer). Dingue… quand on sait que le produit se dit bio, sans vergogne. Ce produit ne pourrait pas être bio : il ne répond tout simplement pas aux critères de n’importe quelle charte bio (ecocert, cosmebio, bdih, natrue…), et encore moins aux critères de la Mention Slow Cosmétique.

Si on ajoute à cela l’exploitation marketing de stars qui à mon humble avis n’ont pas été mises au courant, on est là face à du pur greenwashing additionné d’une légère tromperie !

Informez-vous sur le bio !

Vous l’aurez compris, je suis aussi choqué que lorsque la fameuse Bio-Oil, aujourd’hui Bi-oil en Belgique, nous disait qu’elle était un soin naturel pour les vergetures. Pour rappel, cette huile corps contient des huiles pétrochimiques, du BHT et un colorant. Je vous rappelle que, pour votre shopping, des marques se décarcassent pour vous proposer par exemple des cosmétiques engagés avec la Slow Cosmétique.

Du coup, je vous le répète haut et fort : in-for-mez-vous ! Lisez la liste INCI et décryptez-la ! Elle a été mise à votre disposition par la législation UE à cette fin ! Elle est bourrée de défauts et un peu compliquée, mais c’est votre seul moyen de savoir ce que vous consommez vraiment.

Pour apprendre à décrypter la liste INCI, plein de possibilités :

Pour mieux vous informer sur les cosmétiques bio :

bioinfo 2016Laissez vraiment tomber les magazines conventionnels. Ils font hélas encore beaucoup d’amalgames et les journalistes beauté ne sont pas formées à la chose.

Même le magazine Clés vous propose des mises en avant de produits soi-disant slow qui contiennent une kyrielle d’ingrédients fâcheux.

Il y a des magazines bio que je vous recommande :

  • Le BioInfo en Belgique. Il a été fondé par Yves Rasir il y a des années et il est toujours dispo en magasins bio.
    C’est aujourd’hui un magazine géré par un couple engagé, qui distille une information militante sur le bio. Le magazine est gratuit et mérite toujours votre confiance.
  • Le BioTempo en Belgique. C’est un tout nouveau magazine payant qui se veut informatif et plus grand public, très agréable à lire. J’y tiens depuis peu une chronique soins pour Hommes. C’est vraiment un magazine bien écrit et très enthousiasmant pour le monde de demain.
  • Le Biocontact en France. C’est un magazine gratuit ou sur abonnement qui fait de beaux reportages en profondeur sur la filière bio et qui sélectionne ses shoppings beauté.
  • Les sites Fémininbio et Consoglobe sur le net. Ces portails d’information engagée sont très pratiques et très sympas à lire, pas du tout ennuyeux. C’est gratuit en plus.
  • Le magazine papier Fémininbio qui vient d’être lancé par l’équipe du site. Une version papier payante 100% chouette à lire ! Je vous la recommande, dans les kiosques en France.

    Julien Kaibeck
    Je lis malin !
  • Ma lettre beauté au naturel avec Santé Nature Innovation. Vous recevez des vidéos et des tutos différents de ceux que vous trouvez sur mon blog, et vous rejoignez une communauté de lecteurs engagés car le réseau Santé Nature Innovation propose aussi le magazine Plantes et Bien-être qui est très bien.

Et vous ? Etes-vous choqué(e) par les produits qui cachent qui ils sont vraiment ? Quel a été votre choc récent ?

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

La Vérité sur les Cosmétiques en Pharmacies Les études récentes nous disent "Attention, il y a 184 produits cosmétiques à éviter car ils contiennent des ingrédients peu recommandables"... Tu par...
Un cosmétique BIO, c’est quoi ? le logo de cosmebio est bien connu en France Tout le monde parle des cosmétiques BIO mais comment les reconnaître ? Quels sont ces labels sur leur...
Evitez le Greenwashing cosmétique Dans cet article, je pousse un coup de gueule de plus contre les formules cosmétiques conventionnelles qui se présentent à nous comme naturelles ! J'e...

32 Commentaires

  1. Bien vu Julien le laboratoire qui a le monopole des ventes est Kleire a Blois ou j’ai ma tire savonnerie et il faut voir les publicités mensongères et les allégations qu’ il chante a qui veut l’entendre pour faire un max de profit et le pire c’est qu’il en vend des centaines de tubes! Comment se fait il qu’ il n’est aucun contrôle alors qu’ une petite entreprise artisanale si elle s’amuse à ce petit jeu devra cesser immédiatement.

  2. bonjour,
    je trouve que le plus choquant dans tout ça c’est comme si c’était tout nouveau pour les gens alors que le problème des ingrédients douteux dans les cosmétiques est connu depuis plusieurs années. Seulement le souci c’est les lobbys financiers des grandes industries cosmétiques. Voilà pourquoi il est difficile de faire connaître la vérité sur les cosmétiques des grandes marques.
    Alors encore merci à vous de pouvoir avoir une vitrine dans les médias, ce qui permet de pouvoir diffuser l’information.

  3. et oui ça me choque, je demande toujours l’INCI quand je ne la trouve pas sur le site de la marque, si tu savais combien de dossiers de presse je reçois pour m’inciter à faire des articles sur les nouveautés toutes plus fabuleuses et “naturelles” les unes que les autres… Mais je suis une chieuse, je me fiche des nouveautés et je ne parle que de ce que j’ai testé et testé complètement, je termine le produit et après j’en parle nom de diou !
    Merci pour ce rappel
    bisous
    (tiens tu connais des marques qui vendent de l’encre pour tatouage et des soins après tatouages bio s’il te plait ??)

    • non Jo je ne connais pas de marques d’encre de tatouage. Par contre pour les soins après tatouage je conseille souvent l’huile de macadamia qui répare, apaise et assouplit sans graisser.

  4. Bonjour Julien,

    Je voulais te remercier, je commençais une acné rosacée, et j’ai su m’en débarrasser après seulement quelques jours grâce à tes conseils.
    Malheureusement j’ai été très mal conseillée par le passé par une esthéticienne travaillant dans une chaîne de magasin de produits de type parapharmie (I* 😉 ) qui m’avait conseillé une lotion fluide à l’eau type sérum pour hydrater ma peau. Elle m’a dit: vous avez une peau grasse, une crème c’est trop gras pour vous.

    Du coup, ma peau était totalement déshydrater. et l’effet inverse d’une peau sans bouton s’est produit: acné rosacée sur les joues et le nez…

    Du coup je suis maintenant tes conseils et ma peau revit! démaquillage à l’huile de jojoba, hydrolat et ton mélange contre l’acné rosacée (+ savon sans savon pour le visage): c’est top!

    merci beaucoup!

  5. J’ai regardé M6 boutique et le télé shopping de TF1 pour voir un peu ; c’est fou tout ce qu’on a le droit de dire quand on est hors certifications et labels. En-dehors du bio, il devrait tout de même y avoir des gardes fous pour tous.
    Merci Julien (je m’étais agacée sur le même produit exactement la semaine dernière)
    Aude, from vitalibio

  6. Pour ma part, ça a été toutes les marques de parapharmacie. Je les croyais un minimum sérieuses ! Sinon, il y a la marque Une Beauty pour le maquillage. Là, j’avoue que je ne suis pas (encore) déçue mais, perplexe. Ils ont le label Ecocert et pourtant leur fond de teint contient de l’huile de palme hydrogénée. Je me demande si c’est moi qui m’en fait trop ou si c’est vraiment décevant.

    • Je te confirme que le label bio Ecocert (et cosmebio ensuite) accepte bel et bien l’huile végétale estérifiée ou hydrogénée. C’est naturel et pas trop polluant, mais évidemment c’est moins noble et vivant qu’une huile vierge que tu trouveras dans les marques de maquillage slow Bo.ho ou Eugénie Prahy ici : https://www.slow-cosmetique.com/maquillage/teint.html

  7. Salut Julien. Le plus simple pour décoder une liste INCI, c’est l’outil internet mis à disposition par l’auteur de La vérité sur les cosmétiques: http://www.laveritesurlescosmetiques.com/inci_fr.php
    A ajouter aux liens possibles! je m’en sers très souvent!

  8. Bah, je ne suis plus choquée depuis 2001, l’année où j’ai appris à déchiffrer une liste INCI et ai pris conscience que je me tartinais de la m*** sur la peau….
    A l’époque, je passais pour une douce dingue, style baba cool, parce que je décortiquais les étiquettes et que je me mettais à la cosmétique homemade. lol
    Je suis heureuse de voir qu’aujourd’hui, des blogs tels que le vôtre, cher Julien, se multiplient et informent de plus en plus le grand public.
    Personnellement, ma salle de bain est minimaliste, peu de produits mais sûrs et, au fil du temps, j’ai appris à connaître mes vrais besoins, qui finalement ne sont pas nombreux, bien loin de ce que la société de cons-ommation veut nous faire croire.

  9. Bonjour,

    Ayant découvert le site de Julien il y a quelques semaines, j’ai appris à lire l’INCI et je dois dire que je suis assez choquée par ce que j’ai pu lire au dos de mes produits de salle de bain !! Pour ma part j’ai une peau grasse à tendance acnéique, j’ai 28 ans et toute ma vie j’ai lutté contre ce problème sans jamais avoir trouvé LA solution malgré une hygiène de vie très stricte (démaquillage, nettoyage de peau, gommage, masques, crème purifiante….) Mais tout en utilisant des produits inadaptés puisque bourrés d’alcool, de parfums et de produits chimiques. Aujourd’hui je choisis de reprendre tout à zéro, notamment en utilisant des huiles essentielles de lavande vraie, tea tree, hydrolats, huile de jojoba, huile de coco et tout ça grâce aux conseils donnés par Julien. Merci en tout cas pour tous ces bons conseils sur les produits BIO, il faut que l’information soit partagée ^^

  10. Merci Julien de nous faire partager “ce petit coup de gueule”.
    je trouve toujours choquant que même dans le bio on ne respecte pas le consommateur, et il est important de sensibiliser les personnes à décrypter les codes INCI afin d’éviter des produits nocifs soit pour la santé, pour la peau ou pour l’environnement.
    Personnellement je n’ai jamais été une grande consommatrice de produits cosmétiques, (par exemple je n’ai jamais mis de fond de teint) je suis plutôt “nature”, par contre je fais attention à tous les produits de base (gel douche, shampoing, déodorant, maquillage) pour le reste je créé mes produits.
    Mais le plus important c’est d’avoir une bonne hygiène alimentaire, la beauté vient avant tout de l’intérieur, un manque de vitamines aura un effet sur la peau malgré tous les produits que l’on pourra s’étaler.
    Il faut consommer beaucoup de légumes et fruits, à travers les jus fait maison on peut combler les carences, avoir bonne mine et une peau de meilleure qualité.
    J’utilise les eaux florales pour nettoyer la peau du visage et de l’huile végétale pour l’hydrater (ainsi que pour le corps), je fais quelques cures de soins avec des huiles essentielles, des masques à l’argile etc. je sais ce que je mets sur ma peau pour l’entretenir et j’en suis satisfaite.
    Comme dit Marie, il faut apprendre à connaître ses besoins. Il faut savoir prendre soin de soi de l’intérieur comme à l’extérieur.
    Au plaisir de lire vos prochains articles

    • Attention Michèle, tu écris “même dans le bio on ne respecte pas le consommateur”. Ce n’est pas correct : ici c’est bien une marque non bio qui trompe le consommateur, justement en se prétendant bio.

  11. Help help . J ai malheureusement acheté le bio oil à ma fille de 16 ans qui ne jure que par cette huile. Et à la lecture de cet article je me rends compte que cest du chimique. Pourriez vous. S il vous plait me donner le nom de produits ayant des vertues anti marques (dues a l acnee) merci

  12. Et tu connais pas la meilleure Julien, et là Le laboratoire Kleire fait fort dans la publicité mensongère, c’est proprement SCANDALEUX, car sur le magazine Blois Mag qui sort en mars, il se vante que c’est lui qui a inventé la formule du Biotulin, çà lui a mis 3 mois, il a déposé cette formule auprès d’un formulateur et il a fait essayer son gel auprès de plus d’une centaine de personnes !! 70 000tubes vendus en 2 ou 3 mois !!!!

    La vérité, et les consommateurs ne le savent pas, c’est que c’est un Américain qui a inventé la formule, la vérité est que c’est un laboratoire allemand qui fabrique ce gel et non le laboratoire Kleire :

    http://biotulin.fr/services-view/quest-ce-que-biotulin/

    Comment les pouvoirs publics laissent t-ils faire ce genre de comportement ???, que dois-t-on faire, nous consommateurs pour nous défendre ??,

    jusqu’à ou un industriel peut aller pour soi-disant vouloir ressembler à Yves St Laurent ou Dior, comme le responsable de ce labo aime à le dire ? Jusqu’à quelle point la malhonnêteté peut-elle enrichir ce genre d’individu ?? comment un créateur artisan savonnier peut-il tenir devant une telle concurrence déloyale ???

    Combien de temps prendra -t- on les consommateurs pour des imbéciles ????

  13. Bonjour Julien,
    Je voulais juste ajouter que sur ce produit, tu as eu bien de la chance de trouver la liste INCI. De mon côté, j’ai remarqué que souvent, les compositions des grandes marques de cosmétiques sont assez peu accessibles sur internet (quand on va sur les e-shop français des grandes parfumeries ou sur le site des marques, tout simplement). Ne sont mis en avant que les “ingrédients actifs” (sous dosés, généralement, je ne t’apprends rien, bien sûr) mais pas la totalité de la liste. Qu’est-ce que ça peut m’énerver! Du coup, pour les vérifications, je vais sur les sites anglo-saxons, plus transparents en la matière (et en espérant qu’il n’y ait pas d’erreurs…)
    Bonne journée, Thémis

    • Tu as tout à fait raison, même Sephora se dispense souvent d’afficher la liste INCI, alors que c’est une obligation légale même sur le web (sur une site de vente en tout cas).

  14. Bonjour Julien,

    Quand on dit bio, peu de personnes savent concrètement de quoi il est question. on devrait informer davantage les populations afin qu’elles puissent faire le bon choix et préserver leur santé. nous devons surtout nous méfier de la publicité! Malheureusement ses armes sont si puissantes et sournoises. Merci pour l’information.
    Agréable journée

    A+
    Geoffroy

  15. Bonjour Julien,
    L’autre jour, une personne sur France info déclarait que les crèmes du commerce sont toutes vérifiées et qu’il ne faut pas faire ses crèmes soi même …. Je regarde toujours les ingrédients , mais ce n’est pas la même chose que la liste INCI, n’est ce pas ?
    Je voudrais trouver une crème solaire bio (une pour tous les jours SPF 20 et une pour l’été SPF50). Est ce possible ? Merci

  16. et bien je m’en doutais a 55 euros frais de port compris, il y a beaucoup de femmes qui tomberont
    dans le piège !!!!

  17. Merci Julien pour cette mise en garde.
    Je suis profondément choquée de l’utilisation de l’appellation “bio” du produit. Une stratégie purement marketing. C’est honteux. Le phenoxyethanol est effectivement reconnu comme allergisant, pouvant provoquer de l’eczéma et serait aussi porteur de risques cancérigènes. La solution comme tu l’as bien mentionnée : plus de vigilance de la part des consommateurs : apprendre à lire la liste des composants d’un produit afin de reconnaître les substances toxiques.

  18. Bonjour Julien,

    Tout d’abord je ne vous vois plus beaucoup à la télé et c’est bien dommage , donc ce jour je viens vous demander un conseil en attendant d’acheter votre livre, voilà je me suis faite opérer plusieurs fois de carcinomes sur la figure et les jambes (à cause du soleil dont j’ai du dépassé mon capital pendant ma jeunesse) je voudrai faire mes crèmes moi-même car je n’ai pas confiance aux produits du commerce et aussi savoir quoi appliqué sur ma cicatrice.
    Un grand merci dans l’attente d’une réponse de votre part
    Bonne continuation à vous
    Cordialement Joëlle

  19. Bonjour julien je me permet de vous contacter car je me suis mis au slow cosmétique depuis peu et j ai une amie qui m’a suivi elle a pris de l hule de nigelle associer à de l aloe vera des plaques apparaissent sur son visage mis connaissant peu peut elle faire une allergie à un de ces produits ou le mélange n est pas bon?
    Merci pour votre réponse.

    • Oui elle peut faire une allergie à un mélange naturel, bien entendu… Il se peut aussi qu’elle utilise un gel ou une huile oxydée, il se peut aussi que son nettoyage soit en jeu… Im-possible de savoir à distance ce qui se passe comme cela ! Ce qui compte, c’est que je note que pour vous tout va bien, c’est déjà cela !

  20. Bonjour à vous.
    Après des effets rebonds très difficiles, je suis enfin débarassé de mes boutons, seul problème à l’horizon, les tâches d’acné, elles sont là depuis moins d’un mois, et sont roses, pensez vous qu’elles peuvent complètement disparaître, si oui avec quel remède naturel ?
    A savoir que je fais depuis deux semaines, un masque/gommage sur mon visage avec bicarbonate, citron et miel.

    Aurevoir et merci.

  21. Lidia Fedoriw

    Bonjour Julien,
    Puis-je vous demander conseil pour soigner ma peau. J’ai 54 ans et je cherche un bon soin anti-âge qui aide à maintenir la fermeté et l’oval du visage. Je remarque un léger relâchement au de la niveau mâchoire. J’utilise depuis quelques années déjà des huiles végétales vierges et huiles essentielles biologiques.Pour le moment, je nettoie mon visage à l’huile de jojoba, puis j’applique un hydrolat de rose. Ensuite j’applique votre recette de sérum yeux. Pouvez-vous me conseiller une bonne crème ? Ou bien une huile végétale suffit pour l’hydratation ?
    Merci pour vos conseils.
    Lidia