Cosmétiques : comment reconnaître les arnaques en VIDEO !



cosmétiques toxiques
cosmétiques… toxiques ?

Les cosmétiques sont nos “meilleurs ennemis”.

Ils sentent bon et nous font la peau douce et lisse, mais certains d’entre eux renferment des ingrédients polluants pour la planète voire parfois toxiques.

Comment repérer les ingrédients nocifs ? Comment savoir à coup sûr qu’on est face à un produit écologique ?

Pour échapper au greenwashing et aux arguments fallacieux des marques de la beauté conventionnelle, je vous ai concocté une petite vidéo.

Quels sont les cosmétiques à bannir ?

Les cosmétiques conventionnels ne sont pas forcément mauvais, mais ils polluent la Planète, polluent nos esprits avec leurs fausses promesses et contiennent parfois des ingrédients douteux pour la santé.

Si l’on veut adopter une attitude Slow Cosmétique (clic pour rappel késako) ,  on achète sur slow-cosmetique.com et on bannit :

– Les cosmétiques qui se présentent comme verts et qui ne le sont pas.
Greenwashing oblige, les mots “écologique” ou “biologique” sur l’emballage ne veulent rien dire. Seuls les labels bio reconnus nous garantissent une absence de composés synthétiques ou polluants. Si le produit n’est pas labellisé, il peut être naturel mais c’est assez rare. Dans ce cas cependant, on privilégiera les formules courtes (listes d’ingrédients plus courtes).

– Les cosmétiques qui contiennent en majorité des ingrédients synthétiques et/ou pétrochimiques et/ou inertes. Si un produit n’est pas labellisé bio, il faut lire la liste INCI sur l’emballage et s’intéresser aux 5 ou 6 premiers ingrédients. On retrouve bien entendu en première place l’eau – Aqua – puis la phase grasse, qui peut être de qualité très variable. Privilégions les huiles végétales et les beurres végétaux en lieu et place des alcools gras, des huiles minérales et des silicones.

– Les cosmétiques qui ont clairement un discours emprunt de faux semblants : promesses incroyables, discours pseudo-scientifique, prix exagéré par rapport à la formule… Pour les éliminer, eux, il faut parfois être un peu finaud…
Mon livre “Adoptez la Slow Cosmétique” vous aide à décoder ces faux semblants. Mes formations et ateliers aussi.

Comment décrypter la liste INCI ?

Hélas, on ne peut pas synthétiser en un ou deux conseils toutes les clés pour comprendre cette sacrée liste d’ingrédients.

Sachez qu’elle figure toujours obligatoirement sur l’emballage.

Elle se décline par ordre décroissant (le premier ingrédient cité = le plus présent dans la formule), sauf pour les ingrédients dosés à moins de 1 % qui peuvent être placés dans n’importe quel ordre à partir de 1% de la formule.

Elle est exhaustive.

Elle se termine par l’énumération des allergènes, le cas échéant, qui sont des composés des ingrédients et non des ingrédients à part entière.

Pour comprendre facilement la liste INCI et la décrypter

– Relisez cet article sur la liste INCI cosmétique

– Voyez aussi ces vidéos sur le greenwashing  cosmétique

– Relisez éventuellement mon article récent sur les ingrédients pétrochimiques dans la cosmétique

– Lisez mon livre “Adoptez la Slow cosmétique” et surtout la première partie. Elle contient une fiche pratique en 10 questions à se poser devant un produit.

Bon, alors maintenant celle qui achète encore un fond de teint Dior, une crème Nivea, un nettoyant Clinique, une crème Biotherm, un savon L’Occitane, un sérum Chanel, etc… PAN PAN CUL CUL ! 😉

 

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Quels remèdes pour la gorge enrouée ou la voix cassée ? Les plantes sont idéales pour la gorge irritée ou la voix cassée.   Si l'hiver est trop rude ou si la fête vous a fait pousser la chansonn...
Savoir lire les étiquettes : Le Greenwashing cosmétique en VIDEO Comme je vous le dis souvent sur ce blog ou ailleurs, la cosmétique conventionnelle est critiquable à plusieurs titres... D'un côté, il y a la grav...
L’huile essentielle de lavande : pas que pour les mamies ! Si il n'y en avait qu'une, ce serait elle ! L'huile essentielle de lavande est capable de bien des choses et notamment de purifier les peaux acnéiques...

61 Commentaires

  1. Convaincue!!!!!!!!!!!C’est décidé, je fais mes cosmétiques, j’adopte et je fais adopter la slow cosmétique.Pigeon ? moi? plus jamais!
    merci Julien

  2. Merci pour cet article et cette vidéo! C’est clair que quand on ne fait pas attention, on peut vite se retrouver avec des trucs nocifs ou toxiques sur la peau.

    Bonne continuation!

  3. merci pour la vidéo je me demander pourquoi j attraper plein de bouton a force de utiliser ses merde cosmetique dans les parfumerie et supermarché etc j acheterai plus vive la slow cosmetique

  4. ASTRID KURADJIAN

    J’ai découvert, par hasard, un article vous concernant dans un magazine en biocoop et j’ai été séduite immédiatement par votre philosophie de la cosmétique bio. Il y a de nombreuses années que je recherchais ce type de soins et, j’ose l’avouer, j’ai longtemps cédé aux chants des sirènes de la cosmétique conventionnelle! Après avoir fait le vide dans ma salle de bains, je l’ai transformée en “laboratoire” où je me plais à composer mes cosmétiques et produits d’hygiène à base d’huiles végétales, huiles essentielles, tous issus de l’agriculture bio. Je me fournis même directement dans une distillerie certifiée bio (voir abiessence.com) . Un vrai bonheur! Votre livre m’est précieux pour toutes les recettes qui s’y trouvent et j’essaie de faire des émules autour de moi. Merci pour tout les bienfaits que vous nous apportez!

    • Bonjour Astrid,

      J’ai lu votre message et j’ai retenu que vous achetez des produits bio dans une distillerie, j’aimerais avoir leurs coordonnées car je cherche de bons produits pour ma peau fragile.

      J’ai une amie qui fait des massages pour ses clientes, cela peut l’intéresser.

      Merci

      • ASTRID KURADJIAN

        Chère Danielle,

        Cette distillerie s’appelle abiessence et se situe à Verrières en Forez (42600) dans le département de la Loire.
        La distillerie se visite et les produit sont en vente au magasin attenant. Bonne visite

        • Bonjour Astrid,

          Merci pour l’adresse de cette distillerie.

          Bonnes Fêtes de fin d’année.

          Danielle

  5. Mamie Martine

    C’est fini le temps des kkbeurk; ça fait au moins trente ans; et oui mamie en a 62; et y a intérêt à ce que enfants et petits enfants fassent de même….
    Merci Julien pour tes articles, et surtout ta belle humeur; j’adore.

  6. Marie-France

    Bonjour Julien,
    C’est grâce à ton livre que je suis venue à la slow cosmétique. Je confirme on y trouve tous les renseignements pour ne plus se faire arnaquer ! Tes méthodes soulagent les problèmes de peau et une fois qu’on a trouvé celle qui nous convient, c’est non seulement la peau et la planète qui sont soulagées mais aussi notre porte monnaie ce qui est un “plus” qui n’est pas désagréable ! La peau est l’enveloppe de notre corps, c’est elle qui nous prévient d’un déséquilibre (teint terne, boutons, chaleur excessive etc sont les signes d’un mal être de notre organisme). Elle fait partie intégrante de la santé, nous devons en prendre soin.
    Bien cordialement

    • C’est très gentil Marie-France d’avoir pris la peine de cautionner mon livre. Je suis content qu’il vous ait plu

  7. Bonjour Julien, bonjour à tous,

    Il y a quelques temps déjà, je suis tombée par hasard sur l’une de tes vidéos, très bien faite au passage, mais je me suis dit encore une des ces nombreuses vidéos que l’on trouve sur le net et je n’ai pas eu la curiosité d’aller plus loin et de découvrir ton blog. Après on dit que les femmes sont curieuses lol

    Puis, tu as fais une apparition au Magazine de la santé pour aborder le thème des huiles essentielles. Donc j’ai fini par avoir la super idée de regarder ton blog. C’est une mine d’or ! Merci beaucoup pour tout ce travail.
    J’ai beaucoup de lecture en retard !

    Pour ma part, cela fait 3 ans environ que je fais attention à ce que j’achète de manière général, en ai-je besoin ? etc…
    Il y a 3 ans, le site aromazone m’a beaucoup aidé à trouver des produits adaptés à mon type de peau et je confirme pour le jojoba, c’est un produit fabuleux. Il est devenu incontournable dans ma salle de bain.

    Aujourd’hui je peux le dire sans problème, tu seras ma référence, c’est simple, c’est clair, c’est tout ce que j’aime.

    Je me suis vite rendue compte que l’on n’a pas de besoin de beaucoup de produits pour prendre soin de soi.
    J’achète encore gel douche et shampoing mais bio et bon label (Nature et progrès), vu le prix je ne suis pas sûre de faire mieux par moi-même (achat de base lavante etc.. faut passer commande le plus souvent, on a du surplus donc si on n’est pas satisfait ilfaut donner à d’autres…)

    J’achète aussi mon lait pour le corps chez Melvita au rosier muscat, coton, olive. j’ajoute à ce lait un brin d’huile de jojoba ou de macadamia (rayon alimentaire) que je mélange dans mes mains juste avant d’appliquer. C’est plus confortable quand on a facilement la peau de croco en hiver.

    J’achète également la crème pour les mains chez un monsieur qui fait des produits au lait d’ânesse bio dans le 77, c’est Téliane. Faut penser à cette solution aussi, ce sont souvent de bons produits qui aident bien les petits producteurs. Regardez près de chez vous ! Si vous êtes dans une AMAP, les petits producteurs ont souvent intéressés par ce type de partenariat.

    Pour le visage, de jour comme de nuit, été comme hiver : huile de jojoba + huile de noyau d’abricot et des extraits de fruits pour parfumer, pas de he je garde leur propriétés pour faire des soins spécifiques. Je me sers de cette base pour faire un gommage avec du bicarbonate alimentaire. C’est plus doux pour le visage que l’eau.

    Pour les cheveux comme pour les lèvres, huile de jojoba + beurre de karité. Je mets des he pour les cheveux.

    Pour traiter les zones sèches : karité tout simplement, tout est question de goût bien sûr mais pourquoi faire une crème ? On prélève un peu dans le pot avec une cuillère et on applique. Ce n’est pas glamour mais tellement mieux !

    Quelques huiles essentielles, ylang ylang, palmarosa…

    Pour les personnes qui achètent en grande distribution, on y trouve aussi des produits plutôt bien, je pense à la marque cadum par exemple. Le guide cosmétox de greenpeace aide beaucoup.

    Je pense avoir une routine plutôt sympa mais j’espère découvrir d’autres choses encore et peut-être changer en mieux…

    • Merci Prisca c’est super de lire ta routine qui est vraiment très slow… Merci pour ce partage et bienvenue !

      • Merci pour ton accueil Julien 🙂

        En ce moment, je lis “La vérités sur les cosmétiques” et ton livre est sur ma liste des achats.

        A quand ton prochain passage sur Paris pour une séance de dédicaces ?

        • Je dédicacerai mon livre le 6 décembre prochain à 17 h à l’hotel Edmond (métro Villiers) pour quelques amis. Mais sinon je donne un cours d’aromathérapie à Paris les 8 et 9 février prochains.(cliquez pour voir en détail)

          • Bonjour Julien,

            Je vais voir de ce pas le lien pour ce cours, deux jours ça ne plaisante pas !

            Bonne séance de dédicace, dommage que cela ne tombe pas bien pour moi.

  8. Bonjour à toutes et tous,

    Cela concerne la vidéo sur les produits de beauté avec des ingrédients chimiques, à la fin de celle-ci Julien nous montre une corbeille avec son livre et il y a une crème et un emballage bleu foncé, des produits bio qu’il connaît bien, les fidèles de Julien connaissent-ils ces produits ?

    J’aimerais savoir la marque ?

    Merci de vous lire chers fidèles.

    Danielle

    • Ce sont les produits Pranarôm Danielle que j’avais aidé à formuler. Ils sont difficiles à trouver mais valent vraiment la peine. Le produit dans la vidéo c’est “le fluide” une crème de jour non grasse. Pour l’hiver ou la peau mature, je conseille “La Crème”
      A découvrir ici : http://www.pranarom.com/pranarom-cosmetiques-bio/FAM00400

      • Bonjour Julien,

        Je te remercie pour l’envoi de tes voeux et te présente également mes meilleurs voeux et que cette nouvelle année foisonne de nouveautés pour embellir et rendre belles toutes les personnes qui affectionnent les produits bio et écocert …

        J’ai découvert sur ton mail, la dernière vidéo la rubrique “la perte des cheveux” et l’adresse mail “sanschichis” où tu officies en Belgique. Site super intéressant que je recommande à toutes et tous chers fidèles admirateurs des bonnes adresses bio et autres.

        Joyeuses fêtes à tous par la découverte de vos commentaires.

        Danielle

  9. bonjour Julien, j’ai éliminé tous ces produits nocifs pour la planète et pour notre peau depuis bientôt un an, je n’ai aucun regret, au contraire, je me suis mis au bio et à tes formules formidables et je n’en changerai plus, merci encore pour tout ce que tu fais pour nous femmes et hommes, comme la formule consacrée : nous le valons bien…. (LOL)

  10. Moi aussi j’ai adopté la slow cosmétique depuis un bon moment.
    Ma routine beauté c’est nettoyage au savon d’alep le matin, eau florale et hydratation avec de l’huile de jojoba et quelques gouttes d’huiles essentielles pour le visage. Pour le corps, j’alterne : Hv noisette, sésame, chanvre, macadamia, argan.
    Là mon angoisse c’est de recevoir à Noel des produts de crotte, souvent des paniers d’une certaine parfumerie Sepho*a, avec des gels douche, des crèmes.
    Je recycle les crèmes en cirage à chaussures et les gels douches servent pour le nettoyage des sanitaires ou du sol. Mais que de temps et d’argent perdu! J’ai donc envoyé le lien de l’article à tous mes amis! ; )

    • Ha ha ! Envoyez vite un mail à vos amies pour partager cette vidéo et éviter la cata sous le sapin à noel ! 😉

  11. merci pour ce nouvel article julien! il y’a une marque qui m’a ecrit il y’a peu au vu de mon blog… et bien tu devrais aimé! il n’y a pas d’eau dans leurs produits et ne possèdent que quelques ingrédients par produit! je t’en reparle d’ici peu, peut etre que tu connais?

  12. Merci, merci et encore merci Julien. Depuis quelques mois j’ai commencé à réaliser mes cosmétiques naturels chez moi car j’en avais justement marre d’acheter des produits de beauté non respectueux de ma peau et de la planète !! Ta vidéo me procure un support en béton pour prouver à mes proches qu’il ne faut pas acheter n’importe quoi !
    J’adore le petit sourire à la fin de la vidéo ! hihi

  13. Je ne sais pas où poster ma question, donc je la mets ici. J’aimerai acheter des probiotiques pour améliorer mon transit intestinal et mon système immunitaire pour l’hiver. Quelle marque me conseilles-tu? Merci par avance

    • Je suis désolé Sandrine, je ne souhaite pas conseiller de marques de probiotiques mais le blog de Danièle Festy est fait pour toi et je travaille souvent avec Danielle.

  14. bonjour , je viens de lire tous les commentaires ,, je fais ma”potion”magique hv et he pour le matin et le soir , mais comment faites vous pour les crèmes teintée ,, que prenez vous ,,,j’utilise également le bicarbonaite mais jamais pensé à le mélanger à l’huile de jojoba…

    • Bonjour Catherine, pour les crèmes teintées vous pouvez vous en faire vous-même en utilisant de l’empâtage blanc, allié à de l’huile végétale de buriti par exemple (il y a des recettes sur Aroma*one). Sinon, pour aller au plus simple, il y a des huiles végétales comme celle de noyau d’abricot, de carotte et de buriti qui donnent de l’éclat au teint et une couleur légèrement dorée.

      • merci ewa,,, je prends note ,, ma potion magique ,, pour les rides est 50ml d’huile d’argan bio avec 30 gtts de géranium, 30gts de thym et 30gtts de niaouli..en plus ça setn très bon,,

    • Il y a une recette de BB crème dans mon livre que l’on peut teinter… sinon, on en trouve sur de nombreux blogs et sur le site aromazone

  15. Bonjour Julien, bonjour lecteurs et lectrices,

    L’apprentissage de la lecture de cette liste a été difficile mais au combien bénéfique! J’ai d’ailleurs étonné (et vexé aussi, je crois) une vendeuse en magasin bio quand je lui ai demandé pour lire la liste INCI d’un produit qu’elle me conseillait pour être sûre de mon achat…
    Je souhaitais vous demander, amis lecteurs du site, si vous connaissiez les produits “Fleur des M**ges” vendus à domicile. Je suis invitée à une réunion dans 10 jours et j’aurais voulu avoir des avis…
    Bonne semaine à tous.

  16. Ma conversion à la slow cosmétique est en bonne voie, quasi achevée… Comme je n’ai aucun goût pour les préparations trop compliquées, les principaux ingrédients que j’utilise sont les huiles végétales et essentielles (argan, rose musquée, carotte, avocat, sésame, nigelle, etc. et d’innombrables huiles essentielles). Pour le nettoyage du visage : les terres lavantes telles que shikakaï ou rhassoul, que je trouve moins décapantes que le savon d’Alep que je réserve au corps.
    Les huiles essentielles m’apportent, en plus de leurs vertus pour peau, leur parfum dont j’aurais désormais du mal à me passer!

  17. Bonjour Julien,MERCI pour vos conseils!Je n’ai pas encore acheté votre livre mais il serait temps pour moi de l’avoir!J’utilise bcp de produits bio et naturels et je conseille à tout le monde de le faire.Merci et encore bcp de succès à vous Julien….

  18. Bonjour Julien,
    Merci pour votre site qui est une mine d’infos! Je compte acheter votre livre dès que possible.
    Je pense que moi aussi je vais passer le cap de la Slow cosmétique car tous les produits sur le marché ne me conviennent pas et sont plus l’oeuvre du marketing… sans forcément de résultata à la clef… Même pour des produits bio… Trop de marques, trop de produits, trop de concepts… on s’y perd à la fin… et on perd beaucoup d’argent!
    Au fait, votre vidéo sur cet article n’est pas visible… Dommage…
    Encore merci Julien et bonne continuation!

    • Hello Nathalie… Merci du retour mais la vidéo s’affiche correctement après tests… Peut-être un souci chez vous ? A réessayer ! 😉

  19. Bonjour Julien et bonjour à toutes et tous :-),

    Grâce à Julien, je n’utilise plus que des huiles végétales, essentielles, est des préparations que je fais moi- même. Mon portefeuille se sent mieux et moi aussi! Quand je pense ce que l’on peut mettre comme saloperies dans les cosmétiques que l’on vend à prix d’or, c’est à se demander si les marques qui les produisent ne cherchent pas à nous nuire en nous arnaquant en plus et en nous souriant face à face. Bref, Nivea: beurk, Dior, beurk, L’Oréal: beurk, et beaucoup encore!!!!!

    Bon week- end Julien 🙂

  20. Bonjour Julien,
    J’ai découvert votre site un peu par hasard mais quel heureux hasard !!!
    Je suis allée tout droit au rayon bio d’un grand magasin et fait mes emplettes
    Ma peau vous dit merci (mon porte monnaie, mon étagère de salle de bien, et moi bien entendu !)
    Quel dommage de ne pas avoir connu tout ces conseils plus tôt
    J’espère que vous viendrez prochainement sur Lyon
    Amitiés

  21. Bonjour,
    Je suis ravie d’avoir découvert votre site ! Je tente depuis 1 an de faire mes cosmétos mais je cherche la recette idéale pour ma peau mixte de 40 ans, donc comment allier le non-comédogène et anti boutons à l’anti-âge?? Je serai ravie de bénéficier d’une de vos recettes.
    De plus, je trouve très difficile de fabriquer un fond de teint léger , non gras à la bonne teinte !!! Ca a l’air simple, mais trouver la couleur parfaite est pour moi, très difficile…

    Merci de tous vos précieux conseils et à bientôt!

  22. Julien je vous adore , merci pour ces conseils !! La semaine dernière j’ ai fabriqué votre crème anti ride , au moins je ne pollue pas la planète et je sais que ce que je met sur ma peau est naturel .Je voulais vous demander un conseil car ma peau est hyper réactive ( flush ) surtout chaud froid que puis je mettre ? Petite astuce pour le ravintsara : il brule les boutons de fièvre , pour moi c’ est magique en quelques jours plus rien !! Il faut mettre quelques gouttes sur un coton tige . Je suis fan d’ aromathérapie !
    Continuez comme ça , vous êtes génial !!

  23. Bonjour

    Je poste ici mon message car en effet je suis un peu mitigée, je me pose encore beaucoup de questions par rapport aux cosmétiques, leurs effets, etc.
    Je suis une grande coquette et depuis l’age de 12 ans j’utilise un peu de tout: des soins du visage et du corps, soin pour les cheveux, maquillage,etc.
    A l’époque des années 90 la crème nivea, et sa petite soeur Nivea soft, était utilisé par presque tout le monde autour de moi, comme la crème “classique” par excellence. Je n’ai pas vu des dégats sur ma peau, meme au bout de 10 ans.
    J’utilise des produits très différents: certaines chimiques, d’autres moins.

    Depuis la sortie de produits bio sur le marché il y a quelques années, j’ai bien évidemment décidé de tester, car je voulais absolument polluer moins et avoir le meilleur pour ma peau. J’ai testé des crèmes, des shampoings, un peu de tout. Résultat: matière trop liquide ou désagréable, odeur insupportable,et des allergies divers! J’ai testé plein de shampoings bio, j’était très déçue car mes cheveux étaient emmelés, desséchés,j’ai eu des chutes de cheveux?? enfin bref.. je suis revenue à mes produits chimiques et siliconés, mais au moins pas de déceptions (pour l’instant..)
    Je reste quand meme toujours à l’affut de tester des produits bio pour enfin trouver les bons.. par exemple, étant une grande fan de Nuxe classique, je me suis mise à utiliser leur gamme bio et j’en suis contente!
    Mais je reste toujours un peu perdue dans le monde bio, car les matières, les odeurs et les résultats ne sont pas (encore) convaincants pour moi malheuresement. Que me conseillez vous? Car j’ai vraiment envie de trouver quelque chose de bio et qui me plait, sans pour autant changer tout de A à Z dans ma salle de bain , mais au minimiser les effets néfastes sur la planète…
    Merci!!!

    • Bonjour Lady G,
      Comme vous, j’utilise depuis longtemps quantité de produits, mais dans mon cas c’est à cause de problèmes de peau! Peau très grasse, cheveux gras, taches pigmentaires, acné qui a été un vrai supplice…
      Je pense qu’on fait mieux la différence entre produits naturels et produits chimiques quand on a de réels problèmes de peau. Là, le bio fait la différence!
      Ce sont les cheveux qui ont les été les premiers bénéficiaires du changement de cap, quel bonheur de ne plus avoir les cheveux emmêlés, ternes et cassants grâce au savon de Marseille puis aux poudres lavantes… quel bonheur de ne plus avoir à redouter d’avoir la peau qui brille ce qui me mettait horriblement mal à l’aise… tout ça grâce aux huiles végétales et essentielles, aux poudres minérales…
      Je crois aussi qu’il faut tâtonner pour trouver les bons produits, prendre le temps…
      Mais une chose en tout cas est incontestable : c’est le merveilleux monde olfactif qui se présente à nous! Je ne pourrais plus renoncer à ce monde parfumé, avec ces huiles essentielles incroyables si bonnes pour la peau et pour l’esprit!
      Pour apprendre encore plus, allez sur le site Aromazone, un beau terrain d’aventure!
      Sans oublier Julien, notre alliée à toutes!
      Hannah

      • Hannah, tu parles de monde olfactif, eh bien c’est de cela qu’il s’agit en premier lieu. Moi je ne supporte pas les odeurs chimiques des cosmétiques conventionnels.
        Comme toi, j’ai longtemps eu la peau qui brille, à cause de maquillage de grands createurs : Dior, Guerlain, Chanel etc… Maintenant, je me maquille juste les yeux avec du maquillage bio. J’ai bien sur converti mon chéri aux produits bio et maintenant c’est lui qui me réclame ses lotions aux huile végétales. Quant à toi Lady g, ne te décourage pas et achète le livre de Julien, en faisant toi même tes produits, tu pourras maitriser les odeurs, les textures etc… courage! ; )

      • Bien d’accord Hannah

    • Merci pour le témoignage. C’est vrai que le bio étant plus “naturel” et “vivant”, il a été plus difficile à formuler au début des années 90 et on a parfois eu affaire à des produits moins stables, moins satisfaisants à l’usage… C’est vrai aussi que parce que les produits cosmétiques bio sont plus “vivants”, ils causent parfois des réactions sur les peaux qui sont habituées aux matières inertes et plastiques de l’industrie classique.
      Mais pour moi, la question du choix ne se pose plus car :
      – les formules bio actuelles sont super agréables et efficaces (voyez vous ^même avec la nouvelle gamme BIO beauté by Nuxe)
      – il y a une urgence climatique et économique qui doit nous faire dénoncer la cosmétique conventionnelle
      – on en a marre des pubs et messages faux-semblants des grandes marques.
      La Slow Cosmétique remet aussi carrément en cause la nécessité de certains produits… N’oublions pas que notre peau n’a finalement pas tous les besoins qu’on lui prête souvent. Je vous conseille mon livre pour vous aider à vous situer. Quant aux marques bio efficaces et agréables, elles sont nombreuses en bio, sans oublier les huiles végétales de Melvita, Pranarôm, Florame, Huiles et Sens etc… parfaites pour les soins basiques.

      • JULIEN, merci beaucoup!
        J’ai acheté le livre, je l’ai lu en une soirée et j’ai l’impression d’avoir déjà conscience de tout ce que vous décrivez!
        J’aurais aimé avoir ce livre bien avant, quand j’avais encore 15 ans…ce que vraiment les cosmétiques nous cachent, mais dans les années 90 les jeunes jugeaient une crème “bonne” à cause de l’odeur, le packaging et une pénétration correcte.Quel dommage..En espérant qu’aujourd’hui les jeunes seront plus avertis que nous..
        Ma conversion à la slow cosmétique s’est fait ainsi:

        Etape 1: j’ai lu toutes les étiquettes de mes produits, je suis honteuse d’avoir tant de chimie et pétrole dans ma salle de bain..

        Etape 2: j’ai décidé de jeter les produits qui étaient vers la fin et me racheter des nouveaux produits bio. Je pense me “convertir” doucement vers la slow attitude, tout en gardant par ci par là mes petits plaisirs “chimiques” en maquillage et parfum. Une fois terminés, peut être que je testerai aussi le make up bio..

        Etape 3: j’ai commandé mon premier kit pour faire une crème sur le site d’aroma zone pour voir ce que ça donne (car j’avoue que faire mes produits toute seule ça me fais un peu peur..!!je suis pas très douée déjà en cuisine…!).

        En tout cas je recommande à tous ceux qui pensent à leur peau et à la planète d’acheter le livre de Julien, c’est une vraie prise de conscience qui permet, doucement, à se mettre au bio, selon ses envies et budgets.

      • PS: que pensez vous des marques “semi-naturels”, qui ont une bonne compo (enfin je crois), qui sont faits de manière artisanale, mais qui ne sont pas certifiés bio?
        Exemple: les produits de Rose of Bulgaria, Burt’s bees, le Couvent des minimes..
        en lisant les étiquettes, je vois par ci par là des petits silicones ou un vilain phenoxytol..mais les principaux éléments sont en haut de la liste…
        est-ce une raison de le considérer comme des produits “beurk” et ne pas les utiliser malgré une composition plutôt intéressante? (j’ai besoin d’un réel avis surtout la marque Rose of Bulgaria, car je l’ai utilisé longtemps dans ma vie..ils ont sorti une gamme bio sur leur site web, mais en Bulgarie les certifications ne sont pas explicites,ils marquent juste 100% naturel et j’ai peut qu’il y a du greenwashing, mais la rose est vraiment présente dans plein de produits..)
        Merci pour votre réponse à une bulgare qui est une grande adepte des soins à la rose!!!

        • Lady G, si votre coeur vous dit d’aller vers cette marque, et que vous êtes consciente qu’elle contient quelques ingrédients non naturels, alors vous pouvez me semble-t-il la consommer en connaissance de cause… Petit à petit vous pourrez peut-être en réduire votre consommation et aller vers des choses plus slow. Sachez que rien de tel qu’une huile jojoba + bourrache aromatisée à 0.5 % d’huile essentielle de rose de Damas (hélas si chère), pour un soin anti-âge global.

  24. merci à julien de m’avoir convaincue d’utilisert des huiles V et des huiles E. je me fais du bien et je fais du bien à la planète ,, toutefois , je patauge encore un peu , même si mon livre de chevet est ” la slow cosmétique ”
    donnez moi svp un programme efficace pour éliminer les cicatrices de mon adolescence lorsque j’essayais de combattre les points noirs…merci

  25. Ouah quel succès, plus de places pour assister à ton cours d’aromathérapie à Paris en février !!! la prochaine fois je réserverais 6 mois à l’avance !

    • Ah bon ? Je ne savais pas mais en effet c’est fort possible car il n’y a que 29 places dans la salle.

  26. Bonjour,
    je suis depuis quelques temps votre blog que je trouve très intéressant…
    Je passe le plus possible au “bio” et je suis une fan des produits Nature et découvertes, pensez vous qu’ils tiennent réellement leur promesse en matière de produits “naturels”?

    • Nature et Progrès ne propose pas que des produits bio mais beaucoup. Il vous suffit d’examiner chaque emballage pour y détecter la présence d’un label, comme dans tout autre magasin.