Quels Déodorants Slow Cosmétique ?



Marre des déodorants du commerce !! Avec leurs PEG, Alcool, Phénoxyethanol, Paraben ou Methylisothiazolinone, sels d’aluminium et j’en passe !

En phase avec la Slow Cosmétique, j’aime les déodorants efficaces, non irritants mais sains et non polluants.

Alors voici mes 3 recettes complètes pour des déodorants adaptés à tous les types d’aisselles, mais sans les ingrédients caca beurk… 😉

Voici donc des alternatives Slow Cosmétique pour votre déodorant quotidien :

lNCI d un déo bio... pas mal mais on peut faire plus slow :-)
lNCI d un déo bio… pas mal mais on peut faire plus slow 🙂

1) Si vous ne voulez pas faire votre déo vous même, optez pour un déodorant solide et Slow Cosmétique :

– Le déodorant solide et vegan de Lamazuna
– Le déodorant solide Fresh up de Pachamamai

2) Tambouille facile : Le déo spray aromatique pour 1 transpiration normale et aisselles pas trop sensibles

On peut utiliser un hydrolat assainissant et astringent en spray si on transpire peu : hydrolat de menthe, eau d’hamamélis, hydrolat de géranium, vraie eau de fleur d’oranger.

Pour une recette plus complète , proche d’une eau de toilette maison, on mélange pour environ 100ml de produit dans un flacon spray :

– 6 cuillères à soupe d’hydrolat au choix
– 1 cuillère à soupe de glycérine végétale
– 15 gouttes d’Huiles Essentielles (mélangées par exemple) au choix parmi : laurier noble, romarin verbenone ou officinal, petitgrain bigarade, géranium >> Ces huiles essentielles et ces doses conviennent en cas de cancer hormono-dépendant et aussi dès le 4ième mois de grossesse.
– 2 grosses cuillères à soupe d’alcool à 70° (en pharmacie) ou de vodka fortement alcoolisée

Agitez fortement le flacon bien fermé avant chaque utilisation en spray sous les aisselles. Les hommes apprécient aussi car effet fraîcheur.
Se conserve facilement un peu moins de 2 mois.

3) Le déo douceur en roll-on à l’aloe vera : transpiration normale à forte / peau sensible

J avais présenté le déo douceur sur La Quotidienne à la TV ;-)
J avais présenté le déo douceur sur La Quotidienne à la TV 😉

Pour un flacon (roll-on récupéré et vide) de 25 ml environ

1 cuillère à soupe et demie de gel d’aloe vera slow
1 cuillère à café d’hydrolat d’hamamélis ou d’hydrolat de rose au choix
1 cuillère à thé d’huile de noyaux d’abricot
1 grosse pincée de bicarbonate de soude alimentaire
12 gouttes d’un mélange de 2 à 3 huiles essentielles (soit environ 1,5 %) au choix parmi : petit grain bigarade, essence de citron, orange douce, lavande vraie, lavandin super, cajeput, ravintsara, laurier noble, ylang-ylang ou toute huile essentielle réputée non irritante.

<< Cliquez sur un produit pour le trouver sur Slow-Cosmetique.com >>
OPTION : si vous souhaitez conserver la préparation plus d’un mois, ajoutez 6 gouttes de cosgard (0,5 %).

Préparation : Nettoyez et désinfectez tout les ustensiles, puis versez les ingrédients dans le flacon un à un. Fermez le flacon (fermez bien ;-)) et agitez vigoureusement. Vous pouvez aussi, si vous préférez, mélanger les ingrédients au préalable dans un bol en utilisant un fouet. Versez ensuite dans le flacon roll-on avec un entonnoir.

Utilisation : Utilisez le roll-on sous chaque aisselle comme un déodorant classique. Laissez sécher quelques instants avant de vous habiller. Se conserve un mois sans cosguard, et environ 3 mois avec.

3) Le déodorant poudre aromatique : aisselles épilées ou peu poilues

Pour un pot de 50 gr rempli de poudre parfumée (attention le poids sera inférieur à 50gr), à conserver dans un pot bien propre et refermable ou dans une salière propre.

Dans un bol, mélangez avec une fourchette en plastique ou en bois :

– 3 cuillères à soupe d’argile blanche surfine (ou de farine de tapioca, mais c’est moins antitranspirant)
– 1 cuillère à café de bicarbonate de soude alimentaire
– option : 1 pincée de poudre de protéines de soie 

Prélevez 1 grosse cuillère à soupe de cette poudre mélangée, et versez la dans un pilon. Ajoutez alors
– 10 gouttes d’huile essentielle de petitgrain bigarade 
– 10 gouttes d’huile essentielle de géranium ou de laurier noble selon vos goûts

(>> NOTE : Les HE sont ici adaptées aux cancers hormono-dépendants et à la grossesse).

Un pilon pour bien disperser la poudre. Illustration @Scarlatine
Un pilon pour bien disperser la poudre. Illustration @Scarlatine

ETAPE 1 : Travaillez la pâte au pilon, puis reversez dans le grand bol de poudre.

ETAPE 2 : Mélangez alors soigneusement la poudre aromatique à la poudre neutre pour bien répartir l’arôme et disperser tous les grumeaux.

Versez dans votre pot ou salière propre. Se conserve 6 mois sans problème (pas d’eau). Appliquez chaque jour sur l’aisselle avec une houpette ou un pinceau à blush ou kabuki.

Alors, avez-vous trouvez la solution ? Allez vous faire une recette ? PS : Pour l’amour de la Slow, faites votre shopping sur slow-cosmetique.com SVP pour soutenir les fabricants engagés ! 🙂

 

 

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

VIDEO : Le Bicarbonate de Soude expliqué un peu de bicarbonate, aussi très bien dans l'eau pour digérer Le bicarbonate de soude (baking soda ou bicarbonate de sodium) est un grand ami de ...
La prescription beauté STAR de : Vanessa Paradis Dans cette rubrique, je vous propose de nous intéresser à des personnages publics afin d'analyser leur type de peau et de leur proposer un soin sur me...
L’huile essentielle d’Eucalyptus citronné : idéale en été ! Dans cette courte vidéo, je vous explique que l'huile essentielle d'eucalyptus citronné (eucalyptus citriodora) est réputée pour les propriétés suivan...

65 Commentaires

  1. Je suis étonnée de ne pas voir ici la pierre d’alun ! Serait elle en dehors des critères slow ??

    • Evidemment Nora, la pierre d’alun et le vinaigre de toilette sont des options aussi. Mais pour la pierre d’alun elles ne sont pas toutes égales dans le commerce en terme d’innocuité prouvée (il faut une taille moléculaire précise et seules certaines peuvent garantir cela) alors j’ai zappé et j’ai proposé des choses plus “cosmétiques”. Pour le vinaigre de toilette, c’est 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre bio dans 100 ml d’eau et avec 5 gouttes d’HE , agiter fortement puis spray. 😉

      • Bonjour Julien,

        Merci pour ce super article. Une question : pour les 5 gouttes d’HE du vinaigre de toilette dont tu fais mention, on pioche parmi celles que tu cites dans ton article ou il y a des mélanges à éviter ?

        Jeanne qui va tenter sa première recette en slow cosmétique 🙂

  2. L’association gel d’aloe+bicarbonate est le MEILLEUR DEO DU MONDE, j’ai converti des gens dans mon entourage et ont halluciné de l’efficacité, fini le complexe de l’odeur de transpiration!!!! Et en plus ça ne coûte pas cher !!! 😉 Je me dis qu’on devrait faire des affiches de cette recette et les placarder dans les transports en commun ^__^

    • Evelyn vous mettez que l’aloès + bicarbonate ou tout de la recette de Julien ?
      Et ça tient vraiment toute une journée même en été ?

  3. Bonjour,

    Je suis contente de cet article! J’ai résolu définitivement la question pour ma part il y a plusieurs mois: une pincée de bicarbonate de soude très fin sur aisselle sèche et c’est tout. C’est rapide, économique, écologique et ça fonctionne pour moi. Ce n’est cependant pas conseillé à tous, car le bicarbonate assèche et peut irriter…

    Merci Julien pour tous vos conseils 🙂

    Emma

  4. Bonjour
    Merci pour vos articles.
    J’utilise une recette trouvée sur le net avec pour 50g d’huile de coco, 30g de bicarbonate et 20g de fécule + quelques gouttes d’he de palmarosa et de lavande. Cette recette est très efficace pour moi et ma fille de 25 ans. aucune odeur en fin de journée . Par contre ma fille a des boutons sous les aisselles. Je me demande si ce n’est pas lié à l’huile de coco qui est comédogène ou au bicarbonate en trop grande quantité et irritant ou alors aux he. Que pensez-vous de cette formule?
    Marie

    • Bonjour Marie,

      C’est le bicarbonate qui irrite! Prenez de l’huile de coco, bio si possible, avec une flagrance naturelle et quelques gouttes de bacti pur. L’irritation perdurera assez longtemps et les aisselles risquent de rester très sensibles pendant un bon moment.

      Anne

  5. bonjour julien,
    moi j’utilise le bicarbonate de soude alimentaire seul et ça fonctionne très bien,
    que pensez vous est-ce que cela peu être nocif ?
    merci julien pour toute ces recettes

    ,

  6. merci beaucoup Julien.
    “trop super com’ d’hab”

  7. Bonjour,
    Je me suis mise aussi au déo maison ! voici ma recette ! Julien ? ma recette est-elle cohérente ?

    35 ml aloé vera
    5 ml hydrolat de menthe
    5 ml eau minérale
    1ml émulsifiant gélisucre
    15 gouttes de palmarosa
    10 gouttes de cosgard
    15 gouttes de rose ou de fragrance aromazon

    Voilà voilou …

    • Hello Sylvia… Oui pourquoi pas mais :
      – pas collant avec le gelisucre ? Tu obtiens quoi ? Une espèce d’eau gélatineuse ? C’est à tester en tout cas je connaissais pas.
      – trop dosé en HE pour moi. 1 % suffit (soit au lieu de 15 palma + 15 rose je ferais 8 palmarosa et 8 autre HE et pas de fragrance car elle n’a aucun pouvoir antibactérien ni assinissant.

      • Bonjour,
        Merci pour tes précieux conseils, je vais les suivre.. non le gélisucre ne colle pas au contraire cela me laisse les aisselles toutes douces grâce à la glycérine qu’elle comporte et oui, j’obtiens une espèce de gel huileux.

  8. Bonjour Julien,
    Merci beaucoup pour ce précieux article qui tombe à pic dans ma recherche du déo naturel qui fonctionne sur ma peau ultra-sensible !
    Dans la recette à l’aloe vera, est-il possible de remplacer l’huile de noyau d’abricot par une autre huile (jojoba, noisette) ?
    est-il possible de remplacer le cosgard par l’extrait de pépins de pamplemousse ?
    Je ne vois pas l’huile essentielle de Palmarosa dans vos recettes. Avez-vous un avis sur cette huile essentielle ?

    Enfin, j’ai testé récemment diverses recettes solides au bicarbonate. La dernière en date :
    – 1 cuillère à café de beurre de karité
    – 1 cuillère à café de Maïzena – fécule de maïs
    – 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
    – 3 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
    – 3 gouttes d’huile essentielle de tea tree

    Avec toutes les recettes solides, j’ai eu de belles irritations (voir limite de l’eczéma, je ne sais pas trop). Avec cette dernière, moins concentrée en bicarbonate que mes essais précédents, j’ai eu aussi des irritations mais au bout d’une semaine d’utilisation.
    J’hésite fortement à investir dans un déo solide quand je vois bicarbonate dans la composition, du coup.

    Qu’en pensez-vous ?
    Je vous remercie très vivement de cet article, et du temps que vous prendrez pour répondre aux commentaires !
    Amitiés !

    • Oui Sabrina, pour l’HV vous pouvez remplacer par jojoba ou noisette ou toute autre. Pour cosguard par EPP, oui bien entendu, et même si vous avez mis les HE à 1% c’est une option. Pour l’irritation du bicarbonate en recette solide, lire mon commentaire synthétique plus bas.

      • Bonjour Julien,
        Un grand grand merci, pour cet article, et tout le soin apporté à répondre aux commentaires.

        J’ai testé la recette du déo roll-on douceur… Un sans faute ! Avec les chaleurs actuelles, il a passé son “crash-test” haut la main ! Définitivement adopté.

        Je garde ma recette solide ceci dit, pour les vacances en particulier (pas de risque de renverser, conservation très sure…). J’ai réduit la quantité de bicarbonate, et n’ai plus de soucis d’irritations avec. En revanche, l’efficacité est moindre.

        Je ne comprends pas bien comment mon déo solide qui contient bien plus de bicarbonate que mon déo roll-on douceur peut être moins efficace ?

        Mon esprit curieux serait à nouveau ravi d’avoir un éclairage de votre part.
        Encore une fois grand merci, mes aisselles revivent !

  9. Bonjour, j’utilise depuis quelques années comme deo, un mélange

  10. De 50ml d’alcool 94%+50 Ml HD sauge ainsi que 15 gtes HE sauge, 30 gtes citron, 30 gtes lavande aspic

  11. Je rajoute quelques gouttes de Palmarosa ( anti-mycoses et odeurs )

  12. Lucette verly

    Bonsoir Julien je suis nouvelle sur ton site et je l’adore j ai déjà pas mal appris en le consultant c est pourquoi j aimerais acheter ton livre qui j en suis sûre va me plaire énormément peu tu me dire ou j ai des chance de le trouver . Merci à toi à très vite lucette

  13. Je mets juste une goutte d’HE de Palmarosa sous chaque aisselle et c’est très efficace..

    • Idem, je précise au passage qu’il faut enlever les poils auparavant 😉 C’est très simple et très efficace !!

      • Attention, cette méthode est irritante au long terme car l’HE de palmarosa pure irrite (bcp d’alcool terpénique type géraniol).

        • même avec des he bio?
          ça fait 6 mois que je fais la même chose et aucune irritation en vue…
          comment faire pour les odeurs acides? la palmarosa ne suffit pas à cause de mon alimentation riche en fibre (pas le choix de ce côté là)

  14. Bonjour! Pour le déodorant à bille vous suggérez l’huile essentielle d’orange et de citron. Ces huiles sont photosensibilisante, est-ce un probleme si on est longtemps à l’extérieur?
    Merci

    • Dans ma recette, vous remarquerez que l’essence de citron ou d’orange est alliée à d’autres HE pour un dosage total de 1,5 %. Donc ces essences seront inférieures à 1 %. A ces doses et pour une si petite zone, pas de danger de photosensibilisation… (Sinon vous imaginez, vous devriez éviter bcp de gels douches dans les hotels du monde ;-))

  15. a Daubresse

    excellente idee pour le Palmarosa, je note

    Merci bcp

  16. Bonjour

    En ce qui me concerne, j’utilise depuis des années un mélange de bicarbonate et de poudre d’alun (achetée chez AZ), et ça marche vraiment très bien! je suis soumise à pas mal de stress toute la journée, et c’est la seule chose qui fonctionne bien, en plus c’est facile, rapide et ça ne coute pas cher! un petit coup d’eau fraiche sous les aisselles, un peu de poudre, et hop c’est parti! il m’arrive d’ajouter 1 à 2 gtes d’HE de citron, palmarosa ou patchouli, mais c’est accessoire, les 2 poudres se suffisent à elles-mêmes, le bicarnonate est vraiment incroyable!
    Merci pour vos recettes!

  17. Bonjour,

    Merci pour l’article! J’ai moi-même essayé le mélange gel d’aloe + bicarbonate + goutte d’huile essentielle de palmarosa. Excellente efficacité sur les odeurs et l’humidité, meme en cas de forte chaleur.

    J’ai juste un doute Julien: peut-on utiliser sans risque une goutte de l’HE de palmarosa au quotidien sur les aisselles, avec la proximité des ganglions lymphatiques?

    Merci,

    Karine

  18. Merci à tous pour vos réactions ! Voici un COMMENTAIRE SYNTHETIQUE au 31/05/15 :
    – IRRITATION BICARBONATE :
    Le bicarbonate de soude ne sera irritant que si
    > si vous l’utilisez seul sur les aisselles et que vous oubliez d’épousseter après avoir frotté la poudre. Il ne doit rester aucun grain avant de vous rhabiller.
    > si vous le dosez trop (c’est le cas dans vos recettes solides citées, parfois jusque 30% !!!). Voyez bien que dans ma recette de roll on il est vraiment très peu présent et cela suffit !

    – PALMAROSA ou pas ?
    Oui le Palmarosa est vraiment l’huile essentielle typique du déodorant maison MAIS je l’ai évité ici car
    > c’est une huile essentielle abortive qui ne convient pas aux femmes enceintes
    > on note un pouvoir irritant sur le long terme, dû à la composition moléculaire aromatique (géraniol et autres alcools terp).

  19. Top ! Merci beaucoup je m’y mets cet après-midi, contente de pouvoir avoir un déo slow.
    Merci pour vos si précieux conseils, vos livres, sites et interventions sont vraiment top, je ne jure plus que par le slow, bravo.

  20. Bonjour Julien,

    Où trouver le spray pour faire son déo maison ? merci

    • Bonjour Fab

      Il faut penser à faire de la récup ! Un ancien vapo ayant contenu un hydrolat est parfait pour cela.

  21. Bonjour Julien, bonjour à tous,

    Dans l’immédiat j’utilise encore la pierre d’alun qui serait une vraie pierre et non une pierre synthétique mais je pense changer tout ça.

    Pour avoir tenté le palmarosa, plus jamais. L’odeur était forte l’expérience n’a pas été géniale. J’ai vu dans le livre que l’application d’une he seule restait possible alors je testerai le jour où je serai en panne de déo.

    La recette à base d’aloe vera me tente bien, je pense partir sur un mélange 50/50 ravistara/lavande vraie ou 50/50 ravistara/géranium.
    J’ai passé les flacons d’he sous le nez et ces mélanges sont plutôt agréables.

  22. Bonjour Julien
    Merci pour tous les conseils qui ont été donnés. Je vais donc diminuer ma dose de bicarbonate dans le déo solide et je vais essayer la recette roll on et poudre aromatique. Cette dernière me plaît bien.
    A très bientôt
    Marie

  23. Bonjour,

    Que pensez vous des déodorants e chez Weleda ?

    • Bonjour Valou,

      Cette marque propose des produits bio et/ou naturel . Il faut regarder les labels ou se pencher sur la composition.
      Je sais que le déo à la rose de Damas a une assez bonne composition.

  24. Bonjour Julien,

    J’ai vu votre vidéo sur la cellu cup, et je suis très intéressée de l’essayer. Toutefois, de nombreux commentaires de consommatrices indiquent qu’elles ont souffert quelques bleus. Voici ma question : j’ai une très mauvaise circulation sanguine, et par conséquent un certain nombre de vaisseaux H.S visibles au niveau des cuisses. Est-il recommandé, dans mon cas, d’utiliser la cellu cup ou risque t-elle de fragiliser voire d’éclater encore davantage de vaisseaux sanguins?
    Je vous remercie par avance pour vos lumières !

  25. Suepr ! Tiens, je vais tester la tambouille facile :0) J’avais essayer l’HE de Palmarosa pure, une goutte sur chaque aisselle, mais ça me donnait des palpitations (chez mon homme aussi d’ailleurs) ?

  26. Bonjour, je souhaiterais faire la deuxième recette le deo douceur en roll-on puis je remplacer l’hydrolat d’hamamélis ou de rose par l hydrolat de menthe de Provence? Merci bcp pour cette recette et pour votre réponse 🙂

  27. Bonjour,
    j’ai testé le déo à l’aloe vera: un total succès en ce qui me concerne, je l’ai adoptée. (Comme d’autres, j’avais essayé auparavant une autre recette trouvée sur le Net, fortement dosée en bicarbonate, très efficace, mais qui à la longue m’a causé des irritations. En revanche, avec le “roll-on douceur” , aucun souci, et ça marche.)
    Merci Julien!

  28. Bonjoir Julien,
    Merci pour votre blog et vos astuces, c est super! Petite question, je suis justement en train de regarder pour me faire un deo maison, si vosut avez le temps de lire la recette et me redire pour le dosage des he ça serait chouette!
    15g de beurre de karité
    15g huile de coco
    15g bicarbonate
    10g fécule de maïs
    10-12 gouttes d he de palmarosa

    serait-il mieux d utiliser de la lavande officinale?

    Mille mercis pour votre réponse!

    • La recette caro je la connais… Et on en a parlé pas mal dans les commentaires : elle est bien mais trop dosée selon moi en bicarbonate. Je te conseille donc plutôt mes recettes évidemment, car je ne peux pas m’engager sur une autre recette. Pour l’huile essentielle à choisir, c’est une question de goût surtout (mais on choisit parmi les huiles essentielles réputées “assainissantes”

      • Merci Julien pout ta réponse! Je vais essayer la tienne…j’ ai déjà tout ce qu’il me faut! Belle journée à toi!

  29. Bonjour,
    Quels hydrolats et HE devons nous utiliser pour faire un déo “plus” masculin ?
    Merci.

    • Le laurier noble est l’idéal pour une note parfumée, fraîche mais masculine. En bonne combinaison avec le ciste ou le bois de Hô si l’on veut.

  30. Salut et merci pour ce site ainsi que les livres que tu écris.
    Après lecture du livre j’ai fabriqué Le déo spray aromatique pour ma femme.
    Elle aime beaucoup seulement en fin de journée elle se plaint de sentir la transpiration.
    Aurais tu une astuce pour prolonger l’effet du déo ou alors un ingrédient a ajouter pour le rendre efficace plus longtemps.
    Je précise que son emploi rend difficile l’application de déo une fois sur place lorsque celui-ci n’est plus efficace.
    Au plaisir de te lire.
    a+

    • Cette recette de déo spray est en fait proche d’une eau de toilette, donc base alcool, donc volatile en effet.
      Il est possible d’augmenter la dose d’huiles essentielles (laurier, géranium ou palmarosa) dans la formule de 30 %. il faudra alors bien agiter avant chaque spray et le tour est joué !

  31. Bonjour! J’aimerais beaucoup faire votre recette de déo dans le roll-on avec aloes, bicarbonate et huile de jojoba. J’ai par contre une question sur les huiles essentielles. Si j’utilise les huiles essentielles d’orange douce et de mandarine, le déo sera-t-til photosensibilisant? Et ensuite, y a-t-il une contre-indication pour une jeune adolescente avec ces huiles essentielles?

    Merci beaucoup

  32. Bonjour Julien,
    Je me permets de réagir sur ces recettes très intéressantes. Personnellement j’ai déjà testé plusieurs déo fait maison. J’avais mis du bicarbonate de soude en très petite quantité pour absorber les odeurs. Mon compagnon et moi avions tous les deux les aisselles très irrités (rougeurs + démangeaisons). Le bicarbonate venait de magasin bio, et était alimentaire.
    De ce fait, je souhaitais comprendre pourquoi la recette que vous proposez est pour aisselles sensibles, étant donné les irritations que nous avons eu.
    Merci d’avance

    • Martine je pense que soit votre recette contenait trop de bicarbonate (comme je l’explique plus haut), soit elle ne permettait pas une bonne dilution du bicarbonate dans la préparation. Je vous assure que ma recette ci dessus est vraiment douce.

  33. Pingback: Pourquoi adopter la Slow Cosmétique cet été - Néoplanète

  34. Bonjour, je découvre c est passionnant, une petite remarque, le recours à Amazone pour l achat des livres n est pàs tres slow. Pensons à proteger les libraires c est essentiel, enfin je trouve. Merci ét je vais aller cher mon libraire passer commande.
    Sylviane

  35. Bonjour Julien
    J’ai les aisselles irritées suite à l’utilisation du bicarbonate, peut-être trop concentrée comme tu l’as indiqué plus haut. Que puis je faire pour les soigner en attendant d’utiliser exactement ta recette?
    Et merci encore pour tes nombreux conseils (j’ai tes 2 livres que je fait partager autour de moi)

  36. Et j’ai une transpiration excessive. Merci

  37. eh que pensez-vous du talc (cosmétique n’est-ce pas!) pour une base poudrée?

    • Le talc pharmaceutique n’est pas sans reproches… Appliqué sur peau lésée ou abîmée, il est soupçonné d’avoir des effets néfastes sur la santé, et puis ce n’est pas un produit écologique non plus. En Slow cosmétique on remplace le talc par de l’argile blanche surfine (clic) ou de la farine végétale (tapioca, riz,…) aromatisée (avec 2 % d’huiles essentielles maxi)

  38. Génial je suis adepte de la slow cosmétique depuis peut mais je fait mes débuts à vos cotés, et sincèrement sais formidable, je viens de faire le déo roll-on à l’aloé véra un délice merci de nous faire partagés vos recettes.

  39. Bonjour Julien,

    Étant maman de 2 jeunes enfants, je surveille de très près les cosmétiques que j’utilise pour leur visage et leurs p’tites fesses! Du coup, quand je ne les achète pas slow, je les fabrique moi même et ce grâce à toi!
    Et depuis peu, j’ai entrepris de les fabriquer pour moi aussi. Je souhaite essayer ton déo douceur et voilà ma question de maman super angoissée : j’allaite mon bébé de 3 mois, je sais que certaines HE sont à éviter ou proscrire pendant la grossesse mais quid de l’allaitement????? Je sais que les HE sont très liposolubles et m’appliquer du déo contenant des HE sous les aisselles qui avoisinent ma poitrine… j’ai peur! Je souhaitais utiliser les HE d’orange douce et de petit grain bigarade.
    Peux tu m’éclairer, me rassurer sur la question car personne ne peut m’aider à ce sujet (ni médecin, ni sage-femme, ni pharmacien)! Y a t-il une alternative?
    Merci d’avance!!!!

    • Bonjour Mathilde,

      Tapez “enceinte” sur le moteur de recherche, il y a un article sur les huiles essentielles et les femmes enceintes qui devrait répondre à vos questions dans la mesure où les précautions sont les mêmes pour les femmes allaitantes.

      Si malgré tout vous avez encore quelques réticences, divisez les dose par 2.

      • Merci beaucoup Prisca!
        Je n’avais tout bêtement pas pensé à chercher directement sur le site!
        Me voilà renseignée et rassurée! 😉
        Encore merci!