Peau et Cheveux Afros : Quels soins naturels ?



La peau noire et les cheveux afros se chouchoutent doublement !
La peau noire et les cheveux afros se chouchoutent doublement !

Dermatologiquement parlant, la peau noire n’est pas tellement différente des autres.

Cependant, la pigmentation étant différente et la sensibilité aux agressions aussi, quelques soins s’avèrent plus adaptés que d’autres.

Il en va de même pour les cheveux afros. Frisés et crépus pour la plupart, ils sont souvent plus fragiles et nécessitent des soins ciblés.

Je vous propose dans cet article quelques bonnes pistes au naturel pour des soins vraiment adaptés… et ma recette d’après-shampooing démêlant spécial cheveux crépus présentée dans ma chronique beauté sur France 5 en vidéo

Un rituel pour chouchouter la peau afro

Si elle résiste mieux que les autres au soleil, la peau noire n’en est pour autant pas une costaude.

Souvent de type mixte ou grasse sur le visage et le dos, elle a une fâcheuse tendance à s’irriter et à se déshydrater aux moindres stimuli (frottements des vêtements, vent et pluie, froid,…).

Elle cicatrise par ailleurs assez mal en se pigmentant parfois de façon disgracieuse.

Tout cela explique pourquoi beaucoup de femmes noires luttent fréquemment contre la « peau de crocodile » sur les jambes et les mains, alors que d’autres individus sont sujets aux taches pigmentaires et aux imperfections du visage.

Enfin, les hommes sont confrontés plus souvent au feu du rasoir et aux poils incarnés, car leur épiderme kératinise plus vite, empêchant parfois la repousse normale du poil.

La routine de soin de la peau noire se vit donc en minimum deux étapes clé : un nettoyage accompagné d’une exfoliation régulière en douceur, et une hydratation continue.

Exfolier la peau noire

La peau de crocodile ou "ichtyose" rend les soins de la peau noire plus compliqués
La peau de crocodile ou “ichtyose” rend les soins de la peau noire plus compliqués

Pour l’exfoliation de la peau noire, il est intéressant de combiner des acides naturels (citrique, lactique, glycolique) qui assureront une exfoliation enzymatique, à des grains d’exfoliation fins et doux comme ceux du sucre de coco ou du bicarbonate de soude.

Une recette simple consiste à mélanger dans un petit bol le jus d’un demi-citron à une cuillère à thé d’huile au choix et deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude (attention, ça mousse fort à cause de la réaction chimique) ou de sucre de fleur de coco (la marque AMANPRANA en propose sous le nom « Gula Java fin »).

On applique ce mélange avec une éponge douce sur la peau déjà humidifiée, et on masse longuement sans appuyer, en pratiquant de simples gestes circulaires. On rince à l’eau claire.

Ce gommage peut se pratiquer sur le visage autant que sur le corps. On le proposera une fois par semaine pour le visage, et jusqu’à deux fois par semaine pour le corps très secs. Ce faisant, on rend la peau plus apte à recevoir les corps gras qui la nourriront ensuite.

On évite par contre le gommage si la peau est acnéique ou enflammée, et on opte alors pour un simple passage de jus de citron au coton sur la peau, à laisser poser 2 minutes au moins avant de bien rincer à l’eau claire. Le citron a également un effet égalisateur de teint (antitaches) non négligeable grâce à ses acides bien tolérés par la peau.

Comment bien hydrater la peau noire

Pour réhydrater la peau, on la masse une fois bien nettoyée (pensez au savon à froid surgras pour le corps) avec quelques gouttes d’huile pénétrante et relipidante, chauffées dans les mains. L’huile de jojoba, de kukui, de noisette, de macadamia ou d’avocat convient à merveille pour les peaux noires de tous types. Il y en a d’autres, consultez mon livre “Les Huiles Végétales malin“.

Si l’huile ne pénètre pas bien sur les jambes, il est possible qu’elles doivent être mieux exfoliées auparavant. En effet, il est important pour l’huile, même si elle est fine, de pouvoir se lier avec des triglycérides présents un peu plus profond dans l’épiderme. L’huile végétale apporte de bons acides gras au ciment épidermique et permet de mieux retenir l’eau dans les tissus. Elle pénétrera de mieux en mieux ensuite. Voir comment l’huile hydrate la peau (clic).

Si la peau est tout le temps très sèche, on termine par une crème hydratante la plus naturelle possible. Inutile d’avoir recours à une marque spécifique pour peaux noires, du moment que la texture et la composition conviennent au type de peau.

On notera quand même que la marque KARETHIC propose une crème hydra-matifiante certifiée bio très originale pour les peaux mixtes ou grasses, à base de poudre de riz et de leur fameux beurre de karité  grand cru nourrissant et protecteur. Il existe aussi une BB crème bio spéciale peaux noires : la BB crème BLACKBAO zéro défaut de Phytema- bio à base de soie de bambou et de coco hydrate, corrige le teint imparfait et matifie en un seul geste.

Cheveux afros : retour au naturel

Les cheveux Nappy, c'est plus sexy !
Les cheveux Nappy, c’est plus sexy !

Depuis quelques années, la tendance est au « Nappy », de « natural and happy ». Ce terme désigne le fait de laisser le cheveu afro au naturel en lui apportant des soins et en adoptant des coiffures adaptées.

Beaucoup de femmes noires souhaitent en effet renouer avec leur identité et faire la paix avec leurs cheveux en abandonnant les lissages et les extensions. Je trouve cela génial. Et tellement plus beau.
C’est tout bénéfice pour le cheveu, mais cela a un prix. Le cheveu crépu est très fin et très sec par nature. Les soins ciblés sont donc impératifs et quelques règles sont à respecter.

L’hydratation du cheveu crépu est primordiale. Sa structure frisée empêche en effet les cuticules de couvrir uniformément le cheveu. Cela rend le cheveu cassant et poreux, sujet à la déshydratation.

On hydrate le cheveu afro à l’aide d’une huile végétale plutôt que minérale (qui n’apporte rien au cheveu même si elle le gaine parfaitement). L’huile de coco a la cote, mais l’huile de sapote, d’avocat ou de jojoba et le beurre de karité fonctionnent aussi très bien.

Une méthode à tester, et une recette bonus ! 

Les fameux bantu knots...
Les fameux bantu knots…

Après un shampooing doux et sans sulfates, et un après-shampooing démêlant, on rince et on essore avant de masser les cheveux de la racine jusqu’aux pointes avec l’huile chauffée dans les mains.

L’après-shampooing démêlant que vous voyez dans la vidéo ci-dessus (à base d’aloe vera, d’avocat et d’ylang) est vraiment adapté aux cheveux crépus.

Il peut se rincer, mais il peut aussi s’appliquer en toute petite quantité sur le cheveu essoré et simplement séché au coiffage.

Les corps gras pénètrent très bien le cheveu crépu, qui peut dans tous les cas être séché à froid (la chaleur fragilise le cheveu crépu) et puis coiffé de différente façon à l’aide des doigts, de nœuds ou de pinces.  On trouve des tutos originaux pour réaliser les fameux « Bantu knots » ou les « Finger coils » qui font fureur aux USA en tapant ces mots sur Youtube.

Shopping essentiel cheveux africains ou crépus et secs :

– Un shampooing sans sulfates ni silicones qui répare (Notons que la marque NOIRE Ô Naturel propose un merveilleux shampooing crème 3 en 1 qui lave, démêle et soigne, sinon je conseille Urtekram aloe vera ou les shampooings Logona, ainsi que dans une certaine mesure la récente gamme à l’amande douce de BIO beauté by NUXE avec leur après-shampooing très doux).

– De l’huile de coco, de l’huile de jojoba, et une huile plaisir pour cheveux (sapote, mongogo, au choix)

– Du beurre de karité bio non raffiné et équitable si possible

– De l’huile essentielle d’Ylang-Ylang « totum » : On peut en ajouter 2 gouttes à une dose de shampooing pour le rendre plus stimulant au niveau du cuir chevelu pour favoriser la repousse lente des cheveux bouclés, et aussi pour les renforcer.

<<<< Trouvez des huiles essentielles et huiles végétales de bonne qualité ici >>>>

Cet article est paru ce mois dans ma page beauté de votre magazine BIO-info (clic), mais je le partage ici avec vous.

Il était temps que je donne quelques conseils aux peaux afros ou métissées. Je sais que beaucoup de filles blacks et quelques garçons me suivent ici et je les remercie du fond du coeur. Les gars, pour le rasage et les poils incarnés (clic) lisez mon article précédent 😉

Et vous ? Quels sont vos conseils peaux noires ?

ANNONCE en passant : Je vous annonce que nous pourrons parler de beauté au naturel, et pas que pour les peaux noires mais bien pour tout le monde en général, le 23 novembre prochain à Paris si vous assistez à la conférence “Slow Cosmétique” (clic) que je donne ce dimanche là. Lisez le lien pour bien comprendre ce qui vous est proposé lors de cette conférence, c’est une conférence de mise en pratique et de questions/réponses.

Plus d’infos suivront mais bloquez déjà la date ! 😉

 

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Eczema : des conseils vraiment pratiques Apaiser l'eczema au naturel est possible Depuis des années sur ce blog, vous êtes nombreux à me poser des questions sur l'eczéma. Certains me d...
Une manucure express au naturel ! Citron et huile d'olive pour une manucure express au naturel Pour des mains douces et lisses, et pour atténuer les taches, on peut frictionner la ...
Tout sur l’ALOE VERA en beauté ! VIDEO Tout savoir sur l'aloe vera en beauté L'Aloe Vera est sur toutes les lèvres et dans tous les magazines depuis des années ! On nous en vante s...

36 Commentaires

  1. Bonjour, il y a beaucoup de contre-vérités dans votre article. Je pense qu’il faut laisser le soin aux spécialistes noirs de parler d’eux-mêmes car ils savent mieux que quiconque ce qui est bon pour eux. Ou alors il faut être très bien renseigné. Le cheveu crépu n’est pas un cheveu fin c’est faux. Ce n’est pas un cheveu fragile non plus.Il y a des cheveux crépus fins et d’autres très épais. Tous les cheveux crépus ne sont pas fins. L’huile n’a pas la faculté d’hydrater comme vous le savez; l’huile sert à nourrir, empêcher la déshydratation et à lubrifier. Si les cheveux crépus sont secs ce n’est pas à cause des cuticules. C’est parce qu’à cause de la forme spirale du cheveux crépu, le sébum ne parvient pas à s’écouler de manière optimale le long de la tige pilaire. C’est ce qui confère sa sècheresse aux cheveux crépus. Pour hydrater, c’est tout d’abord de l’intérieur en buvant suffisamment d’eau puis en utilisant des produits ou actifs hydratants. L’huile viendra sceller. Si le cheveu crépu peut-être cassant (comme n’importe quel type de cheveu qu’il soit de type africain, de type asiatique ou de type caucasien) ce n’est pas à cause du retour au naturel. C’est une aberration de dire ça. C’est généralement à cause d’un manque d’hydratation ou de protéine forte. Sinon l’huile de coco est l’une des pire huiles à recommander aux cheveux crépus j’ai fais toute une vidéo là dessus. Et sinon la peau “afro” n’existe pas. On parle de peau “Euro”? Je pense que lorsque vous souhaitez traiter ce type de sujet que vous ne maitrisez pas, il est plus aisé de bien de renseigner afin de ne pas dire de contre-vérité.

    A bientôt 🙂

    • Bonjour Naturi. Je ne suis bien évidemment pas d’accord avec votre commentaire un peu rude. Cet article ne contient pas de contre-vérités, même si comme tous mes articles destinés à un public large il simplifie de façon pédagogique le sujet proposé. Je suis bien d’accord avec vous : tous les cheveux crépus ne sont pas fins, mais beaucoup le sont. Et ceux là comme vous semblez le savoir sont cassants, comme tous cheveux fins et fragiles, voire secs.
      Quant à l’hydratation, si vous lisez ce blog au complet, vous constaterez que j’explique souvent que le facteur numéro un de l’hydratation est interne, et que l’huile “hydrate” la peau ou l’épiderme de façon indirecte en permettant de retenir les agents aqueux dans les tissus. Il y a d’ailleurs un lien dans l’article au moment du passage sur l’hydratation, mais vous semblez ne pas avoir cliqué.
      Quant au terme “afro”, je pense sincèrement que vous faites l’impasse sur la langue d’usage courant qui a rendu ce terme très fréquent et absolument pas péjoratif. Je crois que tout le monde comprend bien qu’il s’agit d’un terme qui désigne le phototype 5, voir 4, ou encore “noir”… je ne vois pas en quoi cela devrait être un problème et j’espère que vous ne sous-entendez pas un terme raciste. Si vous êtes fidèle à ce blog, ce serait vraiment mal me connaître.
      Cet article a été basé sur de nombreux échanges avec des amies ou connaissances noires qui pratiquent le nappy depuis peu, ainsi que sur une recherche approfondie de tutoriels et conseils auprès de blogueuses reconnues aux US. L’huile de coco est bel et bien très appréciée par une majorité. Je recommande ici aussi l’avocat, le jojoba, ou la sapote, mais beaucoup d’autres huiles conviennent.
      Je partage par fair-play votre vidéo qui explique pourquoi vous ne conseillez pas l’huile de coco sur Youtube, votre argumentaire est très intéressant (acide laurique agressif et pas d’acides gras complexes) mais vous remarquerez que beaucoup de vos fans l’apprécient en usage régulier. PS : dans vos commentaires vous utilisez aussi le terme “afro”, alors pourquoi me le reprocher ? Voici : https://www.youtube.com/watch?v=uCGaw3G6rcs&index=20&list=UUu025ChZGkDItQGIosff64A
      Je suis désolé de votre réaction et très triste de vous lire, mais je ne changerai pas un yota à cet article, qui je pense peut être une bonne base aussi pour le public, blanc jaune ou noir, qui souhaite appréhender les soins au naturel, quels qu’ils soient.

      • Audrey Mcfly

        Bonsoir Julien,

        Tout d abord merci pour ton blog, depuis que je n utilise plus que des huiles végétales pour mon visage et mon corps, j ai une peau superbe!
        Ensuite en tant que femme noire je te dirai qu afro n est pas insultant mais noir(e) non plus donc n hésites pas à l utiliser. 😉
        Enfin en tant que Nappy, je suis ravie de rencontrer un homme, blanc de surcroît qui s intéresse aux cheveux crépus.
        Donc merci beaucoup!!!
        Il y aura toujours des gens qui râlent donc n y prêtes pas attention, ce n est pas parce qu on est blanc que l on ne peut pas parler de la beauté noire et inversement.

        Bonne continuation!

  2. Re-bonjour,

    alors mon commentaire ne se voulait pas rude mais c’est fatiguant de lire des choses inexactes sur la beauté noire alors que nous sommes de nombreux experts, j’ai écris un livre sur le sujet etc… Ca sonne un peu opportuniste, je surfe sur la vague afro sans connaitre.
    Quand vous dites que beaucoup de cheveux sont fins sur quoi vous basez-vous? Moi je suis coach capillaire depuis plus de 10 ans, je fais partie des pionnières qui ont lancé la thématique “nappy” à travers l’espace francophone. J’ai ouvert mon atelier où je propose des coachings sur l’entretien des cheveux naturels, sur la fabrication de cosmétique et savons. Je donne des conférences à travers la France et l’Europe et surtout à travers l’Afrique. De par cette expérience et de la diversité des cheveux crépus que j’ai pu voir dans ma vie, je réfute votre affirmation qui semble insinuer qu’il y a plus de cheveux crépus fins qu’épais. C’est ce que sous-entend votre phrase par beaucoup. C’est faux tout simplement. Et j’aimerais que vous m’indiquiez sur quelle base vous affirmez cela.

    En tant que spécialiste du cheveu crépu et auteure d’un livre sur les cheveux crépus, je peux vous affirmer que le calibre du cheveu ne joue pas dans le fait qu’il soit cassant ou non.Un cheveu épais n’est pas un cheveu robuste, et un cheveu fin n’est pas un cheveu fragile. C’est trop simpliste comme raisonnement. La quasi totalité des femmes que je reçois en coaching depuis plus de 10 ans et qui ont les cheveux cassants, ne les ont pas à cause de leur calibre, mais de cause extérieure. Comme un manque d’hydratation, de protéine, une porosité trop faible ou trop forte, une carence en oligo-éléments, un effluvium télogène, une cause androgénétique, de la maltraitance capillaire mais jamais pour une histoire de calibre du cheveu.

    Pour l’hydratation j’avais compris que vous aviez simplifié car j’ai précisé “comme vous le savez”.

    Pour le terme “afro” ce n’est pas ce dernier qui me dérange mais c’est parler de peau afro. Ca ne veut rien dire en fait. Pourquoi ne pas tout simplement parler de peau noire? Ce n’est pas une insulte 😉 On parle de peau blanche et pas de peau “euro” 😉

    Quand vous dites que vos amies pratiquent le nappy ça me fait sourire 🙂 car ça montre que vous ne connaissez pas ce milieu. On ne pratique pas le nappy :-)On porte simplement nos cheveux naturels sans produits chimiques qui modifient les liaisons de kératine de nos cheveux ;-)En fait on ne dit pas: elle pratique le nappy, on dit elle est nappy 🙂

    Quant à l’huile de coco je réitère en vous disant que ce n’est pas une huile très appréciée car elle assèche fortement les cheveux de type africains, qu’ils soient crépus, frisés ou bouclés. Cela ne signifie pas que cette huile ne peut pas convenir à d’autres. Mais dans une majorité de cas, elle ne convient pas. Et si vous lisez la quasi totalité des commentaires sous ma vidéo, vous verrez qu’ils vont ans ce sens. Mes soeurs Africaines-américaines ne connaissent ni les huiles végétales ni les huiles essentielles. Elles utilisent l’huile de coco, de ricin et d’olive. Et c’est tout. Elles n’en connaissent pas d’autres car elles n’en parlent jamais.

    Sinon je ne vous ai à aucun moment demandé de modifier votre article. Je ne me permettrais pas cela. Vous avez le droit d’exprimer votre avis. Sachez simplement que lorsque que vous souhaitez parler de choses qui touchent une communauté particulière, il faut être parfaitement renseigné sinon votre légitimité sera remise en cause. Si demain je me mettais à parler des soins pour les cheveux de type caucasien, j’aurais intérêt à être bien renseignée car n’ayant pas les cheveux caucasiens je risque de m’attirer les foudres de celles qui les ont, surtout de leurs spécialistes.

    Sinon désolée si j’ai été rude mais c’est assez énervant de lire régulièrement tout et n’importe quoi concernant le cheveu de type africain, surtout pour moi qui travaille dessus depuis plus de 10 ans.

    • Naturi, je reconnais à 100% votre expertise et il est évident que je ne souhaite pas argumenter des heures durant point par point. Ce que je ressens, c’est que vous avez été blessée/énnervée, et j’en suis désolé. Si mon article a des lacunes, vous venez de les compléter, mais s’il vous plaît ne pensez pas que le sujet de la peau noire et des cheveux afros vous est réservé. C’est ultra-communautaire comme point de vue. Si vous écriviez un article sur les cheveux caucasiens, je ne serais absolument pas choqué… J’ai remarqué que dès qu’un blanc parle de peau noire ou cheveux afros, on se prend ce genre de commentaire… Et que faites vous des dizaines de mails que je reçois par an de la part de lectrices et lecteurs blacks ? Je vous les envoie parce que vous êtes noire, vous ? J’ai l’impression que c’est ce que vous voudriez. Mais moi je suis pour l’ouverture et l’échange d’expertise. Et je n’ai de cesse de répéter qu’au niveau dermatologique nos peaux ne diffèrent pas, ce sont les facteurs externes et certains facteurs internes qui causent des différences observables.
      Vous êtes une voix importante de la communauté nappy, certes, mais s’il vous plaît n’empêche pas les autres d’en parler. Je regrette de ne pas avoir eu d’échange avec vous avant, on aurait pu le faire ensemble cet article. Mais peut-être ne lisez vous pas mon blog habituellement ou peut-être ne faites vous pas cela.
      Ne coupons pas les cheveux en quatre SVP (crépus ou pas ;-)). Vous avez à présent pu exprimer votre opinion, qui je l’espère sera un peu plus douce après cet échange. Je regrette vos propos, mais je souligne que tout ce que vous avez écrit est correct. Merci.

  3. Moi en vous lisant tous les deux j’ai juste envie de vous dire “rencontrez-vous” et arrêtez vos post 😉
    Naturi Ebene je vous suis sur Facebook et apprécie votre parcours et votre expérience. Grâce à vous mon passage au naturel a été parfaitement maîtrisé. Julien j’aime aussi votre blog pour tous les conseils que vous pouvez nous apporter sur la slow cosmétique. Je conclus juste en vous rappelant que le but de tous ici est la recherche de moyens de se sentir beau avec ce que la nature a à nous offrir. Merci encore à tous les deux pour vos précieux conseils. Paix 😉 !

  4. Très bon article Julien. J’ai beaucoup appréciée cette initiative. Je pratique déjà la méthode du jus de citron et c’est très doux et efficace. Par contre en ce qui me concerne j’ai fait le choix de ne pas me laver le visage avec autre chose que de l’eau et environ 4 soirs par semaine j’utilise le jus de citron (que je ne rince qu’à mon réveil) pour une bonne exfoliation. Les soirs où je ne mets pas du jus de citron je masse mon visage avec de l’huile de ricin (qui est anti inflammatoire, décongestionnante, tres efficace contre les imperfections.).
    Depuis que je fais ça mes problèmes de peau sont quasiment tous partis (il me reste quelque petite tache mais absolument rien comparé à avant) et cette routine légère me convient très bien. Mais qu’en pensez vous ?

    Concernant les cheveux, j’ai déjà testé toutes les huiles mentionnés et je sais que d’une personne à une autre (généralement en fonction de la texture de cheveux) soit ça marche soit ça ne marche pas. Coco, sapote et karité (seulement le nilotica) sont super sur mes cheveux et jojoba, avocat sont trop fine et pas assez riches pour mes cheveux (et ma peau) par contre ça fait des merveilles chez une amie à moi qui a des cheveux plus souples et des boucles plus détendues que moi. J’aurais aimé savoir si vous savez où est ce que je pourrais me procurer de l’huile de sapote bio à prix réduit parce que sur aroma zone c’est l’une des rares huiles que je ne trouve pas intéressant en terme de prix.

    Encore une fois j’apprécie beaucoup cette démarche. C’est vrai que la sélection des huiles n’est pas très originale et on en apprend peu pour celle qui s’y connaissent déjà mais pour celles qui débutent c’est super parce que je suis convaincu que dans cette petite liste elles trouveront l’huile qui leur conviendra il suffit juste de faire des tests.

  5. Bonsoir,
    Cet article est super interessant ! Alors moi j’ai les cheveux très secs bouclés et épais. Je suis à la recherche d’une routine qui puisse sauvé mes cheveux. Je fais régulierement des bains d’huiles mais c’est tjrs aussi sec.
    Merci de votre aide.

  6. Bonjour Julien,
    Quand j’ai lu le titre de l’article, je me suis dit “super, enfin!”. Merci BEAUCOUP pour ces infos et routines simples car je trouve que souvent les protocoles indiqués sur les forums nappy sont trrrrrrrèèèèèèèèèèèès compliqués, longs et, pour moi, infaisables!
    Je profite de ce commentaire pour te dire que j’ai fait le sérum à l’huile de rose musquée et he de ciste et cela fonctionne très très bien. Je fais tous les matins la routine “mille feuilles” suivante: nettoyage avec n’importe quel savon naturel + hydrolat (je varie, en ce moment c’est bleuet) + gel d’Aloé Véra + sérum et j’ai vraiment vu ma peau évoluer, lumineuse et souple, et pourtant j’ai 40 ans! Et j’aime beaucoup l’association olfactive ciste + géranium
    Alors continue comme ça, et à bas les polémiques inutiles, je ne vois pas pourquoi tu pourrais parler de tout sauf de ce sujet-là! (et j’utilise avec plaisir l’huile de coco… ;-))

  7. Bonjour Julien. Comme toujours, super article et conseils utiles et pratiques! Il n’y a jamais de règle simple et universelle 😉 mes cheveux adorent l’huile de coco, ceux de ma fille détestent! Mais rien de grave:la nature offre heureusement un vaste choix! Merci pour vos articles et continuez comme cela! Bises du Bénin et du Sénégal.

  8. Bonjour Julien,

    je pense que le sujet de la peau noire et des cheveux crépus est un sujet réservé aux Noirs en priorité car personne d’autre que nous ne sait ce qui est bon pour nous. Et dire le contraire serait pour moi une attitude de colon. Je pense que les Noirs sont les mieux placés pour parler d’eux-mêmes. Cependant, cela ne signifie pas que vous n’avez pas le droit d’en parler. Évidemment je ne vous interdit rien du tout car vous êtes libre. Mais lorsque l’on est pas issu d’une communauté et qu’on souhaite parler des sujets qui la concernent il faut être parfaitement bien renseigné sinon votre légitimité sera mise en cause. Et nous aurons l’impression de nous dire: encore un Blanc qui veut nous civiliser alors qu’il ne connait rien de nous. C’est principalement ça que je vous reproche. Cette approche trop légère de nous. Votre article ne se voulait pas être un dossier thématique sur la peau noire ou les cheveux crépus. Ca je l’ai bien compris, mais même quand on veut donner juste quelques bons conseils, il faut essayer de faire preuve de rigueur afin de ne pas heurter la communauté dont on parle.

    Une communauté n’est pas forcément raciale. Par exemple vous êtes expert au niveau des huiles essentielles. Et je suppose qu’après tant d’années d’expertise cela peut vous irriter de lire des gens ne maitrisant pas le sujet des HE et qui veulent s’improviser conseiller. Peut-être que cela ne vous heurte pas, mais ce serait légitime que vous n’approuviez pas. Et vous auriez peut-être envie de dire à ces gens: vous souhaitez parler des HE? Très bien étudiez et ensuite foncez.Personnellement cela fait 12 ans que je manie les HE et que j’utilise l’aromathérapie au quotidien. C’est un sujet que je maîtrise mais que ne souhaite pas mettre en avant car j’estime qu’il y a plus qualifié que moi. Voilà ce que je voulais exprimer. Les Noirs n’avalent plus tout et n’importe quoi, il faut nous respecter lorsque vous souhaitez parler de nous. Et cela est valable pour toutes les communautés raciales ou non.

    Vous avez très bien dit que vous avez remarqué que dès qu’un Blanc parle de Noirs il se prend des commentaires. La question que je vous pose est la suivante: si vous êtes au courant de ce fait, pourquoi ne pas changer vos façons de faire afin de ne plus heurter les Noirs? Nous ne sommes pas fous 🙂 Si votre article est impeccable on ne pourra rien en redire car la vérité est de votre côté. Mais s’il contient des lacunes, là vous pouvez être certain que vous n’y échapperez pas. Pour tout vous dire, je n’avais pas vu votre article. J’ai reçu 4 mails de personnes me demandant si je l’avais vu et ce que j’en pensais. C’est ainsi que je suis arrivée ici même si je vous connaissais déjà avant et que j’apprécie votre travail qui au final va dans le même sens que le mien.

    Sinon vous avez parfaitement raison, nos peaux ne différent pas vraiment et c’est pour cela que j’ai simplement noté les passages sur les cheveux crépus et pas la peau, même si j’ai des théories de différenciation de la peau noire et blanche, surtout au niveau des produits.

    Pour finir je voulais vous dire que je ne souhaite pas récupérer votre audience noire, par mail ou autre, là n’était pas mon but. Si ces gens vous suivent c’est qu’ils vous apprécient et que vous leur apportez les outils dont ils ont besoin. Je note que vous serez le 23 novembre en conférence à Paris, si je suis disponible ce jour-là c’est avec plaisir que je viendrais vous écouter. Mais si jamais vous parlez de la peau noire ou des cheveux crépus, et que vous voyez une nappy au fond de la salle se lever, vous saurez que c’est moi, allez je vous taquine 🙂 Comme je vous l’ai dit dans mon message précédent, je suis désolée si j’ai été rude, mais c’est parfois énervant.

    Au 23 novembre sûrement et à bientôt sur votre blog.

    Naturi Ebene.

    • Naturi Ebene,

      Je vais dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas, y compris les petits blancs que nous sommes : lâche l’affaire et arrête de faire de la sociologie de comptoir. Ce n’est pas avec ton esprit communautariste moisi que tu obtiendras une quelconque légitimé pour parler de quoi que ce soit. Sache le, la diffusion des savoirs ne se cantonne pas à un diplôme, l’appartenance une communauté ou à un savoir académique. De même que l’écriture d’un bouquin, et le fait d’ouvrir un atelier de coaching capillaire n’a jamais été une preuve de qualité. Je connais des tonnes de personnes qui ouvrent des entreprises ou des bouquins qui racontent des aberrations sous couvert d’une pseudo expérience.

      La prochaine fois que tu émettras la moindre réflexion sur un quelconque sujet, par exemple : je n’aime pas telle musique, repense à ta logique “tu ne peux pas critiquer si tu n’es pas musicien”. Ton raisonnement est totalement biaisé. Tu fais honte aux gens (noirs comme blancs, on s’en tape) et c’est avec des personnes comme toi qu’il y a davantage de discriminations.

      Que tu témoignes ok, mais que tu te présentes comme porte parole ultra communautariste sous couvert d’une légitimité en terme capillaire, non. Tout le monde parle de ce qu’il veut, expert ou pas et ce n’est sûrement pas toi qui doit nous dire si on doit parler de la peau des noirs ou pas. Aucun sujet n’est réservé à personne.

      Donc arrête de te prendre pour un porte parole (cliché à la con genre “on est des toutes des sisters black et je sais ce que veulent mes consoeurs américaines”), arrête le communautarisme (terme “colon” et cie.) et laisse les savoirs se diffuser sans frontière débile (légitimité, diplôme, communauté).

      Enfin et SURTOUT, apprécie le travail que Julien fournit au quotidien pour nous rendre la vie et la peau plus belle. Bravo Julien, je te soutiens.

      Je ne veux et n’attends aucune réponse de ta part, tu as déjà suffisamment argumenté voire pollué le débat.

  9. Bonjour Julien,

    Merci pour cet article, je vous suis depuis un bout de temps et je suis une fan inconditionnelle, votre blog m’a permis d’entrer dans le monde du naturel. Je suis tout à fait d’accord avec vous, ce n’est pas parce que vous n’êtes pas noir que vous ne pouvez pas parler de la peau des personnes noire, parce que je n’ai pas de CAP cuisine je ne peux pas parler de cuisine? Parce que vous êtes un homme vous ne pouvez pas parler des femmes??
    Que je déteste cet esprit communautaire à 2 balles qui ne fait que diviser les gens. Le jour où certains comprendront qu’on est tous fait de chair et de sang on aura drôlement gagné mais visiblement on y est toujours pas.

    Votre blog est un des meilleurs qui existent parce qu’il fait quelque chose que beaucoup ne font pas IL PARTAGE, beaucoup de blogueur ne sont là que pour se montrer et vous clairement vous le faites pour aider les gens. Rassurez-vous les gens qui vous suivent savent très bien que vous ne vous posez pas en monsieur je sais tout, vous êtes toujours humble, même si je pense que vous avez beaucoup de connaissances quand on vous lit (blog+commentaires)on devine aisément que vous êtes ouvert.

    Vous m’avez énormément aidé personnellement, ma peau va tellement mieux depuis que j’ai découvert votre blog et suivi vos conseils. J’ai enfin vos 2 livres d’ailleurs 😉

    Je tiens à m’excuser pour ce gros pâté mais les commentaires précédents m’ont mis hors de moi. Je suis passe mon temps à recommander votre blog parce qu’il est utile et généreux, ce qui en dit long sur vous à mon humble avis alors j’ai envie de vous dire ne changez rien rien rien!! Et c’est une noire qui vous le dit;)

    Encore merci pour ce blog et tous vos articles!!!
    <3

  10. Bonjour Julien, 🙂

    La façon dont Mme Naturi Ebene a débarqué ici avec son arrogance m’a grave énervée. Bravo à toi pour tes réponses posées et polies, sans agressivité aucune.

    @Francis : bravo, je n’aurais pas pu mieux dire et je partage à 100% ton avis.

    Grâce à toi, Julien, j’ai commencé la Slow Cosmétique et je fais plus attention à ce que j’achète et à ma façon de consommer. Tu m’as fait prendre conscience de gestes à ne pas faire pour ne pas polluer notre environnement. Je me suis constituée ma petite aromathèque + huile végétales et je fabrique déjà quelques recettes. Ce matin, j’ai préparé le démêlant, mais avec huile de Jojoba car je n’ai pas d’huile d’Avocat. J’espère que ça marchera quand même!
    Un grand merci pour tout ce que tu partages avec nous !
    Amitiés
    Véréna

  11. naturi ébène je suis africaine comme toi ayant des cheveux crépus et suis revenue au naturel ça fait plus d’un an maintenant. Je vais droit au but, parce que je vous suis sur facebook depuis pas mal de temps et j’avoue que vous m’avez très déçue! de par votre agressivité et votre façon de faire du ” rentrer dedans ” à julien. Moi qui vous suit la je ne pratique pas tout ce que vous dites sur votre blog, je prend lessentiel ce qui est bien pour moi uniquement, je ne suis pas obligé de faire a la lettre ce que vous nous conseillez pourtant je suis black comme vous! Alors ques que Julien a dit de grave pour que vous vous réagissez de la sorte? Je ne comprend pas cette façon d’agir. Au moins vous voulez reaGir ben parlez peu et bien, et avec respect. Un minimum de classe au moins. Suis choquée. Merci julien pour cet article, j’aime bien votre livre sur la “slow cosmétique” je n’arrête pas de bouquiner !

  12. Bonjour,

    Une question à côté de cet article, mais je n’ai pas su où le mettre, désolée.
    On m’a ramené quelques fleurs d’ylang ylang séchées de Mayotte, je les ai mises dans un flacon de verre.
    Comment puis-je les tiliser?
    J’ai demandé chez aroma zonequi a accusé réception de ma demande mais j’attends toujours la réponse !
    Merci beaucoup et toujours enchantée de vos articles.

  13. Bonjour,
    Je dit merci à Julien pour cet article, source d’information. Pour info (juste pour info pour naturi ebene), je suis noire. Ca ne m’a pas dérangée de lire cet article ecrit par Julien qui est blanc. Je ne suis mm pas poser la question de la légitimité de cet article. Bref.

    Si ce qui est dit est vrai, intéressant, je prends. Naturi ebene, pardon, arrêtez ce genre de commentaire. Ça vous décrédibilise complètement. En plus,très honnêtement, je trouve vos propos un brin raciste. Et puis vous m’avez choqué en disant que le cheveux “afro” n’est pas fragile. Ces caractéristiques même font qu’il est fragile. C’est un comble!

    Julien, continuez à faire ce que vous faites avec amour et professionnalisme. Et nous continuerons à vous lire…quelque soit notre couleur 🙂

    • Perso, après avoir écouté sa vidéo sur la génétique, il m’est paru évident que cette dame n’a rien d’une professionnelle qui sait de quoi elle parle..La preuve elle ramène sa crème ici en pensant que c’est en rappellant 130 fois qu’elle est “experte depuis 10 ans” que ça lui donne une certaine légitimité…Retournez à Youtube madame, ici c’est du High Level et de l’échange.

  14. Non mais là même moi qui suis noire, je ne suis pas du tout d’accord avec naturi et son état d’esprit…
    Je suis choqué de ce comportement surtout venant de quelqu’un de ma communauté, je pense que là le problème n’est pas votre article mais le fait que vous soyez blanc et c’est vraiment désolant !!!

  15. Marlyse Belle

    Bonjour Julien, merci pour ce partage. J’aime beaucoup ce que tu fais. Je me suis procurée tes 3 bouquins quand j’ai découvert ton blog et je les ai lus et relus :j’adore! tu nous propose pleins de recettes faciles ce qui est génial quand on n’y connait rien à la cosmétique. Merci pour tes conseils. A bientôt

  16. Bonjour à tous,

    Merci pour cet article Julien ! J’espère être disponible le 23 novembre.

    J’ai déjà adopté le bain d’huile (karité/jojoba) + l’huile essentielle d’ylan ylang pour les cheveux.
    Ton article me rappelle que je n’ai toujours pas testé l’huile de coco.
    Depuis peu, mes cheveux fourchent vite même après une coupe, cela ne sera peut-être pas suffisant mais j’espère renforcer la pointe.
    Je vais la choisir de qualité alimentaire comme cela si elle ne convient pas, je pourrais toujours la consommer 🙂

    Patati, je sais que l’on peut réaliser des macérats huileux avec des fleurs.
    La base est souvent une huile neutre type tournesol mais si tu souhaites l’utiliser pour les cheveux c’est peut-être mieux d’en choisir une autre.
    Ma connaissance du sujet s’arrête là. Julien aura certainement quelque chose à te proposer 🙂

    Naturi Ebene, vous êtes bien évidement libre de vous exprimer mais écrire “encore un blanc qui veut nous civiliser” désolée mais c’est choquant. Je pensais découvrir votre vidéo pour en savoir plus sur l’huile de coco mais compte tenu de vos propos, je pense que vais m’abstenir.

  17. Bonjour !
    Merci pour ce nouvel article. Je suis toujours fan (est-ce possible, de ne plus l’être, lol !), toujours accro’ à vos conseils. Je vais tester ce soin sur mes cheveux bouclés et en parler autour de moi ! Sans polémiquer, hein, je ne savais pas qu’on pouvait autant se crêper le chignon sur un sujet capillaire !! Moi, je dis que personne n’est mieux placé que moi pour parler de mes cheveux, mais ça m’empêche pas de suivre (ou pas) les conseils des autres (experts ou pas!) Partageons, continuons de nous enrichir les uns les autres grâce à des blogs comme le vôtre ! Bref, merci encore Julien ! A bientôt !

  18. Première fille

    Je fréquente l’essentiel de Julien depuis plusieurs années et en voyant cet article je me suis dit: ah chouette un article pour nos problèmes plus spécifiques. Je l’ai lu et je l’aime beaucoup. Il est utile et à mon sens n’est pas rempli de contre-vérités. Je ne me suis pas dit non plus que Julien était un blanc qui voulait me civiliser… A vrai dire je ne m’étais même pas rendu compte qu’il était blanc… Par contre j’ai bien noté que ses articles me sont toujours très utiles et c’est bien l’essentiel, non?

  19. Bonjour Julien ,
    C’est vrai que les propos de naturi ébène sont rude et limite agressif avec une pointe d’ironie pour ma part.
    Je suis vraiment décu de sa réaction , peut etre que vous ne savez pas tout mais pourquoi vous agressez de la sorte au lieu de vous aidez gentillement et de vous renseignez sur ce sujet?! je ne comprend pas.. Pourquoi ne pas partagez ces connaissances avec vous pour que vous maitrisez le sujet comme elle le souhaite .. Son problème c’est juste que vous êtes blanc et c’est vraiment désolant sa façon de pensé.

    Julien je vous suis depuis longtemps déjà , j’ai aussi votre livre sur la slow cosmétique et je prend plaisir a lire vos articles. J’ai eu l’occasion de vous contacté par mail pour quelques conseils sur la peau et c’est avec une grande gentillesse que vous m’avez répondu et que j’ai suivis vos conseils par la suite.

    Alors continuez ce que vous faites (avec votre gentillesse et votre bonne humeur) parce qu’il y à plein de personnes ici qui adorent qu’on soit jaune blanc noir orange ou bleu ont piochent les informations qu’ont trouvent intéressant pour nous.

    Ps: C’est avec une grande joie que je vais essayer votre recette 🙂

  20. Je suis très décue par l’attitude de naturi ébène, par son agressivité. Elle aurait pu faire passer son message avec plus de tact et d’amabilité. De plus, quannd je regarde ses cheveux, elle a encore beaucoup à apprendre sur le cheveux crépu. La plus part de ses conseils sont bons mais il lui manque encore des informations capitales sur le cheveu crépu que j’ai pu trouver chez d’autres conseillères .En 10 ans,elle tourne un peu en rond au regard de ses cheveusx et des conseils donnés.
    Merci Julieu d’avoir pensé à nous, tes conseils et recettes me sont utiles et ton livre suir les huiles est génial.

  21. Pingback: Blätterrauschen 9 | Beautyjagd

  22. bonjour julien mon garçon de 19 ans a la peau métissée. Quand il se rase avec 1 rasoir électrique ou 1 rasoir simple il atrape sur son visage des tache noires !!!! peut tu me donner 1 conseil car j ai peur que la dermathologue lui donne des produit trop nosif pour sa peau . merci a toi porte toi bien julien …laure

    • Ligot, je pense que les taches dont tu parles ici aparaissent progressivement après un rasage qui a pu blesser la peau. La peaut noire ou métissée cicatrise vite, mais parfois hyperpigmente lors de la cicatrisation. Mon conseil, c’est de bien exfolier avant chaque rasage pour éviter les coupures, et de soigner ensuite avec un après rasage cicatrisant aromatisé à l’huile essentielle de romarin verbénone et carotte, qui préviennent les taches. Les taches présentes très visibles ne partiront hélas pas. Lis mes conseils rasage avec recette ici.

  23. bonjour Julien,
    je voulais savoir si ce démêlant peut être utilisé si on n’a pas de cheveux de type afro.
    ma fille a les cheveux raides, très fournis et epais, normaux mais ils sont terriblement emmêlés c’est une horreur à coiffer tous les jours. puis-je utiliser le démêlant présenté ou avez-vous une autre formule? c’est pour une fillette de 9 ans européenne – caucasienne.
    Isabelle

  24. Superbe Article!! Je le transmets à toute ma famille, car comme disait Eloula, il n’y a jamais de règle simple et universelle, tout le monde est différent!!! Les huiles que vous avez cité fonctionnent parfaitement à force de les utiliser! C’est un réel plaisir de lire pareil article, les produits sont si simple! Et pour finir je rejoindrai Francis,(J’ai honte de cette femme qui OSE parler au nom de TOUS les black!Moi qui le suis,je suis consternée de lire ces commentaires aussi débiles!!) qui a très bien cerné cette femme!! Le professionnalisme dont vous faites preuve,vous honore et vous confère respect et gentillesse de la part de tous ceux qui SUIVENT vraiment votre blog!! Bravo, continuez comme ça!!!

  25. Lol la photo de la “nappy” avec du rouge à lèvres rouge c’est Ekyra et ce sont pas ses vrais cheveux c’est une perruque ou un tissage

  26. salut

    Merci Julien pour tout ce que tu fais, pour l’information sur des soins naturels.Du courage et continues ainsi.Naturi ebene tu proclames savoir, maitriser etc…….. mais en le faisant tu ne fais que confirmer ton ignorance.

  27. Bonjour à toutes et à tous ! Merci pour vos nombreux commentaires concernant ce chouette sujet et ces conseils pour peau et cheveux afros.
    Je remercie tous ceux qui ont pu compléter l’article et ajouter des éléments d’infos bien utiles pour tous les cheveux et toutes les peaux fragiles ou secs.
    Je précise que la conférence du 23 novembre n’est pas dédiée aux cheveux afros ! Donc ne soyez pas déçu et ayez conscience si vous vous inscrivez qu’il s’agit d’une conférence générale sur toute la Slow Cosmétique mise en pratique 🙂
    Ce flux est à présent fermé, car je pense que nous avons fait le tour des échanges… Bien à vous et en pensée (positive) avec vous !
    Julien KAIBECK