Comment se nettoyer les oreilles ?



Je vous propose mes meilleurs conseils pour garder des oreilles bien propres et saines. C’est important car les oreilles nettoyées en douceur et sans exagérer sont votre meilleure garantie anti-bouchon et audition optimale !

Des oreilles propres au naturel, vraiment ?

Selon certaines études, la moitié d’entre nous se lavent les oreilles tous les jours. Imaginez la quantité de coton-tiges ® utilisés ! En outre, se nettoyer les oreilles de façon trop appuyée et trop souvent n’est pas bon pour la santé de l’oreille et la qualité de l’audition… On fait le point !

 

Comment bien se laver les oreilles ?

Tout d’abord, dites-vous bien qu’un nettoyage profond ne doit pas être réalisé plus d’une fois par semaine au maximum. Ce serait inutile.
Si vous souhaitez nettoyer l’extérieur de l’oreille par contre, le faire chaque jour est possible mais en toute délicatesse !

a) Nettoyage externe, 3 à 4 fois par semaine grand maximum :

Vous pouvez nettoyer le pavillon externe de l’oreille lorsque vous êtes sous la douche en passant les doigts mouillés d’eau savonneuse sur le pavillon et dans les plis. Ne tentez surtout pas de rentrer vos doigts dans le trou de l’oreille. Rincez ensuite chaque oreille, la tête penchée sur le côté en tenant le pommeau de douche réglé sur l’eau tiède, comme un combiné de téléphone, mais à 20 cm au moins de l’oreille. Séchez ensuite soigneusement le pavillon de l’oreille avec un mouchoir ou une serviette douce et fine, ou en passant un coton-tige® partout sur l’oreille et ses plis.
NDLR : Voyez la vidéo de l’émission “Un Gars, Un chef” sur la RTBF pour comprendre le bon geste.

oreille interne
Bien comprendre où se situe l’oreille externe et le pavillon !

b) Nettoyage plus profond (pour retirer l’excédent de cérumen), 1 fois par semaine environ et uniquement si des amas sont visibles :

Evitez absolument d’introduire un coton-tige ou tout objet dans le conduit de l’oreille. Seule l’entrée du conduit est autorisée.
Vous pouvez y faire glisser très délicatement et sans appuyer le bout incurvé d’un « oriculi ». Pratiquez comme pour « râcler » la peau, mais surtout sans appuyer ni griffer.

L'oriculi : à avoir chez soi !
L’oriculi : à avoir chez soi !

Qu’est-ce qu’un Oriculi ?

Ce nettoyeur d’oreilles écologique remplace les bâtonnets ouatés à vie ! Les oriculis sont une nouvelle tendance chez nous mais sont très populaires et utilisés depuis des siècles en Chine et au Japon.

UTILISATION de l’ORICULI :

Utilisez-le une ou deux fois par semaine, afin de retirer le cérumen visible à l’entrée de l’oreille.

N’allez pas plus loin ! Le cérumen est un atout puisqu’il protège le tympan, donc autant le conserver tant qu’il n’est pas inesthétique.

Et pour le pavillon ? Une serviette passée autour de l’index suffira (relisez le point a) )

<<<< Trouvez un oriculi de bonne qualité ici ! >>>>

NOTES :

– Vous pouvez tout à fait utiliser un Oriculi pour le nettoyage des oreilles des enfants, mais il devra impérativement être manipulé par un adulte pour ne pas être introduit trop loin.

– Achetez un Oriculi digne de confiance. Le coup de cœur Produit du moment est celui de la marque Lamazuna. Cette marque a pour but de réduire les déchets dans la salle de bain et de faire des économies.
Lamazuna propose donc un oriculi en bambou très doux, incurvé au bout pour permettre de « râcler » délicatement le cérumen à l’entrée du trou de l’oreille et dans certains plis éventuels.
Ecologique et économique bien sûr, l’oriculi Lamazuna empêche la formation de bouchon puisqu’on ne repousse pas le cérumen vers le tympan.

Comprendre le rôle du cérumen

Le cérumen est une sécrétion grasse produite par des glandes sébacées spécifiques au niveau de l’entrée du pavillon et du conduit auditif externe. Il joue un rôle important à la fois dans la protection de la peau fragile du conduit auditif, mais aussi dans la transmission du son. L’oreille produit du cérumen pour :

 

  • Pour empêcher la poussière, les germes et les bactéries de pénétrer dans l’oreille interne
  • Pour réduire le risque d’irritation, d’infection ou des dommages à la peau sensible de l’oreille interne
  • Pour transmettre harmonieusement le son et garder le tympan relativement souple

 

Le cérumen en soi n’est pas sale et s’élimine de lui-même par écoulement naturel. Il se peut cependant parfois qu’on en produise trop, ce qui peut causer une accumulation inesthétique de cérumen à l’entrée du conduit.

Dans ce cas, il est conseillé de retirer l’excédent de cérumen, uniquement au niveau de l’entrée du conduit.

Ce n’est pas ce que font la plupart des gens avec les cotons tiges ® ou les poires ou spray, qui peuvent parfois faire pire que mieux en repoussant le cérumen vers l’oreille interne, et en créant ainsi un bouchon petit à petit.

En cas de troubles de l’audition, bourdonnement, vertiges, consultez tout de suite le médecin !

Peut-on se nettoyer les oreilles à l’huile ?

Oui mais ce n’est pas évident, à faire deux fois par mois maximum. Plus traditionnel, le nettoyage de l’oreille à l’huile tiède est intéressant en cas d’amas de cérumen, mais moins pratique.
Pour le pratiquer, on peut utiliser de l’huile d’amande douce ou de jojoba (une huile bio, vierge et pure sans parfum ni huiles essentielles ! ).
L’huile peut être à température ambiante ou légèrement tiède (attention surtout pas chaude, plutôt à température ambiante en fait). La tiédeur et la nature lipidique de l’huile sauront adoucir et assouplir le cérumen, ce qui rendra plus facile le « visage » de l’oreille après.

Comment faire pour se nettoyer l’oreille à l’huile ?

Il faut prévoir un moment de détente de 20 minutes. On pratique un côté à la fois. Avec un compte-goutte de pharmacie, versez quelques gouttes d’huile d’amande douce ou de jojoba dans votre oreille, la tête penchée sur le côté. Placez alors une boule de coton sur l’entrée du trou de l’oreille et massez un peu, toujours la tête penchée sur le côté.

<<<< Trouvez des huiles végétales de bonne qualité ici ! >>>>
Allongez-vous sur le côté pendant 10 min. Redressez ensuite doucement la tête et retirez la boule de coton. La cire ramollie se videra et vous n’aurez plus qu’à sécher. Recommencez de l’autre côté.

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Rester jeune avec la gym faciale et le massage ! Massez votre visage ! En ces temps de crise, la tendance est à consommer moins mais mieux. Dans mon livre, "Adoptez la Slow Cosmétique", je vous in...
Beauté : Les STARS nous font rêver… OU PAS !? Vanessa Paradis pour la campagne COCO Chanel par Jean-Paul Goude   Qui n’a pas été ému lorsqu’on a vu pour la première fois Vanessa Paradi...
Varices, rides ou cicatrices : l’huile essentielle d’Immortelle ! L'huile essentielle d'immortelle ou hélichryse italienne J'ai beaucoup de plaisir à vous présenter l'huile essentielle d'immortelle dans la vidéo ...

11 Commentaires

  1. Article super intéressant, en plus je me posais des questions sur les manières naturelles de se nettoyer les oreilles ces derniers temps ! Merci bcp !

  2. Bonjour Julien j’ai découvert ton blog il y a qq jours, j’ai donc regardé toutes tes vidéo et du coup fabriqué déo, serum et contour des yeux en suivant tes recettes, je m’éclate !!!! Mercii bcp pour tes conseils !!! J’attend les autres vidéo avec impatience!!

  3. Bonjour julien. Je n’arrive pas a commenter sur votre video du demaquillage à l’huile…j’ai une question : peut on l’emulsionner grâce à la mousse de babassu pour rendre l’application plus agréable ? En l’occurrence pour l’huile de jojoba. Merci beaucoup

  4. Bonjour Julien,
    Tout d’abord merci pour ton site qui est vraiment génial. (Tout comme tes livres d’ailleurs!)
    J’aurais aimé avoir ton avis sur les bougies d’oreilles?
    Merci d’avance pour ta réponse!

  5. Encore de super conseils Julien !

    J’utilise un oriculi depuis toute petite, quelle chance d’avoir été initiée à des gestes sains et écologiques dès mon plus jeune âge.

    Dans ma quête d’une salle de bain zéro déchet, j’ai récemment découvert les oriculis de la marque Lamazuna qui a la mention slow cosmétique et que j’adore. Leurs oriculis sont très jolis, colorés, ce que j’apprécie beaucoup.
    Je donne mon avis dans l’article “Salle de bain zéro déchet : comment débuter ?” ici : http://lespetiteschosesdefanny.com/debuter-salle-bain-zero-dechet

    Pourrais-tu nous parler également des bougies d’oreille ?

    Merci Julien et à bientôt,
    Fanny

  6. Moi de temps en temps, je les nettoie avec des bougies hopi 😉

  7. Bonjour Julien,

    Tes articles sont supers! Il faut que je teste le nettoyage à l’huile! En tout cas ton sérum anti-couperose à fortement réduit mes rougeurs et les sensations désagréables sur ma peau 😉
    J’en profite pour te poser une question hors sujet mais je vous demande de ne pas m’en vouloir (oui vous les lecteurs intéressés par le ménage dans les oreilles) car je suis un peu désemparée…
    Ma mère à une hypothyroïdie de Hashimoto qui ne nécessite pour le moment aucun traitement médicamenteux mais elle souffre de nombreux symptômes très gênants au quotidien. Connais-tu des endocrinologues pratiquant la médecine alternative en Bretagne? Y-a-t-il un moyen de calmer les symptômes comme la fatigue extrême, l’impression d’avoir froid, la dépression et les comportements agressifs?
    J’espère que tu trouveras une minute pour répondre à mes questions car j’aimerais tellement qu’elle retrouve de la joie et qu’elle souffre moins.

    Et encore merci pour tout!

    Pauline

  8. Bonjour Julien,

    J’utilise une autre solution pour nettoyer mes oreilles : les bougies Hopi en cire naturelle. Je le fais une fois par mois. C’est très agréable et reposant.
    Je le recommande tant pour nettoyer les oreilles et un moment de détente.

  9. Pour l’oriculi, on le nettoie à quoi ? Se garde t-il à vie, ou faut-il le changer de temps en temps ?

    • A l’eau légèrement savonneuse, puis bien sécher… Je pense qu’on peut le garder au moins 2 ou 3 ans car celui présenté est en bambou.

  10. Un grand merci pour tout ce que vous m’apprenez; c’est toujours un bonheur de vous lire.

    Martine
    Naturopathe
    Québec