Démaquillage Zéro Déchet pour tous

La vie en mode Zéro Déchet est une tendance forte cette année ! On peut y accéder progressivement, chacun à son rythme. A la salle de bain, cela commence souvent par l’abandon des cotons-tiges, des kleenex, et des cotons à démaquiller. Voici plusieurs alternatives pour les remplacer et bien se démaquiller en mode Slow Cosmétique ! 

 

Pourquoi se démaquiller en mode Zéro Déchet ?

On le fait avant tout pour des raisons écologiques. On ne s’en rend pas compte, mais nous jetons des milliards (oui oui) de cotons à démaquiller chaque année. Cela constitue une quantité importante de déchets, sans compter qu’il aura fallu pas mal de coton, d’eau et de dérivés de chlore pour fabriquer tout ça. Bref, la Planète ne nous dit pas merci.

Outre l’environnement, se démaquiller en mode Zéro Déchet est aussi bienvenu pour la peau car on adopte un démaquillage plus approfondi (grâce aux textiles qu’on va utiliser) et souvent assez doux (grâce aux huiles végétales qui remplacent souvent les laits démaquillants industriels).

Se démaquiller avec des lingettes à l’eau

https://www.instagram.com/p/B4NQsOOgyBl/

Elles sont rares, mais très innovantes. Il s’agit de lingettes en textile intelligent. La microfibre est conçue pour démaquiller rien qu’avec de l’eau, tout en étant très douce sur la peau.

Cette méthode compte parmi les plus écologiques, mais elle est un peu moins confortable que les cotons jetables ou que les lingettes lavables en tissu naturel (coton, bambou ou eucalyptus).

Dans la vidéo, je vous ai présenté les lingettes lavables de Lamazuna. Elles existent en coffret de 20 lingettes lavables, ou en recharges de 10 lingettes.

Se démaquiller avec un gant de démaquillage

Un tel gant se doit d’être extrêmement doux et absorbant à la fois, tout en étant résistant. Voilà sans doute pourquoi la marque Fibao a créé des gants en textile de bambou qui sont très appréciés (cliquez pour découvrir). On les utilise sur le visage déjà massé avec de l’huile (pour solubiliser le maquillage) ou alors avec un peu de lait démaquillant naturel (cliquez).

Il existe aussi de tous petits gants de démaquillage chez Karpat : ce sont plutôt des lingettes en forme de gants pour les doigts.

Se démaquiller avec des lingettes lavables

https://www.instagram.com/p/B4ztbgGIfEr/

La lingette qu’on lave en machine, c’est la solution la plus accessible pour tous. Et le choix de lingettes est immense ! Je recommande particulièrement les lingettes en fibre d’eucalyptus des Tendances d’Emma, surtout car elles sont les plus douces et proposées par la marque en qualité « biface » ce qui permet d’utiliser différemment les deux faces.

J’aime aussi les lingettes en fibre de bambou de Mademoiselle Papillonne couture. Ce sont parmi les plus douces sur le marché et elles offrent un très bon rapport qualité prix.

On trouve aussi pas mal de lingettes « faites main » en mode DIY sur internet (Etsy, etc), mais parfois les tissus sont mal choisis car certes on fait alors appel à des chutes de tissu type polar ou autres, mais parfois à de la simple toile, car qui ne convient pas très bien.

Le principe d’utilisation le plus classique est simple :

  • vous mouillez votre lingette, vous l’essorez.
  • vous versez un peu d’huile ou de lait sur la lingette
  • vous vous démaquillez comme avec un coton jetable
  • vous passez votre hydrolat ou lotion tonique bio

Une autre façon est la technique du raton laveur :

  • vous massez de l’huile de coco ou de l’huile de jojoba (clic) sur le visage maquillé. Tout le maquillage se solubilise.
  • vous « rincez » avec une lingette propre, humide et bien essorée
  • vous passez plusieurs fois
  • vous terminez avec votre hydrolat ou lotion tonique.

Et vous ? Comment vous démaquillez-vous actuellement ? Avez-vous adopté le démaquillage zéro déchet ?

 

Étiquettes: ,
 

13 Commentaires

  1. Elodie Chapelle

    Coton lavage et démaquillant maison (40 % d’huile végétale + 60 % d’hydrolat environ) 😉

  2. Coucou Julien ! 🙂 Alors à la maison, nous étions au gant bien avant que ça ne soit « tendance » (sûrement dû à mon « grand âge » ! lol). Aujourd’hui, l’idéal pour moi ce sont les huiles démaquillantes, notamment celle de jojoba. Parfois, je rince (en plus) avec un savon doux surgraissé. J’aime beaucoup également le baume gommant de Alors ça Pousse qui est vraiment top 🙂 Bisou et bonne soirée Julien. Nathalie

  3. Duparchy

    Pour ma part, j’utilise l’huile démaquillante solide ! Je l’ai acheté dans un magasin vrac et je crois que c’est celle qui est vendue sur le site de Slow cosmétique. Très pratique car encore moins de cotons/lingettes sont utilisées et moins de plastique utilisé (contenant des huiles).

  4. Flore

    ici pour le démaquillage des yeux : gant démaquillant H2O et le visage démaquillant wash wash cousin ( solide) que j’utilise même si je suis pas maquillée en lieu et place du savon. il laisse la peau toute douce …

  5. maronie

    bonjour tout le monde !
    Désolée Julien ce n’est sûrement pas l’endroit pour ce post, mais je ne trouve pas de post récent sur le sujet.
    Maudit points noirs.
    Je vais être brève J’ai des points noirs mentons et nez. Je me suis armée d’un tire comédon, je fais des bains de vapeur puis zou je les retire.
    Le matin c’est : psschit d’eau d’évian plus d’eau de romarin. Et mon combo huiles végétales de jojoba, abricot, pépin de raisin et tea tree. Jamais de maquillage. le Soir je me lave avec une eau micellaire sans alcool ni rien du tout puis un savon sans savon et sans huile essentielle à la vanille. Pschiiit d’eau de romarin et crème hydratante neutre.
    Une fois tous les 15 jours un gommage à l’argile blanche et un masque argile rose ou miel. et pis c’est tout !
    Ma peau va très bien mais ces points noirs reviennent en permanence !
    Que faire ?
    Merci beaucoup pour ton aide précieuse, comme toujours.

  6. Isabella

    Pour moi c’est huile végétale (coco ou noyau d’abricot ou avocat ou olive) et passage de ma konjac, puis rinçage juste à l’eau… C’est bien ? Belle journée !

  7. Isabella

    Bonjour Julien, une question que je ne sais où poser… J’ai bien étudié vos conseils de dosage sur ce site et aussi dans votre livre « slow cosmétique » mais comme je me suis fabriqué un soin à appliquer tous les jours, et sur une grande surface (jambes entières et ventre…) j’aurais bien besoin de votre vérification d’expert… Il s’agit d’un soin anti œdème lymphatique et anti cellulite et anti varicosités… Je prévois de mettre dans 100 ml d’HV d’avocat : 55 gouttes d’HE de lentisque pistachier, 10 gouttes de HE de cyprès et 10 gouttes d’HE de géranium… Pourriez vous me dire si les produits et ce dosage sont adaptés ? Belle journée à vous !

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *