Marie, ou l’histoire de la fille qui a adopté la recette du shampooing slow plus vite que son ombre



Remplacer son shampooing par du naturel, c’est possible !

Si vous lisez ce blog, vous savez que la plupart des shampooings en parfumerie et en grande surface sont bourrés d’agents émulsifiants irritants et/ou polluants  (les fameux Sodium Laureth/lauryl Suflate et leurs analogues).
On ne parle même pas des conservateurs, parfums synthétiques et silicones qu’ils contiennent. Beurk ! 🙁

Seulement voilà, ils sentent bon, ils sont assez efficaces, leur prix est imbattable et on les trouve partout. Pfff… la lutte est difficile !
Pire, ces shampooings participent au fameux “brainwashing cosmétique“, car même si ils s’appellent “biologique”, “ultra doux” ou “naturel aux fruits”, ils sont tous à mettre dans le même panier. Ce ne sont pas des produits écologiques !

Et si on les remplaçait par des shampooings bio ou de l’argile, comme l’a fait Marie, une ex-addict des cosmétiques conventionnels… Témoignage !

Non mais qui c’est cette fille ?

Marie, elle l’a fait ! et vous ?

Marie est une jeune femme active. Elle habite à Paris mais est originaire de Lyon. Elle raffole des cosmétiques depuis toujours. Ses marques fétiches jusqu’il y a peu ? Beaucoup de marques conventionnelles pleines de pétrochimie et de synthétiques : Uriage, Bioderma, Nivea, Dop, Garnier, Kérastase… Et un peu de bio ou de naturel discutable : BIObyNuxe, Lush, Nuxe, etc.

Ayant découvert la Slow Cosmétique en septembre dernier, elle s’est cependant mise à se poser quelques questions lors de ses achats beauté. Et, en deux mois seulement, elle a tout changé !

On découvre ensemble son témoignage sympathique et encourageant, et surtout son avis sur une des recettes les plus “basiques” de la Slow Cosmétique : le shampooing à l’argile, qui l’a définitivement persuadée de s’engager pour une planète beauté plus verte !

Le témoignage de Marie :

Cher Julien,

J’ai découvert le concept de slow cosmétique en écoutant ton interview sur France info. J’étais déjà assez sensible au “bio”, aux produits pas trop nocifs sur la planète, mais j’étais aussi une sacrée pigeonne du marketing ! Ca, je m’en suis rendue compte en lisant ton bouquin 😉

Après m’être renseignée un peu sur le concept de la slow cosmétique en me baladant sur le net, j’ai en effet foncé pour acheter ton livre “Adoptez la Slow Cosmétique”. Et là, que du bonheur, je ne l’ai pas lâché pendant plusieurs jours.

Après avoir fait un petit essai en me faisant un baume pour les lèvres maison (recette à la page 200), je suis passée à la vitesse supérieure.
J’ai commandé sur internet des huiles végétales, quelques huiles essentielles, des hydrolats et quelques autres produits du “terroir” slow… 🙂 Et voilà, depuis lors je m’éclate en me faisant mon huile pour le visage. C’est hallucinant de voir que de si petites quantités suffisent d’ailleurs pour le visage. Je me fais aussi des huiles pour le corps, et un nouveau baume pour les lèvres, etc.

 

Un passage à la slow cosmétique ra-di-cal !

Je tiens à souligner que ce qui m’a beaucoup plu c’est que ton livre préconise de vraies recettes maison toutes simples, sans avoir besoin de se transformer en parfait petit chimiste ! Les recettes sont à portée de tous et c’est vraiment appréciable.

Complètement convaincue que je peux lutter contre le temps d’une façon plus slow, je fais ma gym du visage aussi tous les matins et le geste eau fraîche au réveil est super efficace. J’étais déjà convaincue mais là, je suis totalement convertie!!!

Geste pour la planète : ok
Geste pour ma peau et mon organisme : ok
Geste pour mon porte-monnaie : ok
Geste pour les gros bonnets du CAC : f***

Petite anecdote, j’ai aussi testé le shampoing à l’argile (recette page 100). J’étais très très très sceptique ! J’ai les cheveux longs aux pointes sèches. Me laver les cheveux avec juste de l’eau, de l’argile et des huiles essentielles ne me convainquait pas du tout.

Révélation, c’était génial. Tu écris dans ton livre que ce n’est pas comparable à un vrai shampooing mais moi j’ai noté que cela donne beaucoup de matière, de corps et de volume aux cheveux. Et cela ne les dessèche pas.

Pour terminer, je me suis amusée à faire un petit avant/après de mes produits cosmétiques, rien que pour pouvoir te l’envoyer (voir photo) . Tu vois que le passage à la slow est radical ! J’ai éliminé presque tout au profit de matières plus naturelles et plus nobles trouvées sur le net ou en magasins bio. 

Merci Julien, pour tous tes précieux conseils, au plaisir d’échanger avec toi !. 

Marie.”

Super non ? 🙂 Merci pour ce témoignage Marie, c’est bon de savoir que notre combat pour la Slow Cosmétique arrive à détourner certaines femmes (et hommes) des produits qui nous mentent.

Ma recette de shampooing à l’argile :

En exclu, et sans que vous ne deviez acheter mon livre (enfin vous pouvez hein ;-)), je vous livre la fameuse recette de shampooing à l’argile que l’on trouve à la page 100 de mon livre “Adoptez la Slow Cosmétique“.

Shampooing nettoyant à l’argile – Tous types de cheveux – Pour un seul shampooing (environ 250 ml)

Délayez progressivement dans un gobelet (25 cl) d’eau chaude :

2 grosses cuillères à soupe d’argile verte ou blanche (si vos cheveux sont gras, optez toujours pour l’argile verte)
5 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie, d’ylang-ylang ou de bois de rose

Touillez lentement pour obtenir une eau opaque. Dans la douche ou par-dessus la baignoire, appliquez progressivement sur les cheveux humides et massez-les longuement. Laissez agir au moins 2 minutes, puis rincez abondamment.

<<<< Trouvez des huiles essentielles et argiles de bonne qualité ici >>>>

Dans mon livre (que je vous conseille d’acheter ici) je commente en disant que ce « shampooing » nettoie à merveille mais ne laisse pas les cheveux souples comme les shampooings habituels qui contiennent des silicones ou des agents antistatiques (mais la planète vous dit merci !). L’eau d’argile ainsi utilisée est à conseiller en alternance avec des méthodes plus classiques (utilisation de shampooings certifiés bio).

En cosmétique certifiée bio, on trouve maintenant de très bons shampooings à base de tensio-actifs doux. Ils moussent parfois un peu moins, sont parfois un peu plus liquides, et souvent hélas plus chers… Il y en a vraiment beaucoup. Certains se nettoient aussi les cheveux avec des savons surgras saponifiés à froid (je le fais assez souvent moi-même mais j’ai les cheveux courts). Vous avez l’embarras du choix !

Alors, prêts à laisser tomber votre shampooing conventionnel ? 🙂

 

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Slow Cosmétique : Biographie de la peau d’Antigonexxi J'ai examiné la peau de Madame Antigonexxi, oui oui ;-) Voilà longtemps que je ne vous ai plus proposé de bons conseils en fonction d'un type de p...
Le lait démaquillant Slow, ou comment je me suis nettoyé avec du lait de vache à la télé... Moi, mon lait et mon aloe vera à la télé (photo M.Godfroid) L'envie me prend de partager avec vous une des recettes les plus faciles de mon livre ...
L’art du bain : Transformez votre salle de bain en SPA   Le bain aux huiles essentielles ne fait mousser que vos sens... pas l'eau ;-) Le bain n'est pas si ringard... La balnéothérapie et le bi...
Étiquettes: , , ,
 

106 Commentaires

  1. Ayé j’ai enfin délaissé complètement les shampoings traditionnels depuis quelques mois, après un essai de shampoing maison peu concluant (il faut vraiment que je trouve les ingrédients qui conviennent à mes cheveux) je me suis rabattue pour le moment sur les shampoings Lavera, mais ce shampoing à l’argile me tente beaucoup.

  2. Je pense qu’il serait bon de préciser qu’il ne faut pas d’objet en métal en contact avec de l’argile, (pour une raison de transfert d’Ions, surtout avec les objets l’aluminium).

    Il me semble aussi qu’il est important de choisir de l’argile “séchée au soleil” afin qu’elle ait gardé toutes ses propriétés.

  3. Cher julien, j ai mon anti ride avec des huiles essentielles et de huile d ‘argan que tu m avais conseille les produits ont coûtes très cher dans un magasin de plante mais je l utilise depuis plusieurs mois c est vrai qu’il n en faut pas beaucoup mais je ne vois pas réellement la différence dois je faire autre chose ou mettre un autre produit merci de me répondre

  4. Moi je me lave les cheveux avec des savons à froid. Celui de aroma nature me satisfait pleinement, celui de saponaire beaucoup moins parce qu’il m’asséchait trop les cheveux. Il faut trouver le bon et surtout ne pas abandonner après la 1ere fois parce que les cheveux doivent d’habituer à ce côté plus naturel 🙂

  5. J’ai essayé le shampooing à l’argile et je n’ai pas été convaincue. Mes cheveux fins et à tendance grasse se sont retrouvé raplapla et tout poisseux. Même le rhassoul n’a pas été mieux.
    Je réserve l’argile pour mes masques visage et le rhassoul pour mes masques cheveux avant un shampooing bio.

  6. le shampooing, ok !

    mais quoi utiliser comme masque ou comme après-shampooing pour contrecarrer le côté asséchant de l’argile ?!

    • On peut frictionner ses longueurs avec de l’huile végétale entre deux shampooings doux 🙂 mais l ‘eau de lavage a l’argile n’est pas suffisante ( dans mon cas ) pour enlever l’aspect gras après ces frictions => peut-être alterner eau d’argile sans après shampooing( rincage au vinaigre aide deja pour la brillance et le démelage) , puis frictions à l’huile + shampooing bio ?

    • Jojoba, argan, beurre de karité, huile de coco… Il y a 1001 recettes de masques soins hydratants pour le cheveux…

  7. Bonjour Julien! Après t’avoir vu au journal de la santé, je ne peux plus quitter ton blog! MERCI, c’est passionnant! Mère de deux enfants asthmatiques, je souhaitais connaître ton point de vue concernant les diffuseurs d’HE. Puis-je en acheter un et y mettre de l’HE de lavande vraie par exemple, dans la pièce à vivre en leur absence? Sais-tu si une HE pourrait être bénéfique contre leurs bronchites à répétition? Ils ont 2 et 4 ans. Si tu as le temps de me répondre, merci, en tout cas, je ne quitte plus ton blog pour un moment et il me tarde de lire ton livre! Bonne soirée, au plaisir de te lire…

    • Bonjour ellea… Pour tes enfants, pas de souci si tu utilises un diffuseur d’HE à ultrasons et à froid (je recommande le Sphera de Pranarôm). Tu peux alors diffuser du lavandin, de la camomille noble, un tout petit peu d’eucalyptus radié, du petitgrain… Même en leur présence mais bien évidemment pas en inhalation directe sur l’appareil. Pour les bronchite à répétition de l’enfant, rien de tel que les suppos aux HE avec estragon et eucalyptus radié + un soupçon d’inule. A toit de trouver une pharmacie aroma qui fait cela (y en a hélas pas bcp du tout)

      • Super merci, je suis impressionnée par ta gentillesse! J’ai essayé ta recette de crème universelle avec de l’huile de noyau d’abricot et de l’huile de rose musquée avec hydrolat d’eau de rose. En HE j’ai mis rose de damas et palmarosa. Elle sent super bon! Très agréable à appliquer je recommande ta recette simple et efficace! Pour les cheveux, j’ai découvert l’HV de brocolis qui lisse vraiment mes cheveux mousseux! Merci pour tout! Bises

  8. Bonjour Julien!
    Je n’utilise plus depuis plusieurs mois les shampoings en grande surface. Après d’abord être passée par des shampoings au label bio (Logona, Lavera, Melvita), je suis passée maintenant à la home cosmetique 🙂 je me fais mes shampoings solides seule, et ça marche du tonnerre. Mes cheveux reprennent du corps, sont super brillants (merci le henné et les bains d’huile), et repoussent plus vite!
    Bref… je te suis à 100%!

    • Bonjour Lulu ,
      Les shampoings solides dont tu parles me font rêver ! ça fait des lustres que je rêve d’en faire .. Serais tu partante pour me donner ta recette ?? Comme ça après en avoir fini avec les bouteilles de gel douche , plus de bouteilles plastiques de shampoing dans ma poubelle..
      Merci bcp par avance

    • Tu nous tentes ! Une ch’tite recette ici ?

      • Je peux vous faire partager une recette de Christelle SPADA, elle tiens un blog.

        Shampoing solide + après shampoing 2 en 1 au beurre de karité et au romarin
        Sodium Cocosulphate 85 g
        BTMS 20 g
        Beurre de karité 15 g
        Cetiol C5 8 g
        Huile essentielle de romarin 10 gouttes
        Huile essentielle de lavande 10 gouttes
        Huile essentielle de citron 10 gouttes
        Miel 10 gr
        Vitamine E 5 gouttes
        Pour 2 Shampoing solide
        Mettre au bain marie, le SCS, le BTMS, le beurre de karité, le cétiol C5. Laisser fondre le mélange et remuer délicatement. Si le mélange a du mal à fondre, ne pas hésiter à le couvrir.
        Ajouter les HE et la vitamine E dans le miel et mélanger le tout.
        Laisser tiédir le mélange 5 minutes et incorporer le miel.
        Mettre la préparation en moule et laissez durcir 15 minutes au réfrigérateur pour démouler ensuite plus facilement.
        Laisser sécher pendant 2 jours dans un endroit sec, chaud et à l’air libre.
        Conserver le sur un support à savon dans la salle de bain pour qu’il puisse sécher entre chaque utilisation.
        Pour varier les plaisirs
        On peut remplacer:
        – le beurre de karité par du beurre de cacao ou de mangue
        – le cetiol C5 par de l’huile de coco, d’olive, de sésame , de ricin, d’argan, d’avocat, de carthame, de jojoba, de macadamia, d’amande douce ou de pépins de raisins
        – Autres huiles essentielles pour la beauté des cheveux et le parfum: huile essentielle d’ylang ylang, menthe, géranium, cèdre, bois de rose, santal, patchouli, bergamote, orange douce et petit grain bigarade.

        Pour ma part, j’ai testé et approuvé. C’est une recette pour cheveux normaux mais il convient très bien aux cheveux plutôt sec comme les miens.
        Pendant toute la période où j’ai testé ce shampoing, je n’ai pas fait de bain d’huile pour mes cheveux.

      • aromathérapie

        Bonjour Mr Julien , je suis désolé mais j ai pas trouvé ou je peux poser cette question ,
        suite au visionnage de certaine de tes videos sur youtube , j ai décidé d acheté des huiles vegetales et essentiels ;
        mais maintenant je me trouve avec un tas de huiles , mais je sais pas comment les utiliser !!
        voila les huiles que j ai :
        -HV de coco
        -HV de nigelle
        -HV ricin
        -HV rose musquée
        -HV de jojoba
        -HV amande douce
        -HV avocat
        -HV noisette

        -HE niaouli
        -HE citron
        -HE eucalyptus
        -HE tea tree
        -HE thym

        hh c est trop !! oui je sais ! ( je suis un homme )
        ma question est ce qu il y as une recette qui regroupe c est huiles ?? une recette pour hydrater , donner une bonne mine et combattre les boutons et cicatrices de boutons que j ai !?
        et merci beaucoup pour ce que tu fais !

  9. Bonjour Julien,
    Pas d’argile de mon côté, mais un lavage à la poudre de shikakaï. C’est un produit magique. C’est un soin en même temps qu’un nettoyant doux et il laisse les cheveux démêlés, brillants et souples.
    Il faut juste laisser le temps aux cheveux de s’habituer à ce nouveau traitement et d’éliminer les résidus de produits chimiques, pour en obtenir toute l’efficacité.
    Écologiquement, le seul point négatif est que l’on doive l’importer.
    Je suis totalement convaincue par le shikakaï, qui peut-être une alternative à l’argile.

  10. Bonjour Julien,
    Cela fait un moment que je lis tes publications et je suis fan! Bravo!!
    Je suis tout à fait dans la mentalité de la plus low des cosmétiques: produits les plus simples, les plus rudimentaires, chaque fois que possible: savon de Marseille véritable (à Marseille à l’usine le Sérail, très très bien), karité/huile argan pour le corps venus de leurs pays d’origine respectifs. Pour le visage: vinaigre de cidre ou citron, et huile de jojoba avec oxyde de zinc pour la protection solaire. Pierre d’alun. HE de lavande pour tous les bobos.

    La seule chose qui me chagrine (profondément) ce sont mes cheveux. J’essaie désespéremment de trouver le soin qui leur convient qui ne soit un shampoing industriel, mais en vain. Ils sont fins, denses, et bien secs. Et cela s’aggrave avec le temps même si je mange ce qu’il faut.
    J’ai essayé les shampoings bio, qui ne les rendent pas très beaux, et ne me satisfont pas tout à fait (j’aimerais quelque chose de plus brut encore, sans emballage). J’ai essayé des savons (marseille, alep, le fameux Medimix indien ayurvédique) , et c’est là ma question: ils lavent, oui, mais je ne comprends pas pourquoi, ils laissent tous un dépôt un peu gluant sur les cheveux, et ceux-ci en sont ternis, font des paquets, ils sont affreux. Je voudrais comprendre d’où vient cet effet, et pourquoi certaines personnes sur le net disent être tout à fait contentes des savons à la place des shampoings. J’ai essayé de faire des rinçages au vinaigre, mais cela assèche beaucoup mes cheveux, même bien dilué.

    La seule chose qui semble convenir, mais c’est un palliatif: “améliorer” un shampoing industriel pas trop mauvais, en rajoutant dans la bouteille de l’eau, et des huiles.
    Autre question ici: penses-tu que l’on peut y ajouter un peu de vinaigre sans que cela dégrade l’ensemble du mélange, qui va rester dans la bouteille tout au long de son usage?

    L’argile (ou le bicarbonate comme pour le “no poo”), comme tu le dis, ne peut pas remplacer à long terme les shampoings?

    Un grand merci d’avance et bonne continuation

    • Bonjour Célia,

      J’ai les cheveux longs et plutôt sec.
      J’ai tenté le savon de marseille et le savon d’alep, un vrai catastrophe sur moi.

      Côté shampoing, j’achète la marque cosmo naturel (nature et progrès), j’aime bien, c’est super économique et de temps à autre je fais un soin à base d’huiles.

      Pour mes cheveux longs (quasi mi-dos)
      1CS d’huile de jojoba
      1cc de beurre de karité
      Je fonds les deux à feu très doux.
      1 à 2 gouttes maxi de he (ylang ou palmarosa)
      Et de temps à autre je remplace l’ylang ou le palmarosa par une synérgie d’he pour cheveux sec (Martinetti, j’ai trouvé ça sur un salon bio et j’aime bien).

      J’applique sans attendre le mélange tiède, je garde le temps de prendre un thé, 1/2 heure maxi.
      On m’a déjà conseillé de faire un masque au henné neutre mais je n’ai pas tenté l’expérience.

      Essaie ce bain d’huile, j’en suis très satisfaite.

      Là je vais tester le shampoing à l’argile ! Merci Julien 🙂

    • Bcp de questions celia… Le résidu gluant et la lourdeur peut être dû selon moi à
      – trop de savon
      – un rinçage insuffisant
      – un cheveux très abîmé qui “accroche” le savon en résidus si le rinçage est peu efficace
      A travailler donc, l’un ou l’autre aspect.

      Pas de vinaigre dans l’eau de lavage. Le vinaigre (de lavande, de camomille, etc…) c’est pour le rinçage.

      L’eau d’argile peut remplacer le shampooing sur la durée oui mais c’est fastidieux et ne convient pas à tout le monde.

      D’autres pistes :

      – la base lavante neutre bio (aromazone, urtekram, natessance) + HE + un soupçon d’HV
      – ma recette au bois de panama dans mon livre

      • Bonjour Julien,

        Je pense que tu as résolu mon mystère, je n’avais pas vraiment aimé le savon en guise de shampoing, je pense que ça devait être un défaut de rinçage.

        Le shampoing à l’argile est très bien pour moi, je le ferai en alternance avec mon shampoing habituel 🙂

      • Merci Julien je n’avais pas vu ta réponse. Je vais tenter de metrte moins de savon (il est vrai que je recherche encore la mousse, donc je dois en mettre trop), améliorer le rinçage et le faire à froid. Mes cheveux sont teints au henné, j’ose alors croire qu’ils sont lisses et non ouverts (écailles) sur la longueur, en tout cas j’espère… Je dois encore tenter l’argile. Merci merci merci!!!!

  11. Moi je me lave les cheveux avec du savon noir ou du savon d’alep en paillettes. Je le reconstitue avec de l’eau de l’eau. Je mets quelques gouttes d’huiles essentielles en général lavande, ylang ylang, gingembre. Je laisse agir 5 minutes.
    Moi j’ai les cheveux frisés, touffus, longs, secs de nature, un peu style afro. Mon coiffeur m’a dit que le secret d’un shampoing réussi c’est le rinçage. Pour le dernier rinçage je mets de l’eau de source dans une bassine, avec du vinaigre de lavande et je mets mes cheveux au moins une minute dedans. Ca me réussit, mais je vais alterner avec ta recette, Julien. L’argile doit laver les cheveux et le cuir chevelu sans irriter. Merci Julien! ; )

  12. Lulu , pourriez-vous partager votre recette de shampooing solide en précisant quel type de cheveux vous avez svp 🙂 ?
    Et Mary Read , pourriez – vous nous dire ou vous trouvez cette poudre de shikakaï?
    Qqun a-t-il testé la base lavante neutre de chez Kruidvat?

    Mes cheveux regraissent vite , cuir chevelu sensible et réactif, et comme ils sont très longs les longeurs se déssèchent et s’emmêlent :-p si qqun a le même cas et de chouettes recettes à partager,je suis preneuse !

  13. J’ai un problème plus technique.
    J’ai essayé le shampoing à l’argile hier et obtenu de très bons résultats. Seul problème : ça bouche mes canalisations. Quelqu’un a-t-il une solution ?

    • Cette recette ne bouche pas les canalisations car on utilise très peu d’argile. Etes vous certaine de la quantité utilisée ? Pour déboucher, une lectrice vous préconisait du bicarbonate de soude (cristaux de soude non alimentaire), du vinaigre et de l’eau bouillante… Mais son commentaire s’est effacé.

  14. C’est une bonne idée de proposer un article témoin comme celui-ci, on voit comment tu peux faire changer radicalement les habitudes (moi y compris) 😉 !
    Je tenais juste à apporter une petite remarque concernant les produits amazones; semblerait-il que la qualité des produits de la marque baisserai avec le temps, pour faire plus de profit (source : j’ai croisé quelqu’un qui y travaillait).
    J’avais pourtant pris mes habitudes sur le site, donc je jugerai par moi même quand je recevrai ma commande.

  15. bonjour Julien je voudrais avoir votre avis sur ce commentaire d’un dermatologue qui parle de la gym facial;je m’y intéresse depuis qques temps et j’avoue etre dans le vague…
    (ci joint le lien)
    merci
    http://www.dermatologie-esthetique.com/article-27584926.html

    • En voilà un qui n’est pas fan de la gym faciale. Sa logique : plisser la peau en faisant des grimaces cause plus de rides. La logique de la gym faciale : tonifier les muscles du visage permet d’augmenter leur volume et leur tonicité et ainsi de maintenir les formes du visage plus fermes et de lutter contre le pouvoir de la ptose. Pour les rides d’expression, il a raison, mais c’est pour cela qu’en gym faciale on préconise des mouvements bien précis, et surtout d’éviter de plisser des zones inconsidérément. On est aussi bien conscient que certains exercices doivent être suivi d’un petit massage pour “lisser” la zone travaillée et l’irriguer en sang ensuite. Je reste partisan de la gym faciale correctement pratiquée et je pense que ce médecin fait une caricature rapide de la pratique en focalisant sur un seul aspect : les rides d’expression. Merci de voir mon article sur la gym faciale (clic) et de poster vos commentaires là et non ici.

  16. Bonjour Julien, Cela fait un moment que je viens sur votre blog qui est tout simplement génial. Ça fait un peu plus de 3 ans que je fais mes cosmétiques et au moins 10 ans que je n’utilise que du bio et ma peau me dit merci. Comme je fais des hennés avec du katam et de l’indigo les shampoings traditionnels ne me conviennent pas. Il faut connaitre mais il y a beaucoup de façons de se laver les cheveux. En ce moment j’alterne entre le sidr et le rhassoul. Et vive le rinçage au vinaigre. Mes cheveux sont brillants et faciles à coiffer.

  17. Bonjour Julien, Bonjour lecteurs et lectrices,
    Le shampoing a été un des premiers changements que j’ai effectué dans ma conversion à la slow cosmétique. J’utilise désormais une base neutre à laquelle j’ajoute des huiles essentielles. Pour mes cheveux gras: h.e. de lavande vraie. Pour les cheveux secs de mon mari: h.e. de géranium rosat. (j’espère ne pas me tromper…).
    A cela j’associe quelques gestes complémentaires: j’ai changé ma brosse plastique par une brosse à picots de bois et un peigne de bois également, je finis mon rinçage par un jet d’eau plus fraiche et je laisse mes cheveux sécher un peu à l’air libre avant d’utiliser le sèche-cheveux (j’avoue, c’est uniquement quand j’ai le temps…). Résultat: j’ai gagné 1 à 2 journée de lavage!
    Ceci dit le démêlage reste mon soucis… Mais ça a toujours été le cas!
    Une bonne semaine à tous. Merci Julien de nous avoir fait profiter de ce témoignage.

    • Bonsoir Anne-Laure, et à tous d’ailleurs

      Question, pour toi stp : où trouver une brosse à picots de bois et un peigne en bois ?
      J’ai cherché en magasin bio en vain…je suis lyonnaise.
      Depuis ma lecture de “L’ART DE LA SIMPLICITE” de D. LOREAU je cherche ces 2 éléments…
      Merci de ton aide
      A bientôt

      • Bonjour Sab,
        J’ai justement trouvé ces accessoires en magasin bio. Je suis rouennaise et j’ai donc peu d’infos sur Lyon (ceci dit, je pense que ton agglo est mieux fournie que la mienne parce que Rouen, c’est pas très grand). Par contre, c’est vrai que, même si j’ai une boutique préférée, je n’hésite pas à changer pour trouver exactement ce que je veux (ex: 4 boutiques avant de trouver mes serviettes hygiéniques en coton lavables!). Et quand je ne trouve vraiment pas: je commande sur internet.
        Bonne recherche à toi, même si je pense ne pas avoir été de grande aide (désolée). Par contre, je prends ta référence bibliographique…
        A bientôt!

    • Merci à toi anne Laure pour le retour !

  18. Le shampooing est souvent le premier produit à faire les frais d’une conversion à des produits plus simples. Je n’en utilise plus depuis une quinzaine d’années. C’est un produit trop décapant, qui laissait mes cheveux très secs, très emmêlés, ternes et sans relief. Quel bonheur le jour où, réellement lassée d’abîmer mes cheveux, j’ai osé utiliser un très bon savon de Marseille à la place! J’ai eu curieusement l’impression de faire une transgression… signe qu’on est très formaté par les messages publicitaires… et j’ai longtemps été gênée de dire que j’utilisais du savon de Marseille en guise de shampooing…

    J’ai néanmoins continué à utiliser des après-shampooing jusqu’au jour où j’ai trouvé bien mieux : savon noir, rhassoul ou shikakaï auxquels j’ajoute huiles végétales et essentielles selon les besoins et l’humeur!
    Depuis, je n’achète plus d’après-shampooing! Finie la corvée de démêlage, les cheveux sont brillants, souples et retrouvent un peu de volume!
    Et le site Aromazone, avec ses prix raisonnables, en plus d’être une mine d’informations, recèle de véritables trésors!

    • bonjour Hannah, comment utilises-tu le savon de Marseille? Moi il me laisse un dépôt gras et les rend ternes. Y a-t-il un “truc”? Car le rinçage au vinaigre assèche, j’ai l’impression. Ou alors, est-ce qu’il y a un temps d’adaptation à prendre en compte (mais je ne comprends pas trop pourquoi)
      A la base tes cheveux sont-ils secs?
      Merci de ton témoignage 🙂

      • Bonsoir celia!
        Je crois que pour le lavage des cheveux, il faut aussi prendre en compte les caractéristiques de l’eau de la région où on vit, ce qui pourrait expliquer des différences. Je n’ai pas de problèmes à rincer le savon de Marseille mais je l’ai peu à peu laissé tomber au profit des poudres lavantes telles que shikakaï ou rhassoul (commandées sur Aromazone). Il faut en mettre peu, uniquement sur le cuir chevelu et laisser poser 4 ou 5 minutes.
        Le rinçage au vinaigre ou avec quelques gouttes de citron rend les cheveux souples et brillants. J’ai eu les cheveux gras assez longtemps, ce n’est plus le cas. A quoi attribuer ce changement? Le temps qui passe (ma peau est moins grasse également) ou bien le fait de moins les agresser?…
        Se convertir à la slow cosmétique exige qu’on tâtonne, qu’on cherche la solution idéale… introuvable d’ailleurs!
        En tout cas, c’est plutôt sympathique de pouvoir partager son expérience! J’adore internet pour ça!
        Salutations!

  19. Je suis une férue d’argile (verte surtout).

    toutes les Maries sont-elles attirées par l’argile ?… 😉

    c’est un miracle de la Nature, l’argile, un cadeau qui nous est offert.

  20. Bonjour
    Je me suis depuis quinze convertie à la slow cosmétique en fabriquant mon propre shampoing à partir de la base neutre d az à laquelle j ai ajouté des actifs.
    Mais pour l instant en dehors d un cuir chevelu qui ne me démange plus je n ai pas note d amélioration au contraire mes cheveux ont un aspect gras se mêlent et forment des paquets .
    Est ce un passage oblige pour que le cheveux se débarrassent des silicones ou les actifs ne conviennent ils pas ?
    Si certaines d entre vous pouvaient m apporter leur témoignage cela m aiderait
    Merci

    • Difficile à dire… Normalement la base neutre agrémentée d’un tout petit peu d’huile végétale de jojoba et de deux huiles essentielles (genre ylang ylang, lavande vraie, camomille noble, sauge ou romarin) donne un résultat tout à fait acceptable.

      • Merci Julien. J’ai abandonné les actifs et ai juste ajouté de l’huile essentielle de cèdre à la base neutre d’az. c’est mieux : plus d’aspect gras mais encore des cheveux m^lés au niveau des pointes. Je vais tenté avec les huiles essentielles que vous suggérez.
        Je vais persévérer ; plus une once de silicones et compagnie ne m’approchera !

  21. Eliane Grabuge

    Après le shampooing, si les cheveux sont secs ou ternes, on peut appliquer quelques gouttes d’huile végétale de brocolis. Cela les rend brillants.

  22. tous les quinze jours je fais un shampoing au bicarbonate de soude. ça nettoie bien et me permet d’enlever les hv que je mets tous les jours par petites pulvérisations! Conseils de ma coiffeuse et me cheveux crépus disent merçi! Reste plus qu’à soigner mon alimentation pour me sauver des pellicules!

    • Quel est ce shampooing au bicarbonate de soude Poupette ?

      • Un mélange de savon noir et cuillérée de bicarbonate de soude fait maison. Il n’est pas commercialisé. recette d’une dame qui respecte le cheveux crépu. De plus il me sert davantage d’exfoliant tous les 15 jours. Sinon c’est argile blanche ou rhassoul (mêlé au savon noir)

  23. pour ceux qui auraient envie de tester un shampoing savon saponifié à froid, il y a celui-ci, développé pour les cuirs chevelus qui gratouillent
    http://secrets-cosmetiques.com/boutique/savon-a-froid/107-tout-va-bien.html
    les cheveux crépus l’aiment bien, et mes cheveux gras aussi 😉

  24. Bonjour,

    Poupette, pouvez-vous expliquer comment vous composez votre shampooing au bicarbonate de soude et comment l’appliquer?
    Merci<<;

  25. Je me lave les cheveux ( fins, normaux à secs) au savon d’Alep et c’est formidable: mes cheveux sont doux, souples et brillants. Sans après shampoing. Je les rince à l’eau tiède sur le crâne et à l’eau froide sur les longueurs, en les démêlant prudemment sous le robinet avec un peigne à dents écartées. Je sais que le simple changement de marque de shampoing rend les cheveux difficiles à démêler la première fois alors que dire du passage du shampoing bourré de silicones lisseurs au savon. Dans ce cas il suffit de s’humecter légèrement les mains avec du vinaigre ou du citron et de les passer sur les cheveux; alors le peigne glissera bien et vous pourrez poursuivre le rinçage qui doit être fait à fond, très important. Lors des shampoings suivants les cheveux ne se “rebelleront” plus devant la nouveauté et le peigne glissera tout seul.

    • Moi aussi je me lave les cheveux au savon d’alep. Les miens sont très secs, frisés et longs.
      Je me mets de l’huile de jojoba sur le cuir chevelu et de macadamia sur les longueurs.
      J’ai un coiffeur super, il m’a aussi conseillé de rincer mes cheveux longuement et ensuite rinçage à l’eau vinaigrée.Et il m’a dit la vérité sur le shampoing, il ne rend pas les cheveux doux, souples et brillants, il ne faut pas croire les promesses sur les emballages. Il enlève les résidus de gel, de laque, d’huile et c’est tout. ce sont les masques et les soins qui peuvent rendre les cheveux brillants, soyeux.

      • bonjour je repose la question car vous utilisez du savon et je veux percer ce mystère: chez moi, après de nombreuses tentatives, cela donne un effet gluant et terne. Cela a fait ça chez vous? C’est juste au début? Seul le vinaigre en vient à bout? Bien rincer cela veut dire combien de temps ou comment.. je veux dire par rapport au rinçage d’un shampoing normal.

  26. @ Celia: non, mes cheveux ne sont pas gluants ni ternes ni poisseux ou alourdis par le savon d’Alep. Ils sont luisants de propreté, nerveux, lisses, disciplinés et franchement je ne vois pas de meilleur shampoing au monde pour moi. Lors de votre shampoing vous pouvez combiner un produit du commerce mais sans silicones en premier savonnage et du savon d’Alep en second savonnage avant de passer au savon d’Alep seul.
    Je ne mets pas énormément de savon sur les cheveux, trois ou quatre passages du pain de savon sur le cuir chevelu mouillé me suffisent. Pour être certaine de bien rincer mes cheveux je les lave à part dans le lavabo sous le robinet, pas au moment de la douche. Bien rincer cela veut dire les laisser sous l’eau courante, tiède sur la nuque et froide sur les longueurs. Longuement, c’est à dire jusqu’à ce que l’on ne voit plus de mousse sortir des cheveux, pas plus longtemps que pour un shampoing normal lequel mousse plus qu’un savon d’Alep. Mon savon d’Alep fait 20 % d’huile de laurier. Voili voilou. Bonne chance.

  27. Il y a beaucoup de recettes oui ! On peut penser au jojoba en bain capillaire pour commencer. Visitez bien les blogs qui parlent de cela et lisez mon livre ?

  28. Le savon noir du hammam sur les cheveux, c’est tout aussi bon que le savon d’Alep, voire mieux. En fait c’est comme si on avait pris un bain d’huile avant de faire un shampoing. On fait donc d’une pierre deux coups. Et non les cheveux ne sont pas graisseux ou poisseux ou ternes, ils ne font pas de paquets, ils ne sont pas décapés, rien de tout ça. Ils sont hydratés, propres et beaux épicétou. Pas besoin d’en mettre des tonnes, une cuillère à café bien émulsionnée à l’eau tiède au creux de la main me suffit pour des cheveux mi longs et ce en deux savonnages. Il faut bien répartir le produit sur le cuir chevelu et les longueurs. Le savon noir ne mousse guère et donc on peut être tentée d’en mettre beaucoup, mais il faut savoir résister.
    Pareil pour la toilette matinale, il n’y a pas mieux et j’ai pourtant la peau sèche. Il suffit d’une onglée de savon, pas plus pour nettoyer son visage, un peu plus bien sûr pour la douche. Le savon noir ne sert pas que pour le gommage du corps dans les hammams. En dehors de cet usage, le plus connu, il se révèle comme le plus doux des produits d’hygiène et ce qui ne gâte rien, le plus économique.

    • Tes conseils sont très intéressants! Merci beaucoup, je vais persévérer dans cette voie. Au dernier lavage: pas de problème de cheveux poisseux. J’ai rincé au vinaigre, quand même, en en mettantun tout petit peu. La texture de la chevelure était étrange quand même. J’ai un peu hydraté les pointes avec de l’huile, et aucun problème, le lendemain la chevelure était belle. J’alternerai avec d’autres techniques comme l’argile, le bicarbonate, et pourquoi pas le savon noir.
      Merci encore 🙂 et merci à Julien pour favoriser cette communauté!

  29. Il faut trouver la bonne dose de savon à appliquer pour que les cheveux soient bien propres ( c’est le but, non? ) et bien sûr rien n’interdit de se faire des applications d’huile avant le shampoing si on a les cheveux secs. Ce que je veux souligner c’est que le savon d’Alep ou le savon noir (bien dilué pour ce dernier sinon ça va faire gommage) ne décapent pas les cheveux ni la peau du visage et qu’il ne faut pas avoir peur de faire des expériences. Je ne connais pas le shampoing au bicarbonate de soude, mais j’utilise le bicarbonate de soude en déodorant, et c’est vraiment un déo longue durée supérieur même à la pierre d’alun. Quand je regarde les rayons cosmétiques des grandes surfaces je suis partagée entre l’horreur et l’indignation: de voir qu’on veut nous faire payer très cher des produits bourrés de produits chimiques et d’huile de paraffine quand il suffit bien souvent de se servir dans sa cuisine en produits de qualité.

  30. Bonjour Julien
    Puisqu’il s’agit ici de recettes de shampoing , je souhaite te soumettre la simple recette que j’ai concoctée pour mon mari ( cheveux fins , gras et très clairsemés sur le crâne ) : pour 200 ml de base lavante neutre , j’ai mis 20 gouttes d’ HE de lavande et 20 gouttes d’HE de pamplemousse . Il est enchanté de l’effet obtenu : cheveux beaucoup plus secs donc qui paraissent plus fournis . Tous les deux , nous utilisons également ce produit pour la douche corporelle . Néanmoins je me pose une question par rapport à l’HE de pamplemousse : y a t il un risque de photosensibilisation ? Nous sommes en hiver , mais quand il y aura du soleil ? Malgré le rinçage , je me demande si cette huile garde cette propriété qui peut laisser des traces indélébiles sur la peau . Merci , Julien , si tu as le temps de me répondre .

    • Non Agnès… En effet les huiles essentielles (essences) d’agrumes sont photosensibilisantes à partir de 1 % dans une formule mais il faut bien comprendre que c’est d’abord une photo SENSIBILISATION, càd que la peau est plus sensible à la brûlure du soleil. Les taches, elles sont vraiment très rares et plutôt causées par la bergamote ou la khella. Quoi qu’il en soit, pas de souci avec un produit à rincer qui ne pénètre pas du tout la peau et qui de plus en faiblement dosé.

      • Merci Julien pour ta réponse . J’avoue que nous sommes devenus fans , mon mari et moi , de ce produit cheveux et corps … Quant à moi , je suis adepte des huiles végétales et essentielles depuis plusieurs années ( c’est pour ça que j’ai découvert ton blog et acheté ton livre ) . Et même si ce n’est pas le sujet de tous ces commentaires , je veux dire ici que la 1 ère huile végétale que j’ai utilisée et qui a debarassé ma peau de la rosacée , et cela en qqs jours seulement , c’est l’huile de chanvre . Aujourd’hui , n’ayant plus ce problème , j’utilise la rose musquée ( peau mature ) le soir , et depuis que je lis tes différents articles , j’utilise l’huile de jojoba le matin . Et je convertis toutes mes amies ….. Qui s’extasient devant la fraicheur de ma peau de sexagenaire …… Merci pour tes précieux conseils ..

        • En effet Agnès, je pense que je parlerai plus de l’huile de chanvre en 2013, elle vaut le détour.

  31. Bonjour julien,

    J’ai moi aussi acheté ton livre, j’utilise depuis 1 an les produits naturels, par contre, pour les teintures, j’ai essayé le henné (aroma zone) mais je n’ai pas réussi à l’appliquer.
    En consultant ton livre tu parles des colorations végétales et j’ai trouvé pas loin de chez moi, un coiffeur qui utilise les produits MARCAPAR sans ammoniaque, paraphénylène diamine, oxygénée, PEG et parabène. Connais tu cette marque?
    Merci pour ton blog et ton livre

  32. Bonjour Julien,
    J ai une petite question j avais envie de suggérer votre livre a mon mari pour les fêtes… Mais voilà j allaite… Y a-t-il ds votre livre des conseils avec les produits a éviter lors de l allaitement? Ou la grossesse si ça m arrive encore 🙂
    Merci

    • Et pour les jeunes enfants (moins de 3ans) 🙂

      • Les recettes de mon livre s’adressent aux adultes, les enfants n’utilisant que peu de cosmétiques hors la toilette.

    • Cliquez pour tous les conseils huiles essentielles et grossesse ou allaitement
      Les conseils de mon livre sont donc applicables par une femme enceinte à condition d’avoir les balises décrites dans l’article à l’esprit. Il y a bien entendu un passage dans mon livre qui explique cela aussi. Toutes les recettes de beauté de mon livre sont adaptées à la femme enceinte après le 4ième mois.

  33. bonsoir Julien

    je recherche une coloration végétale pour cheveux brun et toutes les couleurs que j’ai essayé virent au roux;as tu des astuces ou bien une marque que tu connais et qui soit bien?
    merci!!

  34. Hello Julien et joyeuses fêtes.

    Dis moi penses tu que ce shampoing a l’argile de 250 ml peut être utilisé en plusieurs fois ? Car a vrai dire j’ai les cheveux courts 🙂

    Sinon aurais-tu d’autres remèdes miracles contre les cheveux qui regraissent très vite ? Car je suis obligé de les laver tous les jours. J’ai pourtant abandonné les shampoings du commerce depuis bien longtemps, pour les bases la antes neutres genre Aroma zone etc.

    Merci

    • Bonjour Zorro et bonne année. Pour des cheveux courts en effet on peut diviser les doses par deux, et la quantité suffira. Alterner ce shampooing avec un shampooing doux au pH acide devrait aider les cheveux à ne plus regraisser.

  35. Merci pour ta réponse.

    J’avais totalement oublié de préciser que j’ai également parfois des pellicules, et le cuir chevelu qui gratte le lendemain de chaque shampooing.

    Penses-tu que l’emploi de l’argile blanche, et d’un shampooing peut suffire ?

    J’ai déjà testé les shampooings traitants de pharmacie, de grande surface, et cela ne fonctionne pas vraiment.
    Le vinaigre de cidre n’améliore pas non plus vraiment ce problème.

    Les huiles essentielles peuvent-elles m’aider ? Si oui lesquelles ?

    Merci

    • Oui Zorro je pense que les huiles essentielles peuvent aider mais tout dépend de l’affection réelle… présence d’un champignon ou d’une levure, simple irritation ? Seul un diagnostic précis peut nous aider à choisir une bonne synergie d’HE. Je pense par exemple à une synergie tea-tree-épinette noire ou romarin verbénone-camomille-petitgrain à diluer dans le shampooing et à laisser poser. Il y a des centaines de synergies possibles. Consultes l’ouvrage de Danièle Festy La Bible des HE.

      • Merci pour ta réponse Julien.

        A ton avis, pour avoir un diagnostic précis de la “chose” (à savoir si champignon, levure autre”, il faut passer par la case dermatologue ? Ou encore envoi d’un échantillon de cheveux à la clinique du cheveux sur Paris ?

        Car de moi-même, je n’arrive guère à savoir si j’ai des pellicules grasses ou sèches, ou si c’est encore plutôt une dermite séborrhéique.

        Tout ce que je sais, c’est que le matin, après une nuit de sommeil, je suis obligé de passer par la case shampooing, car : mes cheveux sont gras, ternes, et dès que je passe la main dans les cheveux, c’est carrément de la neige qui tombe. Ca fait vraiment crade.

        • Zorro, je ne pense pas que la clinique du cheveu soit la meilleure adresse pour avoir un diagnostic sur la présence d’une levure. Un dermato me semble plus approprié.
          Par contre, j’ai testé récemment avec un succès fulgurant le gel d’aloe vera de la marque AUREA, dosé à 1 % en huile essentielle de tea-tree, sur une tête qui semble comme la vôtre. En 3 jours, tout était réglé. Application matin et soir sur cheveux propres. Si shampooing, alors application après le shampooing. A voir, je ne pousse pas car je n’ai pas encore assez de recul mais c’est vraiment impressionnant chez cet homme.

  36. bonjour julien,
    j’ai moi aussi acheté ton livre le mois dernier et je l’ai littéralement dévoré.
    Je partais en w-e en suisse le lendemain de mon achat et je n’ai pas pu m’empêcher de le prendre avec moi 🙂
    Comme marie après avoir pris conscience de l’importance de vivre de manière plus slow et plus naturelle je n’ai pas pu résister à l’envie de chambouler totalement ma salle de bain ce qui fut très vite fait.
    je suis totalement convertie et j’essaye tant que faire ce peut d’en glisser quelques mots à mon entourage qui sait peut-être que ça leur parlera aussi 🙂
    Un tout grand merci pour ton engagement et pour toutes les astuces merveilleuses dont tu nous régale chaque jours.

  37. Bonjour Julien
    Je viens de regarder quelques vidéos
    Super super pédagogiquessss!!!!
    Je fait depuis 1 an des soins naturels karite huile avocat etc sur mes cheveux crépus
    Ça fait 3 ans que j arrête les defrisages.
    J’aimerais savoir si tu connais une recette simple pour préparer des
    Shampooing maison pour les cheveux crépus ….boucles.
    Il paraît qu il ne faut des Sulfate. Des sels etc etc.
    Merci
    Ps: Serais- tu tente de faire une vidéo dédier aux soins des cheveux crépus …boucle?
    Bain des huiles. Shampooing après shamp etc etc.
    À bientôt et bonne route en 2013!!!

    • Je pourrais en effet penser à écrire un article sur le sujet mais je ne l’ai pas prévu pour l’instant Paupin. Pour le bain d’huile, le jojoba et le coco sont des huiles plus “légères” et plus adaptées aux cheveux frisés que le karité seul, mais ce dernier est un vrai réparateur si les cheveux sont cassants.

  38. Bonjour Julien,

    Je suis une grande stressée et j’ai des bobos sur le crâne à force de gratter. Mes croûtes, je les enlèvent donc ça ne cicatrise que lorsque je suis en période plus calme (quasi jamais). Bon, il me faut des tisanes relax, je sais lol
    Question : je n’ose plus rien utiliser pour laver mes cheveux, surtout pas de chimique mais pas les HE ou autre non plus de peur de faire une mauvaise réaction à cause des “plaies”…
    J’ai acheté une base lavante centifolia, un shampoing logona bière et miel, du miel propolis gelée royale, pour badigeonner puisqu’il paraît que c’est bon pour la cicatrisation…
    Et je n’ose pas franchir le pas. Les médecins et pharmaciens n’étant pas de bon conseil.
    Aurais-tu un conseil rassurant pour me lancer?
    HE de lavande vraie dans la base lavante malgré les bobos?
    C’est naturel mais puissant alors….
    Je suis un peu perdue!
    Je découvre ton blog.
    Je ferai quoiqu’il en soit honneur à ton livre, avec Plaisir!

    • Alors… Pour le cuir chevelu qui démange et l’éventuelle dermite associée… Moi je préconise une faible dose de lavande vraie dans le shampooing neutre, et surtout l’application régulière de gel d’aloe vera dosé à 2 % d’huile essentielle de tea-tree sur le cuir chevelu. Radical et sans danger aucun.

      • Hello Julien!
        Merci pour ta précieuse réponse!
        J’aurais pas pensé à l’aloe vera! Je vais essayer ça!
        Question bête : Lavande vraie en hydrolat ou HE?
        Tea-tree, j’en avais utilisé il y a des années, une goutte dans de l’huile de jojoba avec de la lavande aussi en HE justement, pour les boutons d’acnée!
        C’est assez puissant pour ma petite peau hyper sensible mais j’ai trouvé le résultat positif et surtout la peau assainie!
        J’ai tellement peur de mettre des HE sur mes énormes bobos! (de vrais grosses plaies à vif…)
        Faut savoir que je suis allergique même aux baumes pour les lèvres Dr Hauschka, donc je suis très réticente encore à l’utilisation d’HE. (j’ai peur, j’ai peur ^^)
        J’ai déjà un peu l’hydrolat de lavande dans mon nouveau shampoing neutre (Centifolia).
        D’ailleurs, ça m’a fait du bien.
        Subtilement, mais je me suis dit que c’était surement l’effet lavande.
        Avec une goutte d’HE de lavande en plus dans le shampoing ça aidera encore mieux et je pense que je crains rien, de rien ^^.
        Et l’aloe vera en massage crânien, ouaiiis =D
        Je commence comme ça et si ça va, j’ajouterai le tea-tree à l’aloe vera!
        J’ai essayé l’extrait de pépin de pamplemousse dans le shampoing ; c’est peut-être intéressant mais je trouve que ça assèche le cuir chevelu – il aurait fallu faire plutôt un bain d’huile avec un peu de cet extrait, ça l’aurait un peu plus fait.
        Et ça m’a piquoté un peu donc j’ai vite rincé…
        Enfin, j’abandonne cette idée pour ta suggestion (à dose homéopathique pour commencer progressivement 😉
        Mille mercis de nouveaux.
        Je repasserai par ici pour faire un retour sur cette expérience et sur d’autres discussions quand je me serai lancée dans la slow création 😉
        Bon, c’était une demande urgente ; la prochaine étape > ton livre!!!
        Je te souhaite de beaux projets pour cette années et les années à venir!
        Et un bel avenir à la slow attitude!!!!!

  39. Ah, j’oubliais que j’ai acheté de l’extrait de pépin de pamplemousse (j’en avais fait une cure il y a longtemps en interne pour le mal de gorge). Comme c’est assainissant et un peu conservateur je crois, je me suis dit que ce serait un bon truc à utiliser et une alternative aux HE ou Vit E pour la conservation…
    Plus je m’informe, plus j’ai des infos, plus ça déborde! Et fait, ça ressemble un peu au saut à l’élastique, on ose, on ose pas!
    (en résumé de mon précédent mail, je pense avoir tout bonnement une dermite sébhoréique puisque mon dermato me l’avait diagnostiqué il y a quelques années dans les oreilles et cuir chevelu.
    (Je ne te dis pas les horreurs qu’il m’a prescrite, du coup je n’avais rien traité et s’est passé mais avec le stress…ça revient et les bobos, c’est douloureux et pas beau lol.)
    Est-ce que je peux utiliser du vinaigre de cidre? C’est pas agressif? A la maison, j’ai de lhuile d’olive bio, du beurre de karité (que j’utilise plutôt sur le visage > mais après ta super video sur l’huile, je vais y revenir! noisette je pense!)
    Enfin, merci pour tes super videos, j’ai adoré la dernière que j’ai vue sur les huiles justement ; ultra pédago et intéressant, avec les petites briques et le ciment ;D

  40. Bonjour julien, j’ai les cheveux longs(mi-dos), frisés et naturellement secs, même le cuir chevelu…
    Actuellement j’utilise pour les laver la base lavante bio d’aroma-zone (ph acide) mais j’avoue que la sensation n’est pas géniale et pour les laver ça n’est pas très pratique ça ne mousse presque pas du tout donc c’est dur de répandre le shampooing sur toute la longueur des cheveux…
    Avant j’utilisais un savon au lait d’anêsse Ozoane qui me convenait bien et me laissaient les cheveux tout doux…
    Mais j’ai vu que comme pour la peau il était préférable d’utiliser un shampooing au PH acide pour respecter le film protecteur naturel du cheveux, d’autant plus important dans mon cas de cheveux secs!
    Et je n’aime pas utiliser le vinaigre dilué en dernier rinçage (qui est censé rétablir le PH naturel du cheveu) cela rend mes cheveux presque plus secs.
    j’avais envie de tenter un savon Gaiia pour mes cheveux qu’en penses-tu? 🙂

    • J’en pense du bien mais sinon, on peut ajouter une faible dose d’huile de jojoba ou d’argan à la base lavante et hop, le tour est joué.

  41. Salut julien, tout d’abord un grand bravo et un énorme merci pour ton travail, je pense aussi que la slow cosmetic vaincra! 😉
    Dans cet article tu évoques Lush. J’ai remarqué l’hystérie enthousiaste que sucite ces échoppes, mais à moi, cela me parait trop “girly” pour être honnete… Si tu as le temps, ce serat formidable que tu fasses un point sur cette marque!
    Bien cordialement
    Minaly

    • C’est une marque meilleure que les autres marques conventionnelles, très sympa et très créative, mais pas 100% naturelle et loin de pouvoir être certifiée bio par exemple. Il faut donc lire les listes INCI à chaque produit.

  42. Bonjour ! Et merci, tu as une place privilégié pour faire passer le message du naturel ! Je fait mes propres shampoings solides en saponification à froid, ” kiff tes tifs “. Le concept savon/shampoing solide est difficile a réhabiliter. Gels, savons liquides, shampoings liquides, sont trop bien ancré dans nos salles de bains et dans nos habitudes. Comme les habitudes alimentaires, changeons nos habitudes de soins et santé. Nous avançons à p’tits pas, alors un grand MERCI pour tes informations, ton humour, ta simplicité !

  43. aromaconquise

    Bonjour Julien ,

    Merci pour ce site et toutes ces vidéos très claires et accessibles , la lecture des commentaires est riche en réponses diverses …(je prends des notes pour ne rien oublier !).

    J’ai un petit problème , Je travaille en milieu hospitalier , en bloc opératoire , et toute la journée je dois porter une coiffe sur mes cheveux (court) , au fil du temps, mes cheveux sont moins beaux , plus terne , il me faut les laver plus souvent …
    Existe t-il une astuce Aroma pour aider mes cheveux ? j’ai l’impression qu’ils ne respirent pas assez sous cette coiffe
    merci

  44. j’ai bien suivi la vidéo du démaquillage à l’huile avec des disques, je les lave avec une petite savonnée après usage, est-ce bien et suffisant ?
    Merçi de vos conseils.

  45. Bonjour Julien,

    Merci pour tous ces conseils.
    Je suis adepte de votre sérum anti-âge, et j.ai essayé aussi le shampoing rassoul ( une dose de terre pour deux doses d’eau). Il fait des merveilles sur mes cheveux fins et gras. Et très économique, ce qui ne gâche rien..
    J.aimerais en faire profiter mes filles (4 ans et 6 ans). Puis je faire un gel douche rassoul+argile verte, avec du miel,par exemple , cela est il adapté aux enfants?

  46. Bonjour Julien,

    dans votre livre vous indiquez que l’on peut utiliser le même produit pour la toilette corporelle et le shampoing, que pensez-vous d’une base lavante neutre additionnée d’un peu d’huile végétale (jojoba, argan) et d’une huile essentielle (géranium, ylang)?
    Existe-t’il une combinaison d’actifs qui serait à la fois adaptée à mes cheveux gras et à la peau du corps par endroit un peu sèche? L’huile végétale ne risque-t’elle pas de trop graisser les cheveux?

    • Bonjour, je me posais exactement la même question . Puis je utiliser par la suite la base lavande sur mon corps, et celui de ma fille (5ans) sinon, pourquoi pas lavage des cheveux avec la base lavante (mm question puis je l’utiliser sur les cheveux de poupette 5 ans??) et ensuite lavage du corps avec savon d’alep .

      Enfin THE question pour moi, car je débute dedans : quelles sont les quantités exactes d’HS à mettre dans la base lavande d’az (1l) , combien de gouttes d’HS dylang ylang, et quelle quantité d’HV de jojoba ??

    • @Chloé : absolument, c’est correct. On met très peu d’huile végétale dans la base lavante neutre, voyez dans le livre.