Stress et peau : comment garder une peau zen ?



Une peau sans stress est (presque) possible
Une peau sans stress est (presque) possible

Au fil de l’année qui bat son plein, les situations de stress ont tendance à s’accumuler : départ ou retour au travail, changement d’école, examens, changement de fonction ou déménagement…
Pire, les petits stress quotidiens viennent s’ajouter aux facteurs de stress plus profonds que sont nos insatisfactions intimes et notre incapacité à vivre dans la pleine conscience (serions-nous tous des névrosés ? 😉 ).

Quel impact a le stress sur la peau ? Quelles solutions pratiques contre le stress ? Et comment minimiser ses méfaits sur la peau sensible ?

Stress et peau :

En dermatologie, on distingue deux types de stress ayant une répercussion sur la peau :

Tout d’abord, on connaît le fameux stress oxydatif qui est responsable de l’altération de nos cellules et du vieillissement cutané. Ce stress « physique » est causé par les radicaux libres, eux-mêmes générés suite à plusieurs facteurs extérieurs tels que l’exposition aux rayons solaires, au tabac ou à la pollution. C’est principalement à cause de lui que les rides apparaissent !

Plus récemment, les dermatologues se sont intéressés au stress nerveux ou « psychologique » qui semble avoir un impact non négligeable sur le fonctionnement de la peau. La peau est en effet directement connectée au système nerveux via la composante neuroendocrine de celui-ci.  Tout le monde peut constater que, sous l’effet du stress, de nombreuses affections cutanées connaissent des poussées remarquables. C’est surtout le cas pour l’eczéma, la pelade ou le psoriasis. Beaucoup de personnes se sont entendues dire après un échec thérapeutique avec les corticoïdes : « C’est le stress qui est responsable » !

En réalité, l’organisme déclenche en réponse au stress nerveux une série d’événements (hormonaux ou non) qui ont un impact sur les organes. La peau n’est pas épargnée et elle réagit. Rougir ou pâlir, démanger, avoir les poils qui se dressent ou les mains moites sont des manifestations bien connues de tous. Dans certains cas de moins en moins rares, la peau réagit de façon pathologique (eczéma, prurit, dermite,…).

Stressée, ma peau ?

A force de sollicitations répétées causées par le stress, la fonction barrière de la peau peut être altérée. Cela donne une peau moins confortable et moins bien hydratée. En outre, la peau stressée est plus réactive : des allergies soudaines peuvent se manifester, de même que des irritations ou des démangeaisons qui seront à la source d’un eczéma ou bien entendu du fameux psoriasis (clic pour conseils pso).

Le stress oxydatif est aussi un facteur de vieillissement cutané. Les peaux matures sont donc théoriquement plus “stressée” que les autres ou l’ont été.

Comment réduire le stress pour ma peau ?

zen sans soleil ?
zen sans soleil ?

Contre le stress oxydatif tout d’abord, il est évident que les conseils de beauté classiques sont d’autant plus valables : évitez l’exposition intense aux UV, utilisez la protection solaire, évitez l’exposition brutale au froid ou à la chaleur, ne pas fumer et boire suffisamment d’eau sont des bases incontournables.
On peut aussi enrichir son alimentation avec des aliments riches en vitamines, et notamment le béta-carotène (un bon antioxydant pour la peau) qu’on trouve dans les fruits et légumes colorés (carottes, poivrons, épinards, etc…). On pensera aussi à boire du thé vert fraîchement infusé, à opter pour les fruits rouges en saison, etc…

Les huiles végétales les plus documentées pour leur pouvoir anti-oxydant sont la périlla, l’onagre et dans une moindre mesure l’argan et la rose musquée. On peut les ajouter dans l’assiette mais aussi les masser chaque jour en sérum sur le corps ou le visage en dessous de la crème.

Il y a pléthore d'antioxydants à mettre au menu
Il y a pléthore d’antioxydants à mettre au menu

Pour réduire le stress nerveux, on utilisera l’aromathérapie (voir ci-dessous) mais on peut aussi veiller à se ménager des moments de méditation pendant la journée. Si ce n’est pas possible, on peut s’exercer à mieux respirer tout au long de sa journée. La respiration par le ventre, profonde et lente, peut être pratiquée en journée ou lors de la toilette. Confortablement allongé(e), on peut visualiser son corps se gonfler d’air et relâcher. Quelques minutes suffisent.

Le stress nerveux peut aussi être atténué par diverses pratiques qui relaxent et vident la tête : sophrologie, yoga ou tai-chi. Le problème d’une peau stressée est souvent celui du lâcher prise. Pensons-y !

L’aromathérapie

Les huiles essentielles mêlées à la cosmétique végétale et slow permettent à la fois de traiter un besoin de peau tout en harmonisant également la sphère nerveuse.

Recette facile : ajoutez 1 goutte d’huile essentielle de petitgrain bigarade ou 1 goutte de néroli à votre dose de crème de jour. Chauffez la dose de produit mélangé dans les mains. Respirez calmement vos paumes de mains avant d’appliquer le soin sur le visage et le cou. Une mini séance de relaxation pour la peau.

<<<< Trouvez des huiles essentielles de bonne qualité ici >>>>

Beaucoup d’huiles essentielles harmonisent à merveille la sphère nerveuse. Pour les peaux sèches, on retrouve souvent la rose de Damas, le néroli, la myrrhe ou l’encens. Pour les peaux plus grasses, on peut avoir recours à la lavande vraie, au myrte vert ou au laurier noble. Le petitgrain bigarade est idéal pour toutes les peaux.

Les trucs de grand-mère

On peut aussi lutter contre les effets du stress nerveux sur la peau en appliquant des compresses froides imbibées de tisane de camomille, tilleul ou aubépine sur le visage, les yeux ou les rougeurs.
Plus simplement, on peut aussi se refroidir les paumes des mains en les frottant avec un glaçon avant de les placer sur les yeux fermés et de respirer profondément pendant un moment. C’est là un geste anti-stress minute pour la peau !

Relisez aussi mon article de conseils contre les allergies au naturel, certains peuvent aider la peau à être plus résistante au stress.

Des cosmétiques intelligents

Certains produits portent la Mention Slow Cosmétique
Certains produits portent la Mention Slow Cosmétique

Plusieurs marques proposent également des soins cosmétiques qui promettent de désensibiliser la peau et de la rendre plus résistante face au stress.

Attention, optez pour la Slow Cosmétique. Vos produits ne doivent idéalement pas contenir de parfums synthétiques, de conservateurs synthétiques ou de tensio-actifs irritants. Ces soins sont donc avant tout de bons hydratants qui rétablissent la fonction barrière de la peau. Ils sont formulés avec des huiles ou des beurres végétaux doux (jojoba, calendula, karité ou coco), et contiennent des actifs qui apaisent tant la peau que l’esprit (huiles essentielles apaisantes, extraits végétaux de mauve, de camomilles, etc).

Je vous conseille de choisir vos produits uniquement parmi ceux qui ont reçu la Mention Slow Cosmétique (clic pour voir la liste). J’ai un coup de coeur pour un soins anti-stress : une huile corps apaisante des Douces Angevines.

Alors, on se détend ? 🙂

Je vous souhaite une belle saison, et beaucoup de succès sans stress dans vos activités.

 

CES ARTICLES DEVRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

Comment limiter la transpiration excessive ? Les huiles essentielles sont de bonnes alliées pour ceux qui transpirent excessivement Pas de panique, la transpiration est un phénomène naturel q...
Comment réussir un examen avec les huiles essentielles Les huiles essentielles peuvent participer à la détente lors d'un examen Vous êtes en période d'examens ? Difficile de ne pas stresser... Quelques...
Lutter contre la cellulite au naturel ! Dures avec la cellulite, les huiles essentielles ! La cellulite fera bientôt à nouveau la une des magazines, comme chaque année à l'approche de la...

57 Commentaires

  1. Adlen AGBESSI

    Bonjour Julien,

    Selon toi, l’huile de perilla est ce qui se fait de mieux contre le vieillissement de la peau ? J’ai actuellement 38 ans. A quel âge peut-on commencer à s’en mettre régulièrement ? Faut-il en mettre matin et soir ? Ou une fois par jour suffit ? Merci ; )

  2. Bonjour Julien,

    Ton article est bien de saison ! C’est la fin de l’hiver et je pense que nous pouvons tous compter un grand nombre de “stressés” autour de nous… et ceux qui ne le sont pas sont bien chanceux.

    Je suis contente de voir que le petit grain bigarade est un déstressant cutané ! Ma première crème de jour était à base de cette huile essentielle et elle l’avait beaucoup aimée. : )

    Que penses-tu de l’huile de sésame pour les peaux sèches ? Je l’ai testée récemment (en mélange avec d’autres HV) et je la trouve géniale !

    Belle saison à toi aussi, loin du stress !

  3. Merci Julien j’ai justement des problèmes de peau aux jambes et je recherché une crème,vous croyez que de la crème au lait d’anese et de huile de rose de Damas avec pourrait faire l’afaire je vous remercie.

  4. avant meme de lire l’article, je te laisse ce message car voici quelque chose qui m’intéresse grandement: stress et manque de sommeil (et accessoirement, arret de la contraception hormonale) font des ravages sur moi en ce moment… alors, je vais le lire bien attentivement. A tres vites! Bises

  5. Gemoets Patricia

    Bonjour, vos articles sont super intéressants MAIS il n’y a que des sites FR. Où peut-on trouver la même chos en Belgique ?

    Merci pour votre réponse.

    cordialement

    Patricia

  6. Bonjour Julien.
    Je ne savais pas vraiment où poser ma question, mais j’avoue être un peu perdue en ce qui concerne mon type de peau et les soins que je dois lui apporter.
    En effet, j’ai la peau sèche qui desquame par endroit, cependant, j’ai quelques imperfections notamment en période menstruelle ou si j’utilise des produits trop riches (et quelques points noirs et rougeurs en permanence au niveau des ailes du nez).
    J’espère que vous lirez mon message et que vous pourrez m’apporter vos lumières !
    Merci 🙂

  7. Bonjour Julien !
    Merci pour cet excellent article !
    Depuis que je suis devenue adepte de la Slow Cosmétique, j’ai l’impression d’être moins stressée .Et je ne parle pas uniquement de ma peau . Je veux dire que j’ai l’impression d’avoir fait la paix avec moi même et avec la vie .
    Je me dis que c’est en partie parce que le fait d’utiliser des produits naturels est conforme à mon éthique . Je crois que dans le fond, je n’étais pas contente de me tartiner le visage avec des produits polluants .
    Alors oui, avant la Slow, je prenais soin de ma peau, mais le coeur n’y était pas, car l’idée qu’à un moment où à un autre, ces substances partiraient dans l’évier et donc dans la nature,n’était pas complètement satisfaisante .
    En plus, le fait d’adopter la Slow Cosmétique s’est aussi accompagné d’un changement plus en profondeur . J’ai aussi adopté la Slow Food (bio et végétarienne) ainsi que l’Ashtanga Yoga que je pratique tous les jours .
    Tout celà ensemble fait que j’apprécie beaucoup plus les petits plaisirs de la vie et que du coup, les petites déceptions semblent plus insignifiantes .
    J’ai changé de travail pour un job moins payé mais qui me plait et m’apporte beaucoup plus qu’aucun salaire de ministre ne pourra jamais le faire.
    Je ne pourrais jamais assez vous remercier pour votre blog et votre engagement envers la Slow Cosmétique . Merci !
    Nur

    • Bonjour Nur,
      je suis nouvelle sur ce blog et je suis intéressée par la slow cosmétique. Mais peux-tu me dire où je peux trouver ce genre de produit et les conseils qui vont avec. J’habite La Louvière. Je précise que je suis une angoissée de naissance, hyper nerveuse, stressée et j’aimerai changer. Je suis en psychothérapie depuis presque 4 ans et j’avale des cachets à n’en plus finir. C’est vrai que je me sens mieux après MAIS je souhaiterai me ttourner vers la nature; je vis seule et je ne mange correctemen que lorsque je garde ma petite fille j’ai 54 ans. Peux-tu m’aider de tes conseils. Comment devenir Slow à tous les niveux ?
      Si tu me réponds, je t’en remercie à l’avance et vivement.

      • Bonjour Patricia !

        Je suis très touchée par ton message et je vais essayer de répondre à tes questions mais je voudrais que tu saches que je ne suis pas médecin ni même naturopathe donc prend mes conseils avec des pincettes et n’arrête pas ton traîtement sans avis médical .
        Je vais simplement te raconter mon expérience en espérant que celà pourra t’aider .
        Je peux commencer par te dire que je suis comme toi d’une nature angoissée ,voire très angoissée .
        J’ai 32 ans et quand j’étais ado, on parlait peu de cosmétique naturelle ,quant au concept de Slow Cosmétique, je l’ai découvert sur le blog de Julien et au travers de son livre (que je te recommande ).
        Par contre, très tôt, j’ai rejetté la viande car je trouvais celà cruel et non conforme avec mes principes de respect envers la vie animale que je tiens pour aussi respectable que la vie humaine .
        Or, l’idée de polluer l’environnement et par là même de mettre en danger des millions d’animaux et de gens au simple fait d’être belle ne me satisfaisait pas .
        Mais paradoxalement, j’étais tellement sous l’influence de magazines féminins prônant l’efficacité de telle ou telle actif mis au point par un “laboratoire de pointe” que je persistais dans le choix de cosmétiques “conventionnels” .
        Je me suis retrouvée à travailler dans un secteur qui ne me plaisait pas du tout , je stressais et j’étais mal dans ma peau . La situation a duré jusqu’au jour où j’ai fait un “burn out” .
        J’ai été licenciée . Sur le moment, j’ai bien sûr paniqué étant donné que trouver du boulot n’est pas facile .
        Mais en même temps, pendant cette période , j’ai fait le point sur ce que je voulais et surtout, sur ce que je ne voulais pas .
        J’ai eu, il faut dire, la chance d’étre soutenue par mon compagnon.
        Je me suis inscrite à un cours de Yoga grâce grâce auquel j’ai appris à me détendre . J’ai choisi l’Ashtangayoga car c’est un yoga très exigeant qui demande à la fois concentration et lâcher prise . Très vite, en plus des cours, j’ai pratiqué le yoga à la maison grâce aux vidéos de Caroline Boulinguez
        et ça m’a fait du bien . J’ai commencé à réaliser que le bonheur (et la beauté ) venaient surtout de l’intérieur et que si dans certains cas, des évènements viennent se mettre à la traverse, pour une grande partie, il venait du fait de s’accorder à soi – même ce droit d’être heureux envers et contre tout (pour ne pas dire contre tous ,car dire qu’on est heureux ne fait pas plaisir à tout le monde, quand ce que l’on apprécie n’est pas conforme aux idéaux des autres ).
        Mais personne ne pouvant choisir ce qui me rend heureuse, j’ai décidé d’avoir le courage de faire cavalier seul et de me dire “qui m’aime me suive ” . Peu ont suivi, ceux qui l’ont fait étaient les vrais amis ,ce qui m’a permis d’alléger considérablement mon carnet d’adresse .
        J’ai trouvé un travail dans une boutique bio (par hazard ) . Je gagne beaucoup moins d’argent qu’avant surtout que je travaille à mi-temps, mais dans la foulée, je dépense aussi beaucoup moins .Je n’en ressens plus le besoin .
        Avant, je remplissais les vides avec des habits et des produits de beauté onéreux pour avoir l’impression d’exister(je dépense donc j’existe …) ,maintenant, mon compagnon et moi allons nous ballader ,nous sommes engagés pour la cause animale et si nous ne nous privons pas de petits plaisirs bien matériels, l’essentiel à notre bonheur nous le trouvons dans des activités beaucoup plus simples .
        En ce qui concerne la beauté, j’ai trouvé le courage de dire non à la chimie et je suis passée à certaines préparations des Douces Angevines (L’Amour aux 3 Oranges ou Le coeur du Baobab ) ainsi qu’à des recettes trouvées dans le livre de Julien Kaibeck . Bon, j’avoue, parfois je m’offre un petit produit de chez la marque Antipodes dans la gamme bio ,mais c’est là ma seule faiblesse .
        Les Douces Angevines , la gamme bio de chez Antipodes ,Pranarôme me semblent de bonnes marques pour se familiariser avec la cosmétique bio .
        Par la suite, quand tu auras pris le temps de comprendre ta peau, tu seras peut être tentée de fabriquer tes propres produits avec des ingrédients simples (huiles végétales ,huiles essentielles s’ il n’y a pas de contre indication pour toi ).
        Si tu n’as pas le livre de Julien sous la main, tu peux jeter un oeil à ses vidéos dans lesquelles il donne de très bons conseils ainsi que des recettes .
        Le seul conseil que je peux te donner : traite ta peau comme tu voudrais qu’on te traîte toi ,parce que ta peau, c’est toi . Elle est intimement reliée à ton système nerveux .Et puis on n’obtient rien de bon par la violence . Du moins pas sur le long terme .
        Fais les choses que tu sens, pas ce que l’on te dit de faire . Aucune chroniqueuse de magazine ne peut savoir mieux que toi ce dont tu as besoin .
        Et si tu trouves ton bonheur en dehors des sentiers battus, ne te sens pas obligée de suivre le troupeau (la majorité n’a pas toujous raison ). Je veux dire que si ce qui te rend heureuse correspond à la rubrique “out” ou “ringard ” de la fin des magazines féminins, qu’est ce que ça peut bien faire !!!
        Et si ma réponse ne te satisfais pas, ne te sens pas obligée de suivre mes conseils car ce n’est que mon expérience et mon point de vue .
        Je te souhaîte une très bonne journée et j’espère , de très bons débuts dans la Slow Cosmétique ! Tu peux prendre ça comme le début d’une aventure ! On dit que parfois, les plus belles histoires commencent au coin de la rue ,avec la Slow , ça peut même commencer dans la cuisine hi hi hi !!!
        Bisous
        Nur

        • Nur,
          un tout grand merci pour ta réponse. Cela fait du bien de lire que finalement si on est out ou ringard eh bien peu importe, on n’est pas obligée de suivre la masse.
          Pour ce qui est de la slow cosmétique, tu cites des marques, mais les trouve-t-on en Belgique ? J’ai bien regardé sur le net mais je tombe sur des sites français.
          Pour la nourriture, tu ne manges donc que des fruits et légumes ou t’accordes-tu du poisson, des oeufs et laitage ?

          Bisous
          Patricia

          • Re bonjour Patricia !
            Qu’est ce que ça peut bien faire d’être ringard ou pas du moment qu’on se fat plaisir !
            Et puis tu sais , les tendances, ça va et ça vient ! “In” le lundi, “out” le mardi” et “vintage et incontournable” le mercredi…
            L’important, c’est de faire ce qui nous aide à nous sentir bien !
            Perso, la mode , les tendances, je m’en fiche .Mais pendant longtemps , je n’ai juré que par les magazines !Sauf que je ne ressemble pas à Diane Krüger et qu’en suivant la mode “à tout prix” , j’étais plus souvent ridicule qu’autre chose le pantalon 3/4 sur des gambettes courtes, c’est pas très flatteur !
            Pour la nourriture,je mange des légumes (beaucoup ) des fruits au goûter, et des céréales, des légumineuses, du tofu, du fromage ,des avocats, des olives et des amandes,noix etx en quantités raisonnables mais sans faire de régime .
            Et je bois du thé et des tisanes tout au long de la journée .
            Pas de viande ni de poisson car je ne souhaîte pas tuer .
            Mais tu peux en manger car la viande blanche et le poisson ne son pas mauvais à condition de ne pas manger un poulet par jour tous les jours bien sûr .
            Je prend aussi de l’huile d’olive, de noix, de colza de noix de coco et du ghee (beurre clarifié ) si je dois faire frire un aliment .
            Bonne journée
            Nur

      • Je voudrais ajouter ceci ,si tu me permets :c’est très bien de demander à ce qu’on te tienne la main pour t’aider à te relever et avancer , mais n’oublie pas que c’est toi qui mène la danse et personne d’autre.
        Bisous
        Nur

        • Oh je sais bien que tout dépend de moi mais si je te racontais tout mon vécu (et il en faudrait des pages), tu comprendrais que ce n’est pas facile du tout. Je passe par des moments où je peux me contenter d’un médoc et puis c’est la rechute et je suis alors repartie pour un ts de médocs (anti dépresseurs, anxiolytiques et calmants)).

          J’aimerai pouvoir dire NON ET m’occuper de moi, de mon bien être avant celui des autres. M’évader, exit GSM, tablettes, Ordinateur, Facebook, surconsommation, lavage de cerveau par les médias etc. Mais ce n’est qu’un rêve car je travaille temps plein comme secrétaire dans un hôpital universitaire en plein centre ville, que je vis seule, que je n’ai pas beaucoup de moyen – eh oui je privilégie ma petite fille et mon chien malade du diabète que je soigne du mieux que je peux car c’est mon compagnon mais qui me coûte une fortune – et, que j’ai quand même 55 ans bien sonné. Tu es jeune encore et je pense, mais je peux me tromper, que c’est plus facile de tout changer dans sa vie à ton âge qu’au mien.

          en tout cas merci pour ton “écoute” c’est super gentil

          • Coucou Patricia !!!

            Alors commençons par les marques bio :
            Pranarôm ,je suppose que tu peux trouver cette marque en Belgique car c’est une marque belge .
            Les Douces Angevines : marque française qui a un site de vente en ligne mais je ne sais pas s’ils vendent à l’étranger .
            Voici le site
            http://www.lesdoucesangevines.com/
            Pranarôm et Les douces Angevines sont des marques assez proches en terme de produits . Un peu plus “scientifique dans l’approche pour Pranarôm” un peu plus “mystique” si je puis dire pour Les Douces Angevines .
            Quant à Antipodes, c’est uniquement en ligne ,soit sur le site de la marque (en Nouvelle Zélande) ,soit chez Oh My Cream, soit chez Feelunique .
            C’est une excellente marque ,mais moins 100% Slow cosmétique dans son approche .
            En ce qui concerne les médicaments, j’en ai pris jusqu’à l’année dernière en diminuant peu à peu les doses en fait .
            Si le yoga m’a aidé (et continue de me faire un bien immense )ce n’est pas non plus magique du genre “un cours et je suis guérie” !
            On dit du yoga qu’il aide à guérir ce qui peut l’être et aide à supporter ce qui ne le peut pas . Je pene que c’est vrai .
            J’ai toujours des periodes avec le moral plus bas que zéro mais disons que j’arrive maintenant à m’en sortir sans médicament .
            On ne peut pas se faire refaire son passé. Le mien n’a pas toujours été simple et je suis toujours hantée par certaines images ou par des paroles . Le fait d’être en accord avec moi même m’aide à ne pas trop m’impliquer .Je prend ces images comme un film .Mais certains films peuvent faire pleurer …
            Quant à ta situation, je suis heureuse de savoir que tu as une petite fille ainsi qu’un fidèle compagnon dont tu t’occupes avec amour malgré une situation difficile .
            Tu peux en faire ta fierté !!! Et ceux qui pourraient te dire que s’occuper de ton chien est nul ou quoi que ce soit de méchant, tu me les envoies et je te les “recadre” vite fait .
            Question alimentation, je mange beaucoup de légumes, des céréales, des légumineuses et quelques produits laitiers . En fait, je me suis intéressée à la santé par l’Ayurvéda . Je pique aussi beaucoup de recettes sur le site d’une super nana Indienne qui s’appelle Pankajun sur Youtube . Ses recettes sont à tomber .Car pour moi, pas question de manger “tout bouili” . Mais comme je travail à temps partiel, c’est vrai que j’ai aussi le temps de cuisiner (et j’aime beaucoup celà ) .
            Je n’ai aucune carence ,mais si tu songes à changer d’alimentation, documente toi bien, ou au besoin, offre-toi si tu le peux un consultation chez un nutritionniste ouvert à l’idée du végétarisme . Ceci dit, tu n’es pas obligée de devenir végétarienne pour manger sain .Poisson ,crustacés et viande blanche ne sont pas mauvais .Ce sont les excès qui le sont . Mais ça, c’est valable pour tout .
            Changer à 55 ans … ben pourquoi pas !
            Aujourd’hui on peut vivre jusqu’à plus de 100 ans en bonne santé donc tu n’as pas encore fait la moitié du chemin !
            55 ans à notre époque, c’est tout jeune !
            C’est plus dur pour changer de boulot, mais tu peux changer ton mode de vie sans quitter ton job ! Il ne s’agit pas d’aller vivre sous la tente sans eau ni électricité ! On ne peut pas tout zapper non plus !
            Mais sinon, un âge, c’est une formalité sur une carte d’identité , rarement conforme à la réalité . Ce qui est nul, c’est que les employeurs s’attardent sur l’aspect administratif au détriment de l’aspect humain !
            Donc si tu veux changer pour un mode de vie plus sain, il n’est pas du tout trop tard ! Si tu le sens, ça ira tout seul .Et puis tu n’es pas obligée de tout changer d’un coup . Tu peux même t’accorder des petits extras. Ce n’est pas se trahir que de faire plaisir à ta fille en l’enmenant au fast food de temps en temps si elle aime ça ou de te lâcher si tu déjeûnes avec des amis !
            C’est surtout une question de faire ce qui te semble juste et bon pour toi en se fichant pas mal de ce qu’en pensent les autres .
            Et puis si tu as besoin d’aide ou de soutien, il y a internet et ce site . Si je peux t’aider plus, c’est de bon coeur .
            Tu n’es pas toute seule !
            Je fais rarement celà mais si tu as un coup de déprime ou si tu veux te défouler, parler ,raconter, quoi que ce soit, je te donne ma messagerie perso :
            ketchatar@live.fr
            Gros bisous
            Nur

          • La méthode de France Guillain m’a aidé énormément. J’ai commencé par son miam ô fruits (en 2013 – suite à son passage dans “sans chichis”) puis j’ai commencé à lire plusieurs livres pour manger équilibré… mais toujours bio. Puis j’ai fait la connaissance de Julien dans le journal “Bio Info”. J’ai jeté tous mes produits et ne pratique plus que la slow cosmétique .. (J’ai 66 ans) Bonne chance.

      • Il existe une boutique de produits et de soins naturels honnête à La Louvière : il s’agit de “Forme et Beauté”, rue de Brouckère. Vous pourriez y trouver des HV, des HE, des produits d’hygiène et des cosmétiques corrects, ainsi que des conseils.
        Bonne quête.

      • tu devrai acheter le livre la slow cosmetique de julien kaibec et aussi les huiles vegetale c est malin 2 superbe eouvres !!! tu va en aprendre la dedant sur la SLOW COSMETIC et tous ses bon produit la tu les trouve en magasin bio et pharmacie les produit de beauté PRANAROM super aussi en pharmacie et magasin bio en plus tu peux aller sur youtube pour regarder les vidéo de julien kaibec et des recette d huile vegétale et d huile essentiel de dominique baudoux c est super motivant je te repond car ton message m a fortement touchée prend bien soin de toiiiiiiiiii. laure

  8. Marie-France

    Bonjour,

    Il est vrai que la peau est le miroir de nos âmes ! La fatigue physique ou psychologique se lit sur notre visage, Voltaire ne disait-il pas : “Je suis heureux parce que j’ai décidé d’être en bonne santé”. Facile à dire mais pas facile à faire, à nous de trouver la bonne méthode et de pratiquer le lâcher prise ! Je vous souhaite à tous de trouver ce qui va marcher pour vous !

    • bonjour Marie France,petite rectification. Voltaire a dit: j ai decide d etre heureux parce que c est bon pour la sante.Et dans sens la c est plus facile a mettre en pratique parce que notre humeur , nos etats d esprit influent sur notre sante, alors soyons zen et on ne s en portera que mieux.

    • bonjour Marie France, petite rectification, Voltaire a dit: j ai decide d etre heureux parce que c est bon pour la sante..

    • Il était sage,ce Voltaire ! Je suis d’accord avec lui tout comme il est vrai que c’est plus facile à dire qu’à faire .
      Quant à la peau miroir de notre âme et reflêt de notre santé, c’est vrai dans l’absolu mais c’est sans compter sur le chauffage à fond et surtout sur la climatisation et la pollution qui peuvent fragiliser la peau malgré tous les soins qu’on peut lui apporter .
      Il est vrai que prendre soin de son apparence est une marque de respect envers soi-même et les autres , mais cependant, je regrette que souvent,l’on s’attarde trop sur l’apparence au détriment de ce que les gens ont dans la tête et dans le coeur .
      Perso, je suis plus sensible à la bonté qu’à la beauté .Investissement plus sûr et plus durable sur une vertu qui elle, se voit sur le visage et se lit dans les yeux ,en dépit de l’air conditionné …ou du temps qui passe .

  9. Bonjour Julien,
    Dans un récent article,paru dans le supplément belge du Soir,”Victoire”, consacré à la cosmétique bio (Pranarôm était cité!!)j’ai eu l’agréable surprise de lire que des firmes belges avaient mis au point des produits bio. Qu’en penses-tu? Merci.

    Jyb; Delbôve; les Couleurs de Noir( pour le maquillage)

  10. Bonjour Julien,
    Bien que cela ne soit pas en lien avec ce nouvel article, Je me permet de te demander ton avis sur les dosages d’un sérum anti-acné que j’ai réalisé.

    50ml de HV de Jojoba
    1ml de HV de Neem
    Puis dilution de 3% d’HE (Soit 30 gouttes)
    10 gouttes de Lavande Vraie
    10 gouttes de Tea Tree
    5 gouttes de Sauge Sclarée
    4 gouttes de Romarin à cinéole
    1 goutte de Bois de hô

    Comme j’ai pu le lire sur un tableau de dilution des huiles essentielles, pour 3% dans 50ml il faut 30 gouttes et je crois qu’on ne doit pas dépasser 3% pour les soins du visages quotidien. Cependant je vois des recettes à 60 gouttes d’HE dans 50ml HV. Alors est ce que le dosage est bon ou est-il pas assez dosé ? Si elle n’est pas assez dosée, je devrais mettre l’accent sur quelle huile essentielle de ma recette ?

    Merci d’avance, belle journée.

  11. Bonsoir,

    J’ai lu sur votre blog que vous conseillez les lingettes lamazuna. Marchent-elles aussi avec du maquillage minéral ?
    Ne sont-elle pas plus agressives pour la peau qu’un dmaquillage à l’huile suivi du passage d’un coton imbibé d’hydrolat ?

    Un grand merci pour ce blog et votre aide !

    • Je me permets d’ajouter une question: les jours où on ne se maquille pas est-il tout de même recommandé d’utiliser ces lingettes ?

      Encore merci !

      Tres belle journée !

  12. Bonjour Julien
    Merci pour ce super article encore une fois car le stress, ça me connait ! Je vais tenté de suivre tes conseils car j’ai un eczéma sur le pli du coude qui ne veut pas me lâcher ! Et aussi, j’ai testé l’HE de laurier noble dans mon sérum huileux pour le visage (peau grasse et sensible) et il a été super contre mes imperfections. Or, je ne vois nul part que quelqu’un confirme qu’utiliser l’HE de laurier noble ne pose pas de problème sur la peau du visage. Alors, j’ai quand même arrêté. Peux-tu me confirmer si je peux continuer à utiliser l’HE de laurier noble (dilué à 1 %) dans mon sérum d’huile végétale pour le visage ? Merci beaucoup

    • sandrine moi aussi j ai sa a mes coude !!je met de l huile vegetale de germe de blé de pranarom!!! bien a toi .laure

  13. Bonsoir Julien, dépuis que j ai découvert votre livre il y a 3 mois, je fabrique moi même mes crèmes visages et sérum. C’est un enchantement et je ne compte pas revenir en arrière. Merci pour vos bons conseils et les recettes faciles à réaliser et claires.
    Pourriez vous me dire s’il y a une contradiction à utiliser les HE d épinette noire, cèdre d’Atlas ainsi que pin sylvestre lorsqu’on est sous traitement adjuvant suite à un cancer du sein.
    Je vous remercie.

  14. Bonjour Julien,

    Des articles toujours aussi intéressants ! Je conseille vivement, à celles et ceux qui ne l’auraient pas encore fait, d’acheter tes livres “La slow cosmétique” et “Les huiles végétales”. Ils sont de vrais trésors d’informations.

    Depuis plusieurs années, et je suis convaincue que c’est dû au stress, j’ai régulièrement des migraines, des plaques rouges qui envahissent le bas de mes jambes et parfois les mains, mais… plus étrange, des boules (comme des kystes graisseux) qui se développent un peu partout sur la tête. Ces derniers sont douloureux.

    Je réussi depuis quelques années à éradiquer les migraines grâce à HE Menthe poivrée (ce qui m’évite d’ingurgiter les 3 médicaments prescrits par un neurologue).

    En ce qui concerne les plaques rouges, j’utilise depuis peuune recette pour l’urticaire qui semble efficace.

    Mais, en ce qui concerne les “boules” sur la tête ??? As-tu déjà entendu parler de cas similaires ?
    Et surtout, as-tu une idée de ce que je pourrais utiliser comme synergie ?

  15. merci julien esque je peut metre 3 a 5 gouttes d huile essentiel de orange douce ou de mandarine dans mo pot de creme de jour ,? de 50 ml car ses huile son anti stress pour moi !! cest pa de trop sa ? les huile pranarom a decouvrir super !!!! et lhuile de petit grain je vai la metre dans mon pot de beauté pour le soir . c est pa de trop 3 a 5 gouttes merci julien notre précieux !!!!suis si heureuse de lire tes recette .laure

    • Pour des essences d’agrumes dans un pot de crème de jour neutre, ne pas dépasser 1 %, sinon risque de photosensibilisation. Cela fait donc pour un pot de 50 ml, un maximum de 8 ou 9 gouttes au total.

  16. Bonjour Julien,

    Merci beaucoup pour ce blog et tout tes conseils que je suis attentivement depuis presque un an.
    Je suis à la recherche d’un dermatologue qui soit en même temps sensible et formé à la naturopathie et à l’aromathérapie. Si tu en connais sur la France (Paris ou autre région) ou même en Belgique, je suis preneuse.

    Merci !!

  17. Merci à tous pour vos très beaux commentaires et témoignages ! Je manque de temps pour vous répondre à un à un mais je vous lis avec beaucoup de bonheur.

  18. Bonjour,

    Le stress c’est vraiment une plaie pour le corps, on peut soigner le manque d’hydratation, la peau grasse, mais le stress c’est beaucoup plus dur de s’en défaire, et il semblerait qu’il joue un impact majeur dans la beauté de notre peau :/

    En tout cas merci pour ces astuces, je vais tester tout ça 🙂

  19. BONJOUR CHRISTINE,

    J AI LU SUR TON COMMENTAIRE QUE TU AS RÉUSSIT À ÉRADIER TES MIGRAINES GRACE À L H.E. DE MENTHE POIVRÉE COMME TU L AS CITÉ (Je réussi depuis quelques années à éradiquer les migraines grâce à HE Menthe poivrée (ce qui m’évite d’ingurgiter les 3 médicaments prescrits par un neurologue).
    COMMENT TU L AS FAIT ET A QUEL DOSAGE CAR JE SOUUFRE TRES SOUVENT DE LA MIGRAINE PENDANT 3JOURS ET JE PRENDS 2 COMPRIMÉS D ASPIRINE À TTES LES 4 HEURES, J AI DOULEURS MEME SUR LES YEUX QUAND JE LES BOUGENT.
    MERCI D AVANCE POUR TON AIDE .
    LES CONSEILS DE JULIEN SONT EN OR ET C EST UNE SOURCE D INFORMATION TRES FIABLE POUR MOI.

  20. Coucou Julien,
    Bon, je sais, ce n’est pas un forum, mais je ne savais pas trop où poster un commentaire …
    Fan depuis peu de votre blog ( et encore je pense ne pas en avoir fini le tour …), j’ai prolongé le plaisir avec votre livre, afin d’y dénicher plus de recettes, et du coup, il me vient 2 interrogations :
    Est-ce qu’à ne vouloir utiliser que des huiles essentielles on risque un surdosage ? ( j’ai la peau sensible, donc je me suis préparée le baume-soin pour le corps jojoba-noisette-petit grain, plus toute jeune, donc je voulais me faire le sérum-visage, j’ai du pso, je voulais essayer quelque chose pour ça, et si ma tendinite se réveille, est ce que je peux la traiter aussi ?)
    D’autre part, pour le sérum, il y a des petites différences entre la recette du blog et celle du livre, hmmmmmm je me demande pourquoi ? Ou alors, il y a une subtilité qui m’a échappé !
    En attendant, je me régale avec le démaquillage à l’huile, que j’ai choisie d’Argan, suivi d’un pschitt d’hydrolat de fleur d’oranger, parce que j’adore l’odeur, matin et soir et je finis avec une huile prodigieuse qu’on m’avait offert,mais qui lorsqu’elle sera terminée sera remplacée par une autre que j’aurai préparée selon vos conseils,
    Bonne continuation à votre blog ( si,si, j’ai même fait de la pub !!), et merci pour le plaisir que vous donnez, enfin le plaisir ET les conseils

    • Très bonnes questions chris.
      Un surdosage en huiles essentielles est en effet possible. Tout dépend cependant de la durée du traitement et de quelles HE on parle. Généralement, il ne faut jamais dépasser 20 gouttes d’HE par jour en application topique. C’est un grand maximum dans la plupart des cas. La limite sera encore plus faible pour certaines HE dermo-caustiques. Et encore plus faible en cas de prise par voie orale.
      Pour la recette du sérum, celle de mon livre “Adoptez la Slow Cosmétique” est plus aboutie que celle du blog car plus récente.

  21. Bonjour Julien,
    Bravo pour ton blog ainsi que pour tes rubriques toujours tres interessantes a la tele. Je voudrais te poser une question qui me tourmante depuis des annees d’utilisation des HV ainsi que HE. Quelles sont les HV non comedogenes que je puis utiliser dans mes synergies pour le visage et le corps. Grand merci.

    • Elle sont décrites dans mon livre “Les Huiles Végétales, c’est malin”. Ainsi, l’huile de germe de blé et celle de coco sont plus comédogènes que le noyaux d’abricot par exemple, mais en réalité on est surpris d’apprendre que toutes les huiles végétales sont bien moins comédogènes que les huiles minérales.

  22. Re-bonjour Julien, j’ai enfin ma reponse a ma question, vu que je viens de recevoir tes 2 livres que j’avais commande sur amazone. Ma reponse etait dans ton livre et en plus bien encadree, tes 2 livres sont vraiment excellents je les ai rapidement feuillete dans un premier temps, et les recettes de maquillage superbes. Encore bravo pour tout ce travail, continue comme ca.

    • Merci Christiane, je tente toujours d’être exhaustif dans mes livres, même si forcément chaque cas nécessiterait un avis particulier.

  23. Déjà avoir un bon rythme et savoir se détendre, car il n’y a pas de produits miracles. Tout dépend aussi de son environnement. Demandez conseils.

  24. Bonsoir Julien,

    Je viens de découvrir une formule sérum hydratant anti âge pour pores dilatés, que je souhaiterais réaliser mais le dosage en HE me semble excessif. Que penses tu de la formule :
    HV ARGAN 10ML, HV ARGOUSIER 10ML, HV PEPIN DE RAISIN 10ML, Vitamine E 8 gouttes, HE GERANIUM ROSA 30 gouttes. Merci pour ta réponse.

    • Je trouve la synergie un peu “grossière” car il y a finalement uniquement 3 % de géranium dans l’huile composée. Ce n’est pas trop dosé non, mais par contre le géranium à 3% peut-être irritant à la longue. Coupez la dose en deux et remplacez par une dizaine de goutte de ciste.

  25. Bonjour!
    Je suis très heureuse d’être tombée vraiment pas hasard sur votre blog et vos vidéos en cherchant un complément d’information à une huile végétale que l’on m’a offerte.
    Je découvre avec grand plaisir le monde des huiles végétales et essentielles et de la slow cosmétique, et j’ai envie de “m’y mettre”!

    Je suis aussi un peu “soulagée” en lisant cet article-ci concernant le stress de la peau. Ayant eu des problèmes suite à un burn-out et à la perte de mon job, j’ai eu des moments très intenses de stress, d’angoisses, de crises qui se sont carrément traduits au niveau physique. Et ma peau n’a pas été épargnée. Intuitivement, j’ai décidé de me faire des infusions de thé vert, et j’ai été surprise de voir que mon intuition était bonne!
    Je suis contente qu’on parle sérieusement du stress que la peau subit (qu’il soit extérieur, mais aussi provoqué de l’intérieur). J’ai un vrai besoin de reprendre soin de moi et de ma peau pour récupérer ma confiance en moi. Je pense donc me chouchouter en prenant biens soin de lire tous vos bons conseils!

    Merci et excellente continuation!

    Iris

    • Bienvenue Iris et merci pour le témoignage. Si vous réagissez bien au thé vert, essayez aussi de prendre du Matcha (qui est excellent pour rééquilibrer le tonus).

  26. Bonjour Julien,

    Je me suis mise il ya peu de temps à la slow cosmétique en particulier pour mon début de couperose sur ma peau très très sensible (j’ai abusé de mauvais produits).
    J’ai fait un sérum contenant de l’huile de Chanvre, de Carthame et de Tamanu pour la soigner.
    Je constate que la zone traitée est plus rouge.
    J’en ai mis hier soir. Cela a chauffé mais au réveil, la peau était claire.
    Mais ce matin en en remettant, c’est redevenu rouge..
    J’ai du mettre de la poudre bio pour camoufler
    Et je sens 2 heures après l’application que cela chauffe encore un peu.

    Que me conseillez-vous?
    Dois-je continuer?

    Merci,

    Laura

    • Bonjour Laura, il n’est pas normal que les rougeurs se marquent d’autant plus à l’application. Peut-être réagissez vous trop fortement aux composés aromatiques du Tamanu (calophylle). Il faut hélas cesser quelques jours et envisager autre chose. Calmez bien la peau avec des compresses d’hydrolat de ciste ou de matricaire… 😉

      • Merci Julien pour votre réponse.
        Je peux continuer à mettre les 2 autres huiles ensemble ou séparemment?
        Je ne supporte vraiment plus ces petits vaisseaux sur ma peau fine..

        Je voulais aussi savoir s’il était normal que l’aloe vera puisse me donner plus de boutons? Bizarrement, cette plante est miraculeuse sur ma dyshidrose mais sur ma peau, ça fait sortir tout plein de vilaines petites choses.

        J’ai eu le même souci avec le Jojoba.
        Dans les 2 cas,il s’agissait de produits de qualité, bios et ouverts récemment.
        Cela vient-il du fait que ma peau n’est pas habituée au naturel ou suis-je intolérante?
        Par quoi pourrais-je remplacer ces 2 soins pour hydrater ma peau très sensible avec quelques boutons parfois et un peu couperosée?

        Merci Julien.

  27. Bonjour Julien,

    Sous vos conseils, j’ai commencé à mettre de l’huile de Jojoba bio sur ma peau pour l’hydrater.
    Or, je constate une poussée de boutons à des endroits épargnés alors.
    De plus, à des endroits où j’ai de mini microkystes, on dirait qu’ils sortent…
    Est-ce normal?
    Le jojoba est-il comédogène parfois ou dois-je continuer à lui faire confiance?

    Merci,

    • Il y a parfois un phénomène de “purge” avec les HV + hE en début de traitement, surtout si la peau est à imperfection à la base. Cette purge peut durer parfois deux mois. Pas de panique. Le jojoba et toutes les HV est un peu plus comédogène qu’une crème légère à l’alcool, mais beaucoup moins comédogène que toutes les crèmes à base d’alcool gras synthétiques, d’huiles minérales et de silicones.

  28. bonjour, je suis touchée par une dermatite périorale. J’ai décidé de stopper les cosmétiques du commerce pour me tourner vers les huiles végétales. J’ai lu qu’il était indiqué de ne plus rien mettre sur la zone touchée par la dermatite et laisser la peau se reconstruire. Bilan de cette méthode : peau qui squame +++ (cela me gêne sachant que je fais un métier de contact). J’applique quelques gouttes d’huile de chanvre. Dois je continuer cette méthode d’après vous ? (arrêt des cosmétique depuis 3 mois).
    Pour le reste du visage (j’ai la peau très déshydratée) j’applique : huile de rose ou bourrage ou avocat mais j’ai encore des inconforts. Un conseil ? Merci d’avance

    • Pour votre dermatite asell, il faut selon moi vérifier avec votre dermato si il y a présence d’une levure ou non. Si c’est la cas, alors 1% d’huile essentielle de lemongrass ou de palmarosa dans votre soin de jour et de nuit peut aider grandement. J’arrêterais en tout cas l’huile de chanvre seule, car si il y a levure l’huile seule sans huile essentielle n’est pas l’idéal (sauf la nigelle). Pour le reste du visage, n’oubliez pas de bien nettoyer à l’hydrolat de romarin ou de sauge avant d’appliquer votre huile, et éventuellement de gommer lentement et doucement 1 fois par semaine pour augmenter la pénétration des huiles et donc le confort. Sinon, huile + crème est tout à fait possible, le tout dosé à 1 % ou 2 % d’HE maximum.

      • merci beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre. Je vais suivre vos conseils.

      • autre petite question, question démaquillage : quel type de produit ? lait ? Liniment ? Solution moussante ?